AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RENOVATION - NOUVEAU FORUM - RECONSTRUCTION - L"ARRIVER EST POUR BINETOT

Partagez|

The four o'clock in the morning (Pv Tailla)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Mar 2 Avr - 17:36

Maison de Tailla ◈ Tailla Weaver & Conor Mikaelson
The four o'clock in the morning
Tout finit par se savoir






Q
uatre heure du matin, c’est l’heure à laquelle Conor s’apprêtait à rentrer dans la maison. Après une sortie assez amusante et haute en couleur, avec le restant de la bande, le petit Hybride prenait soin de ne faire aucun bruit. D’ailleurs, pour éviter d’attirer l’attention, il avait longé la maison pour rentrer pour ne pas passer par la porte d’entrée. Une fois sur l’arrière, il grimpa le long de la gouttière, jusqu’à sa chambre. Lentement, il leva la fenêtre et enjamba le rebord pour entrer dans la pièce. Cette soirée, il s’en souviendra probablement pour l’éternité puisqu’elle a bien failli virer au drame. Faire des bêtises peut parfois avoir des conséquences bien plus importantes et dramatiques qu’on ne le veut. Pourtant ce ne sera pas la dernière fois, ça non. C’était quand même drôle rien qu’à y penser. Le bateau était une magnifique idée, franchement. Bon, à un moment, ce n’était pas vraiment contrôlable et tout semblait perdu d’avance, surtout quand Micah a passé par-dessus bord. Conor s’est tout de suite précipité pour le sauver, sautant à l’eau sans aucune hésitation. Il sait nager depuis qu’il est tout petit grâce à son père qu’il l’a un peu forcé à apprendre. Ca aussi, il s’en souviendra pour toujours.

Cependant, c’était trempé jusqu’aux os que le petit Hybride de feu venait d’entrer dans sa chambre. Les vêtements lui collaient à la peau, une sensation forte désagréable, mais il ne ressentait pas le froid et ne risquait pas de s’attraper la mort. Tranquillement en sécurité, ayant défié une nouvelle fois l’autorité maternelle, le petit garnement prit le temps de bouger la souris de son ordinateur pour voir s’il n’avait pas de messages du restant de la bande. Une petite lumière clignotait, signe que quelqu’un lui avait adressé quelques mots. Il regarda alors, ouvrant sa messagerie sans même penser qu’il pouvait se faire attraper. C’était Micah qui lui annonçait que la vidéo était sur la chaîne internet de Lux et qu’elle faisait déjà le buzz. Un sourire sur le visage, il entreprit de lui répondre.

« C’est top. Si ça marche bien, on en fera d’autres encore mieux. Ca ne doit pas être bien compliqué. Fais gaffe de pas te faire chopper Micki. Bonne nuit à demain. »

Tout en appuyant sur envoyer, il lâcha sa souris et commença à retirer son blouson dégoulinant d’eau, avant de le mettre à cheval sur la chaise de son bureau. Il était en train de dénouer ses lacets, lorsqu’il entendit du bruit venant du couloir. Figé sur place, il réfléchissait à ce qu’il devait faire pour éviter la fureur, non pas du dragon, mais du phénix. Alors très vite, après réflexion, le petit Conor entreprit de plonger dans son lit, sans prendre le temps de se déshabiller et se recouvrit de couverture jusqu’au niveau du cou, faisant ainsi mine de dormir. Les yeux clos, comme si de rien n’était, il espérait que sa mère ne faisait que passer dans le couloir pour aller boire un coup, ou faire un arrêt pipi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 32





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Ven 5 Avr - 12:52




The four o'clock in the morning

« Mais où étais-tu
»



Tailla avait de nouveau son fils avec elle depuis que le père de son petit garçon était enfermer. Elle savait que tout aller pas être facile avec Conor car elle ne l’avait pas avec elle depuis bien longtemps et se demander même se que le lendemain aller lui prévoir. Je ne vais pas dire que ça ne fait pas plaisir à la jeune maman d’avoir son fils avec elle, au contraire elle est contente car pour elle avoir de nouveau son enfant elle lui fait tellement de bien. Et depuis son retour à Mystic Falls elle la avec elle, mais chaque jours est un nouveau combat avec Conor car celui-ci là test chaque jours. Car le petit garçon la pousse presque a bout pour voir ou sont les limites de la maman. Mais voilà Tailla a un gros problème elle n’a jamais vraiment puni son petit garçon les seules punitions qu’elle lui a fait c’est le priver de ses jouets ou de le faire aller dans sa chambre. Au début tout cela fonctionner mais plus maintenant car celui-ci savait quelle craquer assez rapidement. Donc Tailla se sentait perdu et ne savait pas quoi faire pour punir son petit garçon. Elle ne voulait pas devenir comme son père à elle qui la punissait enfant pour apprendre tout ce qu’elle devait apprendre. Elle se rappeler de ses punitions plus dur les unes que les autres et elle ne se ressembler jamais. Sur ce point la jeune femme n’a rien hériter de son père car elle n’avait pas son imagination sur le fait de punir elle préférer la tendresse qu’elle apporter à son fils. Mais aujourd’hui il fallait que les choses changent car si elle continuer dans ce sens-là elle savait que Conor aller en jouer et ne plus respecter sa maman. Donc Tailla pris la décision qu’il fallait qu’elle s’evisent sont petit garçon une fois pour toute. Et si pour cela devait se mettre dans la peau de son père elle le ferait même si c’est à contre cœur.

Tailla était dans sa nouvelle maison a Mystic Falls quelle partager avec son enfant et cette nuit à leurs du coucher de Conor, Tailla était allé doucement dans la chambre de son fils pour voir si celui-ci était en train de dormir. Quand elle avait ouvert la porte celui-ci était en train de dormir paisiblement dans son petit lit. Celle-ci était appuyer quelques instant sur le rebord de la porte et souriait de le voir dans sa chambre. Mais elle ne savait pas que des qu’elle serait partit dans le salon celui-ci aller partir. Donc elle avait passé une soirée tranquille devant la télé qui d’habitude la passer en compagnie de sa meilleure amie mais ce soir elle ne pouvait pas venir car elle était de garde a l’hôpital donc le phœnix se trouver toute seule. Regardant un film qui passera la télévision elle était captiver par ce qui se passer. Elle regarda le premier film puis le deuxième et quand elle finit de regarder le deuxième elle vu l’heure et se dit qu’il était temps qu’elle aille aussi se coucher. Passant devant la chambre de Conor et hésita à rentrer dedans pour voir si celui-ci dormais ou pas mais elle ne le fit pas car elle savait qu’il avait l’ouïe très développer et ne voulant pas le réveiller avec le bruit de la porte elle partit dans sa chambre et partit se coucher. Elle rentra dans sa chambre et partit se doucher et partir se coucher comme une fin de journée normale.

La nuit était tranquille sans aucun problème sans aucun cauchemarde qui la réveiller car avant elle se réveiller presque toute les nuits. Mais depuis que Conor et sous le même toi qu’elle, elle ne fait plus de cauchemars comme si son enfant était un petit remède a son sommeil. Alors qu’elle dormait vers 4h du matin elle devait être dans un sommeil juste léger elle entendit un bruit qui la sortie légèrement de son sommeil. Restant dans son lit les yeux à moitié ouvert elle essayer d’entendre encore se bruit qui l’avait sorti de son sommeil, mais rien. Elle aller se rendormir et entendu encore un bruit pensant que quelqu’un se trouver chez elle ou que Conor c’était lever soit pour manger ou boire sortit doucement de son lit en pyjama et sortit doucement de son lit. Elle commença à avancer doucement sur le parquet de la maison qui grincer a des moments sous ses pieds et regardant partout elle voyait que tout était éteint. Allumant la lumière du couloir elle se dit quitte à être debout pourquoi ne pas aller boire un verre d’eau. Elle partit dans la cuisine et se pris un grand verre d’eau. Alors qu’elle aller repartir dans sa chambre elle devait passer devant la chambre de Conor et en regardant sous la porte elle voyait de la lumière pas très puissante sans sortir de la nuit noir. En levant un sourcil elle se demander pourquoi il y avait de la lumière dans la chambre de son fils. Car quand elle est allée le voir quand il était partit se coucher tout était noir dans sa chambre.

Elle posa sa main sur la poignée de porte et commença à l’ouvrir doucement ne voulant pas réveiller son fils si celui-ci dormait. Passant la tête par la porte entre ouverte elle vit que l’ordinateur de Conor était allumer et en chuchotant à haute voix elle dit

« Il était éteint tout à l’heure »

Ne comprenant pas, peut-être qu’il y a eu une microcoupure qui a allumer l’ordinateur quand l’électricité était revenu. Tailla rentra dans la chambre de son fils et alla jusqu’à l’ordinateur. Alors qu’elle était non loin de lui elle s’arrêta juste avant la flaque que faisait le manteau mouillé que Conor avait mis sur son siège. Elle appuya sur l’écran d’ordinateur et l’éteignit. Celle-ci était éclairer maintenant que par la lumière du couloir et là elle avait envie de voir son fils en train de dormir donc elle vit un pas vers le lit de Conor et là son pied marcha sur la flaque et la-elle releva d’un coup le pied par reflexe et dit à haute voix

« C’est quoi ça »

Alors qu’elle s’accroupi pour regarda sur quoi elle avait marché elle toucha l’eau au sol et la regarda au plafond pour voir s’il y avait pas une infiltration d’eau mais rien. Alors qu’elle voulait se relever elle voulut s’appuyer sur la chaise mais en posant sa main sur la veste elle enleva sa main directement car celle-ci était mouillée. Touchant la veste toute humide elle sentit la colère monter et se releva et arriva au niveau du lit de son lit et attrapa les couvertures et lui enleva d’un coup.

« Conor Niklaus Weaver Mikaelson vous allez arrêter de faire semblant de dormir et on va régler deux trois truc desuite »






CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Lun 8 Avr - 14:50

Maison de Tailla ◈ Tailla Weaver & Conor Mikaelson
The four o'clock in the morning
Tout finit par se savoir






C
a ne fait que peu de temps que Conor vit chez sa mère. Très très peu de temps même. Les choses ne sont pas toujours roses, loin de là. Ce petit bonhomme a un caractère bien trempé. Il sait ce qu’il veut et le fait quand il le veut. Mais surtout, son père n’étant plus là, le manque de fait d’autant plus grand. Si grand, qu’il en arrive au point d’en vouloir à la Terre entière, au lieu d’exprimer sa tristesse. Il se renferme derrière dans une coquille où lui seul est en mesure de dire ou non, ce qu’il a le droit de ressentir. Autant le dire tout de suite, Conor a enfermé son humanité. Il ne veut plus jamais ressentir, ça fait bien trop mal. Et pour prouver combien il n’est plus le petit garçon qu’il était autrefois, il n’y a qu’à lire son journal intime. Sans compter les dernières bêtises en compagnie de son frère, il a tué deux personnes la veille. Il est devenu une véritable bête sauvage qui se retourne contre tout et tout le monde.

Dans son lit, il faisait semblant de dormir afin d’éviter le conflit probablement. Mais c’était sans compter sa mère venant tout juste d’entrer dans sa chambre. Evidemment, la flaque d’eau se fit presque aussitôt remarquer et là, il était bien plus que grillé. Tout aurait été plus simple, si elle était partie sans rien dire, mais au lieu de ça, elle retira d’un seul coup sa couette, pour le réprimander. Ouvrant les yeux, Conor s’attendait bien à se faire disputer, mais il ne voyait pas les choses sous cet angle.

« Je t’ai pas autoriser à entrer dans ma chambre. On peut vraiment pas avoir un peu d’intimité ici ? »

Tout en parlant, le gamin s’était relevé, dégoulinant d’eau toujours. Cette conversation ne l’intéressait pas. Enfin, plus rien ne l’intéresse ces derniers temps, à part défier l’autorité et enchainer les bêtises. Ce n’est donc pas près de prendre fin. Le petit blondinet se trouvait être bien pire qu’à la normale. Et c’est ça quand il éteint son humanité, il n’a plus rien à perdre. Il se fout de tout et de tout le monde, sauf Lux qui vit exactement la même chose que lui. Lux est la dernière personne digne de confiance à ses yeux et pour qui, un semblant d’humanité rejaillit parfois.

« Tu as décidé de passer la nuit à camper près de mon lit ? Soit tu parle maintenant, soit jamais, parce que j’ai pas l’intention d’attendre gentiment que tu dise ce que tu as à dire … Et arrêtes de toucher à mon ordinateur ! Je te rappelle que c’est papa qui me l’a offert et personne d’autre que moi, n’a le droit d’y toucher ! »

Tout en parlant, il était passé à côté de sa mère et avait attrapé son blouson mouillé, l’enfilant tranquillement. Ce qui l’ennuie le plus, ce n’est certainement pas le froid, mais la lourdeur des fringues lui collant à la peau. Berk quelle horreur ! Mais il s’en tape, puisqu’il cherche seulement à éviter la confrontation et espère bien qu’en lui parlant comme ça, sa mère sera tellement choquée qu’elle ne tentera pas de le retenir pour continuer à l’engueuler.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 32





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Lun 8 Avr - 18:46




The four o'clock in the morning

« Mais où étais-tu
»



Tailla était heureuse d’avoir son fils avec elle, elle pensait que tout aller a peut prêt bien se passer entre eux, que tout le temps qu’ils n’avaient pas pu passer ensemble aller être attraper. Mais en fait non, car dans la maison du phœnix c’était surtout des crises qu’il y avait. Conor braver toujours les interdits devant sa mère car il savait qu’elle céder assez difficilement et qu’elle avait du mal à gronder son fils. Et surtout comme elle ne l’avait pas souvent elle ne voulait pas le gronder pour avoir avec lui que des bons moments mais là c’était perdu d’avance. Le phœnix aller devoir hausser le ton et surtout devenir ce qu’elle a toujours détesté être comme son propre père, gronder son enfant. Alors que pour Tailla elle trouver que d’élever son enfant par des réprimande ne servait à rien que tout cela apporter un froid entre autres. Mais elle voyait que sa méthode la douce et la calme ne fonctionner pas. Car son fils a un caractère bien tremper déjà qu’il en avait un quand il était encore humain mais la en étant hybride maintenant celui-ci est encore pire que d’habitude. Elle savait aussi que Conor ne supporter pas d’avoir pas son père avec lui, donc elle pensait seulement que les crises qu’il faisait étaient le manque de Klaus. Mais il y a des limites quand même. Tailla est la mère de Conor et elle doit se faire respecter même si pour cela va devoir lever la voix contre son fils.

Alors qu’elle était dans la chambre de Conor elle était juste lever au début pour voir le bruit qu’elle avait entendu et après se recoucher si rien n’était. Mais dans la chambre de Conor il y avait une lumière et cela l’inquiéter quand même et en rentrant dans la chambre de son fils elle avait aperçu l’ordinateur allumer. Elle était allée l’éteindre et juste regarder son fils dormir mais en s’approchant du lit elle sentit de l’eau sous ses pieds. Sur le coup elle crut qu’il y avait une fuite dans le plafond de la chambre de son fils mais quand elle toucha le manteau qui était sur le siège et la-elle comprit que son fils avait fait une bêtise encore une mais celle-ci elle n’allait pas la laisser passer. Alors qu’elle se diriger vers le lit de son fils elle lui tira les couvertures et le découvert et le vu habiller et tout mouillé. Et la-elle l’appela par son nom au complet ce qui était mauvais signe. Alors qu’elle le regarder son fils commença à lui répondre qu’il ne l’avait pas autorisé à rentrer dans sa chambre et qu’il ne peut vraiment pas avoir un peu d’intimité ici. Tailla regarda son fils surprise de ce qu’il venait de lui dire. C’est comme si elle venait de prendre une grosse claque en plein visage. Elle se demander même si les rôles était pas inverser, son fils était l’adulte et elle l’enfant qu’on engueler. Alors qu’elle le regarder sans réussir à faire sortir un mot de sa bouche elle le voyait se lever de son lit et passer à coter d’elle et commencer à mettre son manteau et à partir de sa chambre en lui faisant un speech en la prenant de haut. Il lui demanda si elle avait décidé de camper devant son lit et que si elle voulait parler c’est maintenant car il n’avait pas l’intention d’attendre. Et surtout il lui a dit d’arrêter de toucher son ordinateur que c’est son père qu’il lui a offert et qu’il est le seul à pouvoir y toucher. La tailla a cru qu’elle allait tuer son fils sur place, même si elle l’aime plus que tout, là c’était la goutte d’eau qui faisait déborder le vase. Les crises, les colères et sa mauvaise humeur aurait pu passer mais que celui-ci prenne sa mère de haut cela ne passer pas.

Tailla avait réussi à canaliser la colère qu’elle avait en elle il y a quelques temps en dépensant l’énergie qu’elle avait en trop en faisant du sport mais là de la façon d’où son fils lui parler, elle sentit une colère immense monté en elle et surtout l’énergie qu’elle avait eu tant de temps à contrôler monta en elle. Alors qu’elle regarda son fils qui partit de la chambre et se dirigea vers le salon la tailla usa de ses dons magique et se téléporta de la chambre de son fils dans le salon en une téléportation de feu et fixe devant son fils elle le regarda et lui dit

« Tu veux jouer au adulte avec moi Conor on va jouer les adultes. Donc premièrement tu es chez moi, donc si je veux rentrer dans ta chambre j’y rentre, quand tu auras une maison à toi tu feras ce que tu veux mais ici tu le feras pas, car même chez ton père tu ne fais pas sa et me dit pas si car si je demande à ton père quand il sera de nouveau là je crois qu’il ne va pas apprécier que tu mens. »

Elle savait que Conor aller s’énerver mais la-elle n’aller pas se laisser faire par son fils celui-ci voulais jouer au dur, ben elle va jouer elle aussi au dur avec lui. Dans sa façon de parler il se croit pour un adulte donc Tailla va le traiter de tels. Le regardant droit dans les yeux et lui dit

« Tu ne sortiras pas d’ici et sa jusqu’à que j’en décide »

Elle utilisa ses pouvoirs pour sceller les portes et fenêtre par le feu en bloquant tout et se l’en approchant de Conor et le prenant par le col de son manteau et le tire presque de force dans sa chambre et le fit rentrer avec force et lui dit

« Je ne suis pas ta bonne Conor, je ne suis pas tes cousins, je ne suis pas tes amis je suis ta mère donc là tu sais ce que tu vas faire c’est prendre tes affaires et tes draps au passage et tu vas les nettoyer. Et tu épongeras les flaques qui se trouvent au sol. Apres pour ton ordinateur je n’y ai pas touché enfin fouiller dedans juste l’éteindre pour pas que celui-ci se casse. Mais si tu veux jouer à sa Conor sache que c’est moi qui paye l’abonnement internet donc si je le coupe ou mets un mot de passe tu pourras plus discuter avec tes cousins. »


Commençant à sortir de la chambre de Conor et ouvre la porte en grand

« Je suis ta mère l’oublie pas et la tu as voulu jouer avec moi alors que j’ai toujours était gentille avec toi, mais toi tu as voulu me parler en te prenant pour l’adulte et moi l’enfant donc ton intimité que je te laisser tu en auras pu ta chambre resteras dorénavant ouverte. Moi qui te faisait confiance en te laissant faire ce que tu voulais la ma confiance tu l’as perdu. Je vais vérifier chaque chose que tu fais. Et là je te laisse une heure pour tout nettoyer et si tu as rien fait je crois que la Conor tu auras vraiment à faire à moi »







CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Lun 8 Avr - 21:05

Maison de Tailla ◈ Tailla Weaver & Conor Mikaelson
The four o'clock in the morning
Tout finit par se savoir






L
a soirée avait été géniale, même si quelques incidents étaient à déplorer. Et c’était sur une touche positive que Conor désirait terminer cette histoire. Bien décidé à se mettre au lit, pour faire un petit somme jusqu’au lendemain, il n’avait pas été très heureux de voir sa mère débouler dans sa chambre. Bien sûr, il a des tords. Un gamin de son âge n’est pas censé trainer la rue en pleine nuit. Personne ne devrait en fait, surtout pas à cette époque. Les Chasseurs courent ici et là, à la recherche de monstres à trucider. Mais Conor ne voyait pas les choses de cette façon. Il s’était amusé avec ses cousins, sa cousine, ainsi que son frère. Il se moquait bien du reste. Pourtant, sa mère n’était pas décidée à le laisser tranquille, voulant des explications. Pour couper court à la conversation, le gamin joua la carte de l’insolence, finissant par enfiler son blouson et quitter la pièce, après de sales paroles balancées à sa mère.

Il venait d’arriver dans le salon que Tailla apparut devant lui. Il ne sursauta même pas, rien. Il a l’habitude des arrivées sans prévenir avec son frère. Alors, ne la quitta pas du regard, il l’écoutait tandis qu’elle se mettait à parler, sortant la phrase bateau que quasiment tous les parents balancent à leurs enfants.

« Très bien, je vais me trouver un chez moi alors ! »

Déterminé à ne pas se laisser faire, le gamin fronça le regard en la voyant bloquer les issues de sortie, grâce à son pouvoir du feu. Bien sûr, elle ne se doutait sûrement pas des progrès que son fils avait fait en compagnie de Lux, qui s’avère être un bon professeur en plus d’être son petit frère.

« Et tu crois que c’est ça qui va me retenir ? Tu sais quoi ? Tu ne me connais même pas ! »

Elle usa de la force pour le trainer jusqu’à sa chambre, avant de lui ordonner de nettoyer tout le bordel. Les menaces fusaient, ce qui n’était pas fait pour lui plaire, bien évidemment. Le gamin était bien décidé à ne pas obéir à sa mère. C’est pour cette raison qu’il ne bougea pas d’un poil, continuant de la fixer du regard alors qu’elle lui disait que sa chambre resterait ouverte jusqu’à nouvelle ordre.

« Gardes-la ta chambre, j’en veux pas. Et je ne continuerai pas à vivre ici. »

Les poings serrés, il ne laissa qu’un blanc de quelques minutes, rien de plus, rien de moins. Mais ça ne dura pas bien longtemps, préférant mettre carte sur table.

« Tu n’as de mère que le nom, rien d’autre ! Je le ferai pas. Si tu veux que ça soit propre, t’as qu’à nettoyer toi même. Et si tu touche à mon ordinateur, tu vas le regretter ! »

Conor contourna son lit et attrapa le sac de voyage qui se trouve en-dessous. Il commença à y fourrer quelques vêtements, bien décidé à faire ce qu’il veut, quand il veut et surtout, s’il le veut.

« De toute façon, tu ne me comprendras jamais. Ca sert à rien que je reste ici, je préfère partir. »

Si le nouveau blanc venait d’être rompu, c’était seulement à cause du bruit du zip que venait de faire le sac de voyage quand le gamin le fermait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 32





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Mar 9 Avr - 19:06




The four o'clock in the morning

« Mais où étais-tu
»



Tailla commencer à se rebeller elle aussi contre son fils, elle qui d’habitude est une femme douce et calme envers son petit garçon la-elle c’était énervé contre lui. Enfin pour le moment la hausser le ton, car son fils avait jugé de la prendre de haut. En disant que c’était elle l’enfant et lui l’adulte. Et la quand on pense que son enfant n’a jamais était comme cela elle se demander bien ce qu’il lui passer par la tête. Elle se douter que son fils devait avoir un manque et se manque ce n’était pas sa mère car être avec elle ne le soulage pas. Car quand on regarde Conor celui-ci est plus triste qu’autre choses. Et pourtant sa mère voudrait le faire sourire et soulager sa peine mais elle n’y arrive pas. Elle se douter au fond de son cœur que seul le père de Conor arriver à calmer se petit hybride qui a le cœur blesser et surtout son humanité éteinte.

Alors que Conor c’était commencer à se rebeller elle lui a dit que quand il aurait un chez soit il pourra faire ce qu’il veut mais pas le temps qu’il sera sous son toit. Mais la Conor qui resta à vouloir tenir tête contre sa mère et lui dit sur un ton autan qu’il aller se trouver un chez soi. Mais la Tailla ne releva ce que Conor venait de lui et bloqua toute les issue de la maison avec le feu. Elle savait bien que ça n’arrêterais pas son fils car lui aussi étant un phœnix dans sa moitié, et le feu ne lui ferait rien. Mais elle voulait en quelques sortes lui montrer qu’elle aussi se rebeller. Mais le petit qui est une tête bruler ne lâcha pas prise en lui disant qu’elle croyait que les flammes au porte et à la fenêtre aller le retenir et qu’elle le connaissait même pas. Tailla savait qu’elle ne connaissait rien de son fils enfin elle voudrait en connaitre plus mais celui-ci s’enferme tellement sur lui-même qu’elle croit même être une étrangère à ses yeux. Alors qu’elle le traina de force dans sa chambre en le prenant par le col de son manteau elle lui Orda de ranger sa chambre en lui disant aussi que sa chambre restera ouverte jusqu’à nouvelle ordre. Celui-ci lui dit de garder la chambre qu’il ne continuera pas de vivre ici. Alors qu’elle le regarder et partir de sa chambre elle lui dit qu’elle était sa mère qu’il ne fallait pas qu’il l’oubli et la alors qu’un blanc se faisait sentir Conor lui sortit quelques choses qui la blessa quand il lui dit qu’elle n’avait que de mère les noms et rien d’autre et qu’il ne rangera pas et que si elle veut nettoyer qu’elle le fasse elle-même et que si elle touche a son ordinateur elle va le regretter. Tailla regarda son fils le cœur serrer et alors qu’il attrapa son sac et commença à mettre ses affaires dedans il lui dit qu’elle ne le comprendra jamais que sa server a rien qu’il reste ici qu’il préférer partir. Alors qu’il fermer son sac et le bruit de la fermeture éclair se faisait entendre la tailla rentra furax dans la chambre de son fils et pris le sac qu’il c’était préparer et le jeta par la fenêtre et pris l’ordinateur de son père et le pris dans sa mains et lui dit

« Tu veux partir attend je vais te donner un coup de main, tu as déjà le sac dehors et le prochain qui le rejoint c’est l’ordinateur que ton père ta donner »

Elle regarda son fils avec défi et faisait comme si elle aller le jeter

« Tu crois que les ordinateurs sa sais voler ? Je sais pas moi mais si celui-ci fait un vol plané je ne sais pas s’il fonctionnera toujours après »


Tailla savait que c’était un cadeau de son père et ne voulais pas lui casser car il pouvait discuter avec ses cousins et son frère et c’était le seul moyen qu’il avait et qu’il le rendait encore humain. Donc reposant l’ordinateur sur son bureau elle le regard et lui dit

« Pour toi je ne suis pas ta mère, tu viens de le dire donc je ne suis que celle qui te offre l’hospitalité, te nourrit, te blanchit voilà je ne suis qu’une esclave à tes yeux. Et te comprendre j’aimerais pouvoir le faire mais tu te renferme tellement sur toi que personne ne peut te comprendre. Je me doute que ton père te manque, et que tu voudrais le retrouver car avec lui tu te sens vivant et peut te comprendre car il est comme toi mais n’oublie pas que tu as une partie de moi en toi. »

Tailla regarda son fils droit dans les yeux




CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Mer 10 Avr - 13:39

Maison de Tailla ◈ Tailla Weaver & Conor Mikaelson
The four o'clock in the morning
Tout finit par se savoir






L
es disputes avec les enfants, ce n’est pas du tout rare. Il faut savoir mettre de l’eau dans son vin comme on dit, et ne surtout pas envenimer les choses. Mais lorsqu’il s’agit d’enfants inhumains, il est plus difficile de tenir cet engagement. Conor n’était pas simple à vivre. Mais après tout ce qui lui est arrivé ces derniers temps, ce n’était pas vraiment une surprise de le voir ainsi éclater. Il a subi déménagement sur déménagement. Il a perdu la vie il y a quelques temps, pour devenir ce qu’il est aujourd’hui. Et en parlant de ce qu’il est, faut pas croire que sa naïveté lui fait oublier qu’il ne grandira jamais. Pour l’éternité, il restera un gamin, peut importe les années qui filent, il ne prendra pas un seul centimètre. Si les autres enfants ne semblent pas s’en soucier, lui ça le dérange. Et comme si ça ne suffisait pas, son père a été enfermé, son petit frère a disparu et la famille éclate petit à petit. Dans ce monde trois fois trop grand pour lui, le petit Hybride ne trouve pas sa place. Il est unique en son genre. Ni trop enfant, ni trop Hybride, ni même trop Démon. Personne ne lui ressemble, personne ne peut le comprendre. Cette haine, cette colère au fond de lui, semblable entre tous les Démons, est bien plus intensifiée ses sentiments de Vampire, mélangés à Loup-Garou.

Pour éviter d’accentuer le conflit, le petit blondinet était bien décidé à partir de chez sa mère. Il venait de faire son sac, près pour s’en aller, quand celle-ci balança toutes ses affaires par la fenêtre. Poings et mâchoires serrés, Conor était sur le point de péter un câble en bonne et due forme. Il ne comptait pas se laisser faire. Il ne va pas se laisser traiter ainsi. Si elle voulait un esclave, elle avait qu’à partir s’en choisir un et non s’en prendre à lui comme ça. Jeter ainsi ses affaires était, aux yeux du petit, un manque de respect total. Même Klaus, au pire de ses colères, n’avait jamais été jusque là. Le regard froncé, Conor ne la quittait pas des yeux, alors qu’elle le menaçait de jeter son ordinateur par la fenêtre. L’une des rares choses qui lui restent de son père. Le petit sentait la colère monter encore et encore. S’il y a bien quelque chose qui l’énerve par-dessus tout, c’est que quelqu’un s’en prenne à son père ou à quelque chose qui lui appartient. Pourtant elle se ravisa, mais ça ne suffisait pas à apaiser la haine qui commençait à naitre dans le coeur noir de ce gamin, surtout qu’elle venait de parler de Klaus.

« Parles pas de lui ! Je t’interdis de parler de mon père. »

Répondit le gamin avec un dédain certain dans la voix. Il ne la quittait pas des yeux, écoutant les autres paroles de Tailla.

« Et t’es fière de ce que tu m’as donné ? Tu ne m’as jamais demandé si je n’avais pas de problèmes avec mes pouvoirs. Le seul qui m’aide c’est Lux, alors qu’il a ses propres soucis. »

Son regard glissa jusqu’à son ordinateur. Un regard plein de rage, comme jamais encore il n’avait eu à l’égard de sa mère. Au point où ses veines venaient d’apparaitre sous ses yeux ressemblant à ceux d’un animal sauvage. Ses crocs s’étaient mis à pousser également et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, Conor venait d’attaquer sa propre mère. Plantant ses crocs dans sa carotide, il ne lâcha prise qu’une fois le corps vide de sang. Ce liquide rouge, si précieux à toute vie, dégoulinait encore le long de ses lèvres et sur son menton. Il était comme en extase, comme shooté en gros, mais bel et bien vivant … enfin vivant à sa façon. Il attrapa, l’ordinateur sous le bras, facile quand il s’agit d’un portable et commença à enjamber le rebord de la fenêtre. Il jeta un oeil vers Tailla au sol, avant de lâcher dans un murmure :

« Je t’avais dis que tu le regretterais. »

Il sauta ensuite, retombant beaucoup plus bas. Il venait de récupérer son sac et y glissa l’ordinateur avant de commencer par s’en aller.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Mer 10 Avr - 19:57



The four O'Clock In the Morning

"Tu fais quoi là ? "


La journée fut chargée de doute pour la belle blonde. Comme pour faire plaisir a sa meilleure et tenter de faire avaler à tout le monde qu'elle avait mis sa décision bien loin derrière elle, Camille avait obligée de passer sa journée auprès de personne tout a fait agaçant, bien que beaucoup ne pouvait pas dire grand choses en étant branchées de tous les côtés après quelques appareils et de poche de sang. L'envie de les vider elle même lui avait effleuré l'esprit plusieurs fois même. Un moyen de se passer les nerfs allons nous dire. C'était plus facile ainsi. Cependant, la blonde pulpeuse ne l'avait pas fait. Pourquoi ? Même si elle respirait la colère de s'être installée dans un trin-trin quotidien qui la blessait plus qu'autre chose, elle entendait encore dans sa tête les paroles de Tailla. Il y a quelques temps de cela, elle lui avait donné le choix entre prendre la porte de sa propre maison et vivre sa vie de vampire sanguinaire comme elle l'entendais, ou de rester auprès des siens, de Chelsey, de Conor et surtout d'elle. La demoiselle avait choisit la seconde option bien que l'envie ne qui manquait pas d'opter pour la première. D'ailleurs, on est toujours pas à l’abri qu'elle change d'avis sans rien dire a personne. La blondinette se posait les mêmes questions tous les jours, en faisant des choses complètement anodines comme à l'instant même par exemple, en rentrant du boulot en pleine nuit.

Plutôt dans la journée, elle avait promis de passer voir Tailla. Même si le phénix a ses problèmes et ses pots cassés également, elle met cependant un point d'honneur à être toujours aussi présente pour elle, qui est en pleine reconsidération de sa vie de vampire, si on peut dire. Camille avait le regard rivés sur les dalles de bétons sur les trottoir au bords des maisons qui défilait actuellement sous ses pieds. Elle remontait à pieds la rue ainsi jusqu'au la maison de sa meilleure amie et du fils de celle-ci, totalement perdue dans ses pensées quand un bruit de choses qui tombe l'alerta. Elle n'était pas très loin de leur demeure et on peu dire que c'était sans aucun doute grâce au fait qu'elle soit un vampire qu'elle pu entendre cela. En relevant la tête, elle fixait du regard la maison a quelques pas d'elle avant de voir Conor ouvrir la fenêtre. En se précipitant a son allure de vampire, Camille tombait presque nez à nez avec un hybride complètement furax. Si l'instant d'avant la blonde de service portait encore son sac a main sur l'épaule, a présent elle le tenait a bout de doigt. Non pas pour le mettre en pleine tête du gamin si il cherchait a s'enfuir a vitesse grand V, mais plutôt pour le lâcher plus vite que son ombre si c'était le cas.

«  Qu'est ce que tu fais en plein milieux de la nuit Conor ? »

La demoiselle n'avait aucun idée de ce qui s'était tramé à l'intérieur de cette maison du quartier Est de Mystic Falls, et elle était encore plus loin de se douter de ce qu'il s'y passait encore dans le silence complet. Camille levait juste l'espace d'un instant les yeux sur les autres fenêtre. Certaines pièces était éclairée tandis que d'autre non. Elle n'était pas là pour avoir le rôle de la méchante, loin de là. D'ailleurs a cette heure aussi tardive, elle n'aurait pas du tomber nez à nez avec le petit hybride qu'elle regardait de nouveau a présent en plissant le front. Elle s'était toujours très bien entendu avec le fils de sa meilleure amie, et même s'il semblait être une bombe a retardement là maintenant, elle comptait encore là dessus pour le faire re rentré chez lui. Camille s'approchait de la fenêtre en lui barrant ainsi le passage.

«  On rentre, et je te montrerais encore combien je suis souple malgré que je sois une vieille peau en rentrant par la même fenêtre que toi, et tu m'explique ce qui se passe. »[/color]

La caractéristique d'une Camille qui déraille ? Et bien c'est sa ! De l'humour qui n'en est pas. La vampirette s'attendait un peu a ce que Conor cherche a se faufiler autre part ou plutôt a lui en faire voir de toutes les couleurs si il le pouvait. Il fallait bien qu'elle le détourne un peu.
fiche par [b]century sex.



.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 32





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Jeu 11 Avr - 1:50




The four o'clock in the morning

« Mais où étais-tu
»



Tailla était avec son fils dans sa chambre dans leurs maison, mais rien ne se passer comme il voulait. La jeune maman avait vu que son fils avait encore fait un coup de travers derrière son dos et sa commencer à la désespérer car depuis quelques temps avec son fils c’était la guerre et elle ne savait pas quoi faire avec lui. Alors que le petit la prenait de haut Tailla piqua une crise a son tours et commença a engueler son fils. Celui-ci força son fils à retourner dans sa chambre avec elle et la en le tirant avec elle , elle lui dit plein de chose qui déplut au petit hybride et celui-ci commença a s’énerver en disant des choses blessant a sa mère. Alors que son fils était en train de faire son sac pour partir de chez sa mère et de continuer de déblatérer des choses horrible a sa mère le phœnix sentit la rage monter en elle. Elle aurait eu envie de lui mettre une claque directement pour son insolence mais à la place elle prit le sac de Conor et l’envoya par la fenêtre en lui disant qu’elle aller l’aider à faire ses bagages pour que celle-ci soit plus vite dehors. Puis elle prit l’ordinateur de son fils et lui demanda si celui-ci savait voler. Mais même si elle était énervée elle savait qu’elle ne pouvait pas enlever le dernier cadeau que le père de son fils avait fait. Donc elle reposa l’ordinateur sur son bureau et lui dit un petit speech sur son père et aussi sur l’héritage qu’elle lui avait donné. Mais la Conor commença à s’énerver en lui disant de ne pas lui parler de son père qu’il lui interdisait. Le petit garçon ne lâcher pas sa mère du regard et là elle lui dit


« Je parle de lui si j’ai envie Conor ce n’est pas toi qui va me dire de quoi ou de qui je parle »


Et la Conor commença à lui parler de l’héritage quelle lui avait donné et il lui demanda si elle était fière de l’héritage qu’elle lui avait donné et qu’elle ne lui avait jamais demandé s’il n’avait pas de problème avec ses pouvoirs que le seul qu’il l’avait aidé c’était son frère lux même si lui avait des problèmes de son côté. Et la Tailla regarda son fils et lui dit

« Mon héritage j’en suis fière de te l’avoir donné car il est unique tout comme toi. Mais te demander si tu as des problèmes à les gérer comment j’aurais pu Conor comment j’aurais pu. J’ai fait une erreur un jour et je ne pouvais plus te voir mais toi tu n’es jamais venu me voir car à tes yeux je n’ai jamais compté. »

Alors qu’elle regarder son fils celui-ci regarder son ordinateur et la-il la regarder à nouveau et la-elle vu le regard pleine de haine dans les yeux de son fils et les veines apparut sous ses yeux. Tailla compris en voyant les veines que son fils avait passé le cap du petit garçon qui se rebelle mais de la bête sauvage qui se réveiller en elle. Alors que la peur se glisser dans les yeux de Tailla celle-ci commença à reculer doucement en ne lâchant pas son fils de Conor et lui dit

« Conor calme toi, tu vas faire quelques choses que tu vas regretter »

Mais avant qu’elle puisse dire autre choses Conor c’était jeter sur sa mère et la fit tomber au sol et celle-ci essayer de se débattre pour enlever son fils mais celui-ci lui pompa tout son sang et elle s’affaiblisse de plus en plus jusqu’à que celle-ci ne plus pu bouger car son cœur venait de battre pour la dernière fois. Allongé au sol de la chambre de son fils, se fut le noir complet pour le phœnix ne sachant pas ce qu’il lui arrivait. Mais la quelques instant plus tard Tailla s’assit et regarda son fils qui lui dit qu’il lui avait dit qu’elle le regretterait et il sauta part la fenêtre. Et la tailla se leva et partit a la fenêtre et regarda son fils partir. Et en retourna sa tête pour savoir si elle aller passer par la porte d’entrée aperçut des pieds au sol. S’approchant du lit elle s’avança et se l’aperçut au sol sans vie. Elle fut choquer car son propre fils l’avait tué et sans remord, elle ne savait pas comment réagir et comment faire car elle n’était jamais morte de cette façon et ne savait pas si son don de résurrection aller fonctionner. Mais là elle devait essayer de rattraper son fils coute que coute. Sortant par la même fenêtre que son fils elle le rejoignit mais s’arrêta quand elle aperçut Camille et se cacha discrètement comme si elle croyait qu’ils la voyaient. Ecoutant ce qu’ils se disaient Tailla voyait que Camille essayer de faire rentrer Conor, mais si elle rentré et quelle voyait Tailla morte elle ne s’en remettra pas et ne voudra plus se battre pour rester avec son humanité. S’approchant de Camille et Conor, le phœnix les regarda et essayer de faire quelques choses pour que Camille et Conor ne rentre pas et se souviens du fait que les esprits vengeur vivait. Elle se concentra et essaya à plusieurs reprise d’attraper le sac de Camille au sol mais n’y arriva pas, alors en s’énervant donna un coup de pied dedans et celui-ci fit un vol planer super loin sortant le portable de Camille par la même occasion

« Bordel c’est chiant d’être un esprit en fait on peut rien faire »






CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Jeu 11 Avr - 6:40

Maison de Tailla ◈ Tailla Weaver & Conor Mikaelson
The four o'clock in the morning
Tout finit par se savoir






T
out ce qu’il venait de se passer, Conor s’en moquait. Il se moquait de tout, mais également de tout le monde. Plus rien ne le touche, maintenant que son humanité est éteinte … ou presque plus rien. Sans aucun remord, il avait laissé le corps, sans vie, de sa mère sur le sol de sa chambre. Pour lui, elle n’avait que ce qu’elle méritait. Elle sait combien il souffre de ne plus avoir son père et elle se fait un malin plaisir de parler constamment de Klaus. Un peu comme si elle voudrait retourner le couteau dans la plaie. Sans compter qu’elle venait directement de le menacer de jeter la dernière chose que l’Originel avait offert à son fils. Il ne fallait pas s’attendre à une autre réaction de la part du petit garçon, sentimentalement dérangé.

Il commençait à avancer, son sac à dos sur ses épaules, quand Camille vint à sa rencontre. Décidément, ce soir-là, personne ne semblait vouloir lui foutre la paix. Conor leva les yeux, pour croiser le regard de l’amie de sa mère, avant de finir par décrocher ces quelques mots.

« Le Phénix cinglé a jeté mes affaires par la fenêtre … »

A cet instant, le petit garçon n’avait plus aucune estime pour sa mère. Il n’avait même plus la reconnaissance du ventre. C’était comme si tout s’était envolé. il n’en avait rien à faire qu’elle puisse ou non revenir à la vie. Après ce qu’elle lui a fait. Tout ça, rien que pour une sortie nocturne. Quand comprendra-t-elle que son fils est différent des autres. Même s’il peut sortir de jour grâce à son côté loup-garou, il n’en reste pas moins une bête de la nuit qui n’a aucunement besoin de dormir … Le petit blondinet leva la tête en direction de la fenêtre précédemment passée, lorsque Camille lui demanda de repasser.

« Non, je ne rentre pas. Tu sais pas tout ce qui vient de se passer. Elle sait qu’il est pu là et elle arrête pas de parler de lui, juste pour me faire du mal. »

Il était sincère dans ses paroles. C’était uniquement pour ça qu’il lui en voulait tant. Faisant de son mieux pour faire bonne figure, comment pourrait-il continuer, si elle prend un malin plaisir à lui servir « Klaus » à longueur de temps ? C’est juste impossible et il lui en veut tellement pour tout ça.

« Tout est de sa faute ! Si elle n’avait pas empêché mon père de me voir, il ne m’aurait pas enlevé pour partir à Chance Harbor. Et là-bas, personne ne l’aurait enfermé. Il serait encore là … C’est que de sa faute à elle, j’veux pu jamais la voir. Qu’elle reste morte là haut ! »

Dire qu’il n’avait pas mal serait mentir. Rien qu’imaginer son père enfermé, lui faisait mal. Surtout que sa mère faisait comme si elle ne comprenait pas ce qu’il ressentait. Mais Camille, elle, pouvait le comprendre. Elle aussi, elle avait éteinte son humanité pour ne plus avoir mal. Conor le savait, c’est ce qu’ils font tous pour arrêter de souffrir. S’ils ont la possibilité de le faire, pourquoi s’en gêner ? Si son regard avait quitté le visage de la grande blonde, durant quelques instants, il s’était vite reposé dessus. Camille ne s’était pas trompée à son sujet, le gamin était une véritable bombe à retardement qu’il fallait désamorcer au plus vite. Il en est lui-même conscient et c’est pour ça qu’il compte bien s’en aller, sans attendre qu’on ne lui donne le feu vert. Il commença à faire quelques pas, sans même prêter attention au sac à main qui venait de s’envoler.

« Si ça t’intéresse, je vais chez mon grand-père. »

Bien sûr, il ne parle pas de Mikael, mais bel et bien de son vrai grand-père, Drake … ou plutôt Ichabod. Il sait que cet autre Originel sera apte à lui venir en aide sans le juger, sans lui faire du mal gratuitement et surtout, sans le menacer en parler de Klaus.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Lun 15 Avr - 20:45



The four O'Clock In the Morning

"Tu fais quoi là ? "


La première chose que fit Camille en entendant le Conor lui dire que sa mère avait balancer toutes ses affaires par la fenêtre était de tirer une tête de cent pieds de long, une grimace au visage. La seconde qu'elle fit était de se demander ce qui avait pris a la «Phénix cinglée » de faire sa. d'un yeux tout a fait ignorant de ce qu'ils étaient tous les deux, la blonde du coin aurait pu en rire jusqu'à manquer d'air. Cela dit, ce n'était pas le cas. Surtout en entendant le ton sur lequel le garçon parlait de sa mère. Autant dire que sa ne plaisait pas très fortement à Camille de l'entendre parler comme ceci de sa meilleure amie. Mais que pouvait -elle bien dire au final ? En ce moment, elle est elle même tendancieuse a parler comme ceci.

«  Je sais pas ce qui lui a pris mais ça t'a sérieusement tapé sur les nerfs Conor ... »

Elle souriait en coin pour tenter d'adoucir l'atmosphère qui régnait autour d'eux, même si cela aurait un effet moindre. La demoiselle le savait d'avance d'ailleurs. En attendant, elle n'avait rien d'autre a faire que de voir ce petit gamin passer la fenêtre avant qu'il ne lui interdise de passer pour entrer.Et puis la porte principale n'était pas très loin non plus, ce qui serait plus facile sans doute pour tout le monde. Enfin bon, le problème n'était pas là. Conor tenter de faire entendre à la vampire qu'elle ne savait rien de ce qu'il s'était passer avant qu'elle n'arrive, tout cheveux au vent. Effectivement, elle n'en savait rien. Car si elle l'avait su, elle aurait sans doute frôlé la syncope !

«  Non, effectivement je ne sais pas. Et tu devrais me le dire avant que je ne le vois par moi-même. »

La résidente en chirurgie avait pris ses affaires de négociateur en décollant de l’hôpital pour se retrouver ici, sa ne se voit pas?Non ? Bah, pourtant si ! Camille comprenait très bien que d'entendre parler de son père à longueur de temps lui faisait mal. Même si ce n'est pas au même niveau, La blondinette savait combien l'envie de prendre tout ce qui passe sous la main pour le balancer en pleine figure de la personne qui ose parler de quelqu'un qui n'est pas là est puissante. Elle le vit a peut près tout les jours à son lieu de travail et parfois même en dehors.

 «  Écoute, je sais que sa fait mal. Tu ne pourras pas me faire croire le contraire, pas à moi... Et c'est vrai je te l'accorde, qu'elle n'a vraiment le droit de te parler à longueur de journée de ton père qui n'est pas là et qui doit te manquer horriblement. »

Camille avait laissé parler tout ce qu'elle avait bien pu ressentir avant de passer par la colère et d'en être au point où elle s'apprête a prendre une décision importante. Aussi bien pour elle, que pour toutes les personnes qui l'entourent et qui pourrait bien évidemment en souffrir. Sans hésiter, elle remis a la va vite son sac sur son épaule à la va vite, plus ou moins bien avant de se mettre à la hauteur de l'hybride unique qu'elle avait devant elle, tout en l'écoutant patiemment. Contrairement a tous, Camille savait très bien que le fait que Tailla ait refusé que Klaus voit son fils était la raison pour laquelle l'hybride l'avait pris sous le bras avant de faire la route jusqu'à Chance Harbor. Belle petite ville qui ne leurs à pas survécue hélas ! Pour toutes réponses, la belle blonde aux grandes dents opinait de la tête. Du moins, c'était avant de s'arrêter nette en entendant le fils de sa meilleure amie lui dire qu'il serait mieux pour lui qu'elle reste morte à l'étage de la maison. L'envie de lui faire les gros yeux ne lui manquait pas. Mais si elle faisait cela, le garçon allait partir sans demander son reste. Cela dit, ce n'est pas pour autant que Camille trouvait quelque chose à lui dire tout de suite derrière ! La seule chose qui avait un tant soit peu briser se moment de confusion était le sac a main de la vampire qui venait de s'envoler au beau milieu de la pelouse fraîchement tondue.


Bien avant de regarder autour d'elle, la première chose que la jeune femme avait fait avait été de se relever et de regarder à l'intérieur de la maison avant de ne voir personne. Au même instant, Conor lui annonçait qu'il avait la ferme intention de se rendre chez son grand père, ce qui sous entendait qu'il ne se rendrait pas chez Mikael et Esther mais plutôt Ichabod. Camille ne le connaissait que très peu, bien trop peu pour juger ou savoir si Conor y serait bien ou non. Cela dit, en regardant son sac gisant au milieu du jardin, elle hésitait encore entre le ramasser et courir derrière le garçon. Pour tout dire, elle choisit la seconde option. Ainsi, elle se mit a marcher à grandes enjambées derrière Conor avant de poser l'une de ses mains sur son épaule. Elle s'était ensuite mise devant lui lorsqu'il s'arrêta et prit le temps de regarder une petite seconde la grande maison derrière lui avant de croiser de nouveau son regard.

«  Vient à la maison si tu veux. Tu pourra y faire tout ce que tu veux, et je dois encore avoir la console d'Ezekiel a la maison avec ses jeux. Laisse moi juste aller prendre le restant de tes affaires. Je te promet de ne pas en parler a ta mère et surtout de ne rien faire pour qu'elle sache que tu es chez moi. D'accord ? »

Camille ne contait pas acheter Conor, si bien qu'elle s'attendait même à un éventuel refus. C'était ce qui justifiait un peu le sourire qu'elle lui faisait en le scrutant de tous ses yeux..
fiche par century sex.



.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Mer 17 Avr - 7:53

Maison de Tailla ◈ Tailla Weaver & Conor Mikaelson
The four o'clock in the morning
Tout finit par se savoir






L
es choses étaient allées loin, trop même. Mais c’est ce qu’il se passe lorsqu’un Vampire ou Hybride, est émotionnellement instable. Cet enfant ne déroge pas à la règle. Ses sentiments étant bien plus que décuplés, il se trouve sur la ligne orange, frôlant le rouge assez souvent. Autant dire que c’est plus fort que lui. Le petit Conor ne veut plus se canaliser, il ne veut plus avoir mal, pourtant, même en éteignant son humanité, il lui arrive encore de souffrir. Pour ne pas dire qu’il souffre tout le temps et faire des bêtises est devenu la seule chose qui lui fait oublier l’espace d’un moment.

« Elle fait que ça me taper sur les nerfs. Comme si elle voulait que j’explose, alors qu’elle sait que c’est dangereux pour elle. Elle voulait me faire nettoyer ma chambre en pleine nuit et même m’enlever ma porte. Avant de vouloir balancer l’ordinateur de papa par la fenêtre. »

Rien que ce souvenir suffisait à l’agacer au plus haut point. Grinçant presque des dents, sous la contraction de sa mâchoire. Une nouvelle fois, il se contenait tant bien que mal. Mais Camille tentait d’engager le dialogue avec le plus grand calme pour tenter de comprendre la situation. Elle en venait par le déstabiliser par tant de gentillesse.

« Elle avait qu’à pas faire ça … Je lui avais dis de pas parler de lui. Elle a pas écouté. Elle a continué … elle voulait me faire du mal en m’enlevant le dernier cadeau qu’il m’avait fait … Elle n’a que ce qu’elle mérite. »

Un peu perdu dans ses explications d’enfant, il ne savait plus vraiment remettre ses souvenirs dans l’ordre. C’était un peu le fouillis dans sa caboche. Surtout que de son jeune âge, tout ce qu’il voulait, c’était s’amuser avec les enfants de sa famille. Il ne grandira jamais, ça veut dire qu’il faudra toujours qu’il « obéisse » bien sagement aux règles ? Si tout ça est venu lui éclater en pleine face, c’est bien parce que Lux lui a énuméré les nombreuses choses qu’il ne pourrait pas faire. Mais s’il était déjà dans le brouillard il y a quelques minutes, les choses ne faisaient qu’empirer en voyant que Camille le comprenait. Alors pourquoi sa propre mère ne voit pas le mal qu’elle lui fait ?

« J’y suis pour rien si elle l’aime toujours et qu’il ne veut pas d’elle. Lui … il ne parle jamais d’elle. Même quand il m’avait emmené avec lui. Parce que papa ne me veut pas de mal comparé à la darone …. »

D’un seul coup, il avait l’impression de voir clair dans la situation. Il pensait, peut-être à tord même, que seul son père était en mesure de l’aimer sans le faire souffrir. Parce qu’il avait sûrement lui-même souffert par le passé et qu’il ne voulait pas lui faire vivre ça. Le regard de Conor semblait s’adoucir lorsque Camille se mit à sa hauteur. Elle le comprenait et ça, c’était quelque chose d’inimaginable. Même lorsqu’il fit entendre que sa mère était morte à l’étage, elle ne tenta même pas d’aller voir, pour découvrir le corps sans vie. Ou peut-être ne l’avait-elle pas pris au premier degrés ? Aucun moyen de le savoir pour le moment, et le petit Hybride est encore bien trop jeune pour s’imaginer qu’elle ne le prend pas au sérieux sur ce point.

Après le truc bizarre du sac à main, Conor en avait profité pour faire quelques pas, assurant à sa grande amie qu’il ne serait pas seul. Drake, son véritable grand-père, prendra soin de lui et l’aidera surtout. S’il avait une lueur d’espoir dans le regard, c’était bien grâce à cet homme qui lui avait fait une promesse cher au coeur du petit garçon. Mais en chemin, Camille le rattrapa. Elle semblait un brin soupçonneuse face à l’autre Hybride Originel. Pourtant, si généralement Conor n’accorde pas facilement sa confiance, là, c’était tout autre. Il ne l’avait vu qu’une seule fois, que déjà, il était prêt à partager plus avec lui. Il a toujours secrètement jalousé les autres enfants de sa famille, qui avaient leur vrai grand-père à leurs côtés. C’était maintenant à son tour de connaitre ses origines, d’avoir le droit aux histoires venant du passé de Drake.

Il releva la tête, regardant la grande blonde qui se trouvait maintenant face à lui. Le regard un peu perdu, mais surtout rempli d’incompréhension.

« Grand-père est le seul qui peut m’aider pendant l’absence de papa. »


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 32





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Mer 17 Avr - 11:15




The four o'clock in the morning

« Mais où étais-tu
»



Tailla était morte dans sa maison sous les crocs de son fils et ne savait pas quoi faire. Elle n’aurait jamais pensée que son petit garçon aurait fait ça. Peut-être que c’est le fait qu’il ait pousser le bouchon un peu trop loin et que le phœnix ne savait pu quoi faire a vraie dire. Elle qui a toujours était très douce avec lui ça ne fonctionner plus et là elle devait sévir. Si celui-ci ne lui avait pas monté de l’ingratitude peut être qu’elle ne se serait jamais énervé mais là il avait manqué totale de respect envers sa mère. Et elle était devenue ce qu’elle ne voulait jamais, être comme son propre père qu’il l’avait tant rabaissé, tant gronder qu’elle sans souvenait et que tout ça l’effrayer encore. Elle penser que de monter la voix n’aurait pas eu ses conséquences que Conor se serait calmé mais se fut tout le contraire. Le petit hybride c’est jeter sur sa mère et la tué de sang-froid a vraie dire. Le corps sans vie du phœnix se trouver sur le parquet de la chambre de son fils, alors qu’elle n’avait pas remarqué sur le coup qu’elle était morte c’est en se retournant elle vit qu’elle était morte. Elle était horrifié et en colère que son propre enfant et pu faire ceci. Elle le suivait pour savoir ce qui se passer et alors qu’il s’enfuit par sa fenêtre elle lui suivait doucement. Sur le coup elle n’avait pas calculé qu’elle était morte et c’était cacher quand elle aperçut Camille qui était arrivé, elle écouté se qu’elle disait avec Conor. Mais après quelques minutes elle se souvient qu’ils ne pouvaient pas la voir donc s’approcher pour qu’elle puisse mieux entendre ce qu’il se disait. Conor faisait comprendre par ses mots que sa mère l’avait poussé à bout et qu’il l’avait tué. Mais Camille n’avait pas compris cela et lui et voulait le faire rentrer dans la maison. Tailla essaya par tous les moyens de l’empêcher de rentré car si elle voyait le corps sans vie de sa meilleure amie elle n’allait pas sans remettre et si elle s’énervé contre Conor celui-ci aller l’attaquer et elle pouvait mourir de la morsure du petit hybride car Klaus n’était pas là pour la soigner. Alors qu’elle réfléchissait elle voulait faire diversion elle essaya de taper à plusieurs reprise dans le sac de Camille qui se trouver au sol mais rien ne se passa et la s’énervant et se concentra dessus elle réussit à le faire voler. Mais ce n’était pas ce qu’elle voulait faire et s’énerva toute seule.

Pendant qu’elle était en train de s’énerver à essayer d’attraper le téléphone portable qui était au sol elle était en train d’écouter son fils qui parler avec Camille, celui-ci traiter sa mère de phœnix cinglé. Tailla sentait la colère monter encore plus en elle et là elle avait envie que d’une chose mettre une claque a son fils qui lui manqué encore de respect. Et alors que Conor disait a Camille qu’il ne rentrerait pas car elle ne savait pas ce qu’il s’était passé et que sa mère arrêter pas de parler de son père alors qu’elle savait que sa lui faisait mal. Alors que Tailla batailler a attraper le téléphone elle réussit à l’attraper mais n’avait pas remarqué l’anneau en fer qui le tenait à un pendentif et le lâcha d’un coup

« Outch, sa m’énerve d’être un fantôme on peut rien faire »

La colère monter et il lui restait qu’un truc à faire attendre que son pouvoir de résurrection s’enclenche et la pourra régler ses comptes. Elle était remontée comme une cocote minute, car ne pouvait rien faire et rien dire à part a elle-même elle faisait les 400 pas non loin des deux protagonistes. Elle entendit Camille qui retenait Conor d’aller voir son grand père et qu’il pouvait aller chez elle. La peur monta en elle, elle ne savait pas ce que Conor aller faire+. S’il aller réagir calmement ou s’il aller l’attaquer. Alors qu’elle se trouver juste derrière Camille à regarder toute la scène, elle s’en voulait du comportement qu’elle a eu avec son fils. Et la-elle écouter son fils qui lui fait passer toute la faute sur elle comme si c’était elle la cause de tout. Tailla qui s’était apaiser sentit la colère remonter en elle. Elle aurait bien remis les points sur les I à son fils en lui disant qu’elle a peut-être des torts mais que Conor aussi avait des torts. Et alors qu’il entama le sujet que Tailla était toujours amoureuse de Klaus la ce fut le volcan qui explose. Tailla n’était plus amoureuse de Niklaus et sa depuis qu’elle a su qu’il c’était servi d’elle comme d’un incubateur vivant. Et la sans vouloir et sans rien faire elle sentit quelques chose la traverser et celle-ci apparut aux yeux des vivants mais personne ne l’entendait car la colère était pas encore assez en elle mais les deux vampires pouvait la voir. Voyant Camille accroupit devant Conor elle s’approcha doucement d’eux et elle regarda son fils qui fixer Camille qui lui dit qu’il y avait que son grand père qui pouvait l’aider pendant que son père et absent et la Tailla posa sa main sur l’épaule de Camille et fixant son fils et là elle voyait en lui comme dans un livre ouvert et compris la douleur que son petit garçon .Ellz avait réagi d’une mauvaise façon. Et la voix lui reviens et elle dit d’une voix un peu déformer

« Je viens de comprendre Conor et va chez ton grand père, je t’ai fait souffrir tout le contraire que ce qu’une vraie maman doit faire »

Alors qu’elle venait des dires le dernier mot de sa phrase l’image de Tailla disparut mais celle-ci resta non loin d’eux. Elle avait le cœur serrer de comment elle avait fait souffrir son fils et de ne pas voir qu’il avait mal et au lieu d’essayer de lui parler comme elle aurait dû c’est énervé contre lui en déclenchant sa fureur.






CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Lun 22 Avr - 22:19



The four O'Clock In the Morning

"Tu fais quoi là ? "


La blondinette écoutait tout simplement les dires du petit garçon. Il lui confiait, même si ce n'était pas une nouveauté, que sa mère lui tapait sur le système par toutes les remontrances qu'elle pouvait bien lui faire. Si Camille c'était trouver dans un univers digne de celui du commun des mortels elle aurait tout simplement répondu à ce garçon que sa maman faisait cela pour lui apprendre le bien et le mal, ce qu'il fallait faire et ne pas faire. Hors ici, la question ne se posait pas. La situation était loin de ressembler à une vie banale de simple humains.

«  Là... c'est vrai qu'elle a sacrément exagérer... »

La vampire savait plus que personne que Tailla pouvait être stricte, non pas sévère mais simplement stricte sur certaines choses. Cela dit, de là à vouloir que Conor nettoie sa chambre en pleine nuit même si celui-ci n'a nulle besoin de dormir, vouloir retirer la porte de sa chambre et entreprendre de jeter l'ordinateur du petit pas la fenêtre il y a des limites !
Une fois de plus, la jeune femme blonde restait totalement attentive à tout ce que pourrait lui dire le fils de sa meilleure amie, tout en remarquant très bien qu'il était pratiquement au bords de la crise de nerf lorsqu'il lui racontait tout ce qui était arrivé ce soir. La demoiselle hochait tout simplement de la tête. C'était certain et elle était d'accord avec lui. Tailla avait dépassée les bornes. Cela dit, elle se pinçais les lèvres en entendant Conor lui dire que c'était bien fait pour sa mère en quelques sortes.

 « Ecoute Conor, je sais qu'elle t'a fait mal mais elle est tout de même ta maman. Ne crois pas que je la défend que je sais que de l'entendre te parler de ton père te fait mal, c'est très clair qu'elle a été trop loin se soir. Je sais ce que ça fait. Et je comprends que tu sois en colère... »

Camille comprenait bien mieux que personne ce que pouvait ressentir le petit hybride. Et plus elle l'écoutait plus elle pouvait comprendre toute la situation. Les choses s’aggravait sans doute, et Tailla restait tout de même la meilleure amie de la blonde de service. Autrement dit, toute ces choses la touchait même si elle tentait de faire bonne figure face a Conor pour ne pas plus le braquer qu'il ne devait déjà l'être. Le petit garçon allait même jusqu'à supposer que sa mère aimait toujours son père. Entre nous, la jeune femme ne savait pas quoi penser. Elle avait refusé depuis longtemps de parler de Klaus a Tailla tout simplement parce qu'à chaque fois la discussion coupait court ou tournait en un fiasco total.

«  Sincèrement même si ta maman est ma meilleure amie, je ne peux pas répondre à ta question. Il ne faut même pas aborder cette discussion avec elle si tu ne veux pas te faire carbonniser les fesses en moins de deux ! »

Malgré la gravité de la situation, a la fin de sa longue tirade, la vampire lui fit un petit sourire. Elle mourrait d'envie d'aller à l'étage, voir de quoi il en retournait à l'intérieur de la maison. Mais elle voulait également faire comprendre à cet enfant qui ne grandira plus qu'elle savait par quoi il était entrain de passer même si les choses avaient été bien plus différente pour elle. L'instant d'après Conor semblait déjà bien plus calme qu'au tout début de leur conversation, Camille marquait déjà un point ! C'était toujours mieux que de le voir dans une sombre colère.

Par la suite la vampire blonde était partie courir après Conor qui avait profiter du fait que son sac a main se soit bizarrement retrouvé au beau milieu de la pelouse de la maison. Si Camille avait hésité, elle ne l'avait pas fait très longtemps! Bien au contraire ! Elle s'était bien vite rendue compte qu'elle pouvait encore aider Conor. Si bien qu'elle l'avait invité chez elle. Elle se remettait de nouveau à sa hauteur pour voir sa petite mine pleine d’incompréhension et fit elle même une petite moue à ce moment là.

«  Tu sais, je ne te force en rien. Si tu n'as pas envie de venir, ce n'est pas grave... Mais tu ne crois pas que c'est premièrement là-bas que ta mère te cherchera ? Je sais que c'est important que tu sois avec les tiens, c'est pour cela que je ne t'oblige pas à venir avec moi. »

C'était une belle vérité. Tailla irait sans doute premièrement le chercher là bas avant tout. Dans un second temps, Camille espérait également qu'elle n'aurait pas entendu ce qu'elle venait de proposer a Conor, en vie ou morte. Il fallait tout simplement un peu d'air à ce garçonnet l'espace de quelques jours... Cela dit, un bruit sourd dans l'herbe lui fit tourner la tête en la direction de son sac a main entièrement déballer au milieu du terrain. Le moment d'avant, elle aurait tout simplement juré qu'il était encore bien ranger et surtout que son portable n'était pas entrain de tomber tout seul comme si il avait été pris par quelqu'un. C'était si bien qu'elle s'en relevait doucement, un main sur l'épaule de Conor tendait qu'elle guettait tout cela..Entre temps un voix assez familière bien que vraiment déformer venait de parler tout près d'elle. Par instinct la jolie blonde s'était retourner et voyait que Conor était tout aussi dépourvu qu'elle pouvait l'être en ce moment même. Si elle ne rêvait pas, c'était bien Tailla qu'elle entendait parler ainsi. Comme si cette dernière avait pu les voir depuis le debut et reconnaissais ses tords. Camille fronçais le front, ne comprenand pas très bien comme cela était possible. Camille avait même sentit une pression amicale sur son épaule, si bien qu'elle se retounait doucement s'attendant à voir plutôt un vide que sa meilleure amie . Elle la regardait, sans dire un mot avant de sentir sa main se dégager de mon épaule, puis totalement disparaitre.
fiche par century sex.



.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Mar 23 Avr - 16:24

Maison de Tailla ◈ Tailla Weaver & Conor Mikaelson
The four o'clock in the morning
Tout finit par se savoir






I
l lui était difficile de se calmer, puisque c’était la première fois qu’il entrait dans une telle colère. Conor ne supportait plus la situation. Cacher sa souffrance vis-à-vis de l’absence de son père, est une chose terrible, alors que sa mère mêle sans cesse Klaus à leur dispute, devenait insoutenable. Tel qu’il aurait pu le faire avec un journal intime, le petit garçon se livrait complètement à Camille, lui déballant tout ce qu’il avait sur le coeur. Pourtant, il n’est pas sans savoir qu’elle est la meilleure amie de sa mère, mais elle reste toujours neutre quand il s’agit des disputes, afin de comprendre les points de vue différents. Cette fois-ci, Conor était agréablement surpris qu’elle estime également, que Tailla avait exagéré. Peu à peu, il commençait à se calmer, même si ses paroles restaient dures pour sa mère. D’ailleurs, Camille lui rappela que le Phénix restait sa maman tout de même.

« Elle va toujours trop loin et après, elle s’étonne que je préfère papa à elle ! C’est pas parce que c’est un Démon qu’elle est obligée d’agir comme ça avec moi. La mère de Lux ne le fait pas autant souffrir. Même le père de Lux ne lui fait pas ça, alors que c’est le Diable en personne. Elle n’a aucune excuse. Moi, j’ai jamais demandé à naître, elle avait qu’à m’abandonner à la naissance si elle voulait pas de moi ! »

Ca n’irait pas en s’améliorant. De tous les enfants magiques de la ville, Conor est sûrement le plus caractériel après Lux. Mais la grosse différence entre les enfants, c’est que Tatiana n’impose jamais de règle à son fils et le laisse, pour ainsi dire, faire tout ce qu’il veut. Sûrement que dans ses propos, le fils de Klaus exagéré un peu. Non pas sur les événements, mais sur la dureté. Il en venait même à dire que c’est parce que sa mère aimait encore son père, qu’elle agissait de la sorte. Camille fit de son mieux pour calmer le jeu, mais rien ne semblait fonctionner. Il faut dire que le petit est aussi têtue qu’une mule.

« Elle, elle ne veut pas qu’on parle de papa, mais à l’inverse elle se gêne pas de me faire du mal en le faisant ! »

Semblant le comprendre, Camille l’invitait même à venir chez elle. Mais Conor avait d’autres projets. Ca ne faisait pas très longtemps qu’il avait retrouvé son grand-père. Son véritable grand-père, celui qui est à l’origine de la conception de Klaus. Mais déjà, le gamin s’était attaché à lui, un peu comme s’il le connaissait depuis toujours. Parfois, les sentiments sont étranges, les enfants le sont également, mais personne ne semblait pouvoir retenir le petit Conor. Même pas les paroles de Camille qui le mettait en garde, contre le premier endroit où Tailla irait. Continuant de la fixer du regard, le petit blondinet pencha légèrement la tête de côté.

« Mon grand-père ne la laissera pas entrer. Il est comme papa, jamais il ne me trahira. »

Quelque chose d’étrange se produisit alors. Conor regardait toujours Camille et l’écoutait attentivement, quand il vit sa mère apparaitre derrière la grande blonde. N’était pas apparut dans les flammes, il ne mit pas bien longtemps à conclure qu’elle n’était pas encore revenue à la vie. Il leva les yeux sur elle, gardant le même regard dur à son égard. Celui qu’il avait avant de quitter sa chambre. Camille semblait bien plus déstabilisée que lui, alors que le fantôme s’évaporait.

« Tu vois ? Même morte, elle continue à vouloir me casser les noix ! Quand est-ce qu’elle comprendra que je ne suis pas un enfant comme les autres ? Je sais me défendre, je sais ce qui est bon ou non pour moi. Et surtout, je suis une créature de la nuit, comme toi, je n’ai pas à avoir un couvre-feu ! Je n’ai pas besoin de dormir, ni rien. Je veux vivre et je ne passerai pas l’éternité à lui obéir sans rien dire ! »

Attrapant son gros sac de voyage, Conor s’en allait d’un pas décidé, pour se rendre chez son grand père.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 32





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Mar 23 Avr - 18:15




The four o'clock in the morning

« Mais où étais-tu
»



Tailla était morte certes mais elle pouvait voir ce qui se passer et se disait autour d’elle. Car tout le monde crois que quand on est mort on passe dans un autre monde. Faut arrêter on n’a pas Melinda Gordon avec nous, la vie n’est pas une émission de télé ou tout est bien qui finit bien. Non la mort est peut-être la pire des choses, car on peut être un fantôme qui erre sans rien faire ou être un esprit frappeur et que celui-ci peut faire très mal même s’il use dans ses propres réserves. Et oui Tailla était morte mais comme elle est un phœnix celle-ci revit de ses cendres même s’il lui faut quelques temps pour que tout redevienne normal car son sort de s’enclenche pas comme cela il faut que tout soit bon pour que tout se réactive. Alors qu’elle était non loin de Camille et Conor celle-ci regarder ce qu’il se passer comme elle pouvait rien faire et surtout venait de se cramer à cause de ce morceau de métal sur le portable à Camille. Elle écouter attentivement ce qui se passer et alors qu’elle écouter Conor puis Camille elle en croyait pas ses oreilles sa meilleure amie qui prend le partit de son fils en ne sachant pas ce qui ce n’était pas passé. Mais où va le monde pourrait se dire Tailla, car ok elle a dépassé les bords mais là son fils aussi. Il est certes un hybride et ne dors pas, ne grandit pas mais si celui-ci était encore humains il serait encore un petit garçon et comme tout petit garçon de son âge ils respectent leurs parents mais Conor lui ne respecte pas sa mère comme si pour lui, elle était rien de la merde on pourrait dire. Alors qu’elle écouter elle se calmer a des moments mais après les se ré énervé. Surtout quand Conor dit à Camille qu’il n’a pas demandé de naitre et que si elle le voulait pas elle avait que l’abandonné à la naissance. La tailla en croyais pas ses oreilles de fantôme, que Conor puisse penser qu’elle n’a pas désiré son fils lui faisait mal. Et alors qu’ils abordaient le sujet de son père, Camille lui dit que Tailla couper toujours cours sur le sujet de Klaus mais Conor lui dit qu’elle lui parler toujours de son père sans gêne et là le phœnix se dit a lui-même

« Ton père c’est jamais servi de toi comme il sait servi de moi, donc il n’y a pas de comparaison »

Celle-ci bouilliez et continuer à faire les 400 pas derrière Camille la colère monter en elle. On aurait dit un volcan qui était à la limite de l’éruption et alors que Camille avait rattrapé Conor pour qu’il ne parte pas elle les avait rejoint pour manquer aucune parole de ce qu’ils se disaient et elle lui dit que Tailla irait chercher chez son grand père en premier lieu et que s’il venait chez elle il serait un peu plus tranquille. Et là il lui dit que son grand père ne là la laissera pas rentrer qu’il est comme son père il ne le trahira jamais. Tailla leva les yeux au ciel en étant un fantôme et là re commenta toute seule

« Je ne connais pas ton grand père et je ne sais pas où il habite donc je n’irais pas te trouver la bas, et comme si moi je t’avais déjà trahi »

La colère monter en elle et la quelques choses se passa et Tailla apparut et commença à se rapprocher et vu dans son fils qu’il souffrait. En étant fantôme en fait elle arriver à voir que son petit garçon avait mal et lui avait dit en posant la main sur Camille qu’elle le laissait partir. Quand elle vu la tête de Camille celle-ci était comment dire déstabiliser et ne comprenais pas ce qu’il lui arriver et reposant son regard sur son fils celui-ci lui lançait le même regard que quand elle était dans sa chambre ou se trouve son corps au passage. Alors qu’elle finissait de sa phrase et qu’elle disparut elle était toujours à coter de Conor et Camille et la sentit quelques chose qui la tiré vers l’intérieur de la maison. Son don s’activer mais elle entendait toute les paroles de son fils et alors qu’elle regarder Camille qui suivait Conor celle-ci a voulu les suivre mais le sort venait de faire effet et Tailla se retrouva dans son corps et un cri dans sa tête se fit entendre celui du phœnix comme à chaque fois qu’elle se réveiller. Et alors qu’elle se relever ses yeux sont devenue tout noir d’un coup comme quand elle est en mode démon, le retour à la vie d’un phœnix ne se passe pas toujours bien car des fois c’est le mauvais coter qui se réveiller et la celui de Tailla se réveilla car elle se souvenait de tout ce que son fils avait dit sur elle. Marchant tranquillement vers la porte d’entrée les mains le long de son corps celle-ci était recouverte de feu. Quand elle arriva à la porte elle se téléporta a l’extérieur et regarda Camille qui courrait après Conor pour le retenir et la Tailla marchant toujours en direction de Conor d’une façon lente mais surtout déterminé ne le lâchant pas du regard elle pencha a la tête de droite à gauche et se fit craquer la nuque et la disparut et réapparut devant Conor et regarda Camille

« Ne t’en mêle pas c’est entre lui et moi »

Posant mon regard sur Conor celui-ci était aussi noir que les ténèbres et la ne lâchant pas du regard son fils les mains entouré de feu elle pencha la tête et lui dit

« Je ne suis pas ta mère pour toi Conor je porte le nom juste car je t’ai porté, pour toi je ne t’ai pas voulu et j’aurais dû t’abandonné. Que je parle de lui juste pour te faire mal, pour toi je suis une personne qui peut pas te comprendre donc nous allons régler sa comme il se doit. Tu as cru m’avoir tué mais je suis encore la comme tu peux le voir donc montre-moi ce que tu sais faire mais avant tout pour tout ce que tu as dit à mon sujet et le fait que tu m’as tué tu mérites ça. »

Tailla enleva les flammes autour d’une de ses mains et donna une claque a son fils. Pencha la tête vers Camille elle la regarda et lui fit non du doigt pour qu’elle n’intervient pas et la reposant son regard sur son fils. Choppant son bras avec les flammes et commença à bruler les vêtements elle repoussa Conor en arrière. Celle-ci n’était plus la douce maman qu’on pouvait connaitre mais le démon qui vivait en elle et en fixant son fils elle lui dit

« Tu as eu le grand de me tuer une première fois, tu n’auras pas peur de m’attaquer une deuxième fois car je ne suis rien à tes yeux. »

Rien ne pouvait retenir Tailla la, la colère qu’elle dissimulé en elle était trop grande et elle ne pouvait plus la contrôler même sur son fils





CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Lun 29 Avr - 10:00

Maison de Tailla ◈ Tailla Weaver & Conor Mikaelson
The four o'clock in the morning
Tout finit par se savoir






E
n pleine conversation avec Camille, Conor se doutait que sa mère était toujours là. Il sait comment fonctionne les fantômes, grâce à son petit frère. Il sait beaucoup de choses, peut-être un peu trop pour son jeune âge. Ce qui a le don d’effacer, peu à peu, son innocence d’enfant. Un gamin, rien que ça. Mais un gamin a la puissance impressionnante et destructrice, qui lui est bien difficile de garder au fin fond de son être. Malgré tout, Camille tentait de le ramener à la raison, en lui proposant de venir chez elle. Chose sur laquelle le gamin resta ferme. Il ne voulait qu’une seule chose : partir chez son grand père. Drake, ou Ichabod comme très peu le connaissent sous ce prénom, saura s’occuper de lui, sans aucun risque que ça ne pète d’un côté ou de l’autre. Du haut de ses neufs ans, le fils de Klaus ne veut plus qu’on lui dise ce qu’il doit ou non faire.

Commençant à quitter la pelouse pour s’en aller, il était suivi de près par la grande blonde, qui ne mit pas bien long à le rattraper, marchant à la même vitesse que lui. D’un coup, des flammes apparurent en même temps que la mère du gamin. Restant de marbre face à cette apparition, Conor n’était plus vraiment à ça prêt. Il a l’habitude des arrivées sans crier gare de son petit frère. Avec le temps, il s’est habitué à tout ça. Même si Lux arrive encore à le faire sursauter, là, ce n’était pas le cas face à Tailla. Le regard du petit garçon ne changea pas, toujours empli de haine, face à tout ce qu’elle lui dit. Jusqu’à ce qu’elle lui retourne une gifle en plus de ça. Serrant les poings et les mâchoires, il ne la quitta pas des yeux, la laissant parler. Sa haine, vis-à-vis de sa mère, n’est pas apparue comme par enchantement. Elle vient bien de quelque chose. Elle s’est nourrie avec le temps et n’a fait qu’accroitre. Petit détail et petit détail, ont forgé ce qu’il est à présent.

« Parce qu’une mère enlève son fils pour qu’il ne puisse plus revoir son père ? Une vraie mère fait-elle en sorte que le plus puissant des Démons en ait après son propre fils ? »

Il tourna la tête en direction d’une Camille peut-être plus choquée qu’elle ne le devrait.

« Elle te l’a pas dit ça ? Azazel s’en est pris à moi, parce qu’elle l’a envoyé m’attaquer. Si je suis encore vivant, ce n’est pas grâce à elle, elle s’en fou. C’est Lucifer qui est intervenu ! »

Lentement, Conor retourna la tête en direction de sa mère. Il affichait toujours ce même regard, encore et encore. Un regard empli de haine et vide de toutes autres émotions.

« Tu peux me frapper tant que tu veux, mais ça changera rien à tout ce que tu m’as fais. Et me force pas à t’attaquer une seconde fois, parce que je le ferai. Et je ferai même en sorte que tu ne revienne pas à la vie. »

Plus déterminé que jamais, Conor répétait l’histoire, sans même s’en rendre compte, ni le vouloir. Il ignorait qu’un millénaire plus tôt, Klaus avait lui-même tuer sa propre mère sur un coup de colère.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 32





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Ven 10 Mai - 17:16




The four o'clock in the morning

« Mais où étais-tu
»


La jeune maman venait de revenir à la vie comment cela est possible cela est simple elle n’est pas humaine totalement elle a un corps d’humain mais c’est un démon a part entière. Un phœnix pour être exacte et c’est créature ont une faculté revenir à la vie quand on les tues, enfin ils ne peuvent pas revenir à la vie tout le temps car en cas de décapitation, d’arrachage de cœur ou tuer par le colt créer par Mister Colt les démons ne peuvent plus revenir. Alors que Tailla revenais a la vie après que son propre fils ne la tue celle-ci se réveilla pas en simple maman douce et délicate comme avant mais plus comme le vraie démon qui vivait en elle. C’est yeux n’était plus normal ils étaient noir comme l’enfer. Alors qu’elle sortait de chez elle enfin qu’elle marcher d’un pas lents et décisif vers l’entrée de chez elle, quand elle arrive à la porte aux lieux de l’ouvrir normalement celle-ci usa de son pouvoir de téléportation de feu et apparut juste devant son fils qui aller partir de la propriété. Arrivant devant lui la mère et le fils ne se lâcher pas du regard. Juste avant elle dit à Camille de ne pas s’en mêler que c’était entre elle et son fils et quand elle regarda son fils plus avec l’attitude d’un démon que d’une maman et lui dit tout ce qu’elle avait entendu sur elle dans la bouche de son fils alors qu’elle était un fantôme et là elle lui sortit un petit speech et quand elle finit elle lui mis une bonne claque et elle se douter que sa meilleure amie aller faire quelques choses et elle la regarda et elle lui fait juste signe du doigt en faisant non pour lui dire de ne rien faire.

Alors qu’elle regarder de nouveau son fils celui-ci lui dit qu’une mère aurait enlevé son fils pour qu’il puisse plus revoir son père et qu’une vraie mère lui aurait envoyé un démon au cul. Et alors qu’elle aller répondre Conor regarda Camille et lui expliqua ce qui sait passer et la Tailla regarda Camille qui était choquer par ce que disait Conor et la en regardant son fils elle lui dit

« T’enlever a ton père ? Je ne t’ai pas enlevé a ton père juste que le jour ou tu es devenu un Hybride Conor j’ai cru que j’allais mourir car mon fils était mort. Et quand j’ai su que tu es devenu un Hybride comme ton père j’ai voulu te garder car je sais que c’était ton père qui t’avais transformé. Si celui-ci m’aurait dit avant de le faire pourquoi il devait te tuer et te transformer j’aurais surement compris même si ça fait toujours mal de perdre son enfant. Mais c’est lui qui ta éloigner de moi après quand vous êtes partit a Chance Harbor et depuis se jours tu m’en a toujours voulu Conor. Et pour Azazël je ne te l’ai pas envoyé dessus c’était peu de temps après que ton père mon interdit de te voir j’ai parlé peut être bizarrement et m’exprimant mal. Et si j’aurais su que tu aurais était attaquer je serais venu t’aider car je suis ta mère a non excuser je suis juste celle qui ta porter je vais reprendre tes mots. Et si je m’approcher de toi a ce moment je sais que les hybrides de ton père m’aurait tué mais en y pensant je pense que ça aurait était pas plus mal car pour toi je ne suis rien. A tes yeux je ne suis vraiment rien. »

Tournant sa tête vers Camille qui était vraiment dépiter de savoir meilleure amie sous un autre jour elle refit craquer sa nuque et lui dit enfin plutôt le démon qui vivait en elle lui dit

« Ne soit pas tant dégouté Camille, quand tu m’as connu j’étais bien pire que cela et je crois que mon cher fils a fait ressortir se coter de moi que tu détester temps »

Reposant son regard sur Conor elle le prit par le bras de son manteau et le poussa en arrière avec violence en brulant au passage ses vêtements qui se consumer petit à petit et là elle le poussa à bout enfin elle le chercher pour que celui-ci s’énerve contre elle en lui disant qu’il avait essayé de l’attaquer une première fois et pourquoi pas une deuxième fois. Tailla était vraiment énervé contre son petit garçon et là il lui dit qu’il pouvait le frapper autant qu’elle voulait ça ne changera rien de tout ce qu’elle lui a fait. Et qu’il ne fallait pas qu’elle le force pas à s’attaquer une deuxième fois car il le ferait sans hésiter et que cette fois ci elle ne reviendrait pas à la vie. La Tailla regarda son fils en rigolant un rire noir et rempli de désinvolte envers son fils. Et posant sa main sur son torse et lui dit

« Mais tu rêves que d’une chose Conor me tuer me voir morte comme sa je ne serais plus se fardeau pour toi. Donc Vas-y ne te gêne pas essaye de me tuer car tu rêves que de ça, je suis ta pire déception dans ce mode, je ne mérite pas de porter le nom de mère pour toi. Donc me tuer ne te fera rien comme sa ta rien fait la première fois que tu m’as tué. Donc vas-y Conor tue moi ou du moins essaye »

Alors que le phœnix venait de finir sa phrase elle disparut et apparut derrière son fils et se fut pas la maman mais le démon de sortit. Elle le choppa et disparut avec lui et réapparut juste devant un arbre et le planqua dessus et commença à utiliser sa magie de feu contre son propre fils

« Défend toi conor, tu te rappel pas y a presque un an quand tu étais chez moi tu m’as dit que je devais me défendre contre toi et utilise ma magie contre toi. Donc je le fait maintenant adieux la gentille Tailla, bonjour le vilain Démon »

La chaleur augmenta dans les mains de Tailla que l’arbre contre lequel elle avait collé son fils commencer à perdre toutes ses feuille





CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Sam 11 Mai - 20:51




The four o'clock in the morning

« Je ne te laisserai jamais tomber »


Ce n’était pas la meilleure des journées et la soirée avait été bien pire encore. Marchant sans but, Niels repensait à toute son existence. Surtout aux dernières années à vrai dire. Si son humanité était réveillée, c’était bien grâce à Tia, qui lui avait faire connaître le véritable amour. Mais s’il a tant souffert, c’était également à cause de cette fille qui ne s’était pas privée de lui briser le coeur, en le trompant avec son propre père. Ce dernier a eu la chance d’obtenir le pardon de Niels, ce qui n’avait pas été le cas de Tia. Pourtant, l’acte était aussi grave de l’un côté, comme de l’autre. Depuis le retour de son ex-petite-amie, le fils de Klaus commençait à prendre conscience de cette injustice. Mais comment faire autrement ? A plusieurs reprises, il s’était rendu non loin de sa boutique, l’observant sans jamais se montrer. Il n’a jamais trouvé le courage de s’approcher d’avantage, remettant toujours cet acte au lendemain. Le pire du pire, c’était de devoir lutter contre lui-même. Ne surtout pas renfermer son humanité pour ne plus souffrir, il avait déjà eu beaucoup de mal à la réveiller.

Après une journée entière à trainer dehors, ne s’arrêtant que pour boire un verre au hasard des bars, Niels s’apprêtait à regagner son chez lui. Il faisait nuit depuis quelques heures déjà et il n’y avait plus rien à faire à Mystic Falls. Toutes les boites et bars s’apprêtaient à fermer, les cinémas ne diffusaient plus aucun film, et il ne fallait pas espérer trouver une boutique ouverte. Les mains dans les poches, il passait par le quartier Est pour rejoindre le Nord, à quelques kilomètres. L’air frais de la nuit ne lui faisait aucun mal. Les rues désertes n’étaient pas si désagréables que ça finalement, il y avait même une impression de redécouverte. Dans le noir, les choses paraissent tellement différentes, sans un seul bruit ou presque. Le silence venait d’être brisé par des sons de voix auxquels, il ne prêta aucune attention. Mais plus il s’avançait, plus il avait l’impression d’en reconnaitre au moins une. Ses pas le rapprochant de l’endroit, il n’avait plus aucun doute, Conor se trouvait non loin de lui. Son petit frère qu’il n’avait pas vraiment eu l’occasion de voir les semaines passées. Même si l’heure tardive l’intriguait, Niels comptait lui rendre une petite visite.

Le bitume défilait sous ses pas, les voix se faisant plus précises. Il commençait même par froncer les sourcils, ne comprenant pas ce qu’il se passait avant d’entendre quelques mots parlant d’eux-même. Son petit frère Conor était apparemment dans une mauvaise passe, sûrement en danger. Oubliant ses tracas concernant son père, ou encore Tia, Niels venait d’accélérer le pas. C’est au coin de la rue, que la scène venait de se dérouler sous ses yeux. Il n’avait jamais eu aucune confiance en la mère de Conor, la trouvant bizarre en plus de folle, mais là, c’était la goutte d’eau qui faisait déborder le vase. Comment osait-elle s’en prendre à un gamin de neuf ans ? N’avait-elle vraiment aucune conscience ? Le sang de Niels n’avait fait qu’un tour, alors qu’il usait de sa vitesse Vampirique pour arriver plus vite sur les lieux. Cette dingue maintenait le petit garçon contre un arbre, tout en le brulant. Ne réfléchissant pas à deux fois, le fils aîné de Klaus arriva derrière elle et la transperça de son bras. Entre ses doigts battait le coeur du piaf, ou l’espèce d’organe qui y ressemble.

« Je te conseille de lâcher mon p’tit frère tout de suite. »

Le visage de Niels laissait apercevoir ses veines sous ses yeux, ainsi que son regard animal et ses crocs. Il retira son bras du trou qu’il venait de former dans le corps de ce monstre, la retournant d’un seul coup. Les choses allaient très vite, et sans même la laisser répliquer, il lui brisa la nuque, avant de poser son regard sur Camille, l’ex-petite-amie de son cousine.

« Et c’est ça ta meilleure amie ? Tu attendais quoi pour intervenir ? A moins qu’un gamin qui se fait maltraiter par sa mère, ça te fait marrer ? »

Reprenant un visage normal, il regarda son petit frère et lui tendit la main pour le relever.

« Viens, je t’emmène loin d’ici. Fais-moi confiance, c’est folle ne te fera plus jamais de mal. »


fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Lun 13 Mai - 15:14



The four O'Clock In the Morning

"Tu fais quoi là ? "


Tout c'était passée si vite, La blondinette avait tout bonnement l'impression d'avoir atérie en très peu de temps sur une autre planète. Elle ne devait plus être au beau milieu de la propriété de sa meilleure amie mais belle est bien sur mars. La colère qu'éprouvait Tailla l'aveuglait sans doute bien plus que celle que Conor éprouvait. Camille se retrouvait impuissante ne sachant pas vraiment comment elle devait réagir avec sa meilleure amie qui n'était pas capable de suivre ses propres conseils. C'était elle qui lui avait bien dit qu'il valait mieux qu'elle reste un vampire capable de ressentir des émotions plutôt que quelqu'un avide de sang et de fête en tout genre. D'autant plus que la révélation de Conor lui mettant comme un coup de poing dans le ventre, la mettant peut être bien plus en colère que de raison. Si bien qu'elle en aurait été capable de briser la nuque de sa meilleure amie de ses propres mains. Même si comme elle venait de le dire elle l'avait déjà vu il y a bien longtemps de cette façon. Elle ne l'avait pas vu autant comme cela. C'était beaucoup moins important à l'époque que là maintenant ! Camille faisait quelques pas vers eux, Conor prenait beaucoup d'importance que Tailla au moment où cette dernière décidait d'utiliser son pouvoir de feu contre son propre fils.

 «  Tailla arrête toi ! Tu veux redevenir comme tu étais y a des années ?! Y a pas de soucis ! Fait le ! Tu me montre bien que tu n'es même pas capable de suivre tes propres conseils ! Tu te rappel, je ne dois pas éteindre mon humanité parce que j'ai trop à perdre, c'est vrai ! Mais là ce que je vois me donne plutôt envie du contraire tu vois ! Tu ne peux pas faire sa à un enfant qui n'a jamais rien demandé, qui n'a jamais voulu sa ! Et si il t'arrive de le blesser je t'assure que ce n'est pas lui mais moi qui viendrait te briser la nuque ! Tu comprendras peut être un peu mieux ! »

Dans se même temps des pas se faisait entendre, des pas pressés qui venaient vers nous. Elle n'osait même pas tourner la tête de peur que les actes de Tailla ne finissent mal. Il n'y avait qu'une chose qui l'empêchait de faire quoi que se soit a ce moment là. Les flammes qu'elle pourrait diriger vers Camille. Elles la tuerait à coup sur et du premier coup et elle n'en valait pas la peine dans l'état dans lequel elle se trouvait. Le petit garçon prenait beaucoup plus d'importance que le démon qu'elle était entrain de redevenir et qui ne lui plaisait pas du tout. Prenant tout cela en considération, elle était entièrement prête à se faire cramer dans tous les sens du terme si il le fallait rien que pour laisser Conor avoir la vie qu'il voulait. Cela dit, Niels qu'elle connaissait assez bien intervenait avant elle cependant.

Tout ce passait très vite, pour la seconde fois de la journée, Tailla c'était fait briser le cou et cette fois la vampire n'était pas en colère contre qui que se soit. Elle était aller trop loin. Si bien qu'au final elle se précipitais vers Conor pour savoir comme il allait alors que Niels s'adressait à elle. La jeune femme lui faisait dos. Et quelque part c'était sans doute mieux ainsi parce qu'elle sentais tout son visage se raidir sous la colère, comme si quelqu'un comme Camille n'en avait rien eu a faire que Conor aurait pu finir en barbecue géant. Elle se relevait ensuite avant de lui faire face.

«  Elle l'était et sa n'est plus le cas parce que je suis loin de cautionner ce qu'elle vient de faire, sa je te le garantit ! Je suis peut être quelqu'un qui ne sait plus où elle en est, à moitié prête pour éteindre son humanité mais crois moi que si t'étais arrivé un peu plus tôt t'aurait compris que j'ai voulu l'arrêter. Sauf que je ne suis pas comme toi, je suis pas un hybride originel, le feu me coûte la vie à moi. Ne me prend pas pour la méchante dans l'histoire. Je ne suis pas là mère de Conor mais il ne mérite pas de vivre comme sa avec une mère... à moitié cinglée. Tu en pense ce que tu veux. »


Elle le regardait s'approcher de son petit frère pour l'aider à se relever. Rien de plus n'avait été dit. J'avais simplement tenté de lui faire comprendre que Tailla venait de la décevoir bien trop pour qu'elle se trouve dans son camps là maintenant. Elle les regardaient ensuite lui tourner le dos.

«  Niels ? »

Camille espérait sincèrement qu'il se retournerait au moins pour qu'il entende ce qu'elle avait à lui dire. Elle n'allait pas l'attaquer verbalement comme il venait de le faire. Elle resterait neutre cette fois, elle avait eu son lot de catastrophe pour la journée cette fois ci...

fiche par century sex.



.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 32





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Mar 14 Mai - 13:09




The four o'clock in the morning

« Mais où étais-tu
»


Le phœnix c’était énervé contre son fils. Comment elle a pu faire cela, elle qui a toujours était d’une tendresse énorme avec lui, même si elle était maladroite a un moment elle n’aurait jamais avant fait cela a son petit garçon qui était la prunelle de ses yeux mais comme on dit des fois les démons sont pire que tout. Même si je pense que l’action que le phœnix avait faite ne va pas rester impunie. Tailla en s’en prenant à son petit garçon va perdre beaucoup de chose mais là elle ne s’en rend pas compte. Déjà elle ne verra plus son petit garçon, mais sa meilleure amie va lui tourner le dos, elle va avoir le père de Conor sur le dos, le frère de Conor mais aussi Lucifer car il est le parrain du petit. Tailla ne se douter pas de tout cela mais son action incontrôlé va lui couter très cher et peut être même la vie on ne sait pas encore on verra comment va se dérouler les choses en vraie dire.

Alors que Tailla était en train de s’en prendre à la chaire de sa chaire celle-ci était bien énervé contre lui que le démon qui vivait en elle, elle n’arriver pas à le contrôler. Pendant des centaines d’année elle avait réussi à le laisser endormi mais alors que celui-ci était réveiller elle n’arriver pas à le contrôler et ne savait pas comment faire pour le faire se rendormir. Et là la miss Weaver aller trop loin en collant son fils contre un arbre et à commencer à utiliser son pouvoir sur lui. Mais alors que la température augmenter dans la main coller contre l’arbre qui le dessécher le végétal en même temps elle entendit sa meilleure amie qui parler qui lui disait qu’elle redevenait cette créature immonde d’antan et alors qu’elle continuer en lui disant qu’elle ne tenait même pas les paroles qu’elle lui avait donné là les paroles de Camille était comme un déclic et le démon qui vivait en Tailla disparut et ses yeux était redevenu normal. Alors qu’elle regarder son petit garçon elle se demander ce qu’elle faisait et la alors qu’elle commencer à calmer son pouvoir elle sentit une main transpercer son dos et la n’arrivant plus à sortir aucun mot de sa bouche elle fixer son petit garçon et la-elle entendit dans son dos la voix de Niels qui lui disait de lâcher Conor tout en serrant son cœur dans sa main. Tailla savait a ce moment ce qu’il allait lui arriver et savait ce qu’il aller lui arriver. Mais on peut dire que grâce a Niels le pouvoir de Tailla s’arrêta d’un coup et alors qu’une larme coula le long de sa joue et dit à conor sur ses lèvres sans aucun son désoler et alors qu’elle lâche Conor celui-ci tomba au sol. Et la-elle sentit le bras sortir d’elle et elle prit une grande bouffer d’air mais se fut que de courte durée et d’un coup elle sentit qu’on la retourne et qu’on lui pose des mains sur sa nuque et la-elle entendit un crac. Niels venait de lui briser la nuque et Tailla venait de mourir encore une fois, son corps tomba au sol dans un bruit sourd alors que tous les autres continuer à partir. Alors que Tailla était au sol elle ne revient pas en fantôme car son énergie et trop faible et qu’il fallait juste attendre que son pouvoir reprenne le dessus mais là sa sera pas avant un bout de temps car elle avait déjà ressuscité il n’y a pas longtemps. Mais juste avant de mourir Tailla c’était rendu compte de son erreur et savait que ce qu’elle avait fait n’allait pas rester puni et que même si elle revenait à la vie sa vie risquer d’être en sursit encore. Combien de fois va-t-elle encore mourir ? Combien de torture va-t-elle subir ? De nombreuse je le pense mais sa sera bien fait pour elle car elle s’en est pris à un enfant la pire chose au monde.





CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Mar 14 Mai - 18:25




The four o'clock in the morning

« Je ne te laisserai jamais tomber »


Les choses s’étaient passées vite, pourtant Niels avait l’impression de ne pas être arrivé à temps pour empêcher le pire d’arriver. Transperçant ce monstre du bras, il ne tarda pas à lui faire lâcher prise sur Conor. L’enfant était retombé au sol, comme un vulgaire paquet. Pendant ce cours laps de temps, Niels ne lui prêta aucune attention, préférant en découdre avec cette pseudo mère. Il ne comptait pas la laisser s’en sortir aussi facilement, mais se contenta de lui briser la nuque, conscient que quelqu’un d’autre voudra sûrement lui retirer la vie pour de bon. Telle une poupée de chiffon, le Démon s’était écrasé sur le sol, totalement inerte. C’est sur Camille que le regard de Niels se posa aussitôt. Il venait de lui reprocher de n’avoir rien fait. Même s’il n’est pas foncièrement mauvais, même s’il n’a pas souvent recourt à la violence, laisser un gamin dans une situation comme celle-ci, c’est cautionner les faits. Reprenant un visage normal, il releva son frère, pendant que Camille lui répondait. S’agenouillant devant le petit garçon, Niels remarqua avec effroi qu’il était brulé à divers endroits de son corps.

« Je ne suis pas non plus un Originel Camille. Et crois-moi ou non, le feu m’est également destructeur. Pourtant, j’aurai fait la même chose pour n’importe quel gamin. »

Il avait repris son calme pour ne pas effrayer son petit frère, qu’il prit sur lui en se relevant. Conor dans ses bras, Niels commençait à faire quelques pas, quand la voix de Camille retentit une nouvelle fois. Il s’arrêta presque aussitôt, et finit par se retourner.

« Tu sais quoi Camille ? Je me rend compte que tout le monde prend ma famille pour des monstres, alors qu’aucun d’eux n’aurait été capable de faire ce qu’elle a fait à un enfant. »

Il n’y avait pas de reproche cette fois-ci, mais c’était juste une constatation. Les Vampires/Hybrides peuvent être bien plus Humains que des Démons soit disant repentis. Comme pour rassurer son petit frère, Niels avait positionné sa main contre son dos, son autre bras sous ses cuisses pour le maintenir contre lui.

« A l’avenir, penses à mieux choisir tes amis. Même en éteignant mon Humanité, jamais je n’ai été comme cela … Tu m’excuseras, mais Conor a besoin de sang pour l’aider à soigner toutes ses blessures. Et cette fois-ci, je l’emmène dans un endroit sûr où plus jamais personne ne lui fera de mal. »

A nouveau, l’Hybride plusieurs fois centenaire, tourna les talons pour s’en aller en compagnie de son frère. Avec Klaus toujours en captivité quelque part, il ne pouvait trouver que du soutien auprès de Drake. Et justement, c’est vers chez lui qu’il se rendait. Il est hors de question de le ramener chez les autres Originels dans un tel état. L’un d’eux finirait par exploser et déclencher la guerre contre les Démons. Démons qui sont, pour la majeure partie, de leurs côtés. Hormis … ce monstre gisant au sol, aussi froide que peut l’être l’intérieur de son maudit coeur.


fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Lun 20 Mai - 21:09



The four O'Clock In the Morning

"Tu fais quoi là ? "


Camille n'est pourtant pas de nature a pouvoir se mettre en colère facilement, mais Niels l'avait un peu trop secouer avec ses paroles à vrai dire. Elle avait tenté d'arrêter Tailla, et d'ailleurs elle avait quelques part réussit à lui faire lâcher son propre fils en lui lançant des horreurs à la figure.Mais ce n'était sans doute pas assez au yeux de l'hybride. La blonde laissait ensuite Niels prendre Conor dans ses bras, tout en sentant une boule dans sa gorge. Elle n'aurait jamais cru que Conor aurait à vivre telles choses un jour. Elle le laissait faire plusieurs pas avant de l'interpeller de nouveau. Cela dit, Il répondit avant elle tout en lui balançant comme sa que de toutes les manières qui soit tout le monde pensait que sa famille n'était que de monstre. Hors, la jeune femme était loin de penser sa, au contraire. Elle était sortie avec Ezekiel, du moins ils avaient vécus un long moment ensemble et ce n'est pas parce qu'elle n'est plus en couple avec lui aujourd'hui qu'elle irait crier à la terre entière qu'il n'était rien d'autre qu'un monstre.

 «  Je suis loin de prendre ta famille pour des monstres Niels l'on de là, j'ai eu un pied parmi vous je rappel. Et ont est bien d'accord que là, le monstre c'est elle pas quelqu'un d'autre. Elle n'aurait jamais du faire sa ! Ni a Conor, ni a personne. Et surtout pas à son fils ! »

La vampire n'était plus en colère, au contraire, elle était redevenu calme. Tout cela n'avait aucun sens. Mais une chose était sur, elle ne pardonnerait jamais a Tailla la scène dont elle a été témoin. C'était une chose qu'elle n'aurait jamais du faire, démon ou elle-même. Le front plissé, Camille avait le regard rivés sur Conor et son grand frère sans dire un mot de plus. Elle le laissait lui dire tout simplement qu'elle n'aurait qu'a mieux choisir ces amis. Elle acquiesçait, ne sachant pas quoi dire de plus.

 « Prends soin de lui Niels, il en a besoin.... »

Elle le laissait ensuite tourner les talons. Plus les secondes passaient plus ils étaient loin, jusqu'à ce qu'elle ne les voit plus du tout. Cette vois c'était elle qui se retournait, allant s'accroupir auprès de sa meilleure amie avant de se relever sans regarder derrière elle.
fiche par century sex.



.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla) Mar 28 Mai - 14:22

Maison de Tailla ◈ Tailla Weaver & Conor Mikaelson
The four o'clock in the morning
Tout finit par se savoir






C
onor est un enfant. Chiant, c’est certain, mais un enfant tout de même. Comme tous les petits garçons de son âge, il s’identifie à la figure paternelle que représente Klaus. Egalement comme tous les autres gamins, il est persuadé que son père est le plus fort. Il n’est pas réellement loin de la vérité. Mais aussi, c’est un enfant qui a du mal à s’extérioriser autrement que par la violence. Ses gènes Lycan y sont sûrement pour beaucoup. Sous cette couche de petit con qui veut tout et tout de suite, il reste tout de même un petit être qui a besoin que l’on prenne soin de lui. Qu’on le rassure et encore plus en cette période où son père n’a pas répondu à l’appel depuis le retour à Mystic Falls. Il est perdu, sachant que Klaus est enfermé quelque part. Il a mal, très, sûrement trop. Parce qu’un Vampire ou Hybride, souffre bien plus qu’un être Humain. Les sentiments sont décuplés. Il n’y a pas que des avantages à faire partir de ces races. Le petit tente de faire son maximum pour ne plus avoir mal. Il a même été jusqu’à éteindre son humanité. Mais sa mère fait obstacle à toute progression. Elle ne le materne même plus, à la place, elle ressemble à un gardien de prison qui vous aurait dans le collimateur. Conor ne peut plus rien faire. A quoi bon vivre éternellement, s’il ne peut pas mettre le nez dehors ? Sa mère est trop dure. Ce soir, elle vient de montrer son vrai visage. Vouloir faire nettoyer le sol à un gamin de neuf ans, et en pleine nuit, si ce n’est pas de l’esclavagisme. Contrairement aux autres, il n’a pas besoin de sommeil, mais est-ce une bonne excuse ? Est-ce vraiment normal de jeter ses vêtements par la fenêtre juste parce qu’il veut vivre chez son grand père ? Est-ce normal de vouloir jeter la seule chose qui lui reste de son père par la fenêtre ? Son père, sa plus grande douleur. Il suffit de parler de Klaus, pour que l’Humanité de cet enfant commence à le titiller. Ca doit être difficile d’entendre constamment parler d’une personne qui vous manque plus que tout au monde. La seule personne que vous aimez à en mourir. Peut-être est-ce le problème depuis le départ ? Dans le fond, sa mère est sans doute jalouse des sentiments qu’il éprouve pour son père. Mais Klaus ne lui a jamais fait ne serait-ce que le quart de ce que Tailla venait de lui faire subir. L’envoyer voler plus loin, au risque qu’il se brise quelque chose. Evidemment, c’est un Hybride, sa fracture se serait quasiment aussitôt ressoudée d’elle-même. Mais est-ce une excuse pour le faire souffrir ? La douleur y aurait été malgré tout. Et le coller contre un arbre, le bruler également. Est-ce vraiment ce qu’une mère devrait faire avec son petit garçon qui est juste entré dans une phase rebelle ?

Conor n’en revient pas. C’est bel et bien sa mère qui le tient contre cet arbre, le brulant. Il sent la chaleur lui dévorer douloureusement et dangereusement les bras, se propageant jusqu’à ses épaules. Ses vêtements ne tiennent pas le coup, certains partent en lambeaux, en cendre et d’autres morceaux de tissus se collent aux plaies. Pourquoi fait-elle ça ? Elle est censée être celle qui le rassure lorsqu’il a peur. Celle qui donnerait sa vie pour le voir sourire. Mais aussi celle qui se doit de le protéger, quoiqu’il en coute. Peu importe tout ce qu’il peut dire, elle est censée être sa maman. Alors pourquoi sa maman lui fait autant de mal.

Tandis que les larmes montent, il entend la voix de Camille. Elle veut faire cesser la torture et fait de son mieux pour raisonner le monstre. Mais c’est une main traversant son dos, qui laisse enfin Conor gagner la liberté. Il tombe au sol, le corps meurtri par les violentes brulures. Même son don de régénération peine à tout soigner. Il a les larmes aux yeux et lève le regard vers Niels, lorsque le corps de sa mère tombe au sol, inerte. Quand son frère se met à sa hauteur, il se jette littéralement dans ses bras, craquant contre lui. La discussion qui s’en suit, il ne l’écoute pas, préférant de loin garder le peu de vitalité qu’il lui reste.

FIN POUR MOI

Revenir en haut Aller en bas


Hi, My name's
Contenu sponsorisé,







MessageSujet: Re: The four o'clock in the morning (Pv Tailla)

Revenir en haut Aller en bas

The four o'clock in the morning (Pv Tailla)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomorrow's World :: Le Point de Départ :: Sujet Tailla-