AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RENOVATION - NOUVEAU FORUM - RECONSTRUCTION - L"ARRIVER EST POUR BINETOT

Partagez|

Enterrons nos démons (PV DAYANARA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Enterrons nos démons (PV DAYANARA) Ven 15 Fév - 23:05

Enterrons nos démons

"Paris est à nous"






Les choses ne s’arrangeaient pas pour moi, je perdais tout ce que je toucher petit à petit. Et ce que je n’aurais jamais voulu perdre je l’ai perdu, ma fille à préférer me fuir pour me faire souffrir comme j’ai fait souffrir son père. Et je ne lui en veux pas car déjà c’est ma fille mais aussi je la comprends car je pense qu’enfant ils m’auraient arrivé la même chose j’aurais tout fait pour faire souffrir un de mes deux parents s’il m’aurait empêché de voir l’autres. Mais bon là j’ai besoin de prendre mes distances de changer de paysage, d’horizon. Même dans ma propre famille on a du mal à se parler depuis que Nik a était enfermé et que l’on ne sait pas où il est tout est tendu. Tout le monde se méfie de tout le monde. Mon père est à sa recherche ainsi que mes frères mais chacun ne pense pas pareil. Kol je sais qu’il voudrait le réveiller comme moi pour qu’il soit de nouveau parmi nous. Mais pour Elijah et Finn ils seraient cap de le laisser dans son cercueil et assoiffé pour pouvoir le contrôler. Et ne parlons pas de notre mère car celle-ci ne souhaite qu’une chose notre mort, même si elle fait la toute gentille devant ses petits-enfants elle ne va pas leurs dire « Eh vous savez les enfants je vais tuer vos parents ». Quoi que elle serait cap car elle est un peu dérangé dans sa tête avec sa soif de vengeance et de nous exterminé. Mais bon là je ne suis pas là pour parler de ma dérangé de mère mais plutôt de mon besoin de m’éloigner de Mystic Falls et tout ce qui m’entoure. Car partout où je pose mon regard j’ai des souvenirs qui me revienne et quand je croise certaines personne, soit j’ai des envies de meurtres soit je me sens comme anéanti de plus pouvoir avancé dans ce monde qui sera miens jusqu’à que quelques retrouve un chêne blanc et me tue avec. Donc je préfère fuir si vous désirez le dire comme ça, mais pour moi ça serait plus changer d’air voir ailleurs le temps de me ressourcer ou de remettre les choses à plat.

Mais dans mon escapade je ne vais pas la faire seule. Car il y a quelques semaines j’avais retrouvé ma belle-sœur et j’ai vu qu’elle aussi n’était pas très bien comme un mal être dans sa vie. Quand nous avons discuté elle m’avait expliqué ce qu’il lui a arrivé et pourquoi elle se sentait comme cela. Je lui ai dit à mon tours tout ce qu’il m’arriver et qu’il fallait que je parte de Mystic Falls pour recommencer ma vie plutôt voir du pays pour tourner complètement la page et enterré pour de bon mes vieux démons. Et voyant dans ses beaux yeux bleus que la flamme qui vivait en elle n’était plus là, je lui ai proposé de venir avec moi. Et je lui ai même dit que notre première escale de notre périple « Enterrons nos vieux démons » se trouverait à Paris. La capital de l’amour, de la vie, du plaisir. Celle-ci en avait même sourit car je me prenais un peu pour une française a vraie dire. Oui je connais Paris car avec Nik pendant notre fuite il m’y avait amené et j’avais aimé cette ville et je voulais y retourner et pourquoi ne pas amener avec moi Dayanara. Je sais aussi que cette ville lui plaira car elle découvrira surement des choses qu’elle n’a jamais connu et gouter des choses qu’elle n’a jamais gouté et le sang des français n’est pas le même que les américains donc je pense qu’elle va bien s’amuser avec moi et sa nous fera du bien à elle comme à moi.

Donc me voici le jour J, les jours du grand départ. J’avais préparé mes valises pour partir et je sais qu’en partant je ne manquerais à personne. J’ai pris mes valises et je les ai installé dans ma voiture et là les mains sur le coffre de la voiture je regarder le manoir de mes parents une dernière fois pensant à toute ma famille mais je savais que je ne manquerais pas enfin c’est ce que je penser au fond de moi. Fermant le coffre de la voiture je suis rentrée de nouveau dans le manoir pour aller chercher Dayanara qui devait être dans sa chambre pour préparer ses affaires et en montant les escaliers j’écouter en même temps s’il y avait personne d’autre au manoir mais aucun bruit. En arrivant devant sa chambre j’ai frappé à la porte et je lui dis derrière pour pas la déranger en rentrant comme sa

« Daya j’ai chargé mes affaires il m’en que les tiennes et on peut y aller car le vol et dans même pas 2 h et que l’on doit y être 1h à l’avance pour les bagages »

J’attendais derrière la porte en attendant qu’elle m’ouvre pour que je puisse prendre ses affaires et les mettre dans la voiture pour qu’on puisse partir. Je tenais dans mes mains les deux billets d’avions direction Paris et une lettre pour ma fille qui je mettrais dans la boite aux lettres de son père pour que celle-ci sache ou je suis même si elle veut plus entendre parler de moi et tout ce que j’avais sur le cœur. Je regarder tous les papiers et les serras doucement me disant au fond de moi que c’est la meilleure chose ou non mais il fallait que je le fasse. J’entendis un bruit j’ai tourné la tête vers ou le bruit arriver c’était vers les pièces du fond ou se trouve les chambres des enfants. Je me demander qu’ils devaient être dans les parages à voir Quesque c’était tout se remue-ménage. Ils attendaient peut Yaël qui discuter avec sa mère ou c’était Yaël qui était la bas qui attendait de voir sa mère partir. Je comprenais que le petit garçon si c’était lui qui avait mal de voir sa maman partir et que j’aimerais à ce moment que ma petite fille soit la mais elle n’est pas la et je ne peux que penser à elle.



Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Enterrons nos démons (PV DAYANARA) Lun 18 Fév - 14:44

Paris nous voilà !


Je me sens seule parfois, tellement seule. Elijah est différent, il semble vouloir me faire passer un message qui n’a rien de positif. Je le connais à force et je sais quand quelque chose le travaille. C’était justement le cas et dans le fond, je sais parfaitement quelle est la raison. Il ne voulait pas que je vienne dans cette ville, sûrement avait-il peur qu’il m’arrive quelque chose. Je ne peux pas lui en vouloir pour ça, à sa place, j’agirai de la même façon. Mais j’ai bien tenté de me faire pardonner, rien. J’ai comme l’impression qu’il préférait que je m’en aille. Qu’on se sépare. Mais il ne me dit rien là-dessus. Il se contente d’éviter le sujet, comme si notre couple était devenu tabou d’un seul coup.

Prendre mes marques à Mystic Falls est bien plus dur que je ne l’aurais cru, surtout que mon mari ne m’aide pas beaucoup. Il est rarement à la maison pour dire vrai. Bien souvent, je me retrouve seule avec sa famille. Ce n’est pas vraiment ce que j’avais espéré en le suivant, mais je ne peux m’en prendre qu’à moi. Lors d’une discussion avec Rebekah, j’ai réussi à parler de mes problèmes. Par rapport aux siens, ils sont moindres, c’est certain. Mais nous avons décidé de nous changer les idées rien qu’entre filles. Je n’allais pas refuser une telle offre, pouvoir me sortir mes problèmes de la tête est une aubaine pour moi. Même si je sais pertinemment que ça ne sera pas facile. Après tout, il est bien plus difficile qu’on ne le pense de pouvoir arrêter de penser aux personnes que l’on aime. Mais ça ne coute rien d’essayer.

Paris ? Oui pourquoi pas. A vrai dire, je suis déjà allée en France, mais je n’ai jamais vraiment pris la peine de visiter. Ca ne nous fera pas de mal. En annonçant la nouvelle à Elijah, j’eue l’impression qu’il était soulagé de me savoir partie. C’était blessant, je n’imaginais pas qu’il le prendrait de cette façon. Enfin, je l’ai cherché après tout. Le jour J était arrivé, dans quelques heures nous nous envolerons pour la France. Je me trouvais dans ma chambre, finissant de remplir mes bagages. Evidemment, la réputation du nombre de valises des femmes, n’est plus à faire. J’en avais une pour les vêtements chauds, une pour les vêtements légers, puis il me fallait aussi une valise spécialement pour les chaussures, sans oublier celle réservée au maquillage. Avec tout ça, il nous faudra hypnotiser quelques bonnes âmes, afin qu’ils se trimballent tout notre bordel. Tout en bouclant mon dernier sac, je regardais Elijah qui se trouvait près de la fenêtre. Je ne pensais pas qu’il serait là, mais visiblement ça lui importe plus qu’il ne veut bien le dire. En bas, j’entendais déjà Rebekah me rappeler à l’ordre pour que je me dépêche. Moi, je me demandais déjà comment j’allais réussir à tout descendre, mais à ma grande surprise, Elijah se rapprocha pour m’aider. Nous ne tardions pas à arriver en bas, là où Yaël semblait patienter. Près de la voiture, mon époux commença à ranger les bagages, pendant que j’allais embrasser notre petit garçon. Je le voyais plutôt triste et je le comprenais après tout. Il est petit et a bien besoin de sa maman. Je me mis à sa hauteur, le regardant en souriant.

« Je t’appellerai tous les soirs. Et promis, je te ramènerai plein de souvenirs. »

Après un câlin qui semblait vouloir s’éterniser, je pris sur moi de le laisser et de rejoindre Rebekah. Près du coffre, j’en profitais pour embrasser Elijah avant d’entrer dans la voiture.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Enterrons nos démons (PV DAYANARA) Sam 2 Mar - 16:52

Enterrons nos démons

"Paris est à nous"






Je venais de frapper à la porte de Dayanara en entendant des voix je supposer qu’elle devait se trouver avec quelqu’un je ne voulais pas être trop indiscrète donc je n’ai pas utilisé mon ouïe. Je ne lui ai juste dit de l’autre coter de la porte qu’il fallait qu’on se dépêche car il faut qu’on soit 2h à l’avance à l’aéroport pour que nos bagages soient pris en compte et qu’on valide nos billets. En tournant la tête j’ai vu un des enfants enfin juste la silhouette je ne pouvais pas dire laquelle des mes neveux était la bas, mais en voyant la petite ombre je n’ai pas pu m’empêcher de penser à ma fille qui est chez son père et qui ne veut même plus m’adresser la parole. Alors que je tenais dans la main les billets d’avions dans la main mais aussi la lettre que j’avais écrit a Chelsey je suis redescendu à la voiture et je me suis installer au volant pour attendre Dayanara. Je regarder les minutes défiler et là j’entendis la porte du manoir s’ouvrir et là je vis Elijah qui sortit du manoir avec les valises de Dayanara et qu’il les charger dans le coffre. Je lui ai juste fait un léger sourire pour le saluer et là j’ai vu ma belle-sœur sortir a son tours et qui partait sur le coter du manoir. Je l’ai suivi du regard et vu qu’elle allait voir Yaël. J’étais toucher a vraie dire de cette fusion que Dayanara a avec son fils car a une époque j’avais la même avec ma fille et que j’aimerais a des moments que je le sois aussi. Puis alors qu’elle parla avec lui je l’ai vu l’embrasser et d’un coup je fus surprise quand mon grand frère ferma le coffre de la voiture et je regarder dans mon rétroviseur et quelques minutes après Dayanara se trouva auprès de lui et la-elle l’embrassa et me rejoignit dans la voiture. Alors qu’elle s’installa a coter de moi je tourner la tête de son coter et lui ai dit

« Tu es sur ? Tu veux toujours venir et aller à Paris avec moi car si tu as changé d’avis je comprendrais »

Voyant qu’elle était toujours motiver pour partir à paris avec moi, j’allumer le contact de la voiture et partit de devant le manoir et aller en direction de l’aéroport en faisant un petit détour vers la pension Salvatore pour laisser la lettre pour Chelsey. Alors que je roulais vers chez Damon je voyais que Dayanara avait le regard à l’ouest et n’avait pas trop remarqué le détour que je faisais. Arriver devant chez les Salvatore je laisser le contact allumer et défait ma ceinture et ouvrit la portière en prenant l’enveloppe

« Je reviens vite je vais juste laisser un mot à ma fille pour lui dire ou je suis car elle ne veut pas me parler »

J’ai marché jusqu’à la porte du manoir en le regardant, car c’était dans cette maison se trouver mon ancien grand amour enfin mes anciens car j’ai aimé aussi Stefan mais aussi la plus belle de mes réussite ma fille. Arriver devant la porte j’entendis les voix de Chelsey, Damon et Stefan. J’ai penché un peu le corps sur le coter pour regarder par la fenêtre et je voyais ma fille heureuse en compagnie de son père et son parrain et je ne peux pas le cacher j’ai un sourire qui est née sur mon visage et je ne pouvais pas décrocher mon regard mais je me rappeler qu’il fallait que j’aille à l’aéroport. Je me suis accroupi devant la porte et j’ai glissé l’enveloppe sous la porte et je suis retourné à ma voiture ou m’attendait Dayanara. En partant de la propriété j’ai lancé un dernier regard dans le rétroviseur et j’ai vu Damon ouvrir la porte et prendre la lettre. J’espérer qu’il aller lui donner.

Alors que je commencer à prendre la direction de l’aéroport Dayanara était toujours autant perdu dans ses penser et là j’ai tourné la tête et je l’ai regardé car je me douter qu’elle devait penser à Elijah et Yaël et je l’ai regardé et lui ai dit en souriant

« T’inquiète belle-sœur le voyage passera vite et tu retrouveras ton mari et ton fils a ton retour. Mais la tu en a besoin et moi aussi. On a besoin de changer d’air de plus voir Mystic Falls pendant un petit mois et après on reviendra et tout sera mieux tu verras »

J’essayer de la rassuré le plus possible pour que celle-ci arrête de penser que ce qu’elle fait n’est pas bon et surtout pas juste pour sa famille. Mais je pense que mon frère et mon neveu préfère retrouver une femme heureuse et une maman rayonnante au lieu de la personne qui a des doutes et se pose des questions. Alors qu’on arrive à l’aéroport je me gare juste devant et voit une personne pour récupérer nos bagages et là j’ouvre la porte à Dayanara et lui dit pour la faire rire

« Madame Mikaelson et arriver à son jet privé »

J’ai rigolé en lui sortant sa connerie et j’ai donné les clés au voiturier qui me donna un ticket pour récupérer ma voiture à notre retour. Alors que je pris ma belle-sœur par le bras je lui ai dit

« On va aller s’enregistrer et après on ira faire les boutiques de l’aéroport comme sa si on trouve un truc intéressant pour le vol sa nous occupera »


Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Enterrons nos démons (PV DAYANARA) Ven 15 Mar - 13:08

Paris nous voilà !


M’amuser ne peut pas me faire de mal après tout. La France, ouais pourquoi pas ? Ce n’est pas vraiment ma tasse de thé. Pour moi c’est partout pareil, mais au moins, je pourrai penser à autre chose, ce qui n’est pas négligeable. Je venais de dire au revoir à Yaël, lui promettant de l’appeler tous les soirs et je m’étais dirigée vers la voiture .. plus précisément vers Elijah. Ca ne m’enchantait pas de le laisser seul avec tous les risques qu’il y avait en ce moment contre sa famille, mais je n’en avais pas vraiment le choix. Prenant congé de mon époux, je m’étais assise dans la voiture après l’avoir embrassé. Rebekah n’avait pas tardé à prendre place au volant me demandant si j’étais toujours d’accord pour m’en aller. Cela se voyait vraiment sur mon visage que ce n’était pas le cas ?

« Ai-je le choix ? .. Elijah a été ferme dans ses propos, si je ne m’écarte pas de cette ville, il divorce … »

Il est vrai qu’à ce moment-même je n’étais pas de la meilleure des compagnies. Les yeux rivés sur la vitre passager, regardant le paysage sans même desserrer les dents. Je repensais à cette conversation avec Elijah, il avait été dur dans ses paroles, me demandant de partir. Il ne le faisait pas de gaieté de coeur, mais voulait me protéger. Sauf que ses menaces sont toujours sérieuses, si je ne fais pas ce qu’il me dit, je peux l’oublier. C’est exactement ce qu’il a dit. Il serait même prêt à renier son propre fils pour me montrer qu’il ne plaisante pas. Ce risque, je ne tiens pas à le prendre, alors même si pour ça, je dois tirer la tronche tout le long du voyage, j’irai à Paris.

En peu de temps, la voiture s’immobilisa, ce qui eut le don de me faire tourner la tête. Nous étions devant la Pension des frères Salvatore, là où Katherine vit également. Je laissais donc Rebekah prendre les devants pour déposer sa lettre à sa fille et à mon tour, je sortie de la voiture. Prenant la direction de la porte, je venais d’entrer à l’intérieur. Je n’en aurai que pour quelques minutes, c’était juste le temps d’embrasser ma meilleure amie, avant de retourner à ma place.

« J’avais quelqu’un à voir. »

Je sais bien que ce n’est pas le grand amour entre Rebekah et Katherine. Sincèrement, les griefs ne semblent aller que dans un sens, puisque Katherine et Damon sont très proches. Un peu trop aux yeux de Rebekah. C’est pour ça que je n’avais rien dit, mais elle n’est pas sans savoir que Katherine est et restera ma meilleure amie, quoiqu’il arrive entre elle et Damon. Dans la voiture, Rebekah tentait de me faire entendre raison sur ce voyage. A la place de sauter de joie, je tournais la tête vers elle, loin d’être convaincue parce qu’elle venait de dire.

« Ouais … et peut-être que dans un mois, à mon retour, je trouverai les papiers du divorce n’attendant que ma signature … »

Le trajet jusqu’à l’aéroport ne fut pas des plus longs et encore heureux, puisqu’on va se taper pas loin de douze heures d’avion pour aller à Paris. Je sentais déjà la situation ennuyeuse. Assise sur un siège pendant douze longues heures interminables. Et bien, les vacances commençaient bien. Aussitôt arrivées, Rebekah m’ouvrit la porte en plaisantant. En guise de réponse, je venais de lui servir un faux sourire, et j’avançais péniblement.

« A part du chocolat Toblerone, je ne vois pas ce qu’il peut y avoir d’intéressant à acheter dans ces boutiques où le moindre truc coute la peau des fesses. »

Ma sale humeur n’allait pas en s’améliorant. J’étais tentée de faire demi-tour, je l’aurai fais si la menace de mon époux ne revenait pas sans cesse dans ma mémoire.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Enterrons nos démons (PV DAYANARA) Mer 17 Avr - 14:01

Enterrons nos démons

"Paris est à nous"






Je venais de déposer une lettre pour ma fille en lui disant que je serais absente pendant un mois et que si elle voulait m’appeler je lui avais laissé mon numéro de portable. Mais je me douter que si Damon trouver la lettre il lui laisserait pas lui lire pour qu’elle croit que je l’ai abandonné ou même si c’est Katherine qui la trouve sa l’amuserais mais on ne pourra pas dire que je ne l’ai pas fait car Dayanara était avec moi et la vue. Et en parlant d’elle la voici qui rentre dans la passion des Salvatore comme sa et moi j’ai juste posé la lettre sur la table et suit repartit dans la voiture pour attendre ma belle-sœur. Celle-ci reviens enfin et se ressayant dans son siège elle me dit qu’elle devait voir quelqu’un je n’ai pas surenchéri dessus car je me douter que c’était de Katherine qu’elle devait parler mais comme je ne l’ai jamais aimé. Alors qu’on était en route pour l’aéroport et j’ai voulu la rassuré en lui disant qu’elle aller retrouver Elijah et Yaël a son retour mais que partir sa aller leurs faire du bien et tout ira mieux mais là elle me sortit qu’elle pouvait retrouver une lettre de divorce a son retour et la en penchant la tête je lui dit

« Si tu es aussi négatif c’est sûr que ça va arriver. Tu veux rester ici et là vraiment avoir le papier de divorce devant le nez ? Car c’est lui qui ta dit de t’éloigner »

Arrivé à l’aéroport j’ai voulu d’étendre l’atmosphère et lui et dit que le jet privé était avancé pour madame Mikaelson mais j’ai eu un faux sourire que je n’ai pas prêté guerre attention car le trajet pour aller en France était assez long alors si on se prend la tête maintenant je pense que les 12h vont se transformer à 12h de terreur. Alors qu’on rentrer dans l’aéroport j’ai proposé a Daya d’aller s’enregistrer et après aller faire les boutiques pour le voyage. Et la celle-ci qui était désagréable comme pas deux me dit à part le chocolat toblérons il y a rien d’intéressant à acheter et que le moindre truc coute hors de prix et la me retournant vers elle je la regarde

« Tu as ton dont de persuasion Daya pour acheter ce que tu veux sans dépenser le moindre centime et sinon tu as ma carte bleu. Et le voyage risque d’être long pendant 12h donc restons zen. Mais si tu veux partir il n’y a pas de soucis tu appel le voiturier et je te donne les clés de la voiture et tu rentres »

Gardant mes mains sur les hanches je fixer ma belle-sœur et lui rajoutant

« Daya je sais que tu voudrais rester avec Yaël et Elijah mais si je t’ai proposé de venir avec moi à Paris ce n’est pas pour rien, j’ai entendu l’autre soir les menaces d’Elijah a ton égard et si j’ai fait sa c’est pour sauver aussi votre mariage. Car l’amour que vous vous portez et sincère et pure. Mais la mon frère a besoin de réfléchir et s’il ta demander sa c’est pour votre bien à vous deux »

Arrivant devant le guichet pour s’enregistrer je tourner la tête vers Daya et lui dit

« Tu m’accompagne ou pas ? »



Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Enterrons nos démons (PV DAYANARA) Lun 22 Avr - 8:46

Paris nous voilà !


Je n’aime pas être prise de haut. Ca c’est le pire qu’une personne puisse faire. Et justement, dans cette situation, c’est ce qu’il s’était passé. Je ne pouvais pas arrêter de penser à ce qu’il s’était passé avec Elijah. Me mettre un ultimatum sous le nez, de cette façon, c’était dégueulasse. J’espérais au moins qu’il s’occuperait de Yaël pendant mon absence, sinon gare à lui. Après avoir vue ma meilleure amie, je m’étais réinstallée dans la voiture, direction l’aéroport.

« Le mariage n’est qu’un bout de papier … »

Je m’étais contentée de répondre ça et le trajet avait ensuite été des plus silencieux. Si bien que je m’ennuyais pour le moment. Dans l’aéroport, ce n’était pas mieux. Je regardais les babioles horribles qui trainaient partout, sans oublier de tout dénigrer, que ce soit le prix ou même la qualité. Mais voilà que Rebekah commençait sûrement par être agacer de ma mauvaise humeur. Je l’écoutais, sans l’interrompre et quand elle eut enfin terminée, mon tour vint.

« Oh parce que tu écoute aux portes maintenant ? »

Je venais de froncer les sourcils quand elle se mit à parler de l’amour qu’il y avait entre Elijah et moi.

« Emplois le passé quand tu parle de ça. S’il y avait encore une once d’amour entre nous, il ne m’aurait pas fait ce chantage. C’est terminé. Si le divorce ne vient pas de lui, il viendra de moi. Je lui ai beaucoup trop pardonné, à commencer par la mort de toute ma famille et le fait qu’il veuille trucider ma meilleure amie. »

Je vidais mon sac pour la première fois, et ça faisait grand bien. J’en avais besoin, puisque je ne pouvais pas me permettre d’en parler à Sidney, qui ne veut pas comprendre et encore moins accepter ce mariage. Pourtant, il s’agit de ma propre soeur. Mais me rendant compte que j’en disais peut-être de trop, je voulus couper court à la conversation.

« Et commence pas à faire ton emmerdeuse, j’ai déjà assez de ton honorable crétin de frangin sur le dos. »

En entendant la petite musique agaçante et la voix de pimbêche de l’autre cruche qui parle au micro, je venais de lever les yeux au ciel.

« Tu viens ? On va rater notre vol. »

Je commençais à me diriger vers le point d’embarquement, attendant que Rebekah n’arrive. Bon d’accord, je n’avais pas été sympathique et Elijah en avait pris pour son grade, mais c’était mérité. Je ne pouvais pas fermer les yeux sur ses paroles. Le plus blessant, c’est qu’il était prêt à renier notre fils. Yaël n’a rien à voir dans les problèmes d’adulte et ça me faisait mal qu’il le mêle à ça. Me faire ainsi du chantage, il ne manque pas de toupet cet espèce d’Originel débile. C’est pas parce qu’il est l’un des Vampires les plus forts, qu’il doit prendre la grosse tête et me traiter comme la dernière des dernières. A mon retour, il pourra voir que tout à changer. Je serai distance et c’est lui qui devra faire des efforts, s’il ne veut pas voir notre mariage tomber en ruines. Déjà que j’ai traversé tout le continent pour le retrouver, lorsqu’il avait perdu la mémoire. Je trouve que j’en ai beaucoup trop fait jusqu’à maintenant.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Enterrons nos démons (PV DAYANARA) Lun 6 Mai - 17:18

Enterrons nos démons

"Paris est à nous"






Dayanara était assez énervé par ce qu’Elijah lui avait dit qu’il allait lui demander le divorce. Je n’ai jamais était mariée mais je n’ai pas as demandé ce qu’elle ressent car je pense que j’aurais était dans ce cas j’aurais était pareil qu’elle. Donc je n’ai pas enchéri sur le fait qu’elle mais dit que le mariage n’est qu’un bout de papier. Je me douter que si on continuer sur le sujet on allait se voler dans les plumes et ce n’était pas le but de ce petit voyage mais plutôt nous faire changer les esprits. Alors que sur la route je lui parler du fait que j’avais entendu sa conversation avec Elijah et celle-ci c’est énervé en écoutant au porte là je n’ai pas du tout enchéri sur ce sujet car cela aller être une histoire sans queue ni tête. Car je n’avais pas écouté la conversation juste qu’on l’entendait dans tout l’étage et cela ne pouvait être inaudible que par un sourd. Puis pour essayer de changer de sujet j’ai voulu lui faire comprendre que l’amour qu’Elijah avait pour elle mais cela était encore mal interpréter comme toujours et la-elle dit tout ce qu’elle avait sur le cœur que si Elijah ne demander pas le divorce c’est elle qui le ferait. Elle continuer en disant qu’elle lui avait pardonné beaucoup de chose à commencer par la mort de ses parents et le fait qu’il voulait tuer Katherine. La en tournant la tête vers Dayanara je lui ai dit

« Je ne peux pas excuser les fautes d’Elijah, il a ses propres convictions et la mort de tes parents j’en ai entendue parler à l’époque mais je n’étais pas avec lui et pour Katherine je ne sais pas s’il veut toujours la tué. Apres tous ses points Dayanara ce n’est pas à moi qu’il faut que tu les dises mais à mon frère. Tu viens de me les dires et je t’écoute mais il faut que tu dises tout sa a lui car il doit entendre que tu souffres aussi dans cette histoire »

Alors qu’elle je venais de parler de ce qu’elle pourrait faire pour se soulager comme elle vient de le faire celle-ci et la alors que je l’attendais pour valider nos billets celle-ci me coupa net en me disant de pas faire mon emmerdeuse car elle a assez d’Elijah. Bon elle a utilisé d’autres nom a son égards qui mon fait quand même assez rire et la en la regardant et la rejoint car elle me disait qu’on aller rater notre folle

« Je fais peut être l’emmerdeuse de service ma chère belle-sœur mais là je peux dire qu’avec tout ce que tu m’as dit sur Elijah et que tu me traite d’emmerdeuse, je dirais plus que la tu es en mode petite garce. Et je ne dis pas sa pour être blessante mais là on revoit la Dayanara qui avait la niak et qui se laisse pas marcher dessus. Et je t’en veux pas de me traiter d’emmerdeuse car je le sais que j’en suis une et sa je l’ai déjà entendu dans la bouche de mes frères. »

Je pris ma belle-sœur part le bras et l’amena avec moi dans le conduit pour aller jusqu’à dans l’avion avec le sourire. Car je ne pouvais pas lui en vouloir elle avait besoin de faire sortir tout ce qu’elle avait sur le cœur. Et même si ce n’était pas à moi qu’elle aurait dû le dire elle la fait car la pression était trop grosse sur ses épaules et de vider son sac lui a fait du bien. Arriver dans l’avion les hôtesses pris nos billets et là nous amener à nos places en première classe dans des sièges individuels avec télé privé et siège relaxant et hôtesse privilégié. En m’asseyant dans mon siège je tourne ma tête vers Dayanara qui était juste sur le siège à coter et lui dit

« Profites de ses heures de vol pour se détendre et si tu veux appeler ton fils regarde dans l’accoudoir de ton fauteuil tu as un téléphone et tu peux appeler n’importe qui. Même Katherine si tu veux. Mais là on va se détendre et si tu ne veux pas qu’on reste à Paris on peut aller dans d’autre pays a côté si tu veux nous avons un petit mois toutes les deux à oublier tout cela donc profite, bois de l’alcool ou du sang, amuse toi et décompresse on verra ce qui se passera à notre retour et la tu prendras ta décision ou pas »



Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 32





MessageSujet: Re: Enterrons nos démons (PV DAYANARA) Sam 25 Mai - 19:52

Je ferme votre sujet comme Rebekah et de nouveau dans les PVs[i]
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org


Hi, My name's
Contenu sponsorisé,







MessageSujet: Re: Enterrons nos démons (PV DAYANARA)

Revenir en haut Aller en bas

Enterrons nos démons (PV DAYANARA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomorrow's World :: Le Point de Départ :: Sujet Tailla-