RSS
RSS



RENOVATION - NOUVEAU FORUM - RECONSTRUCTION - L"ARRIVER EST POUR BINETOT

Partagez|

C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Lun 11 Fév - 16:35



C'est pas comme sa qu'on va y arriver.

"Les inseparables. "


Reprend tout depuis le départ, c'est souvent ce qui arrive aux gens lorsqu'ils partent d'une ville pour aller dans une autre. C'est précisément le cas de la demoiselle blonde qui sort de sa douche saucissonner dans sa serviette. Mystic Falls, cette petite ville Camille la connaît bien. Il y a de cela un petit moment déjà elle y a poser un pied mais elle est aussi vite repartie. Katherine Pierce était dans les environs à l'époque et cette vampire là avait déjà mauvaise réputation. Notre petite blonde avait eu échos des comportements de cette garce, qui n'était rien d'autre qu'une manipulatrice. Autrement dit, Camille n'avait aucune envie de se retrouver dans son cillage à lui cirer les pompes en croyant qu'elle lui sauverait la vie alors qu'au final se ne serait pas le cas. Partout où à pu passer l'original des Petrova elle avait laissé derrière elle beaucoup de haine et de représailles. Enfin bref, nous ne somme tout de même pas là pour ressasser me bon vieux temps.

Si elle avait pus être humaine et avoir la gueule de bois se serait sans doute son cas là maintenant, la demoiselle avait tout pariée sur cette douche pour la réveillée. Ce qui n'avait pas totalement marché ni totalement échoué. Elle passait donc ses vêtement avant de se coiffer et de se maquiller un minimum. Sa vie de célibataire était revenue à la charge ses dernier temps, hésitante même à envoyer valser ses principes afin de s'amuser comme elle le faisait si bien au bon vieux temps. Il semblerait que pour le moment le raisonnable ait atteint ces limites. Cela dit, on ne peut pas dire non plus qu'elle soit entièrement décider à dire aux revoir aux principes que Tailla lui a appris à maîtriser. Au quel cas elle n'aurait pas adresser une lettre à l’hôpital du coin en vendant ses mérite de résidente. Et même si cela arrivait, comblerait t'elle son vide pour le restant de son éternité ? Du moins, jusqu'à ce qu'elle en ait assez.

De retour dans sa chambre, la jolie blonde ouvrait ses rideaux en grand, ayant presque oublié le jeune homme qui se trouvait encore dans son lit. Ne vous inquiétez de rien, il n'a pas fait son dîner d'hier soir. Ils se sont juste contenté de s'amuser sous les draps. Cela dit, elle ne regrettait pas non plus de l'éblouir avec le soleil, si bien qu'en se baissant pour ramasser ses affaires par terre elle les lui jeta au visage au final.

«  Je t'avais presque oublié toi ! Aller Va t'en ! Sors de la ! »

Sans pitiée ? Oui c'était un peu sa politique du moment. Il y a quelques années de cela, elle ne se serait pas permis de jouer avec un humain de tel sorte, ne les considérant pas comme un garde-manger à vampire. Mais revoyant ses façons de faire... Disons que c'est le caprice de Camille. Comme se dernier n'avait pas l'air de comprendre, un petit coup de douche froide ne lui ferait pas de mal. La blondinette sortit ses crocs ce qui fit prendre peur au jeune homme. Camille continua même jusqu'à l'hypnotiser.


 «  Si tu ne déguerpie pas dans la seconde j'irais boire ton sang jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus une goutte dans ton misérable petit corps »


Dans les seconde qui suivait, Camille n'avait jamais vu un humain courir aussi vite de toute son existence de vampire. Ceci lui arrachait évidement un sourire sur le coup avant qu'elle ne prenne l'initiative de commencer à refaire son lit. Un fois terminée, elle put enfin remettre la main sur son portable qu'elle avait égaré la veille au soir pendant la bataille. En composant le numéro de sa meilleure amie, la vampirette de service espérait bien qu'elle décrocherait. Mais pourtant elle tombait bien sur la messagerie de la phénix.

 «  Salut Tailla, c'est Camille. Ton répondeur doit pas vraiment déborder de mes message en se moment je sais bien mais, et ce que tu peux passer à la maison... ? J'ai.. enfin je crois que j'ai légèrement besoin d'un coup de main. Juste pour vider deux ou trois caisse de carcasse d'humain ! »

Blondie riait sa boutade avant de raccrocher. Elle en riait encore un peu en lâchant son portable dans le canapé. Son humour noir, on pourrait même dire ses blagues pourries dans ce genre là était en quelques sortes son signal d'alarme quand quelque chose allait mal. Elle se sentait sur le fil du rasoir, a peine à la limite de se convertir vers un côté du vampirisme qu'elle n'a jamais voulu et de celui pour lequel elle se bas. En attrapant la télécommande de la chaîne hifi, elle venait de mettre en écoute un Cd d'un groupe de rock qu'elle aime bien en se décidant de mettre un peu d'ordre au rez-de-chaussé de sa maison. Évidement, il n'y avait pas de caisses plaine de carcasse d'humain. Juste une bonne trentaine de bouteille d'alcool vide ou entamé dans le salon, un bonne demi-douzaine de carton de boite à pizza et de nourriture chinoise. Faire la fête fait partie de son nouveau quotidien, ne pas ranger tout de suite aussi. En dehors de sa, la déco et le rangement sont toujours nickel ! On peut trouver ici et là des photos de Tailla et d'elle, accompagnée de Conor qui n'est autre que le fils de sa meilleure amie, ou de Chelsey sa filleule. Dans un soin reculée de la pièce il restait un seul carton qu'elle avait renommé « Débarasser ». Dedans, il y avait aussi des photos, des babioles, des vêtements. C'était à elle, sans pour autant l'être totalement. La première chose qu'elle allait faire, c'était d'aller lui trouver une place bien enterrée dans la cave. En remontant, elle s'emparait d'un grand sac poubelle et jetais dedans une à une les bouteilles qui encombrait un peut toute la maison.


fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 31





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Sam 16 Fév - 2:00




C'est pas comme sa qu'on va y arriver

« Discutons mon amie
»


Tailla a Mystic Falls pas pour la première, car la dernière fois qu’elle y était c’était dans une de ses vies antérieure c’est ou elle a connu sa meilleure amie Camille qui était bien différente a cette époque. Celle-ci était un monstre assoiffé de sang qui était juste prête à venger l’homme qu’elle aimer et essayer de tuer celui qu’il l’avait transformé mais qui avait tué son bien aimer de l’époque. Tailla a cette époque elle s’en souvient comme si c’était hier c’était retrouver a Mystic Falls après une traque elle devait tuer un humain qui lui avait était donner et celui-ci c’était cacher dans cette petite ville et le phœnix l’avait rejoint. Jouant au chat et à la souris avec sa proie Tailla s’amuser à lui faire peur l’emmenant ou elle voulait et sa l’amuser énormément. Mais là la proie quelle avait en mire avait attiré dans les griffes d’une autre créature un vampire. Celle-ci avait essayé de le manger tout cru et Tailla aurait pu être débarrassé de sa mission mais celle-ci adorée tuer c’était comme une petite passion pour elle et n’allais pas se laisser piquer se petit plaisir par un vampire. Arriver à porter de vu elle sentait que l’homme quelle traquer avait peur, comment ne pas avoir peur quand vous avez un vampire qui sort les crocs devant vous pour vous bouffer tout cru. Tailla regarder la scène d’où elle se trouver attendant le bon moment pour arriver et sauver en quelques sorte sa proie. Alors que le vampire aller le mordre celle-ci apparut derrière sa proie dans une éclipse de feu et posa sa main dans le dos de l’homme et le fit bruler et la carbonisa dans les mains du vampire qui le lâcha à cause de la chaleur. Tailla regarda Camille et arqua un sourcil et la fixa droit dans les yeux et lui dit dommage. Tailla se souviens que le vampire était en rage et avait attaqué le phœnix et que sa c’était fini en petit combat. Mais dans la bataille Tailla fit dans les yeux de Camille la peur qu’elle connaissait temps. La même peur qui se liser dans les yeux de tailla enfant et compris que dans le fond elle n’était pas méchante et c’est ce qui avait réveillé la partit douce de Tailla. Celle-ci calma le vampire et lui dit qu’elle l’aiderait à se contrôler en échange quelle l’aide à retrouver sa part d’humanité aussi et de pas la laisser repartir dans le mal. L’amitié de Tailla et Camille était née se soir-là. Le phœnix aida le vampire à se contrôler dans ses pulsions de sang et le vampire aida le vampire à contrôler c’est pulsion de destruction.

Tailla depuis qu’elle était arrivée à Mystic Falls repenser a tout cela, sa rencontre avec Camille mais aussi était contente car comme sa son fils aussi pourrait connaitre l’endroit où et née et où est grandi son père et ou sa mère avait pu venir une fois il y a bien longtemps. Des bons comme de mauvais souvenir car Tailla se souviens de toute ses vies antérieur et surtout de ce qu’elle a vécu. Des vies qu’elle a pu prendre et celle qu’elle a sauvé. Se trouvant dans sa maison a Mystic Falls elle ranger chez elle car ce geek end elle aurait surement la garde de son fils car depuis qu’ils sont arrivés ici elle a son petit garçon souvent même si elle le laisse aller dormir chez ses cousins depuis que son père a était enfermer et qu’ils ne savent pas où il est mais aussi que son petit frère lux a disparu. Conor se sent vide et triste et pour que celui-ci retrouve un peu le sourire elle le laisse aller dormir chez c’est cousins. Alors qu’elle ranger chez elle la musique à fond elle n’entendit pas son téléphone qui sonner. Rangeant sa maison en dansant comme une folle et chantant elle ne penser même pas au voisin qui devait gueuler du bouquant quelle faisait. Puis alors quelle voulais envoyer un petit SMS a Camille elle attrapa son portable et vu un appel manquer et un message sur le répondeur elle vit que c’était Camille et attrapa la télécommande de la chaine hifi et la mise en pause pour écouter son répondeur. Composant le numéro de sa boite vocale elle écouta son répondeur et entendit la voix de Camille qui lui disait si elle pouvait passer la voir assez vite car elle avait des cadavres. Tailla n’a même pas attendu la fin du message qu’elle attrapa ses affaires et raccrocha le téléphone inquiète pour son amie et au lieu d’utiliser la voiture comme tout le monde pour aller plus vite utiliser sa magie.

Tailla se téléporta dans une téléportation de feu jusqu’à devant la porte de sa meilleure amie et commença a tambourinait a celle-ci. Puis en attendant elle vu aucune réponse et posa son oreille a la porte et entendit la musique à fond et se dit qu’elle était en train de faire soit un carnage ou soit elle était encore allongé sur le sol de sa salle de bain à se morfondre. Tailla regarda à droite et à gauche et décida de tourner le poignet de la porte pour rentrer. La porte était ouverte cela ne sentait pas bon du tout, rentrant doucement dans la maison de Camille tailla regarda autour d’elle et c’était une vraie porcherie, des cartons de pizza, de chinois et surtout de l’alcool partout. Elle connaissait Camille et celle-ci était toujours bien ordonnée car elles avaient habité ensemble même si c’était Tailla souvent qui faisait le ménage mais jamais elle était aussi désordonnée. Puis d’un coup elle entendit un bruit dans la cuisine et en restant sur ses garde son sac à main dans les mains pour sans servir de matraque s’approcha de la cuisine doucement regardant partout

« Camille c’est toi ? »

Oui le phœnix est très discrète sa pourrait être des vampires ou toute autres créatures elle signale sa présence. Sa meilleure amie blonde a du déteindre sur elle. Tailla continua de s’approcher de la cuisine et quand elle arriva à la porte de la cuisine le sac au-dessus de la tête comme une armes la poussa avec son pied et aperçut Camille entrain de ramasser ses bouteilles d’alcool et là tailla regarda Camille avec de grand yeux et lui dit

« Tu pourrais répondre quand je frappe à la porte et surtout quand je t’appelle, je croyais que vous entendait tous les vampires »

Elle attrapa une canette de bière vide qui trainer a coter d’elle et la lança sur le vampire énervée mais quand même soulagé.





CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Dim 17 Fév - 14:57




C'est pas comme sa qu'on va y arriver.

"Les inseparables. "


La musique sortait des enceinte de la chaîne hifi peut être bien plus fort que cette dernière le pouvant. Encore heureux que Camille avait des voisins âgés et assez sourds pour ne pas entendre tout le barrouffe qu'elle pouvait faire à cet instant même avec son sac poubelle à la main et les contenant qu'elle jetait dedans par poignées. Encore heureux qu'elle n'écoutait pas de cette manière la musique de son époque, elle serrait capable de faire fuir tout le monde et tous la prendrait sans doute pour une folle. Voilà pourquoi il est nécessaire d'évoluer avec son temps. Elle reprenait certains refrains des chansons qu'elle écoutait à tut tête, avec son manche a balais en guise de micro, tout en se dandinant, profitant même parfois de son statut de vampires pour charger en même temps le sac qui commençait a se remplir considérablement. De ce point de vu la, ne vous étonnez pas si je vous dit qu'elle n'a pas entendu le moindre du monde sa meilleure amie appeler et rentrer chez elle. D.ailleurs à cet instant même, elle la savait derrière elle a la regarder remuer du popotin, a quatre pattes par terre pour ramasser les papiers en tout genre qui jonchaient le sol de sa cuisine.

En recevant une canette de bière sur l'arrière de sa tête, Camille daignait un regard vers sa meilleure amie visiblement énervée. Elle ramassa la canette par terre et utilisa sa vitesse vampirique pour se remettre debout et arriver en moins de temps qu'il ne le faut pour le dire devant Tailla.

" Si un vampire n'a pas envié d'entendre !"

Camille tenait la canette dans sa main de manière à ce que cette dernière soit très proche du visage de sa petite sœur de cœur. Puis elle la broya avant de la lancer. En arrière dans le sac poubelle puis elle se mis à rire comme une bécasse. Puis elle se lit à sourire en voyant la tête que faisait sa meilleure amie qui n'avait sans aucun doute pas l'habitude de la voir ainsi. Du moins lus depuis bien longtemps.

"Me regarde pas comme sa, on dirait que t'assure vu un massacre ! Et puis te plains pas, c'est pas comme si j'étais entrain de ramasser des tibias ou des bras !"

La blondinette poussait du pied ce qui encombrait le passage et se rendait dans le salon pour baisser presque à minimum le volume de la chaîne hifi. Puis elle s'avançait de nouveau dans le couloir, à mis chemin entre la cuisine et le salon tout en regardant sa meilleure amie avant de rentrer de nouveau dans sa cuisine en ouvrant la porte de son réfrigérateur afin de lui proposer quelque chose à boire, mise à par du sang bien sur.

" J'ai de l'humain, de la belette, ou du soda ...


Elle regardait du coin de l'œil la seule personne qui représentait encore un tant soit peu le petit coter humain qui lui restait pour le moment. Comme Camille l' avait déjà fait, c'était bien plus simple de mettre toutes les émotions que l'on peu ressentir de coter et je garder que la haine. et la rage, parfois même aussi la rancune pour seuls moteur. On avance plus facilement ainsi. Appuyée dos contre son plan de travail où se trouvait suspendu au dessus des placard, elle regardait encore Tailla sans lui dire aucun mot. Elle se sentait mal, bien trop mal. Pas sans doute aussi mal que la première fois qu'elle avait aimé car elle n'avait pas posséder ce mélange de colère et de rancune. Lorsqu'elle relevait la tête c'était pour s'emparer d'ne bouteille de scotch qu'elle trouvait a ses pieds et la posa a coter d'elle avant de finalement la porter à sa bouche et puis sourire.

"Tu vois, je vais bien"

Si elle avait été une gamine et vu le sourire qu'elle lui adressait, on aurait très bien dit qu'il s'agissait d'une tête à claque de première.

fiche par century sex.



.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 31





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Mer 20 Fév - 12:16




C'est pas comme sa qu'on va y arriver

« Discutons mon amie
»


Tailla était armée de son sac à main au-dessus de la tête pour assumer ou du moins taper la première personne qu’elle verrait. Des fois on se demande si l’oiseau de feu réfléchit un petit peu car c’est quand même un démon et elle a des pouvoirs magiques donc elle pourrait les utiliser contre eux mais là elle a pris son sac à main comme arme. Quand elle arriver dans la cuisine d’où arriver le bruit elle rentra et la-elle aperçut sa meilleure amie a quatre patte au sol entrain de ramasser les déchets qu’elle avait au sol. Si c’était un homme a la place de Tailla il lui aurait sorti une petite blague salace voir abuser de la situation car Camille était en train de d’endiguer le popotin au sol en nettoyant le sol. Mais là le phœnix le seul truc qu’elle a fait c’est qu’elle prit une canette de bière qui se trouver juste a coter d’elle et le lança dans la tête du vampire pour que celle-ci daigne la regarder. Si sa aurait était une autre personne enfin humaine elle ne l’aurait pas fait mais là c’était une créature de la nuit donc celle-ci ne sentirait pas la douleur. Alors que la canette atterrit dans la tête du vampire Tailla lui a dit qu’elle pourrait lui répondre elle l’a regardé énerver car elle n’apprécier pas qu’on lui fasse peur comme ça. Tailla n’est pas quelqu’un qui a peur facilement mais depuis qu’elle est maman son instinct a bien changer. Des choses on changer chez elle, maintenant elle protège toute les personnes qu’elle aime, en premier lieux sont petit garçon mais aussi Camille qu’elle compare comme sa sœur elle ne l’a pas mais dans son cœur si.

Donc après que la canette atterrit dans la tête du vampire, celle-ci se releva en attrapant la canette et la broya juste devant le visage du phœnix et là elle lui répond que si elle entend tout et la-elle jeta la canette en arrière qui atterri dans la poubelle qui se trouver derrière elle et la tailla regarda Camille avec des petit yeux énervé. Et alors que sa meilleure amie commencer à rire comme une bécasse tailla sentit la colère monté en elle car la-elle renvoyer Camille il y a quelques années en arrière même centaines d’année plus tôt. Tailla n’aimait pas sa car quand Camille et dans cet état cela voulait dire que quelques choses n’allait pas dans sa vie. Et la quand Camille dit à l’oiseau de feu qu’il ne fallait pas qu’elle la regarde comme ça, car a son regard on dirait qu’il y avait eu la 3eme guerre mondiale dans la maison de Camille et que le vampire était en train de ramasser les corps mort au sol. La tailla posa son sac à un endroit qui était a peut prêt propre et regarda sa meilleure amie et lui dit

« Non ce n’est pas un massacre mais pas loin car ta maison est une vraie porcherie. On dirait que tu aimes vivre dans les déchets pourtant tu travail a l’hôpital et tu connais la propreté mais pas chez toi on dirait. »

Tailla regarda autour d’elle l’air vraiment dégouté ne voulant même pas bouger peur de marcher sur des choses pas très catholique et en tournant la tête elle aperçut même des sous-vêtements sur le sol propre ou sale elle n’irait même pas vérifier car la maison était vraiment pire qu’une porcherie. Même des porcs n’aimeraient pas vivre ici. La d’un coup sa meilleure amie sortit de la cuisine et partit dans le salon pour baiser le volume de la musique qu’elle avait mis super fort. Mais comment elle peut faire pour marcher dans se tas d’ordure. Tailla penser sa dans sa tête car elle a failli se casser la binette plus d’une fois pour arriver jusqu’à la cuisine donc j’imagine qu’elle n’a pas fait sa en une seule soirée et que Camille vivait dans un tel endroit depuis un petit moment. Alors que le phœnix releva un pied car elle sentit un truc gluant dessous elle remarqua qu’elle marcher sur une part de pizza et décolla les morceaux qu’elle avait collé sous sa chaussure et tira une tête de dégout alors que sa meilleure amie revenait dans la pièce et qu’elle allait vers le frigo qui lui proposer à boire et des trucs pas trop buvable pour le phœnix, Tailla pencha la tête sur le coter et lui dit

« Vas-y fou-toi de moi et tu sais que ça fonctionne pas avec moi ton humour de vampire je te connais depuis assez longtemps. Donc du soda miss cracra et surtout du papier pour nettoyer ma chaussure car mes escarpins mange pas de pizza elle. »

Elle lui fit un petit sourire de défi pour lui faire comprendre qu’elle aussi savait jouer l’humour très bas. Alors que Camille serval le verre a Tailla et lui donna du papier pour nettoyer sa chaussure, l’oiseau de feu s’appuya contre le mur et s’enleva sa chaussure en restant en équilibre sur l’autre pied et la nettoya en écoutant sa meilleure amie qui lui disait qu’elle aller bien. Tailla qui ne la regarder pas souleva un sourcil au mot de sa meilleure amie et soupira d’un coup et quand elle remit sa chaussure et jeta le papier dans la poubelle elle la regarda et lui dit

« Oui tu vas bien Camille, tu veux faire croire sa à qui ? À moi ? »

Elle lui montra juste le désordre qui se trouver autour d’elle avec ses mains et lui après pencha la tête en voyant qu’elle commencera boire super tôt dans la matinée. Et là elle s’approcha du plan de travail qui se trouver devant elle et s’appuyer dessus et lui dit

« Tu as vu le bordel qu’il y a chez toi Camille, on dirait que tu as eu une méga orgie chez toi, j’ose même pas aller voir à l’étage car je me dit que ça doit être pire que tout. Mais que t’arrive t’il Camille car la avec ton petit sourire narquois tu serais une enfant ou une ado je t’aurais mis une paire de claque pour te remettre en place. »

Tailla s’inquiéter pour sa meilleure amie car elle ne veut pas que celle-ci redevienne le monstre qu’elle était






CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Lun 25 Fév - 19:26



C'est pas comme sa qu'on va y arriver.

"Les inseparables. "


Le changement. C'était une chose qui n'avait jamais tuer personne. Tu moins pour le peu qu'on en sache. Camille en est la preuve quelque part, elle est passé du vampire assouvissant son statut à quelqu'un qui s'accepte et fait de son mieux pour paraître normale. Et maintenant ? Elle en a tout simplement assez de se montrer plus gentille, plus douce et plus accessible aux autres. Au final, quand on garde le peu qu'il reste d'humain en nous on finit toujours pas en souffrir. C'était bien pour sa que la maison de la belle blonde, parce qu'il faut bien dire ce qu'il est, se trouvait emcombrée d'un tas de choses plus dégoûtante les unes que les autres. De la nourriture par si, des sous-vêtement par là et je vous passe des choses encore bien meilleure. Et comme venait de le faire remarquer le petit oiseau de feu en face d'elle, toutes ces choses ne lui ressemblait pas. Dans son souvenir, elle avait garder l'image de leur toute première colocation où c'était Camille en personne qui la fliquait pour que tout soit nickel.

«  Tu sais ce qu'on m'a toujours dit ? Qu'il n'y avait que les imbéciles qui ne changeaient pas d'avis, donc tu vois je suis plutôt de la tranche des blondes vraiment très intelligente... »

Un petit regard en coin, suivit du petit sourire qui allait bien évidement avec. C'était tout ce que l'on voyait sur le visage de la spectaculaire jeune femme. Puis elle regardait plus intensément sa meilleure amie, reprenant un son sérieux.

«  Non, c'est juste les restes des fêtes que je fais à la maison. Je m'amuse maintenant, j'en profite ! »

Le sourire de carnassier qu'elle arborait n'était pas forcément habituel sur le visage de Camille. D'autant plus qu'elle avait bien fait d’insister sur le dernier mot de sa phrase. Sans doute pour se convaincre aussi. Certes, la vampirette blonde a toujours adoré faire la fête et elle n'a jamais vraiment pu changer cela. Seulement maintenant, c'est pas avec de la bonne humeur mais avec la folie d'un vampire. La demoiselle s'en était allée entre temps dans son salon, histoire de rendre les choses plus agréable a entendre. Même si elle possédait les atouts d'un vampire, dont l'ouïe vraiment très bien développer qui lui permettait d'entendre sa sœur de cœur assez bien malgré le son pousser a son maximum, à l'inverse on ne pouvait pas vraiment dire que c'était le cas ! Cela dit, en revenant dans la cuisine, elle n'avait pas négliger le regard dégoûter que la phénix portait sur tout ce qui l'entourait. Cela l'amusait, bien que si Camille s'était trouvée à sa place elle aurait certainement ressentit les mêmes choses !

Sous les commentaires de Tailla qui avait compris son petit jeu, la belle blonde ne pouvait pas s'empêcher de sourire niaisement. C'était bien plus fort qu'elle, tandis qu'en même temps elle avait attraper la bouteille de soda dans son réfrigérateur et un verre propre dans le placard. Elle la servait tout en n'oubliant pas de découper un morceau d’essuie tout du rouleau posé sur le plan de travail bien chamboulé lui aussi. Elle poussait doucement ensuite le tout dans sa direction, tirant à plusieurs reprise le carré de serviette des mains de Tailla pour l'embêter avant de lui donner franchement.

«  C'est dommage ! Elles savent vraiment pas ce qu'elles ratent ! »

Oui, plus la conversation allait, plus Camille était intenable. Déjà qu'elle l'était sans doute un peu avant, maintenant qu'elle essayait de mettre sa méthode pour oublier en route, c'était d'autant plus pire ! Pendant ce temps, la blonde avait trouver une bouteille pas tout a fait vide ni tout a fait pleine à ses pieds, qu'elle avait prise en main afin de la boire. Mais avant sa, elle regardait sa meilleure amie jeter son papier dans le sac poubelle géant, haussant des épaules lorsque celle-ci lui posait la question qui tue. Oui c'était bien a elle qu'elle tentait de lui faire croire ! A qui pouvait-elle bien encore le faire ? Pendant ce temps, Camille avait eu le temps de porter deux ou trios fois la bouteille a sa bouche tandis que l'oiseau de feu s'était appuyée sur le plan de travail en la regardant dans les yeux, ne manquant pas de faire son constat sur les circonstances. Si la pulpeuse jeune femme la regardait sans rien dire, elle buvait une autre gorgée avant de faire même.

«  Il m'arrive que j'ai mal Tailla ! Tu ne peux pas t'imaginer comment ! Rappel toi que je t'avais promis de ne jamais jamais ouvrir mon cœur à une homme de nouveau ! Rappel toi ! Et comme une idiote, qu'est ce que j'ai fais ? ! Exactement le contraire ! Sa ne sert à pas grand chose de garder son côté humain, d'aimer et tout le blabla entouré de papier de soie rose bonbon ! Alors ma porcherie comme tu dis, l'orgie autour de toi, me saouler la tête dès le matin et redevenir quelqu'un de moins bien c'est mieux ! Pour tout le monde et surtout pour moi ! »

Les propos de la vampire transpirait le haine, comme il fut un temps il y a fort fort longtemps. Comme lorsqu'elle aimait faire souffrir les autres avec le bouts de ses crocs. D'ailleurs un long silence prenait place alors que la bouteille qu'elle tenait dans son poing fermé venait d'éclater sous sa force. Camille avait baisser la tête, les lèvres pincée par la rancœur. Lorsqu'elle relevait les yeux, c'était pour retirer les éclats de verre plantés dans sa main, sans même une grimace.

 «  Et peut être même qu'avec sa j'irais vider quelques personnes à l’hôpital ou dans les toilettes d'un bar! »

Lorsque la vampire reposait ses yeux sur sa meilleure amie, c'était un conflit d'émotion. Un mystérieux mélange entre haine, tristesse et ravage. Une chose un peu semblable s 'était passé il y a longtemps, bien trop longtemps même pour que Camille se souvienne de l'état dans lequel elle s'était mise. Bien trop longtemps pour qu'elle se souvienne encore ce que l'on perçoit dans un moment comme celui la.
fiche par century sex.



.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 31





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Lun 11 Mar - 16:25




C'est pas comme sa qu'on va y arriver

« Discutons mon amie
»



Tailla se trouver chez Camille sa meilleure amie mais qu’elle considère comme sa sœur de cœur. Celle-ci était arrivé chez elle car elle croyait que sa meilleure amie était mal et comme toute personne mal et qui lui sont proche Tailla se précipite vers elle. Alors qu’elle était rentrée chez Camille, Tailla l’appela à plusieurs reprise mais celle-ci ne lui répondit pas et quand elle rentra dans la cuisine elle apparut devant ses yeux a quatre patte. Le phœnix attrapa une canette et lui lança dessus et après elles sont eu une petite discussion sur l’état de la maison du vampire. Car partout où le regard du phœnix se poser il y avait nourriture, cadavre d’alcool ou de sous vêtement sale ou propre va savoir. Alors que le vampire proposer à l’oiseau de feu si elle désirer boire du sang et tout le phœnix la regarder en lui disant qu’elle ne buvait pas se type de boisson et que son humour de vampire ne marcher pas chez elle car elle la connaissait mais surtout elle désirait du papier pour essuyer ses chaussures car elle ne manger pas de la pizza.

Tailla regarder sa chaussure toute dégelasse et regarda sa meilleure amie et là elle vit le papier que sa meilleure amie lui tendit et alors qu’elle essayer de l’attraper celle-ci lui enleva à plusieurs reprise. Mais Tailla avait la patience très courte avec ce genre de taquinerie et la-elle attrapa le papier et regarda Camille avait de grand yeux et lui commença à essayer sa chaussure et jeta le papier dans un grand sac poubelle qui se trouver dans la cuisine et lui dit

« Ben désoler mais mes chaussures non pas la même alimentation que les tiennes et c’est mieux ainsi »

Alors que Tailla était en train de faire une remonter de bretelle de Camille à la comparer à une ado et qu’elle mettrait une claque en pleine tête pour lui remettre les idées en place. Mais Camille qui avait autant de caractère que Tailla et quand les deux commencent à monter le ton. Alors que tailla disait tout ceci a sa meilleure amie c’était pour son bien car le phœnix s’inquiète pour son amie car cela faisait bien longtemps qu’elle ne lui était pas arrivé de voir tout cela venant de Camille. Car le vampire et devenue l’opposé de tout et alors que Camille picoler devant le nez de Tailla celle-ci secoua la tête de dépit et lui l’écouta a son tours. Camille avait mal de sa dernière relation qu’elle avait eu avec le cousin de fils de Tailla. Celle-ci lui avait toujours dit qu’elle ne donnerait plus jamais son cœur à un homme et elle la fait et en souffre. Mais Camille pourtant savait que les raisons du cœur ne se contrôlent pas. Alors que Tailla l’écouter car elle se douter que Camille devait dire tout ce qu’elle avait sur le cœur. Alors que le phœnix la laissa parler elle descendit les yeux vers la bouteille elle voyait la main de Camille se serrer contre la bouteille et d’un coup elle s’explosa. Tailla approcha ses mains proche de son visage pour se protéger et alors que les bruits de verre se fit entendre au sol. Et la regarda Camille


« Tu as vidé ce que tu avais sur le cœur ? Tu dis que tu voulais plus donner ton cœur à un homme mais toi comme moi nous savons que nous ne contrôlons pas notre cœur. Donc ce n’est pas en maudissant ce qu’il était arrivé avec Ezekiel et devenir cet être sans cœur que tu veux paraitre. Peut-être qu’avec Ezekiel c’est fini mais rappel toi aussi de ses bon moment avec lui. Et en ouvrant ton cœur l’enroulant dans du papier de soie Rose je pense que si tu aurais laissé ton cœur étend comme tu veux le montrer la tu n’aurais pas était la marraine de Chelsey et surtout on ne serait pas aussi proche Camille tu tends rend compte »


Tailla essayer de montrer à Camille que de refermer sont cœur ne servait à rien. Mais Camille rester butter dans son optique d’éteindre en elle toute humanité et devenir un vampire assoiffé de sang sans rancœur et sans la moindre pitié. Tailla fit le tour du plan de travail qui séparer Camille et le phœnix et la arriver à son niveau lui répondit sur le fait qu’elle lui avait dit qu’elle tuerais des humains a son lieux de travail ou dans des soirées. Tailla posa une main sur le plan de travail ou c’était a peut prêt propre et lui dit

« Tu es prête à gâcher ta carrière ? A détruire tout ce que tu as construit pendant toutes ses années ? Camille ne te voile pas la face, tu aimes travailler à l’hôpital sa t’apporte énormément de chose et je sais que de plus y aller te tuerais d’avantage que de redevenir se vampire des anciens temps. Je me doute que tu souffres mais ce que tu fais détruit plus se qui t’entoure que ce que tu essayes de faire. Tu imagines ne plus pouvoir voir Chelsey, ne plus me voir ou voir mon fils ? Imagine sa un moment Camille. Mais si tu veux vraiment redevenir se vampire je te laisse y aller mais je ne serais pas derrière toi pour ramasser les pots cassé j’ai assez des miens. »

Alors que je la regarder je m’écarter du chemin du vampire en lui montrant la porte pour dire qu’elle pouvait aller faire un carnage et lui dit

« Tu as deux choix soit prendre la porte et fermer ton cœur a jamais, ou te battre avec moi à tes cotés et ranger ta porcherie »





CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Sam 23 Mar - 20:06



C'est pas comme sa qu'on va y arriver.

"Les inseparables. "


Camille n'était pas vraiment fière de son accès de colère complètement inutile, mais il lui avait fallut celui-ci pour relâcher un peu la colère qu'elle accumulait depuis pas mal de temps. Tout partait en vrille de son côté, elle ne savait bien et elle ne savait plus ou se trouvait les commande. Elle les avait complètement perdus et c'était mieux comme cela de son point de vu. Ca l'aidait à mieux vivre d'être différente des autres finalement, même si elle a passer des années à refouler le « bon » du vampirisme. C'était un peu sa période Chamallow sans doute. Mais s'en était finit. Ne plus rien ressentir était son moyen de sortir la tête de l'eau même si au yeux de sa meilleure amie c'était loin d'être le cas ! Les yeux baissé sur les débris de sa bouteille, elle l'écoutait attentivement avant de relever la tête tout en s'exprimant.

«  Sans doute. Mais l'amour fait changer. Dit moi que tu n'as pas eu mal lorsque Klaus t'a laissée, dit moi que tu ne lui en a pas voulu ? Peut-être que sa vaux mieux pour tout le monde que je sois quelqu'un de bien, mais moi j'ai besoin de ne plus avoir mal. C'est la meilleure solution. »

Camille attaquait un sujet sur lequel elle n'aurait jamais du s'engager, elle le savait bien. Mais en colère, elle n'avait pas pu l'éviter. Elle n'était pas en colère contre Tailla, sinon pourquoi l'aurait-elle fait venir chez elle ? C'était plutôt un appel au secours inconscient. La jeune femme avait simplement besoin qu'elle soit là. Même si elle se montrait forte elle à tout de même quelques points faibles. Ce qui est bien connu chez les vampires et que l'amour est le pire des points faible. La discussion avait dévier sur la carrière de la jolie blonde. Elle était bien décidée de tout foutre en l'air comme elle l'avait déjà faits des centaines d'années avant de devenir quelqu'un de stable et de pacifiste. Cela dit, elle ne savait pas non plus quoi répondre à sa petite sœur. Elle était entièrement désarmée, regardant ailleurs bien souvent lorsque Tailla cherchait à croiser son regard. Non. Camille ne serait pas capable de gâcher tout ce qu'elle avait construit pour se sentir meilleure, mais ce n'était pas non plus l'envie qui lui en manquait. Tout serait bien plus simple. Seul le fait d'imaginer qu'elle serait séparée de sa filleule et de Conor serait capable de l'achever.

«  Je ne sais pas Tailla. Je sais même plus où j'en suis, tout ce que je veux c'est ne plus rien ressentir. C'est si simple de tout éteindre pour se proteger et j'ai sans doute déjà commencer. Je sais pas si je veux tout sa ! »

Il est plutôt rare que Camille, la seule personne qui peut donner le sourire grâce a son humour a quelqu'un qui est sur le point de mourir sur son lit à l’hôpital puisse être a deux doigt de fondre en larme.C'était bien pour sa qu'elle essuyait la seule larme qui s'était échappée des yeux avec autant de fermeté.

 «  Je sais pas si je veux être heureuse.Mais je ne veux pas non plus perdre les personnes a qui je tiens le plus. Je veux être la pour toi, comme pour Chelsey et Conor. Mais sa me paraît plus compliqué qu'avant ! »

Lorsque que Tailla s'écartait ensuite du chemin, argumentant également son geste avec un choix qui était soit de partir tout dévaster ou de rester tout reconstruire, Camille hésitait. Elle la regardait. La blondinette de service se sentait comme déchirer entre l'envie de détruit tout ce qu'elle avait ou plutôt d'essayer d'être meilleure qu'elle ne l'est en ce moment. Si bien qu'elle allait effectivement dans le couloir de l'entrée, ouvrant même la porte. Si elle faisait un pas à l'extérieur il y aurait de forte chance pour qu'elle ne revoit plus jamais sa meilleure amie. Mais elle pourrait également se rassasier de sang humain jusqu'à n'en plus pouvoir, revenant seulement une petite centaine d'année après pour penser à se calmer. Cela dit, se fameux pas à l'extérieur, elle ne le fit pas. Elle refermait la porte dans un grand claquement qui aurait certainement pu en faire trembler les mur si elle avait exagéré un peu plus. La voluptueuse demoiselle se retournait ensuite de nouveau vers sa meilleure amie, la voyant se permettre de respirer à nouveau normalement.
fiche par century sex.



.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 31





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Sam 6 Avr - 14:56




C'est pas comme sa qu'on va y arriver

« Discutons mon amie
»



Tailla se trouver dans la maison de Camille car celle-ci l’avait appelé quelques heures auparavant et dans sa voix on entendait un signe de détresse que seule Tailla reconnaissait. Comment cela pouvait-il être possible facile car Tailla et Camille se connais depuis pas mal de temps et un lien puissant c’était créer entre les deux femmes même si une est un phœnix et l’autre un vampire elles sont su s’aider quand elles en avaient besoin. Et depuis tout ce temps les deux femmes ne se sont jamais quitter enfin si a une période elles se sont quitter quand Camille a dû partir de Mystic Falls à cause de tous ses problèmes mais elles se sont retrouver malgré tout à San Francisco et depuis se jours la elles se sont fait une promesse de ne plus s’éloigner l’une de l’autres car elles en avaient besoin pour se sentir complète. Mais aujourd’hui Camille avait plus besoin de Tailla que du contraire, peut être que le phœnix avait aussi ses problèmes mais depuis qu’elle est maman tout avait changé dans sa perception de la vie. Elle sait assagit en quelques sorte mais surtout et devenue encore plus protectrice envers les personnes qu’elle aime. Alors que Tailla était arrivé chez Camille tout était que porcherie et cela la répugniez au plus haut point. Alors qu’une conversation d’abord calme se faisait entre les deux jeunes femmes celle-ci dégénéra un petit peu et deviens un peu plus ourleuse. Camille montrer a Tailla sa souffrance tout ce qu’elle avait sur le corps en disant qu’elle voulait éteindre son humanité pour plus rien ressentir. Camille parler comme sa a sa meilleure amie car elle n’avait pas supporté sa séparation avec le fils d’Elijah, le jeune Ezekiel. Mais pour Tailla ce n’était pas une solution qu’elle éteigne son humanité car elle a peut-être souffert la mais elle avait vécu de bon moment avec lui. Alors que Camille brisa par sa force la bouteille qu’elle avait dans sa main Tailla se protégea le visage et après regarda sa meilleure amie et lui dit en quelques sorte ce que Camille attendait d’entendre. Mais Camille a fait une énorme boulette car elle est allée dans un sujet que Tailla ne veut plus parler de son histoire avec Klaus. La colère monter en elle car le vampire savait ce que Tailla avait vécu et que Klaus c’était servi de Tailla et rien d’autres.

Ne voulant pas aborder le sujet tout de suite voulant d’abord se calmer pour ne pas dire des choses qui pourrait blesser son amie, Tailla partit sur le sujet de son travail. La chose dont Camille et le plus fière car cela se lisait dans ses yeux quand les femmes parler de la journée de Camille. Ils pétillaient car au lieu d’enlever la vie comme normalement ils le font les vampires elle pouvait en sauver. Tailla lui aborda le sujet de tout mais surtout que si elle éteigne son humanité elle pourrait plus revoir Chelsey et surtout le fils de Tailla. Mais Tailla lui dit que si elle veut redevenir le vampire qu’elle était avant elle ne la retiendrait pas et ne sera pas là pour la récupérer a la petite cueillerez car elle aussi a ses chats noir à chasser et sa lui suffit maintenant. Mais Camille ne lui dit juste qu’elle voulait tout arrêter ne plus rien ressentit pour se protéger. Et la tailla vit des larmes couler sur les joues de Camille qui lui fit serrer le cœur et quand le vampire les essuya elle continua elle lui disant qu’elle ne savait pas si elle voulait être heureuse mais elle ne veut pas perdre Chelsey, Conor et sa meilleure amie Tailla. Le Phœnix allait se radoucir mais voyait que le vampire douter encore et la Tailla s’écarta du chemin et lui dit qu’elle lui laisser deux choix soit de prendre la porte et éteindre son humanité soit resté et qu’elle resterait là l’aider. C’était un ultimatum qu’elle venait de lui donner, en se dirigeant vers la porte elle l’ouvrit en grand et la regarde elle avait le choix maintenant partir ou rester. Tailla était buter a la base mais là c’était encore pire que d’habitude. Et alors quelle fixer sa meilleure amie qui s’approcher de la porte elle ne lui montrer aucun sentiments savoir si elle était déçu ou contente. Elle ne savait pas si elle aller choisir de partir ou rester car comme Camille est perdu ses temps ci Tailla avait du mal à lire en elle comme elle le faisait avant. Mais quand Camille pris la porte et la ferma en la claquant, Tailla ferma les yeux de peur qu’un morceau du plafond lui tombe sur la tête comme dans les cartons. Mais rien se produisit et la-elle regarda sa meilleure amie et lui dit

« Tu as pris la bonne solution Camille, je t’ai aidé à l’époque et je t’aiderais encore aujourd’hui »

Posant sa main sur le dos de sa meilleure amie pour l’emmener dans le salon, elle arriva à l’entrée et vu l’état et se dit dans sa tête que c’était de pire en pire. Et alors quelle essayer de se frayer un chemin jusqu’au canapé et arriver là-bas elle attrapa un caleçon et regarda sa meilleur ami en s’asseyant

« Je ne demanderais rien, et tout à l’heure tu as abordé un point que tu sais qui est très dur et surtout très dangereux à aborder. Klaus. Tu sais que Klaus c’est servi de moi pour donner vie à Conor je lui en ai voulu quand j’ai su tout cela mais je ne regrette pas d’avoir mon fils. Mais comparer ton histoire avec Ezekiel avec qui tu vivais et la mienne avec Klaus alors que je n’étais rien à ses yeux c’est mesquin tu le sais et tu as eu de la chance que je n’ai pas relevé tout à l’heure car la tu aurais vraiment pris l’option d’éteindre ton humanité »

Regardant autour d’elle en grimaçant en voyant des soutiens gorge accrocher au lustre du salon et des ordures partout elle préférer regarder sa meilleure amie et lui dit

« Ta rupture et toute récente Camille et je sais que ça te fait mal et surtout pour toi cela est encore pire car tu m’as expliqué que chez vous c’est décuplé et je le vois avec Conor, mais tu vois bien que tout le monde peut vivre sans amour. Je n’ai personne dans ma vie depuis la naissance de mon fils. Suis-je morte ? Non, je sais qu’il y a un vide en moi mais je le compense par d’autres trucs. Mais un jour tu trouveras celui qui refera réchauffer à nouveau ton cœur. Et si tu éteint ton humanité tu sais que ça te fera du bien mais tu blesseras involontairement les gens que tu blesse et ça ne me dit pas que tu ne le sais pas car tu le sais au fond de toi »





CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Mer 10 Avr - 20:59



C'est pas comme sa qu'on va y arriver.

"Les inseparables. "


Après avoir fait claquer la porte après elle, Camille avait toujours les mêmes doutes. Eteindre ou pas son humanité. C'était sa grande question du moment. Elle avait beaucoup a perdre, sa filleule, Conor le fils de sa meilleure amie mais aussi sa meilleure amie elle même. On ne peut pas dire non plus qu'elle avait pourtant beaucoup a gagner. Cela dit, c'était sa solution de facilité pour penser et passer à autre chose. Elle pourrait être avide de sang, devenir son propre cauchemar mais aussi revenir dans quelques centaines d'année et aller beaucoup mieux. Au lieu de cette solution là, elle espérait que Tailla pourrait l'aider à ce sortir de là comme elle l'a déjà fait tant bien que mal. Par ailleurs, la phénix venait même de l'encourager. Elle venait tout bonnement de lui annoncer qu'elle avait fait le bon choix malgré tout, même si les murs de la maison avait faillit tomber avec la porte si la blonde avait mis un peu plus de force dans son geste. La main de sa meilleure amie contre son dos lui donnait un peu plus de courage tandis que toutes les deux se dirigeaient vers le salon.

Le fait était qu'elle avait été on ne peu plus cruel l'instant d'avant lorsqu'elle avait aborder de son plein gré le sujet Klaus. Elle savait pourtant mieux que quiconque que Tailla voulait l'oublier, se sortir sa de la tête et elle n'avait fait que de retourner encore un fois le couteau dans la plaie. Pourtant, Camille était mieux placer que personne pour savoir qu'elle avait réellement souffert de la trahison de l'hybride. La demoiselle s’asseyait au côté de la jeune femme en ne prêtant que peu d'attention au caleçon que Tailla venait d'envoyer un peu plus loin tandis qu'elle était entrain de passer ses mains sur son visage pour tenter de s’apaiser d'elle même.

 «  Je sais Tailla, J'ai dis sa sous le coup de la colère. Je sais mieux que personne que tu ne veux pas repenser à sa... »

La blonde regardait a brune sans trouver rien a dire pour la suite des choses. Elle laissait tout simplement ses mains retomber sur ses genoux en la regardant en silence avant de laisser ses yeux aller ailleurs. Certes elle avait vécu de très belles choses avec Ezekiel, qu'elle était loin de regretter d'ailleurs. Mais elle était loin de s'être guérit de cette séparation pour le moment. Camille préférait laisser le silence s'installer. Cependant, elle se doutait bien que si Tailla avait répliquer à sa petite attaque verbale tout à l'heure qu'elle aurait préféré, et non pas de loin, éteindre son humanité. Elles ne se sont pas souvent disputées toutes les deux. Mais la seule fois où cela est arrivé lui sert encore aujourd'hui pour se dissuader de la mettre en colère. C'est sans doute la raison d'une telle osmose entre elles. La vampire joignait ses mains l’une contre l'autre, les coudes posés sur ses cuisses tout en observant Tailla regarder l'envergure de la pièce du coin de l’œil. Tout d'un coup, elle était loin d'être fière de l'état dans lequel elle avait mis sa maison. Elle qui avait toujours mis un point d'honneur sur la propreté et le rangement auparavant...ce n'était plus tellement le cas à présent.

 « Ce n'est pas pareil... Tu as un fils adorable Tailla, qui t'aide a combler ce vide que tu as en toi. Je ne pourrais jamais en faire autant, réussit aussi bien à me relever que toi. L'amour est la grande faiblesse des vampires et je devrais le savoir mieux que personne puisque c'est pour ça que j'en suis un ! Les années où je me tenais loin des hommes n'était pas si dure au final. C'était même plus simple. Pour tout le monde. »

Camille la regardait de nouveau, un petite mine qui ne disait rien de bon sur son état au visage.Il était vrai qu'elle ne pouvait pas que mieux admirer sa meilleure amie. Elle l'avait aidée à se relevée mais le plus gros du chemin, Tailla l'avait fait d'elle même. Même par leur forte amitié, Camille n'aurait jamais pu aider la volonté de sa petite sœur de cœur à se relevée en même temps qu'elle. Tailla en avait voulu, voilà pourquoi elle réussissait à combler son vide et à tenir debout tant bien que mal malgré tout ce qu'elle avait traversé.

fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 31





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Ven 12 Avr - 18:20




C'est pas comme sa qu'on va y arriver

« Discutons mon amie
»



Alors que Tailla se trouver dans son salon avec sa meilleure amie a essayer de lui faire comprendre que tout ce qu’elle vivait n’était rien et que c’était normal. Alors qu’elles étaient dans le salon assisse sur le canapé Tailla attraper le caleçon qu’il trainer et le fit tomber au sol en le tenant par le bout des doigts. Alors qu’elle reposa son regard sur Camille en lui disant en gros quelle savait qu’elle ne voulait plus qu’on lui parle de son histoire avec Niklaus. Car cette histoire a fait très mal a Tailla, elle qui chercher l’amour depuis toujours croyais qu’avec Klaus tout aller être diffèrent surtout car elle attendait leurs enfant. Mais ce qu’il la plus blesser ses quand elle a appris que Niklaus c’était servi d’elle juste pour avoir Conor sont hybride unique. Comme elle était la dernière de son espèce elle savait qu’elle était unique et très rechercher par beaucoup de monde, mais n’avait pas pensé qu’on se servirait d’elle juste pour être un incubateur vivant. Alors qu’elle dit à sa meilleure amie que d’aborder ce sujet était sujet de guerre Tailla lui dit simplement qu’elle savait qu’elle ne veut pas en parler et que Camille le savait bien. Et Camille la passa ses mains sur son visage et lui dit qu’elle avait dit sa sur la colère et qu’elle savait mieux que personne qu’elle ne voulait plus y repenser. Et la tailla qui regarder Camille lui dit

« Il va falloir que tu te contrôle Camille là c’est moi. Mais réfléchit un peu si tu parles à Chelsey ? Sur la colère tu vas lui dire que sa mère a rejeté son père et c’est pour ça qu’ils ne sont pas ensemble. Tu vas dire à Conor que celui-ci est né que pour avoir quelqu’un d’unique aux lieux par amour ? Réfléchit Camille a quand tu parles au personne que tu peux blesser »

Alors que Tailla parler toujours à Camille en lui disant qu’elle n’avait pas que vécu des drames dans son histoire avec Ezekiel elle devait penser à tout le bon moment avec lui. Car il faut voir le mauvais moment mais les meilleures sont toujours les bons moments. Alors qu’elle continua en lui disant qu’elle n’avait pas de personne dans sa vie depuis la naissance de Conor, et ce n’était pas pour ça qu’elle était morte. Quelle avait d’autres chose qui lui compléter sa vie et qu’elle sa cantonner par à trouver l’amour mais qu’elle ne perd pas espoir de trouver quelqu’un qui lui redonnera espoir. Et la Camille lui dit que Tailla n’était pas pareil car elle a un fils que Camille n’en a pas et ne pourra jamais combler le manque qu’elle a et qu’elle était mieux quand elle c’était éloigner des hommes. Et la tailla pencha légèrement la tête sur le côté en regardant et écoutant sa meilleure amie et lui dit tout simplement

« J’ai peut-être Conor Camille, mais si tu regardes ma vie je l’ai eu quand il était enfant car son père ne savait pas comment s’occuper de lui. Mais quand il a subi sa transformation je ne l’ai presque pas eu, et si tu te rappel Klaus et partit avec Conor quand on était à San franco et je l’ai retrouvé après mais je l’ai perdu de nouveau. Et la a notre retour à Mystic Falls je l’ai de nouveau avec moi mais rien n’est facile avec lui, loin de là. Je ne montre rien car ce sont mon problème avec mon fils mais rien n’est facile. Et quand tu parles de t’éloigner des hommes, je ne veux pas remonter les fantômes d’autrefois mais tu t’y approcher pas pourquoi ? Car tu aimais toujours ton grand amour et celui qui ta fait oublier cet homme c’est Ezekiel. Et je pense que sa sera pareil la prochaine fois. Le prochain homme que tu rencontreras tu feras oublier Ezekiel. Mais je pense d’éteindre ton humanité ne te servira à rien car cela te fera passer surement à coter de cet homme. »

Alors qu’elles étaient assise sur le canapé tailla se leva et posa ses mains sur ses hanches et regarda la maison de Camille et releva les yeux au ciel et lui dit en secouant la tête

« Tu vas réfléchir a tout ce que je t’ai dit Camille et après tu décides d’éteindre ton humanité ou la mettre en standby mais en attendant je pense que on va ranger ta maison car la même un porc ne voudrais pas y vivre. »







CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Lun 13 Mai - 14:37



C'est pas comme sa qu'on va y arriver.

"Les inseparables. "


Les paroles de Tailla pouvait être blessante, mais Camille l'avait sans doute été encore plus avec elle lorsqu'elle avait piqué sa crise de nerfs. Sa meilleure amie avait simplement tenté de lui faire comprendre que d'éteindre son humanité n'était pas la meilleure solution, et elle avait raison. Tout comme à l'époque. Et tout comme à l'époque la vampire l'avait mal pris, sur le fil du rasoir entre les deux choix qui s'offraient à elle à ce moment là. Éteindre ses émotion peut être dangereux, aussi bien pour soit que pour les autres. Et Camille savait bien ce qu'il en était. Elle l'avait déjà fait une fois, quand sa ville natale était encore bien loin des amélioration qu'allait lui apporterait les temps moderne. La jeune femme blonde n'est pas non plus un fossile. N'allez pas croire sa. Ce qu'elle veux dire par là est simplement que quelques fois elle regrette cette époque. Où elle était une jeune fille ordinaire, humaine qui prenait plus a cœur de défendre les autres des moqueries qu'elle même. Elle avait déjà un caractère de feu à l'époque et toutes les personnes qui ont peu la connaître à ce moment là pourraient certainement vous dire la même choses si elles étaient encore vivantes. Camille se faisait toujours passer après les autres. Elle avait le cœur sur la main. Et encore plus maintenant qu'elle est une vampire. Perdre ses qualités là serait certainement une grossière erreur. Mais en revanche se serait certainement la solution de facilité. Quant à la famille, la sienne était nombreuse, mais elle n'a cependant jamais eu de liens solide avec eux. C'était même plutôt le contraire. Elle sortait de l'ordinaire et tout cela ne leur convenait pas. Et quelques année plus tard, voilà qu'elle se retrouve en vampire par la simple jalousie d'un homme. Cet homme avait tout simplement tué également son grand amour. C'était sa tragédie. La plus grande de sa vie avant qu'Ezekiel ne lui fasse oublier. Il était la deuxième. Même si ils avaient eux quelques années de bonheur tout les deux, tout ceci c'était terminé trop brutalement. Tout ne peut pas durer aussi éternellement que sa vie. La blondinette en était maintenant bien consciente. Elle regardait alors sa meilleure amie qui lui avait pour ainsi dire toujours prêté main forte.

«  Je sais tout ça Tailla. Je suis loin de vouloir dire tout cela à qui que se soit. Personne ne mérite de subir ma douleur. Je suis entre deux eaux, je n'arrive même plus à faire la part des choses. A discerner le bien du mal et tout ce qui va avec. »

Même si la belle demoiselle tentait de garder au mieux son calme, de contrôler la boule qui envahissait sa gorge et qui par la même occasion ne manquerait pas de faire sortir quelques larme de ses yeux, elle ne pouvait pas s'empêcher de se voir comme quelqu'un qui vivrait sans doute tout cela toute sa vie. Elle a commencée comme sa, elle continuera peut être encore ainsi assez longtemps. Camille regardait dans le vide de nouveau avant de recroiser le regard de Tailla au fur et a mesure de ce qu'elle lui disait.

«  Je l'aimerais toujours Tailla, c'était mon premier grand amour même si Ezekiel est entré dans ma vie et à changer beaucoup de chose. Je me rappellerais toujours comment tout sa à finit, sa me serrera toujours le cœur et sa on y peut rien. Et c'est ce souvenir là, et celui d'Ezekiel qui me poussera à recommencer, à m'éloigner de nouveau des hommes parce que je pense sincèrement que d'être avec moi leur apporte bien plus de problème que d'être avec quelqu'un de bien.J'ai peu être aidé Ezekiel, je l'ai aimé et c'est ce qui m'est arrivé de mieux depuis bien longtemps mais là, je suis loin de me faire à tout sa. D'accepter tout ce qui est arrivé Tailla...

Quelques petits instant de silence avaient par la suite suivit. Jusqu'à ce que la meilleure amie de Camille se lève d'elle même du canapé. Comme dans un bond et posa ses mains sur ses hanches. La blondinette de service posait ses yeux instinctivement sur elle avant de regarder autour d'elle. En quelques temps à peine, elle avait transformé cette belle maison en une porcherie. Et tout cela pour oublier son chagrin alors que ça ne lui ressemblait pas du tout. En faisant de nouveau face à sa petite sœur de cœur Camille avait arboré une grimace de dégoût en s’apercevant du carnage qu'elle avait fait et s'était levée également.

«  Rappel toi ne de jamais trop faire la fête... Tu vois à quoi pourrait ressembler une maison...

fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 31





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Lun 13 Mai - 18:04




C'est pas comme sa qu'on va y arriver

« Discutons mon amie
»


Le phœnix essayer de faire comprendre à sa meilleure amie que d’éteindre son humanité ne servait à rien et surtout que quand elle parle a quelqu’un elle devait se contrôler. Car Tailla savait que les paroles de Camille était dit sur la colère et surtout qu’elle lutte contre sa propre nature. Mais surtout elle en avait pris plus d’une réflexion comme sa par Camille a une époque lointaine mais cela ne l’effrayer plus et surtout ça ne lui faisait plus rien. Car même a une époque Camille pouvait être encore plus blessante que maintenant, mais là il fallait la remettre sur le droit chemin car la blondinette savait se contrôler mais pas tout le temps surtout en période de doute. Alors que Tailla fit un petit speech sur ce qu’elle devait faire et surtout se contrôler dans ses paroles, le vampire lui dit simplement qu’elle savait tout cela et qu’elle est loin de vouloir dire tout cela à qui que ce soit. Elle avait compris que personne ne devait subir cette douleur mais qu’elle était entre deux eaux et surtout qu’elle n’arriver plus à faire la part des choses n’arrivant pas à faire la différence entre le bien et mal. Tailla se douter que tout cela était dur pour le vampire car elle aussi a une époque elle était dans le même dilemme qu’elle à savoir ce qui est bien et mal. Mais pour le phœnix tout est diffèrent elle a était élever par des démons qui lui avait appris que ce qu’il lui apprenait était bien alors quand réalité c’était mal. Tailla avait fait certaines rencontre qu’il l’avait fait comprendre que ce qu’elle faisait était mal et cela l’avait toujours mis dans le doute car Tailla est bien un démon mais dans son fond intérieur elle n’a jamais était cette créature sans sentiment. Alors qu’elle avait parcouru beaucoup d’année à douter sur sa vrai nature elle avait fait la rencontre de Camille et c’était cette vampire qui était en doute elle aussi, et les deux femmes se sont entre aider. Donc oui Tailla savait ce qu’enduré Camille mais elle ne voulait pas qu’elle replonge dans cette état d’où elle l’avait connue. Tailla ne lui répondu rien d’autre car elle ressentait dans le fond que Camille prenait compte de tout ce qu’elle lui disait.

Alors que la conversation continuer sur le fait que Tailla voulais pas que Camille referme son humanité elle lui faisait comprendre que Ezekiel lui a fait oublier un peu son grand amour et que le prochain qu’elle aurait lui ferait un peu oublier Ezekiel. Même si dans le fond elle ne peut pas l’oublier complètement. Mais il fallait qu’elles lui disent tout cela et Camille répondit a sa meilleure amie qu’elle aimera toujours son premier amour même si Ezekiel était rentré dans sa vie et la aider à être meilleure. Tailla savait bien qu’on oublie jamais son grand amour et surtout celui qu’on aimer. Elle continua en lui disant qu’elle se souvenait de tout de son histoire, de sa rencontre et de leurs morts. Tailla avait le cœur qui se serrait sous les mots de sa meilleure amie car elle le voyait dans ses yeux et dans ses mots qu’elle aimait cette homme et Tailla elle ne sait pas ce que c’est le grand amour car elle n’a jamais connu ça, elle a eu des histoires sans lendemain et surtout des petits flirts. Donc ne sais pas trop ce que c’est l’amour le seul amour qu’elle avait c’était celui qu’elle avait à son fils mais c’était de l’amour de mère a fils pas l’amour comme Camille avait connue. Et là la rupture avec Ezekiel était la goutte d’eau qui a fait déborder le vase et miss Weaver s’en douter car elle était en plein doute, que tout ce qu’il lui arriver était de sa faute que tout homme qui se trouver avec elle devait surement souffrir enfin plutôt elle devait souffrir. Mais elle avoué a sa petite sœur aussi que Ezekiel elle l’avait aimé et qu’il était la meilleure chose qu’il lui était arrivé depuis longtemps et qu’elle n’était pas fait pour tout ça. Tailla ne savait plus trop quoi faire a ce moment présent et pour changer cours a toute cette histoire elle lui dit juste qu’elle devait réfléchir a tout sa et qu’après elle prendrait sont choix d’éteindre son humanité ou pas mais que Tailla sera là pour la soutenir. Elle se leva et regarda autour d’elle et vu l’état de la maison et avec dégout leva les yeux au ciel et secoua la tête et lui sortit qu’elle aller ranger cette porcherie et la Camille qui fit pareil et regarda chez elle avec dégout et dit a Tailla qu’il fallait qu’elle se rappel de jamais faire trop la fête car sinon son aller finir comme cela.

Tailla ne put s’empêcher de rire a la réflexion de sa meilleure amie regardant toute la maison et vu accrocher au lustre du salon un soutiens gorge et la lui montrant du doigt un de ses soutiens gorge car il ne pouvait que lui appartenir car vu le bonnet que c’était-il ne pouvait être qu’a Camille car on ne va pas le cacher mais la vampire a quand même une poitrine volumineuse et la lui sourit et lui dit

« Je crois qu’un de tes soutiens gorge a assez de se cacher dans ton lustre. Je pense qu’on va retrouver quoi encore dans se bordel des sous-vêtements de tes nombreux prétendant ? »

Tailla taquiner sa meilleure amie et fit quelques pas en arrière pour éviter une attaque de sa best en lui mettant un coup amicale mais en reculant elle marcha sur une bouteille qui était au sol vide et glissa dessus et tomba par terre et se retrouva sur le cul. Et là en rigolant et se frottant le bas de dos elle sortit à Camille


« Je crois qu’on va faire un grand ménage car on est pas tous des vampires à avoir une agilité surprenante et pas tombé. Regarde moi je me suis casse la binette »


Tailla explosa de rire car elle se douter que la chute qu’elle a fait elle a du faire une grimace pas possible qui valait le détour





CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Lun 20 Mai - 20:49



C'est pas comme sa qu'on va y arriver.

"Les inseparables. "


Il ya toujours un moment où il faut savoir ravaler sa douleur, c'était ce qu'était entrain de faire Camille en trouvant le compromis de ranger sa maison, ou plutot sa porcherie d'ailleurs avec un coup de sa main de sa petite sœur de cœur. Elles ne s'étaient pas retrouvée depuis longtemps. Et au premiers abords, sa ne mettait pas spécialement bien a l'aise Camille qu'elle ai du l’appeler à l'aide pour qu'elles puissent ensuite se remettre à rigoler ensemble à s'entraider comme elles l'ont toujours fait. Seulement là, c'était l'occasion ou jamais pour la demoiselle de se changer les idées et de laisser ses malheurs derrière elle un temps. Après un regards circulaire sur l'ensemble de la pièce, la belle blonde s'était remise à observer sa meilleure amis qui avait le nez pendu au plafond entrain d'admirer le grand lustre de la pièce. Les instants d'après Camille n'avait pas pu s'empêcher de pouffer de rire à la remarque de Tailla. La vampire s'était emparé de la première chose qu'elle avait trouvé sous la main, autrement dit, il s'agissait d'un coussin qu'elle avait envoyé droit sur sa meilleure amie. Malheureusement pour elle Tailla s'était reculer à temps pour l'éviter avant de venir lui tapotter l'épaule amicalement. Camille capitulait bien sagement avec un sourire aux lèvres.

«  Je t'aurais ! Méfie toi ! »

Juste à cet instant, Camille entendit un bruit assez étrange en provenance de la bouche de Tailla. C'était entre un cri de surprise et un juron, ce qui ne manquait pas d'amuser Camille bien entendu. En l'espace de quelques minuscule petit instant, la vampire avait retrouver sa plus grande malchanceuse que toute la terre n'ait jamais connu. Tailla avait toujours eu un sacré don pour s'emmêler les pattes dans tous et n'importe quoi, et là le jeux de mot était faible. Mais le plus drôle dans tout sa, ce n'était pas l'espèce de bruit que sa meilleure amie avait fait en tombant mais plutôt la tête qu'elle avait fait. On aurait pu croire qu'elle avait vu un revenant lui apportant son dessert préférer. Entre le dégoût et amusement.

«  Ah non mais t'aurais vu la tête que t'a tiré ! »

La vampirette ne pouvait pas s'empêcher de rire encore et encore. Ce n'était même plus un rire a force, s'en était d'ailleurs presque devenu un fou rire. Elle ne pouvait plus s'arrêter. D'un côté, heureusement qu'elle n'était plus humaine depuis longtemps, a force de rire et de ne plus avoir d'air, elle serait tomber raide morte ! Dans tout cela, elle tentait tout de même de s'avancer en faisant attention où elle mettait les pieds tout en tendant la main vers sa meilleure amie. Elle était peut être encore loin d'elle a se moment là, mais vu dans l'état ou elle était, elle faisait sans doute bien d'anticiper. Elle tentait de se calmer, mais à chaque fois qu'elle regardait Tailla, elle ne pouvait pas faire autrement que de se remettre a rire.

«  Tu veux bien te lever pour que je puisse m'arrêter de rire devant la tête que tu fais ? »

Camille avait a peut près réussit a tenir trente seconde sans un éclats de rire pendant qu'elle avait pris la parole. Cependant, elle avait ensuite pris la précaution de placer sa main devant sa bouche pour s'arrêter et surtout de regarder ailleurs pendant que Tailla attrapait sa main, ou plutot avait l'air de prendre tout son temps pour se relever.
fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 31





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Ven 24 Mai - 15:21




C'est pas comme sa qu'on va y arriver

« Discutons mon amie
»


Tailla était venue voir Camille car celle-ci l’avait appelé à l’aide avec un message sur son portable assez bizarre a vraie dire. Le phœnix c’était téléporter chez elle assez rapidement car elle savait et surtout sentait qu’il se passer quelques choses de grave chez sa meilleure amie. Arriver chez Camille, la jeune femme découvre une chose qu’il l’étonna encore plus que d’habitude. Car la maison de Camille et pire qu’une porcherie on dirait qu’une 3eme guerre mondiale était passé chez elle. Mais quand elle trouva Camille elles discutent de tout cela et en cherchant bien Tailla avait trouvé ce qui avait fait changer Camille ainsi. Celle-ci avait du mal à accepter sa rupture avec Ezekiel. Elle comprenait un peu le mal qu’elle ressentait même si Tailla n’a vraiment connu l’amour, elle pensait a un moment que quelques chose aurait pu se passer avec le père de Conor mais rien car celui-ci lui avait dit qu’il ne voulait d’elle que comme incubateur vivant. Depuis se jours Tailla n’a jamais essayer de retrouver quelqu’un, mais Camille c’était tout à fait diffèrent elle aimait Ezekiel et sa se sentait. Il l’avait fait revivre et surtout oublier son passé. Mais avec tout ce qui est arrivé Camille était en doute et sa meilleure amie ne savait pas trop comment faire avec elle la. Alors quand Camille commença a l’énervé, Tailla n’hésita pas et attaqua dans ses points faible. Sa filleule et le fils du phœnix que le vampire adoré. Et là se fut ce qui déclencha la réaction en chaine et que Camille s’ouvra à sa petite sœur de cœur. Apres une longue discussion elles se sont retrouvés dans ce qui était avant le salon, elles étaient assises sur le canapé et la en finissant de discuter Tailla proposa de ranger se désordre. Mais en levant les yeux au ciel elle aperçut dans le beau lustre un soutiens gorge de Camille elle ne put s’empêcher de lui lancer une petite pique au passage et en voulant évite un cousin que Camille lui envoyer Tailla tomba au sol. Et oui quand on est boulette on les jusqu’au bout des ongles. Bon aussi la baraque de Camille qui ressemble à une décharge municipale même si la décharge ne serait pas plus propre à côté.

Donc Tailla se cassa la binette au sol et le bruit qu’elle fit était assez bizarre a vrai dire car ce n’était pas un cri et ni un juron, plutôt un mixte des deux et cela n’a pas empêché de Camille de rigoler bon c’est vraie qui n’aurait pas rigolé après avoir entendu ça. Mais je pense que Camille aurait eu une caméra a ce moment précis elle aurait filmé toute la scène car entre l’espèce de bruit et la tête de sa meilleure amie je pense qu’elle aurait gagné un prix. Mais alors que le phœnix était au sol en train de se frotter le bas de dos car la chute était marrante mais l’atterrissage un peu moins. Alors qu’elle lui dit d’arrêter de rigoler car c’est crade chez elle et que tout le monde n’est pas un vampire avec une agilité surdéveloppé et la Camille lui sortit alors que Tailla était exploser de rire que si elle aurait vu sa tête elle aurait trop rigolé. Un fou intense qui ne peut pas s’arrêter entre les deux femmes se faisait entendre et la Tailla sortit juste à sa meilleure amie.

« Je me doute que ma tête valait le détour et que je pense que j’aurais gagné la palme de la tête la plus bizarre dans la chute à cause de bouteille d’alcool vide au sol. »

Tailla ne put s’empêcher de se remettre à rire comme pas possible et la-elle aperçut Camille s’approcher d’elle et lui tendre la main pour l’aider à se relever. Tailla faisait de drôle de tête car elle voyait le sol de la baraque et se dit que c’est vêtement en rentrant les mettrait au sale voir les brulerais car c’est vraiment dégelasse. Alors qu’elle regarde sa meilleure amie qui lui lança une pique pour le fait qu’elle pourrait se dépêcher de se relever pour qu’elle arrête de rire devant sa tête. Tailla dit tu veux jouer on va jouer et je vais prendre mon temps. Et là la regarda et lui dit

« Tu veux pas venir avec moi par terre faire la causette avec les bouteilles vide, croisée de la bouffe périmé et au passage des sous-vêtements sale qui tienne compagnie à des propres »

Puis là le phœnix pris les mains du vampire et se leva et se remis sur ses pieds et la se tape le pantalon et décolla une chaussette de son pantalon et la regarda Camille avec dégout et lui dit simplement

« Je veux pas savoir à qui c’est »

Elle jeta la chaussette qu’elle tenait du bout des doigts sur Camille et la jeta sur Camille et lui sourit amuser. Dans son sourire on pouvait comprendre qu’elle se venger de l’avoir laisser au sol. Et là en regardant autour d’elle et aperçut des bouteilles partout dans la maison et la tailla regarde sa meilleure amie et lui dit

« Je suis sûr que si on rassemble toute les bouteilles vide qui traine à droite et à gauche on pourrait se croire dans un bar. On fait un petit test et on les mets toutes sur la table de la salle à manger voir combien traine chez toi. Et je parle aussi celle que tu as du laisser a l’étage et à la cave »

Tailla se douter que si le riz de chaussé était comme ça, l’étage de sa maison devait pas non plus jolie et ne parlons pas de la cave car c’est ou se trouve les réserve de Camille donc elle avait dû laisser des trucs en bas et sa devait pas être jolie et là d’un coup Tailla fit de grand yeux et lui dit

« Camille tu as pas laissé des vraie cadavre à droite ou à gauche au moins ? »





CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Ven 24 Mai - 20:36



C'est pas comme sa qu'on va y arriver.

"Les inseparables. "


Le fou rire était sans doute l'un des plus long fou rire qu'elle avait pu avoir avec sa meilleure amie. Et pourtant, il y en avait eu quelques uns ! Surtout depuis que les deux jeunes femmes s'étaient retrouvée il y a de cela quelques années ! Cela dit, même un fois Tailla debout, et dieu sait si ce piaf en avait mis du temps avant de lever ses fesses, elle n'avait pas pu s'empêcher de rire a nouveau. Et pour cause, Tailla avait une chaussettes collées aux fesses ! Du moins, sa c'était avant qu'il ne lui prenne la pire envie qui soit, c'est à dire la lui lancer en pleine figure. La vampire s'était bien vite empresser de s'en débarrasser en agitant des bras, inventant une nouvelle nuance de la danse du cheval et en faisant des grimaces à tout va. Bah quoi ? Oui même les vampires écoutent des trucs débiles parfois !

«  Toi je peux t'assurer que tu vas me le payer Miss Weaver ! »

Camille attrapait en même temps une bonne poignée de chips à la moutarde qu'elle allait enfournée dans la bouche de sa meilleure amie, en hésitant pas à en reprendre encore quelques unes tout en les tassant et en s'assurant qu'elle ne puisse plus fermer la bouche. La seule solution pour elle de reparler a nouvelle serait de tout avaler d'un coup. Mais cette fois, La vampire n'oublia pas de sortir son téléphone de sa poche, le débloquant avant de sélectionner la fonction appareil photo avant que Tailla n'est le temps d'articuler une chose incompréhensible. Un flash et hop ! La vilaine meilleure amie qui osais lancer des chaussettes sales était dans la boite !

«  Hein ? Qu'est ce que tu as dis ? J'ai pas bien compris ! »

Camille se mettait a rire, se moquant de Tailla tout en lui montrant la photo qu'elle avait prise. La simple chose qui lui restait à faire était de courir dans toute la maison en espérant que sa sœur de cœur n'arrive pas à l'attraper une seule fois. Seulement même en étant un vampire, l'agilité fait parfois défaut tout de même ; Si bien qu'en arrivant vers le piano dans le salon, qui servait plus pour la déco que pour la musique, elle se pris les pieds dans un amas de vêtements et finit pas arriver tête la première par terre. Encore une chance qu'elle soit un vampire, sans sa elle serait rester dans les pommes un bon moment avant de s'asseoir de nouveau sur ses fesses pour voir sa meilleure amie morte de rire. Camille levait les yeux vers sa tête et découvrit un tas de t-shirt sur son crane et se mit a rire. Tout en entendant tailla la menacer d'aller voir a la cave.

«  Je t'interdis d'aller voir à la cave, a moins que tu veuille voir les affaires d'Ezekiel étalées par terre parce que je les y est balancé. Et puis je te rassure, il n'y a pas de vrai cadavres à part les bouteilles, je préfère laisser les corps dans mon lit et bien en vie! »

Camille rigolait, espérant avant tout de même bien dégouter sa meilleure amie avec la dernière partie de ses paroles !
fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 31





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Sam 25 Mai - 12:18




C'est pas comme sa qu'on va y arriver

« Discutons mon amie
»



Alors que Tailla envoyer une chaussette bien crade sur Camille celle-ci ne put s’empêcher de rire comme pas possible. Oui un fou rire très communicateur, comment ça ? C’est très simple si il y aurait d’autre personne en plus dans la pièce que les deux protagonistes je peux vous dire qu’ils rigoleront avec elles. Car les deux meilleures amies cela faisait un bout de temps qu’elle n’avait pas rigolé ainsi mais surtout qu’elles n’ont pas passé du temps comme cela ensemble. Oui cela est bien dommage vous allez me dire car on est meilleure amie on passe beaucoup de temps ensemble. Mais vous imaginez un est maman à plein temps et l’autre travail à sauver des vies toutes la journée et des fois se tape des gardes de 48H a son travail sans sortir de l’établissement. Donc pour ça qu’elle ne se voie pas souvent. La dernière fois ou elles avaient passé une soirée comme cela remonter a des années maintenant, si je me rappel bien c’était avant que Tailla devienne maman et que Camille et Tailla se retrouve dans un bar de San Francisco. Mais bref, on est là pour le fou rire actuel pas d’un fou rire passé et là le phœnix avait envoyé une vieille chaussette pourri dans la tête du vampire et celle-ci a fait une chorégraphie digne des plus grand coréen le gagman style. Le piaf de feu s’est mis à rire a en avoir mal au ventre. Des larmes couler sur son visage tellement elle rigoler et cela lui faisait un bien monstre a vraie dire car cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas ri ainsi. Alors qu’elle réussit à faire tomber la chaussette avec sa petite danse le vampire dit au phœnix qu’elle lui promettait de se venger et de lui faire payer. Là Tailla regarda Camille et lui dit

« Essaye je t’attends »

Elle avait du mal à parler avec le fou rire qu’elle se taper. Et pour vous dire qu’elle voyait à moitié ce qui se passé car elle pleurer de joie et ses yeux était troublé par les larmes qu’elle avait. Et à cause de tout cela elle n’a pas vu sa meilleure amie prendre une bonne poignée de chips qui se trouvé à côté d’elle et qui trainée ici depuis je ne sais pas combien de temps. Et le mis dans la bouche du phœnix qui était en train de rire. Tailla fut surprise par le geste de Camille et la regarda avec de grand yeux, la bouche entre ouverte à cause des chips et que Camille essayer de faire fermer on aurait dit un poisson lune voir un hamster qui a fait ses réserves dans ses joues. D’un coup elle vit sa meilleure amie prendre son téléphone pour prendre une photo et là le phœnix commença à bouger pour essayer pour attraper le portable et lui dire non que la photo était prise. Et la Camille en rajoutant une couche en disant a Tailla qu’elle ne savait pas se qu’elle a dit qu’elle n’avait pas compris et la Tailla regarda sa meilleure amie en fronçant le nez et lui dit en crachant des chips sur elle

« Toua es qu’oune grache »

Vous avez déjà essayé de parler avec la bouche rempli de chips pour refaite la pub crips crops. Les miettes de chips voler vers Camille et tomber sur Tailla au passage et là. Et la Camille commença à courir et Tailla lui court après enfin essayer car courir en talon dans un baraque en bordel ce n’est pas le top. Elle suivait comme elle le pouvait et là elle vit Camille tombé et se mis à rire mais s’arrêta un peu et lui dit

« Ça va tu es sur car là ça fait mal ta chute »

Tailla attrapa un bout de papier et fini de cracher toute les chips qui lui rester dans la bouche. Et alors qu’elle parler de ce qui se trouver dans sa cave tailla fit une petite grimace elle se douter bien que Camille avait dû mettre de coter toute les affaires de Ezekiel quelques part et quand elle aborder les sujets des cadavres Tailla ne put s’empêcher de rire et dit à Camille.

« Pour des expériences acrobatique dans ton lit je n’ai pas besoin de savoir les détails. J’ai vu assez d’horreur dans mon existence. Et pour les affaires a la cave si tu veux je m’en occuperais et les ramènerais chez moi et les stockerais si tu le souhaite »





CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Dim 2 Juin - 20:28



C'est pas comme sa qu'on va y arriver.

"Les inseparables. "


Camille avait fait une belle chute, sa c'était bien clair. Dans toute sa vie, elle n'avait jamais du tomber d'une telle sorte avant sa même avec sa bonne agilité de vampire elle n'est pas infaillible. Cependant, ça avait quelques avantages. Elle était plus résistante, c'était certainement ce qui lui avait fallut de se relever presque instantanément tandis que Tailla s'inquiétait pour elle.

 » oh non sa va ! Je suis un vampire non ? Je crains pas les chutes comme celle là ! »

La blonde en souriait. Ce n'était pas très grave, le plus hilarant était face à elle puisqu'elle regardait sa meilleure attraper un papier pour recracher les chips tout de même un peu rance qu'elle lui avait enfournées dans la bouche sans aucun remord simplement pour s'amuser. Cela dit, le beau sourire de Camille avait un peu disparu lorsque l'oiseau de feu avait aborder le sujet de la cave. Elle n'était pas censée savoir que tout juste avant qu'elle mette les pieds dans cette maison, Camille avait mis, ou plutôt balancer, le dernier carton contenant les affaires d'Ezekiel à la cave. La cave, c'était là ou se trouvait la petite réserve de nourriture spéciale Camille. Elle n'était donc pas à l’abri de croiser le bordel environnant des affaires d'Ezekiel quand elle descendrait, mais sa ferait moins mal en tout cas.

Tailla avait ensuite sourit lorsque la belle blonde avait évoqué les cadavres qui pourraient se trouver en bas si elle avait déjà choisir d'éteindre entièrement le restant de son humanité avant de mettre en cause tout cela pour les soirée où elle s'amusait bien avec ses invités d'un soir.

«  Je te remercie pour les affaires, mais je préfère les garder encore un peu. C'est moi qui devrait les trier et les lui ramener. C'est un cap a passer et les lui remettre en mains propres, sa me fera très certainement du bien. Je tournerais la page pour de bon. »

Un mince sourire apparaissait sur le visage de la jeune femme. Ce n'était pas des choses faciles a dire, même si ce n'était rien a côté du fait de vouloir remmener personnellement les affaires qui lui appartiennent a Ezekiel. Mais c'était ce qu'il lui fallait pour passer a autre chose. Cependant, Camille se dépêchait bien vite de passer à un autre sujet, si bien qu'elle tapa un fois dans ses mains pour faire signe qu'il fallait se mettre au travail en souriant.

 «  Bon ! Ont la range cette maison où ont attends le dégêle ? »

La blondinette attrapait le rouleau de sac poubelles avant d'en arracher un et de le jeter en direction de Tailla pour l'invité à commencer, tandis qu'elle s'en arrachait un également. Elle l'ouvrait bien avant de mettre tout ce qu'elle pouvait trouver dedans.
fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 31





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Lun 3 Juin - 13:14




C'est pas comme sa qu'on va y arriver

« Discutons mon amie
»



Tailla était avec sa meilleure amie à l’aider à garder son humanité en vie. Mais cela est assez dur a vraie dire comment expliquer cela. En fait ce que Tailla vivait c’était quelle retrouver sa meilleure amie dans l’état qu’elle l’avait connue au tout début. Un vampire qui souffre et elle ne voulait pas qu’elle soit de nouveau comme sa car sa lui briser le cœur. Car quand le phœnix avait découvert sa meilleure amie avec son humanité elle avait vu la femme superbe qu’elle était. Et l’oiseau de feu ne voulais pas que la vampirella souffre de tout cela, car elle ressentait sa douleur et cela la peiné énormément. Car les deux femmes au début n’était qu’amie et à la suite de leurs connaissance elles étaient devenue bien plus, elles étaient devenues sœurs de cœur.

Aujourd’hui Tailla était venue aider Camille, après quelques discutions et le fait que Camille s’ouvre un peu a Tailla, les deux jeunes femmes avait pu voir ce qui allait et ce qui allait pas. Alors qu’elle avait fini la discussion dans le salon assise sur le canapé, les jeunes femmes avait décidé de faire un peu de ménage chez le vampire. Mais le ménage et partit en fou rire avec Tailla qui tombe en arrière en plein milieux du salon à cause d’une bouteille vide qui se trouver au sol et sa meilleure amie qui s’empêcher pas de rire. Imaginez-vous au sol comme une idiote avec quelqu’un qui rigole de votre état je pense que vous ne pouvez pas vous empêcher de rire. Et alors qu’elle c’était relever, quelqu’un vous mets en bouche des chips rance en bouche et vous prend en photo. Des fous rires qui ne s’oublie pas et qui fait du bien. Alors que Camille c’était enfuit pour pas se faire chopper par sa petite sœur de cœur celle-ci c’était pris une chute monumentale. Bon le vampire n’a pas eu trop mal mais sa meilleure amie s’inquiéter pour elle se qui était normal mais Camille se releva directement et demanda a Tailla si elle était un vampire ou pas. Tailla lui sourit et n’a pas pu s’empêcher de lui dire

« Oui tu es une vampire mais aujourd’hui une vampire maladroite, faut que tu arrêtes de trainer avec moi car je te refile ma guigne »

Mais quand le phœnix parlait des affaires d’Ezekiel que Camille avait stocké en quelques sortes dans la cave le sourire que la blondinette avait, a disparu très vite. Tailla savait que ce sujet aller faire mal et pour aider sa meilleure amie elle lui avait même proposé de ranger toute les affaires du vampire et de les stocker chez elle. Mais Camille voulait lui rendre par elle-même. Elle dit à sa meilleure amie qu’elle la remercier pour sa proposition mais elle voulait les garder encore un peu et qu’elle les tirait les affaires et lui rendrait par elle-même. Car pour elle cela l’aidera à tourner la page. Tailla lui sourit légèrement et lui dit

« Je te comprend Camille et tu sais que si tu veux de l’aide je t’aiderais. Mais je me doute que tu as besoin de faire sa pour pouvoir tourné la page. »

Elle regarder sa meilleure amie qui lui fit juste un fin sourire et Tailla se douter que tout cela se faisait mal. Alors que l’atmosphère se faisait peser dans la maison, Camille brisa tout cela en frappant dans les mains se qui fit un peu sursauté l’oiseau de feu et sourit et lui dit après qu’elle lui dit qu’elle ranger la maison ou qu’elles attendent le dégelé elle attrapa le rouleau de poche poubelle que le vampire lui envoya et en prenant une poche elle lui dit

« Si on attend le dégèle je crois que ta maison sera pourri avant »

Elle ouvrit sa poche poubelle et commença à mettre dedans tout ce qui trainer. Et là en ramassant les affaires qui se trouver au sol elle ramassant des vêtements et lui dit

« Tu as une panière de linge pour qu’on mettent tout ce qui est sale dedans ? »

Elle posa les vêtements sale sur le canapé et ramasser papier et nourriture dans sa poubelle et la en prenant les bouteilles vide elle les posa sur la table base et voyant tout ce qui s’entasser sur la table basse elle se demander comment Camille avait pu faire tout ça en si peu de temps.






CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Mar 4 Juin - 19:05



C'est pas comme sa qu'on va y arriver.

"Les inseparables. "


Tailla avait fait remarqué qu'aujourd'hui Camille n'avait pas fait preuve de très grande attention en se ratatinant par terre telle la méthode de l'oiseau de feu lui même. Qui ne pouvait qu'en amusé la jolie blonde qui n'avait pas pu s'empêcher de sourire avant de taper dans ses mains pour casser la lourde ambiance qui commençait à s'installer dans la pièce après l'évocation d'Ezekiel. Si bien que par la suite, elle attrapa le rouleau de sac poubelle pour en découpé un à sa meilleure amie avant d'en prendre un pour elle même. En très peut de temps, Camille avait sur quoi mettre dedans avant que Tailla ne lui dise que sa maison finirait bien par pourrir avant qu'elle ne gèle. Elle lui faisait un petit sourire moqueur avant de répondre.

«  Ont est pas non plus en Alaska, il gèle tout les trente-six du mois par ici, et encore ! »

La jeune femme lui servit l'un de ses sourire je m'en foutiste qui aurait pu lui valoir certainement des remarques de beaucoup de personnes si il y en avait eu plus qu'elles deux dans cette maison. Tandis que Camille continuait d'entasser tout ce qu'elle pouvait dans son sac, tassant même parfois avec grande précaution ce qu'il contenait elle entendit sa meilleure amie lui demander si elle n'avait pas une panière a linge disponible pour pouvoir y fourrer tout le linge sale qu'elle venait de rassembler sur le canapé. La blonde se retournait pour l'entrevoir tout en réfléchissant l'espace d'un seconde.

 «  Euh si ! Je dois avoir sa ! Je vais te la chercher ! »

Dans ce même temps, elle lâchait son sac pour aller voir dans le placard en dessous de l'escalier, la place habituelle de la panière avant de pouvoir mettre le main dessus. Il ne fallut pas longtemps à Camille pour revenir, tenant sa corbeille a linge par les deux poignée. Elle était évidement vide et allait la tendre à sa meilleure amie afin qu'elle puisse faire ce qu'elle avait a faire avec.

«  Tous le linge qui n'est pas à moi, tu peux directement les mettres dans la poubelle parce que très franchement, sa m'étonnerait que je revois un voir leur propriétaire tu sais ! »

Elle lui fit un grand sourire avant de lui faire une caresse moqueuse sur la tête qui se voulait signifier «  c'est bien ! Continue ma petite ! » Elle savait que ce genre de choses avaient tout simplement tendance à l'agacer et Camille en profitait toujours !
fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 31





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Mer 5 Juin - 11:54




C'est pas comme sa qu'on va y arriver

« Discutons mon amie
»



Les deux meilleures amies étaient dans la maison du vampire en train de la nettoyer, mais en même temps elles discutaient de ce qu'elle pouvait faire. La conversation était partie sur l'ex petit copain de Camille, le vampire Ezekiel. Mais cette conversation avait refroidit l'atmosphère, car, c'était toujours délicat de parler de lui, car, pour la petite blonde en souffrait encore. Donc elles commençaient à nettoyer la maison, mais Camille avait commencé à parler du fait qu'elle devait commencer ou attendre le dégelé et la Tailla lança une petite pique que si on attendait le dégelé sa maison serait pourrie avant tout. Et alors qu'elle commençait à ramasser des affaires sales et les mettre dans sa poche poubelle elle reconnue dans la voix de Camille qu'elle disait tout cela sur une touche d'humour et lui dit qu'elle n'était pas en Alaska et qu'il gelait ici tous les 36 du mois et encore. La Tailla ramassant un tee-shirt avec des traces suspect dessus et là en le prenant du bout des doigts et le posant sur le canapé elle dit à Camille sur un ton de la chercher


« Ben je pense qu'il faudrait qu'il gèle chez toi pour que les nids à microbes arrête de vivre chez toi »


Alors qu'elle savait que sa meilleure amie allait lui envoyer une pique encore une, Tailla ramasser bouteille qu'elle pose sur la table basse. Et surtout les vêtements qui traînent dans le salon sur le canapé et la voyant les affaires qui s'accumulent elle demanda à sa meilleure amie si elle avait une panière vide pour mettre tous les vêtements salent dedans. Et alors qu'elle ramasse les affaires qui se trouvent autour d'elle, Camille réfléchit et lui dit qu'elle allait chercher tout cela. Tailla souris à sa meilleure amie quand elle lui dit qu'elle allait lui chercher une panière et alors que Camille partait Tailla finissait de ramasser quelques vêtements qu'elle jeta sur le canapé avec dégout et d'autres affaires dans le sac poubelle. Alors qu'elle entendit Camille revenait, Tailla releva la tête et aperçut la blondinette arriver avec une panière vide et la tendit à Tailla et celle-ci posa sa poche pleine au sol après l'avoir fermé et attrapa la panière que Camille lui tendit et la prenant dans les mains et la posa sur le canapé et commença à mettre les affaires qu'elle avait entassées et écouta sa soeur de coeur qui lui dit que tout le linge n'était pas à elle et qu'elle pouvait le jeter, car, ils ne viendraient pas les chercher. Finissant de mettre les vêtements dans la panière elle dit à Camille

« Tu sais qu'en ville, y a des gens qui n'ont pas les moyens pour s'acheter des vêtements ce qu'on peut faire c'est tout lavé et après on tria les tiennes et les autres et celle qui sont à tes prétendant et surtout a tous ceux qui sont passés chez toi, j'irais les donner au secours populaire ou autre ça fera toujours plaisir. »

Prenant la panière sur le côté de sa hanche pour finir de ramasser des affaires et se pencha en même temps pour ramasser les affaires qui traînaient elle regarda sa meilleure amie et lui dit

« Je vais ramasser tous les vêtements ainsi que tous ceux qui sont accrochés sur les meubles et après je m'occupe des cadavres des bouteilles. On va faire plus simplement on va faire pièce par pièce ça serait plus facile. Mais là je pense qu'on aura besoin de musique pour ce motiver. Tu en penses quoi ? »

Alors que Tailla se pencha juste devant Camille pour ramasser un boxer et un tee-shirt au niveau des pieds du vampire celle-ci senti une petite tape sur la tête comme on fait à un chien. Et la posant sa panière au sol Tailla remarqua que le tee-shirt était sous les pieds de Camille, le phoenix tira d'un coup sec et fit tomber la blondinette et en se redressant et regarda sa meilleure amie au sol et lui dit


« Ohh désoler la brave bête c'est encore rebeller »







CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Mer 12 Juin - 22:13



C'est pas comme sa qu'on va y arriver.


"Les inseparables. "



Camille souriait. Ele avait beau envoyer des pique à sa meilleure amie, celle-ci perdait très rarement un occasion de relever ce qu'elle disait. C'était même ce qu'elle venait de faire en lui répondant qu'il faudrait bien qu'il gèle une bonne fois pour toute afin que le nid a microbes qui s'était invité chez elle disparaisse pour de bon. La blonde ramassait une boîte de nourriture chinoise à emporter et l'envie lui pris de la jeter en pleine figure du piaf de feu pour se venger tout en se mettant à rire.


«  Fait attention à ce que tu dis, le nid a microbes pourrait bien se retourner contre toi et te contaminer ! »


La jolie demoiselle s'était mise à rire tandis qu'elle laissait tailla entasser les vêtements qu'elle avait entasser sur la canapé dans la panière. Quant à la vampire, elle était retourner à son ouvrage en fermant son sac poubelle qui était plein à craqué avant d'en prendre un autre et de le secouer pour l'ouvrir en grand afin de recommencer leur tâche qui lui paraissait déjà interminable. Pendant ce temps, elle lui dit même qu'elle pouvait bien placer toutes ses affaires dans un grand sac pour les jeter. De toutes manières, personnes ne viendraient les reprendre ou réclamer leurs biens. Camille avait de toutes façons bien veiller au grain en les contraignant à l'oublier à la sortie de sa maison.Cela dit, tailla en profita pour lui proposer, plutôt que de les jeter, de les laver et de les porter au secours populaire ou quelques autres œuvres de générosité. Si Camille haussait les épaules en marmonnant c'était tout simplement parce qu'elle retombée sur un autre des souvenirs de son passé pas si lointain avant de le mettre avec toutes les autres affaires qu'elle avait pu ramasser à présent, c'est a dire dans le sac poubelle qu'elle avait à la main.

«  Oui, on à qu'a faire sa... »


Camille était un peu distraite après cela mais elle se forçait à sourire pour rassurer sa petite sœur de cœur. Si bien qu'elle restait ensuite un petit moment à regarder Tailla faire ce qu'elle avait à faire avant de se remettre à débarrasser ce qui se trouvait autour d'elle. En quelques minutes, son périmètre était quasiment bouclé, si bien qu'elle s'était mise à regrouper les bouteilles sur la table du salon comme l'avait fait la phénix.


« Ont ira plus vite à deux, je viens de finir le bout de la pièce que j'avais commencé, je vais finir avec les bouteille. La machine à laver est à l'étage dans la pièce qui sert de débarras si jamais tu as finis »


La vampirette donnait de la tête un peu partout afin de repérer les bouteilles vide et à moitié pleines qui se trouvaient a vrai à travers toutes la pièces. Autant dire que ce n'était pas économiser des pas. Si bien qu'elle se retrouva à marcher sur l'un des t-shirt que sa meilleure amie était en train de ramasser. Avec un petit sourire diabolique aux lèvres, Camille s'était mise à lui caresser la tête comme s'il s'agissait d'une brave bête sans pour autant bouger de là où elle se trouvait. Bien évidement, elle était loin de se douter qu'elle tirerait de toutes ses forces pour pouvoir le ramasser et le faire rejoindre ses copains dans la panière à linge qu'elle tenait contre sa hanche. Ce qui valut encore une fois une belle chute à la voluptueuse blonde. Elle regardait Tailla avec une faux air indigné avant de lui répondre du tac au tac.


«  tu vas voir la brave bête rebelle, Camille la dompteuse doit avoir des chaînes pour t'attacher dans son jardin et de faire tourner en bourique ! »


Camille se relevait ensuite tout en tirant la langue à Tailla qui partait en direction de l'étage pour mettre tout le linge sale dans le tambour de la machine à laver.



fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Jeu 13 Juin - 12:47

Citation :



C'est pas comme sa qu'on va y arriver


« Discutons mon amie
»




Tailla était en train de ranger une partie du salon, enfin plutôt des champs de bataille repère des microbes ennemis qui ne cherchent seulement un moyen de repli et se multiplier encore plus. Alors que Tailla faisait quelques remarques que le gelé devrait venir dans sa maison pour gelé invasion microbienne qui vivait chez elle, le phoenix tira la langue au vampire. Elle se doutait bien que Camille n'allait pas rester calme sur ses propos, car, c'était la perche tendue trop facilement, tailla tourner quand même la tête des fois en direction de sa meilleure amie, car, elle se doutait qu'elle allait lui faire quelques choses. Car, elle n'allait pas s'arrêter à la chips rances qu'elle lui avait mise dans le bec. Alors qu'elle finissait de ramasser des vêtements elle entendit Camille se mettre à rire et la-elle tourna la tête et vi que Camille avait un vieux plat à emporter chinois et là en grimaçant elle la regarda, mais se dégonfla pas et en essayant de ne pas rire elle lui sortie
 
« Ben si le nid a microbe se retourne contre moi j'ai une belle plante blonde qui me servira d'essuie tout pour me nettoyer à part si celle-ci est un microbe vivant »
 
Tailla était repartit à ramasser tous les vêtements qui étaient tout autour d'elle pour dire qu'il y en avait elle avait fait un sacré tas sur le canapé. Mais alors qu'elle avait demandé une panière de linge à Camille celle-ci lui avait dit qu'elle pouvait les jeter, car, les jeunes gens qu'ils les ont laissés ici ne viendrons jamais les chercher. Tailla voyait que certains vêtement était pas abimer et pouvait encore servir pour des personnes alors elle propose à sa soeur de coeur de donner toutes ses affaires à des oeuvres caritatives. Alors que le phoenix attendait une réponse positive ou négative elle continuera ramasser les vêtements et les mettre dans sa panière de linge et entendue un simple oui on a que faire ça. Tailla avait entendue dans la voix de sa meilleure qu'il y avait quelques choses, elle la regarda assez inquiète. Sa meilleure amie lui sourit, mais Tailla voyait que ce n'était pas un sourire sincère comme ce que Camille avait si souvent. La jeune femme brune continuer a ramassé les habits qui étaient au sol ne voulant pas croire que Camille était mal, mais elle ne pu s'empêcher de remarquer qu'elle était troublée et là se redressant et regardant sa meilleure amie elle lui dit
 
« Cams tu es sur ça va ? »
 
Camille avait l'air ailleurs à fixer sa petite soeur de coeur et celle-ci ne comprenais pas pourquoi elle était comme ça. Car, Tailla n'avait pas vu qu'elle avait mis un truc dans la poche poubelle, elle avait pensé seulement que c'était le fait de donner les vêtements à des oeuvres gratuites, qui l'avait mis dans cet état. Continuant de ranger en même temps qu'elle réfléchissait de ce qui avait pu troubler Camille elle remarqua que la blondinette se mit à recommencer à nettoyer les et en deux, trois mouvements elle avait rempli son sac poubelle. Puis elle commença à ramasser les bouteilles d'alcool vide que se trouver part terre et les mis avec celle que Tailla avait déjà entassé sur la table du salon. Et là elle lui dit pendant que Tailla ramasser toujours les vêtements, elle elle avait fini son périmètre et qu'elle s'attaquait à prendre les bouteilles vides et que si elle avait fini elle lui indiquait ou se trouver les machines. Alors que Tailla était penchée à ramasser le vêtement en tenant sa panière sur la hanche elle dit
 
« Oui les vêtements sont presque tous ramassasse ici, mais il y a d'autres pièces à ranger, mais il va surement faire une autre machine. Attend y a un tee-shirt encore »
 
Alors que Tailla se pencha pour attraper le tee-shirt se trouvant au sol sa meilleure amie marcha dessus au même moment. La scène aurait été prise en photo on aurait cru que Tailla se prosterné devant Camille est là la blonde pulpeuse donna une caresse sur la tête de Tailla en disant que c'était une brave bête. Le phoenix n'avait pas trop apprécié le geste de son amie, mais savait que c'était pour rigoler et là avec un petit sourire en coin, Tailla pris le vêtement bien en mains et tira d'un coup sec dessus et fit tomber sa meilleure amie au sol en lui disant sur le ton de la plaisanterie que la brave bête c'est rebeller. Et la voyant le vampire sexy se casser la binette dans une chute qui ferait jalouser tous les maladroit de la terre, le phoenix regarda le vampire en se pinçant les lèvres pour pas rire et vu Camille lançait un faux regard indigné et de lui répondre qu'elle allait dompter la brave bête et l'attacher dans le jardin avec des chaînes pour la faire tourner en bourrique. Tailla laissa Camille au sol est parti a l'étage mettre les vêtements dans la machine et là en montant les escaliers elle s'arrêta en plein milieu et dit à sa meilleure
 
« Faut gaffe je peux aimer ça que tu m'attaches dans le jardin avec des chaînes »
 
Elle se mit à rire et à monter à l'étage et se dirigeant vers la buanderie et commença à mettre tous les vêtements dans la machine en triant bien-sûr le blanc et la couleur. Alors qu'elle ferma la machine elle mit le bon programme et la lessive et mit en route tout cela. En repartant avec sa panière elle regarda vite fait l'étage qui était un peu en bordel, mais moins que le raz de chaussée et là en descendant les escaliers elle sorti sur un ton moqueur.
 
« Les attaquants microbiens n'ont pas réussi à monter les escaliers ce n'est pas plus mal il y aura que le raz de chaussé a décontaminer »
 
Retournant dans le salon elle voyait que sa meilleure amie avait beaucoup avancé alors qu'elle était montée que quelques minutes et là en passant à côté de la chaine hifi elle mit la musique et la sortie à Camille.
 
« Ça va nous motiver à ranger tu en penses quoi ? »
 



CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Dim 16 Juin - 22:56



C'est pas comme sa qu'on va y arriver.


"Les inseparables. "


Taquines ? Les deux jeunes femmes ici présente ? Pas du tout ! Pas le moindre du monde ! Disons simplement qu'elle savent se rendre l'appareil ! Si bien qu'à la remarque de la gelée saisonnale dans la ville, Camille ne se laissa pas enquiquiner comme cela par sa meilleure amie. Même si elle l'aime beaucoup sa ne va pas la déranger pour lui verser sur la tête le plat à emporter chinois qu'elle avait entre les mains. Et voilà ! C'était justement ce qu'elle venait de faire. Tout en ayant laisser le temps à Tailla de dire qu'elle se servirait d'elle pour nettoyer tous les microbes.


«  Tu vas voir si la jolie plante blonde va te servir à nettoyer quoi que se soit ! Je pense que tu vas avoir besoin d'un bonne douche se soir ! »


Camille lui tirait la langue avec amusement avant de se remettre en quête de ranger autour d'elle. Ou plutôt d'enfourner dans son grand sac poubelle pratiquement tout ce qui lui passait sous la main. D'ailleurs un autre de ses souvenirs de ses dernières années de bonheur avait rejoins les amas de cochonneries dans le grand sac poubelle qui se trouvait à ses pieds. Sans pour autant se laisser trop apitoyer par des vagues de satanés souvenirs elle répondit tout simplement à sa meilleure amie qui faisait attention à bien trier les vêtements. Sa la faisait sourire. Même si Tailla avait souffert il ya de cela plusieurs années, elle ne s'était pas laissée prendre au piège par des choses comme celle là. Elle n'avait pas d'émotions sur-amplifiées pour lui pourrir la vie comme cela. Cela dit, même si la demoiselle tentait de faire bonne figure l'oiseau de feu avait très bien remarqué que quelque chose n'allait pas. A vrai dire, elles se connaissait vraiment très bien ces deux là. Si bien qu'elle peuvent se comprendre sans même se parler. La vampire se raclait la gorge avant de parler afin de chasser ne serait-ce que la boule dans sa gorge.


«  Oui oui tout va bien ne t'en fais pas ! »


elle lui fit un sourire bien plus rassurant que le dernier qu'elle lui avait adresser avant de se mettre à ranger tout ce qui était à porter d'elle en deux en trois mouvements. C'etait même presque comme si elle avait utilisé sa vitesse vampirique. Bien que ce ne soit pas le cas. Après avoir terminée, elle demanait tout simplement a sa meilleure amie si elle ne voulait pas d'un petit coup de main pour l'aider avant qu'elle ne lui réponde que c'était tout bon.


«  Je te laisse faire alors ! Tu trouveras la machine à laver ? »


cela dit, ceci était bien avant sa chute causée par sa meilleure amie elle même. Même pour une vampire Camille restait quelque fois maladroite comme au bon vieux temps. Pour rendre la situation encore plus comique, elle s'était simplement permis un faux regard indigné qui en aurait presque fait rire sa petite sœur de cœur si elle ne s'était pas pincer les lèvres pour ne pas rire ! En se relevant, Camille remettait de l'ordre dans les vêtements qu'elle portait avant de remettre ses cheveux comme il le fallait. La belle blonde sexy suivait ensuite sa meilleure amie dans le couloir pour lui lancer une pique. Cela dit, Tailla se retourna en plein milieu de l'escalier pour lui répondre sur le même ton ce qui la faisait sourire d'avantage.


«  J'avais presque oubliée que tu adorait sa, désolée ! »


Camille se remettait à rire tout en retournant dans le salon a demi nettoyé. A elle deux elle avait déjà bien avancé le travail qui les attendais encore. Le retour de Tailla dans la pièce avec une petite moquerie fit se retourner la demoiselle en éclatant de rire.


«  te moque pas où je viendrais mettre le bazar chez toi autant que chez moi ! »


Par la suite des choses, l'idée de mettre de la musique pour se motiver n'était vraiment pas mauvaise, si bien que Camille lui fit un grand signe de tête pour lui confirmer que sa lui convenait avant de se diriger vers le meuble où était stocker toute sa musique. Elle en prisensuite un d'un célèbre groupe de rock avant de le mettre dans la platine a disque de sa chaine hifi. En entendant la musique retentir, Camille commença à faire la folle en se déhanchant.





fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Mer 19 Juin - 16:41




C'est pas comme sa qu'on va y arriver


« Discutons mon amie »

Les deux filles étaient dans le salon du vampire à ranger se champs de combat envahit par les microbes, la crasse, le désordre et par d'autres objets ou bestioles non identifier. Cela faisait quand même quelques minutes qu'elle se trouver dans la pièce a tout rangé. Au début elle ramassait tout et ranger soit dans une poche poubelle qui irait à la benne à ordure, soit sur le canapé pour le linge ou sur la table pour les bouteilles d'alcool. Et oui on fait aussi le tri sélectif chez les démons, enfin là c'est un tri, verre, porcherie et lingerie crade mais c'est du tri quand même. Mais à la fin elles avaient décidées autrement de s'occuper de la moitié du salon, Tailla s'occuper des vêtements sale à ramasser et Camille de tout ce qui était à jeter. Les deux femmes s'amuser à s'envoyer des petites piques gratuite, mais non méchante juste pour s'amuser c'était leurs petits rituel en fait. Comme on dit qui aime bien châtie bien. Et là c'est le cas c'était qu'elle s'adorait tellement qu'elle se renvoyait l'ascenseur à chaque fois. Mais la Camille poussa le bouchon un peu loin pour Tailla, sur le coup elle a cru que c'était pour s'amuser qu'elle n'allait pas le faire et pour s'amuser elle lui avait dit qu'elle se servirait de Camille pour s'essuyait s'il le fallait. Et Tailla pensé que Camille allait le mettre dans sa poche et Basta, mais non à la place elle renversa le plat chinois puant, gluant et tout ce qui sans suit sur le phoenix. Tailla se mis à hurler au geste de Camille, et là écoutant sa meilleure amie qui lui dit qu'il lui fallait une bonne douche pour ce soir, la jeune maman regarda sa meilleure et posa la panière et se colla contre Camille et se frotta sur elle. Puis ramassa les nouilles qu'elle avait sur les cheveux et les pris en pleine mains et les écrasas sur le visage de Camille et lui dit en souriant et jetant au sol les dernières nouilles
 
« Bon appétit j'espère qu'elles sont à ton gout et la petite sauce spéciale c'est une composition Camille Montgomery »
 
Alors qu'elle retourna a attrapé ses vêtements qu'elle trié, Tailla avait jeté au sol toute la bouffe qu'elle avait sur elle et s'essaya les mains sur les vêtements dans la panière. Et oui sa meilleure amie là cherche le phoenix riposte. Car, le vampire lui avait fait bouffer des chips crade et là le plat chinois c'était de trop à elle aussi, de gouter ses trucs crade qu'elle avait chez elle. Alors que Tailla continuer à ramasser des affaires sales au sol elle discutait avec Camille et oui pour pas changer de vraies pipelettes c'est deux-là. Mais d'un coup Camille resta silencieuse et surtout ne bouger plus, relevant la tête elle là vit un peu à l'ouest et le vampire fit à l'oiseau de feu un sourire assez forcer. Tailla se rendit compte directement qu'il était faux de chez faux et lui demanda même si sont aller vraiment, car, elle s'inquiète énormément pour elle. Mais la belle blonde lui dit simplement qu'elle allait bien et qu'elle ne devait pas s'en faire. Même si elle lui disait ça, la petite soeur de coeur ne pouvait pas s'empêcher qu'elle avait mal. Ce qu'elle savait par-dessus tout c'est si Camille ne veut pas parler il ne faut pas trop la pousser sinon elle ne dira plus rien du tout donc Tailla repartit à la chasse au vêtement. Camille marcha sur le dernier qui y avait au sol et demanda si elle voulait un coup de main et lui dit que c'était bon que le dernier était sous ses pieds. Et le vampire pris tailla pour un toutou en lui tapotant la tête. Le phoenix tira d'un coup sur le vêtement faisant tomber le vampire et lui dit qu'elle s'est rebellée le brave bête. Montant les escaliers elle entendit sa meilleure lui dire qu'elle avait des chaînes et aller l'attacher dans le jardin. S'arrêtant dans les escaliers le piaf de feu s'arrêta et lui dit qu'elle pourrait faire gaffe elle pourrait aimer. Et là alors qu'elle se trouvé presque a l'étage elle entendit lui dire qu'elle avait presque oublié qu'elle adorait ça. Tailla fini de mettre tout le linge au sale en le triant redescendit dans le salon avec une petite pique en disant que l'étage n'avait pas été infester par les microbes et la Camille se retourne et lui dit qu'elle arrête de se moquer, car, elle allais mettre le désordre chez le phoenix. En souriant en coin la brune dit à la blonde
 
« Essaye de faire ça et à la cave je mets une pancarte avec écrit Chambre de Camille, ne pas nourrir bête féroce »
 
Elle lui fit un grand sourire et lui proposa de mettre de la musique pour ranger la maison car là ça devenait un peu ennuyant a vraie dire. Et la Camille acquiesça et partit à la chaine stéréo et mis un bon groupe de rock et celle-ci ce mis à danser comme une folle. Tailla se mit à rire et là s'approchant du balais elle le prit dans les mains et commença à sans servir comme guitare imitant celui qui passait. Et en rigolant elle regarde le travail qui resté dans le salon et se dit quand quelques minutes ça serait fini. Reposant ses balais et prenant une poche et en donnant une à Camille elle lui dit
 
« Aller plus que 30 minutes et on a fini ton salon et restera que ta cuisine à nettoyer et après il restera aussi nettoyage de balais et serpillière »







CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla Ven 21 Juin - 20:36



C'est pas comme sa qu'on va y arriver.


"Les inseparables. "


Pour dire vrai, Camille avait chercher très fortement cette fois le revers de médaille de la part de sa meilleure amie en lui renversant un plan chinois éventé sur le haut du crane. Ce n'était pas bien méchant et ce n'était pas non plus comme si elles s'amusaient tous les jours comme ceci avec de la nourriture. Ce n'était juste histoire de se faire quelques vacheries ! Cela dit en deux temps trois mouvement la situation s'était très vite retourner contre la belle blonde puisque Tailla s'était mis à se secouer dans tous les sens sur elle pour lui étaler des pâtes partout avant d'en prendre plusieurs au creux de sa main pour les lui étaler sur le visage comme s'il s'agissait d'une vulgaire pâté. La demoiselle la suppliait d'arrêter tout en serrant bien la bouche lorsqu'elle se mit à rire afin de ne pas être forcée à manger cette atrocité de première ! Tailla commentait le tout en ajoutant que la sauce était de sa composition ce qui fit éclaté de rire Camille dans un air de dégoût qui suivait de près.


[colore=red] «  Tu vas me le payer chère tu le sais sa ! Non mais regarde un peu a quoi je ressemble avec tes bêtises ! »[/color]


La vampirette ne pouvait pas s'empêcher de rire tout en attrapant une serviette en papier posée sur un coin de meuble pour pouvoir se débarbouiller avant de retirer toutes la nourriture qui avait pu se faufiler dans son décolleté. La suite était bien entendu de balancer sa tête en avant avant de la secouer pour faire tomber tout ce qui avait pu s'emmêler dans ses cheveux lors de cette bataille un peu sauvage. Par la suite des choses et surtout des bêtises qu'elles pouvaient bien faire à elle deux, Camille disait à sa meilleure amie d'arrêter de ce moquer sans quoi elle irait mettre un foin pas possible chez elle, tout ceci en lui tirant la langue bien entendu.

 «  Personne ne te croira, je les contraidraient tous pour qu'ils croient que je suis quelqu'un d'adorable et de gentil ! Et c'est a ta cave que j'irais mettre ensuite la pancarte crois moi ! »


La demoiselle blonde terminait cela avec le sourire avant de se diriger vers sa chaine hifi pour mettre un grand groupe de rock connu sans doute de tous pour mettre un peu d'entrain dans tout cela. L'effet ne s'était d'ailleurs par faire autant attendre que cela puisqu'elle s'était elle même mise à se déhancher au rythme de la musique, très vite rejointe par Tailla avec un balais en guise de guitare électrique ! Leur petit moment de follie ne dura au final pas si longtemps que cela.Juste une chanson a vrai dire avant qu'elles ne décident de se remettre au travail !

«  Ton idée n'était pas si mal tu vois, sa nous motive encore plus tu trouve pas ? ! »


Camille laissait la musique s'écouler sans pour autant être reprise d'une crise de follie à danser comme pas possible avec son corps de rêves. A la place, elle attrapait le sac que sa meilleure amie lui tendait tout en l'écoutant lui dire qu'il ne leur faudra qu'une petite demi heure pour terminé le ménage de la pièce. Camille regardait son salon tout en ayant un air malin. Bien entendu, elle avait sa petite idée la tête si bien qu'elle regardait Tailla avec un grand sourire !


«  tu me promet de ne pas t'affoler et surtout de rester à ta place hein ? »


A peine avait-elle finit de parler qu'elle s'élançait à travait toute sa pièce a une vitesse folle. Tous les moyens étaient bon pour pouvoir gagner du temps, et son très bonne agilité lui était à ce moment très utile pour faire le ménage par le vide comme on dit !


fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas


Hi, My name's
Contenu sponsorisé,







MessageSujet: Re: C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla

Revenir en haut Aller en bas

C'est pas comme sa qu'on va y arriver. ft; Tailla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomorrow's World :: Le Point de Départ :: Sujet Tailla-