RSS
RSS



RENOVATION - NOUVEAU FORUM - RECONSTRUCTION - L"ARRIVER EST POUR BINETOT

Partagez|

La fête de Noël (LIBRE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: La fête de Noël (LIBRE) Lun 17 Déc - 11:01


La fête de Noël
La descendance n'y est pour rien
Les fêtes de fin d’année sont l’occasion pour rassembler la famille. C’est ainsi depuis la création de l’arbre de Noël, le repas dont la dinde est devenue coutume et l’échange des cadeaux. Mikael a vu l’esprit de cette fête se créer. Auparavant, ce n’était rien qu’un jour de plus, mais peu à peu, les gens se sont mis à vénérer cette soirée durant laquelle Jésus aurait vu le jour. Il y a peu de temps encore, le Patriarche des Mikaelson aurait dit que ce n’étaient que des foutaises, mais maintenant qu’il connait un Ange, il ne peut plus vraiment mettre tout ça en doute. Ce n’est pas pour autant qu’il ira s’offrir une Bible dans laquelle, il se plongera. Honnêtement, il se fiche de toute cette histoire. Après tout, chacun sa merde et chaque famille a des cadavres dans son placard. Il doit quand même avouer qu’il y a de grandes similitudes entre sa propre famille et les premiers Anges. Le fils honorable qui tient toujours ses promesses, Elijah un peu comme Michel. Le fils bizarre, faisant penser à un androïde, Finn tout comme Raphaël. Le rebelle de la famille, Niklaus semblable à Lucifer et enfin le petit dernier qui est assez turbulent, mais aime ses frères d’un amour certain, Kol qui est égal à Gabriel. Mais n’ayez pas l’idée de chercher les similitudes entre les deux pères. Mikael ne supporterait pas. Lui, n’a jamais abandonné sa famille en pleine guerre. C’est juste sa très désagréable femme qui a trouvé à le faire enfermer. Sinon, croyez-moi, ses deux imbéciles de fils auraient été remis en place de façon mémorable.

Ayant retrouvé sa famille depuis peu, Mikael a décidé de profiter de ces fêtes de fin d’année pour réunir tout le monde. Et oui, comme quoi la trêve de Noël peut aussi fonctionner entre lui et Niklaus. Les cartons d’invitation avaient été envoyé par ses soins, sans même en parler à sa très chère femme. Esther serait bien capable de gâcher la fête, pour une fois que son mari n’a pas l’objectif de trucider ce petit impertinent d’Hybride. Au contraire même, il avait manigancé les préparatifs depuis longtemps déjà. Peut-être quelques semaines, il ne sait plus vraiment. Pour se faire, il avait convoqué les plus jeunes de ses petits fils, afin qu’ils ne viennent l’aider. Ont répondu à l’appel Yaël, Conor, Micah et même Lux. Ils s’étaient donnés rendez-vous dans la forêt et c’était bien sûr là-bas que Mikael allait. Il gara sa voiture à la lisière de la forêt, là où les quatre gamins se trouvaient, bras chargés de décorations en tout genre. La veille, les petits garçons l’avaient accompagné au Centre Commercial pour dévaliser les boutiques. Une chance que le compte bancaire de Mikael soit étirable à souhait. Pour que personne ne trouve leurs achats, tout avait été caché dans la cabane de Yaël et maintenant que le jour J arrivait, il fallait tout récupérer. En sortant de sa voiture, le Patriarche était plutôt ravi de voir ses petits-enfants, bien qu’officiellement, deux d’entre eux ne l’étaient pas, mais ça, il s’en moque. Il contourna la voiture et ouvrit le coffre.

« Merci d’être venues les enfants. »

Le grand-père attrapa les paquets que les enfants tenaient et les rangea dans le coffre de sa voiture. Fermant ensuite le haillon, il se retourna face à ce petit monde.

« On va le couper ce sapin ? »

Voyant tous les enfants sauter de joie, il dût lutter pour ne pas se replonger dans ses propres souvenirs. Certes, il n’a jamais été coupé de sapin avec ses fils, puisqu’à l’époque cette fête n’était pas célébrée, mais il se rappelle d’une cabane qu’il leur a construit et d’un tas d’autres choses. C’était à l’époque où tout allait plus ou moins bien entre eux.
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: La fête de Noël (LIBRE) Lun 17 Déc - 14:58


C'est Noël !!!!
« Un vrai Noël en famille, c'est faisable ? »


Trois semaines. Trois semaines que Micah est dans la confidence de son grand-père. Cette année, les fêtes auront lieu chez Mikael et Esther. Mais personne encore, ne sait que les décorations de Noël s’inviteront à la soirée. Tout le monde pense sûrement à un dîner des plus ennuyeux, comme ils redoutent tous. Seuls les autres cousins sont également au courant et même si Micah est du genre à tout répéter à son père, là il a tenu sa langue. Tout ce qu’il veut, c’est que Mikael lui fasse un minimum confiance et qu’il arrête de le prendre pour un bébé qui ne sait pas garder un secret. Là, il va lui prouver le contraire.

Il y a quelques jours de cela, alors qu’il jouait dans la forêt avec Conor, Yaël et Lux, le grand-père Mikaelson est venu les trouver pour qu’ils viennent faire les achats avec lui. Emerveillé par tout ce qu’il voyait, le fils de Kol s’était empressé de remplir le panier des plus belles choses qu’il trouvait. Ensuite, tous ensembles, ils étaient partis à la cabane de Yaël, dans le jardin d’Oncle Elijah, afin de tout y dissimuler. Personne ne devait être au courant à part eux cinq. C’était un truc entre mecs, rien que les derniers petits-fils et leur papy qui tente de se rapprocher d’eux du mieux qu’il le peut. Et ce matin là, après avoir passé une nuit à se retourner dans tous les sens, le petit Micah s’était empressé de se lever avant même le soleil, pour rejoindre le restant de la bande. Il n’y avait plus école, les vacances régnaient sur la ville, mais les enfants ont été capable de mentir comme des arracheurs de dents, rien que pour passer une nouvelle journée avec leur grand-père. Il va de soi que Mikael ne fait pas l’unanimité au sein des adultes, mais pour ses quatre petits-fils, c’est un exemple, un dieu mort-vivant pratiquement.

Après avoir fermé la porte derrière lui, le petit Mic’ était parti de sa vitesse Vampirique pour rejoindre Yaël, qui les attendait déjà dans la cabane. Conor et Lux venaient aussi d’arriver, ils étaient au grand complet. S’empressant d’attraper les sacs d’achats, les gamins sont vite partis dans la forêt, se postant à la lisière et attendant patiemment que Mikael arrive. Pour ne pas être trouvé par les autres adultes, ils étaient planqués dans l’ombre des arbres, et attendaient bien sagement.

« Le voilà !!! » Cria presque Micah en sortant de sa cachette, paquets en mains.

Il était suivi de près par le restant de la bande et donna tout ce qu’il avait à Mikael, pour qu’il le range dans la voiture. C’était limite si tout entrait dans le coffre. Une chance que cela ferme quand même. Et quand le grand-père demanda innocemment s’ils allaient le couper ce sapin, le petit sauta littéralement de joie, un sourire illuminant son petit visage.

« Ouais !!! Il y en a plein de beaux par-là bas !!! »

Prenant les devants, le fils de Kol attrapa Mikael par la main et l’entraina avec lui jusqu’au coeur de la forêt. Ils avaient marché pendant un bout de temps, mais qu’importe, les Vampires ne sont jamais fatigués. Les plus beaux sapins se trouvent toujours où personne ne peut aller ou n’a le courage d’aller plutôt.

« Regardes comme il est beau celui-là ! Dis papy on le prend ? »

Plutôt impatient de décorer le sapin, il n’avait qu’une hâte c’était mettre ce sapin, on ne sait comment, sur la voiture et le ramener avant que quelqu’un ne vienne les surprendre.
Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: La fête de Noël (LIBRE) Lun 17 Déc - 16:51


La fête de Noël
Alors qui va taper sur l'autre en premier


Les fêtes de fin d’année approche de plus en plus, une fête si on ne va pas la ne sert vraiment pas à grand-chose. Car a l’époque où j’étais encore humain celle-ci n’exister pas du tout et c’était un jour comme les autres mais plus les années passé plus les mœurs évolue. Des nouvelles traditions s’installent et quand on va par là on va part dire, le saint valentin, la fête des pères, la fête des mères, pâques, Halloween, mardi gras et noël. Toutes ses fêtes que je vois dans notre époque actuel sont devenu bien plus commerciale qu’autres choses, toujours celui qui achètera le plus gros cadeau à l’autre alors que a la base cela ne servait pas à sa c’était juste pour que les gens marque le coup de pouvoir rassembler les gens entre eux. Mais comment leurs faire rentrer dans leurs petites tète eux qui n’ont connu que cela. Mais ce qui me déplait pas par la quand même dans ses fêtes de fin d’années c’est plus la magie qui règne dans les yeux des enfants car on peut voir dedans qu’ils sont gardés cette espoir dans ce monde de brute.

Mais pour moi cette année cela restera comme toute les années avant un jour comme les autres enfin a part pour les jours de Noel car vivant avec mon petit frère Kol et que celui-ci a un fils le matin de Noel sera pas comme les autres quand il ouvrira ses cadeaux. Je reste un peu à l’écart car ils me prennent déjà pour un suicidaire de première à cause de mes erreurs passer double d’un mania qui range les vêtements par ordre alphabétique. Car si je ne ranger pas un peu cette manger je ne sais pas dans quoi on vivrait. Bon je ne veux pas dire que Kol et sale loin de là mais celui-ci passe ses journées dehors et ses soirées à faire la fête, donc il lui laisse pas le temps de s’occuper de la maison. Mais je sais qu’il a compris que je suis là donc en profite énormément. Alors que ma journée se passer tranquillement j’étais sorti tôt le matin pour laisser le père et le fils ensemble car ils doivent plus qu’en avoir marre de les avoirs dans les pattes donc depuis quelques temps le matin alors que je fini de prendre mon petit déjeuné et mettre laver et surtout préparer j’allais souvent faire un tour en ville marcher sur les bords de la plage respirer le grand air marin qui est très frais. Souvent après je pars boire un café en ville et par chez un vieille antiquaire de la ville pour trouver des choses de mon époque ou j’ai était enfermer. Apres avoir fait ma petite balade je rentre et se matin c’était pareil sauf que je suis rentré plus tôt que prévue car aujourd’hui on était invité au repas chez mes parents. Alors que je rentré pensant que Micah et Kol serait lever j’ai était étonné de n’entendre personne dans la grande maison. Je commence à poser ma veste à l’entrée et regarde dans le salon personne, dans la cuisine personne. Je me suis demander s’il dormait encore ou s’ils étaient partit ensemble faire quelques course. M’approchant de la fenêtre qui donner vers le garage j’ai vu que la voiture de Kol était toujours là et sa me paraissait louche que Micah ne soit pas encore lever et Kol sa m’étonne pas car celui-ci doit être coupé de marmotte a des moments. Donc je suis monté voir ce qui se tramer dans cette maison, je craignais qu’ils aient prévu un truc contre moi juste pour les faires rire mais la pour l’instant en haut des escaliers et rien. Je me diriger vers la chambre de Micah et ouvrir doucement la porte au cas où s’il dormait encore mais là je vis qu’il n’y avait personne dans son lit. Je me suis demandé sur le coup s’il n’était pas aller dormir avec son père. Donc me suis approcher de la chambre de mon petit frère et j’ai écouté déjà s’il était là et j’ai entendu enfin des grognements de Kol qui bouge dans son lit. J’ai tapé et à sa porte et juste dit

« Kol, Micah et avec toi son lit et vide »

Depuis quelques temps on se méfie de Micah, car il est un enfant très sage mais il n’est pas non plus le dernier à faire des bêtises il a hérité de son père ça. Kol aussi n’était jamais le dernier à faire des bêtises a nos frères et notre sœur et des fois je l’avoue sa me faisait bien rire car a des moments je me demander où ils arrivaient à trouver sa dans leurs tète. Mais j’attendais une réponse de mon petit frère et j’ai eu le droit à des mots doux de mon petit frère pour pas changer. Alors que j’étais toujours de l’autre côté de la porte je lui dis

« Je vais aller voir en forêt s’il ne traine pas par ci ou par la et n’oublie pas que on doit allez chez père et mère »

Alors que je le laisser soit se réveiller soit se rendormir je descendis les escaliers et repris ma veste et commença à partir en forêt. Le petit peut se cacher partout car le foret et son lieu de prédiction si on peut dire. Il adore se cacher dedans et il la connaît comme sa poche surtout, mais bon je vais essayer de le trouver pour que son père ne s’inquiète pas trop. Car Kol ne le montre pas plus que sa mais ça se voit qu’il s’attache de plus en plus à son fils et qu’il comprend ce que c’est d’être père. Donc je chercher dans le foret essayant de chercher des bruits suspect et là d’un coup j’entendis des bruits de voix encore trop loin pour être reconnaissable je m’approcher doucement et d’un coup j’entendis des coups de haches ou marteau mais c’était des coups donner dans le bois. Alors que je m’approcher doucement au cas où si c’était des chasseurs qui s’entrainer d’un coup j’entendis un vacarme monstre et la en tournant la tête j’ai vu un sapin me tomber dessus. Je t’ai fait un bon sur le côté pour éviter de me retrouver dessous. En étant au sol je regarder le sapin au sol et la en regardant au pied du sapin j’ai aperçu mon père et les enfants de mes frères en me relevant j’ai essuyé la neige que j’avais sur moi et j’ai regardé mon père

« Bonjour père, je chercher seulement Micah »

Puis j’ai regardé le sapin et de nouveau mon père je ne comprenais pas ce qu’il se passer. Et pour être aimable j’ai juste dit

« Vous avez besoin d’aide ? »


Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: La fête de Noël (LIBRE) Lun 17 Déc - 17:23



C'est Noël ! feat la famille

« Maman, c’est quoi Noël ? »

Assis sur un fauteuil de la maison hantée, le petit garçon ressemblant trait pour trait à Nick, le vaisseau actuel de Lucifer, attend patiemment qu’elle lui raconte l’histoire. Serrant contre lui son ours en peluche, offert par le Diable en personne, il scrute de son regard bleu la jeune femme se trouvant en face de lui.

« Noël mon chéri, c’est le jour où Jésus est venu au monde. C’est le fils de Dieu. »

Tatiana n’était pas vraiment adroite pour raconter ça, il faut dire que la bible et elle, ça fait deux. Elle ne s’est jamais plongée dedans et ce qu’elle en sait, c’est le strict minimum. Dieu avait quatre fils, il a créé la race humaine et a eu un cinquième enfant, celui-ci étant humain également. Jésus s’appelait-il. Il devait vivre sur Terre, sans aucun pouvoir, pour montrer le chemin à suivre à ses semblables. Mais c’était sans compter l’égoïsme et la peur des Humains. Enfin, le restant est flou. Tatiana ne sait pas vraiment qu’est-ce qu’il s’est passé en premier. Lorsque Gabriel dit à Lucifer qu’il a été jaloux du petit dernier, de quoi peut-il bien parler ? Mais l’enfant fronce les sourcils en l’entendant parler.

« Qui c’est celui-là ? Les vrais fils de Dieu c’est Michel, Raphaël, Gabriel et papa Lu’ non ? »

Comme sortie de nul part, d’ailleurs c’était le cas, Lucifer apparut dans la pièce, faisant sursauter la brunette. Un sourire mauvais aux lèvres, avant de s’approcher pour se laisser tomber dans l’un des fauteuils.

« Jésus n’est qu’un crétin. C’est pour ça que les Humains l’ont remplacé par le Père-Noël. Un bonhomme au bide de buveur de bière, qui semble plus intéressant que cet illuminé. »

Le sourire de Lux est visible, il se redresse sur ses petites jambes et s’approche de son père, l’embrassant sur la joue avant de disparaitre dans sa chambre. Il sait que tout ce qui sort de la bouche de Lucifer est la stricte vérité. Il en est persuadé, parce que jamais ô grand jamais, le Diable ne lui mentirait à lui. Se couchant dans son lit, le gamin regardait par la fenêtre, voyant les ombres des arbres qui bougent par le vent. Le lendemain serait une grande journée. Déjà la veille, avec ses cousins, son frère et son grand-père, ils ont été acheter des décorations pour fêter la fête de Noël comme il se doit. Le seul bémol, c’est que Lux refuse de laisser Lucifer tout seul en cette journée. Tels le font les moutons que l’on compte avant de s’endormir, les branches l’ont plongé dans les bras de Morphée. Le lendemain, Lux se lève, comme si de rien n’était. Il part faire sa toilette et descend déjeuner. Ses deux pères ne sont pas présents et il a une grande facilité à disparaitre, pour réapparaitre dans la cabane de Yaël, juste derrière lui.

« BOUH ! »

Eclatant de rire en voyant le cousin sursauter, il attendit que les autres n’arrivent, avant d’attraper les paquets et de se rendre au lieu de rendez-vous. Mikael les rejoint très vite et range tous les achats dans la voiture. Le petit Lux suit le mouvement, jusqu’à regarder le sapin que montre Micah.

« Tu rigoles j’espère ? On croirait qu’il est dépressif ton sapin ! »

Au même moment, Finn arriva demandant s’ils avaient besoin d’aide.

« Un adulte, à l’attaque !!!!! »

Et c’est ainsi que les quatre gamins ont sauté sur Finn pour l’attaquer. Il ne doit pas répéter aux autres ce qu’il se trame.
code par (c) eylika. photo de we heart it.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: La fête de Noël (LIBRE) Jeu 20 Déc - 2:44

La fête de Noël

" Noël sans papa ça va faire bizarre "





La petite Chelsey vit depuis quelques mois avec son père maintenant pour son plus grand bonheur. Elle qui n’a jamais pu trop profiter de son papa depuis presque 1 ans de la faute de qui de sa mère. Premièrement quand elle est partit de Mystic Falls pour aller a Chance Harbor pour rejoindre sa famille, après quand elle a décidé de ne pas aller vivre avec lui quand il lui a proposé d’aller vivre avec lui dans la chambre d’hôtel ou il était. Damon aurait tout fait pour sa famille mais Rebekah n’a pas su prendre sa chance et à laisser filer le père de la petite. Et alors que la mère du petit vampire avait décidé de partir de chez ses parents pour montrer à ses frères qu’elle ne c’était pas rapprocher de la sorcière originel la petite fille perdit patience car celle-ci était allé vivre dans une chambre d’hôtel alors que quelques mois auparavant elle avait refusé. Et la petite fille qui aussi buter que son père et rancunière que sa mère elle décida de s’enfuir et de retrouver son père. Et c’est ce qui est arrivée un soir elle pris sa petite valise et partit chez son père. Mais lui ne vivait pas seul quand elle est arrivé il y avait une autre personne avec lui, Katherine. La petite fille avait déjà entendue parler de cette femme avec sa mère mais aussi par ses oncles mais ils l’appelaient Katerina. Bref on n’est pas sur Katherine la mais sur la journée de Chelsey Salvatore.

Elle se trouver dans le manoir de son père en train de jouer dans le salon quand tout à coup elle entendit le téléphone sonner et elle releva la tête pour regarder son père au téléphone. Elle vit à sa tête que ce n’était pas quelqu’un qui lui faisait plaisir et là d’un coup son père lui tendit le téléphone en lui disant que c’était sa mère la petite le regarda en fronçant les sourcils et lui fit un non de la tête car elle ne voulait pas lui parler. Son père fronça aussi le sourcil et lui fit comprendre qu’elle devait lui parler mais dans ses yeux elle comprit aussi qu’il la laisserait pas repartir avec elle. La petite fille pris le combiner et commença à parler

« Allo maman. Oui ça va je m’amuse avec Papa. Aller à un repas ? Mais où ? Chez papi et Mamie ? Je ne sais pas. Papa peut venir ? Mais mam… d’accords. Au revoir »

Elle raccrocha le téléphone sur la table basse et posa sa petite tête sur la table basse et regarda son papa. Elle ne savait pas quoi faire, aller au repas de la famille de sa mère et voir ses cousins qu’elle n’avait pas vu depuis longtemps car c’était les vacances ou rester avec son papa et son parrain et s’amuser comme une petite folle. Dans la tête de la petite fille tout se mélanger elle ne voulait pas laisser son papa seul car il a était trop longtemps tout seul. Donc ne lâchant pas son père du regard elle réfléchissait se qu’elle aller faire et puis alla le voir et lui expliqua la discussion quelle avait eu avec sa mère et du fait qu’elle ne voulait pas que son père y aille car s’il y allait-il aller avoir tous ses oncles sur le dos donc la petite fille décida de ne pas y aller. Mais son père trouva les mots pour que celle-ci aille au repas en lui disant qu’elle reviendra chez lui après le repas. La petite fille accepta se deal et partit faire un gros bisou sur la joue de son papa et partit dans sa chambre chercher des affaires pour ce soir. Fouillant dans son armoire la petite fille chercha des vêtements assez bien pour la soirée et pris une robe que sa mère lui avait acheté y a pas longtemps avant qu’elle parte et elle l’enfila et sortit de sa chambre et partit se brosser les cheveux et elle est revenue voir son père et lui dit qu’elle était prête. Mais son père lui dit qu’elle avait le temps que c’était que dans la soirée. La petite fille se mit à rire et se dit qu’elle aller jouer jusqu’à l’heure du départ. Le temps et passer assez rapidement et alors que Damon amener sa fille jusqu’au manoir Mikaelson il resta devant le portail et lui dit que quand elle veut rentrer il l’appel il viendra la chercher. Chelsey embrassa son papa et ne manqua pas de lui dire qu’elle l’aimer et sortit de la voiture et lui fit un au revoir de la main avant d’aller jusqu’au manoir de ses grands-parents. Arriver à la porte elle frappa et rentra directement. Arriver dans le grand vestibule qu’elle connaissait temps elle écouté vite fait si elle entendait des voix et d’un coup elle entendit sa grand-mère, elle partit en courant vers elle

« Mamie, Mamie »

La petite fille était contente de voir sa grand-mère car elle ne se douter pas que celle-ci essayer de tuer sa mère et ses oncles pour détruire la race des vampires. Car Rebekah n’avait pas voulu lui dire pour pas qu’elle déteste sa grand-mère. Donc la petite fille alla vers sa grand-mère et lui fit un bisou sur la joue et lui dit

« Papy n’est pas là ? Et les cousins ? Et les tontons ? »

La petite fille était un moulin à parole sur patte comme on peut dire et alors qu’elle attendait la réponse de sa grand-mère. Puis quand celle-ci lui a donné elle continua avec une nouvelle question

« Mamie faut t’aider à faire quelques choses ? »

La petite fille voulais aider pour quelques choses pour la soirée comme ses cousins n’était pas la et qu’elle ne pouvait pas encore s’amuser avec eux et que la seule personne qui était la était sa grand-mère elle aller passer du temps avec elle jusqu’à que d’autre personne arrive. Alors que la grand-mère et la petite fille était en train de mettre la nappe sur la grande table qui aller accueillir tout le monde la petite fille demanda à nouveau


« Il y a qui se soir mamie ? »

La petite fille est c’est questions mais avant que la grand-mère puisse répondre Chelsey entendit la porte du manoir s’ouvrir et partir voir qui était la et c’était son oncle Elijah et sa tante Dayanara. Son oncle lui fait un peu peur des fois mais elle l’aime beaucoup en plus il lui fait souvent penser à son papy avec sa façon de parler et sa tante Dayanara elle l’adore car celle-ci est COOL comme la petite arrête pas de dire. Donc Chelsey partit dire bonjour à son oncle et sa tante et elle pris sa tante part sa main et lui dit

« Tata faut que je te demande quelques chose »

La petite fille tira sa tante dans le salon et alors qu’elle regarda si elle était toute les deux elle lui dit.

« Tu sais que j’habite avec papa maintenant mais bon celui-ci ne sait pas trop bien me coiffé pourrait tu me coiffé stp et s’il faut me mettre un peu de maquillage ? Et même tu peux faire ce que tu veux je veux rigoler comme les cousins ne sont pas là »

Chelsey savait qu’elle aller bien s’amuser avec sa tante se soir.



Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: La fête de Noël (LIBRE) Jeu 20 Déc - 20:21

La fête de Noël
"Une fête de famille ? Et mon cul c'est du poulet ?!"


Noël, Noël, Noël … Qui n’aime pas cette fête ? Bah Klaus tiens. Il fait la trêve en ce jour qui devrait être béni. Mais qu’est-ce que ça peut l’emmerder alors. Ca lui rappelle que sa famille est bancale, que tout le monde lui tourne le dos et qu’il a longtemps fini la soirée seule devant un feu de cheminée. Cette année qu’est-ce qui changerait ? Il a Niels et Conor avec lui, ainsi que Lux qui vit au Manoir aussi. Mais en cette veille de Noël, ils ont été invité chez les Mikaelson, pour fêter ça en famille ou s’emmerder devant un dîner durant lequel personne n’osera parler. C’est la belle affaire. Il se demande encore s’il ne va pas rester dans la maison hantée, en espérant que Lucifer vienne lui tenir compagnie. Les deux anti-Noël peuvent bien se serrer les coudes.

Etant rentré très tard, l’Hybride était resté dans sa chambre durant plusieurs heures, après que les enfants ne se soient levés. Conor et Lux l’avaient rejoint pour lui faire perdre patience … enfin pour eux, c’était pour le faire céder et qu’il vienne à ce fameux dîner. Exaspéré par l’attitude de ses deux garçons, Klaus, encore enfoui sous ses couvertures, venait purement et simplement de se plaquer son oreiller sur la tête. Mais ça n’empêchait pas ses deux petits monstres d’en remettre une couche, sachant bien qu’il entendait encore malgré ça. Laissant échapper un gémissement d’agacement, il accepta et profita qu’ils partent enfin, pour s’endormir à nouveau. Non pas qu’il en ait besoin, mais il n’avait rien de mieux à faire, alors autant profiter de quelques heures de sommeil. Puis à son réveil, après s’être retourné une demi-douzaine de fois dans son lit, l’Hybride fit le tour de la maison, désespérément vide. Il allait être tranquille pour se préparer mentalement à la soirée qui l’attendait. Sa famille n’a jamais fêté Noël dans les règles de l’art, pourquoi ça changerait aujourd’hui ? Il se doutait bien qu’il y avait quelque chose de caché derrière tout ça et qu’encore une fois, il servirait de cible. L’histoire se répète sans cesse, cette année ne sera en rien différente des autres et ça, il le sait pourtant bien. Mais quand deux terreurs se sont mis en tête de ne pas vous laisser fermer l’oeil, à part capituler, il n’y a absolument rien à faire d’autre.

Tout en regagnant sa chambre, pour préparer les vêtements qu’il portera, l’Hybride attrapa en même temps son téléphone portable. Dans son répertoire à contact, il fit défiler tous les noms présents, en glissant son doigt sur l’écran, jusqu’à s’arrêter sur Tatiana. En une légère pression l’appel était lancé, mais vite redirigé sur le répondeur.

« Tatiana, dîner chez mes parents ce soir, je passe te prendre. »

Finissant de s’habiller, l’Hybride s’était rendu en ville avant de récupérer sa petite-amie au lycée. Bien sûr, un détour chez elle s’imposa, puisque mademoiselle la perfectionniste voulait à tout prix se changer, même si Klaus la trouvait déjà très bien ainsi. Une fois qu’elle fut prête, il ne manqua pas de la complimenter avant de partir jusqu’au manoir de ses parents. Quelques voitures s’y trouvaient déjà, notamment celle d’Elijah. Ce qui le rassura surtout parce qu’il aura au moins quelqu’un avec qui parler. Il entra à l’intérieur de la maison, laissant passer Tatiana devant lui, avant d’aller rejoindre son frère aîné.

« Ca sent le piège, qu’en penses-tu ? »

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: La fête de Noël (LIBRE) Ven 21 Déc - 6:17

hj: Désolée pour la taille, je n'étais pas inspirée, je me rattrape sur ma prochaine réponse

Le réveillon de Noël
Famille Mikaelson

J'imagine que ça se terminera encore mal



Je venais de rentrer d’une petite virée shopping lorsque mon mari m’apprit pour le repas du soir-même. Sur le coup, j’étais un peu surprise, sachant que les Mikaelson ne fêtent pas Noël. Enfin, à part chacun de leur côté, puisque Elijah a bien dû s’y mettre depuis que nous avons eu Yaël. Mais puisque cette année, le réveillon se faisait chez Mikael, autant ne pas se poser d’avantages de questions. Me rendant à ma chambre, je laissais tomber mes sacs remplis d’achats sur mon lit, avant de partir pour la salle de bain. Mes affaires tombaient les unes après les autres sur le sol, le temps que l’eau ne devienne assez chaude. Une petite douche ne pouvait pas me faire de mal, au contraire. Me connaissant, j’étais obligée d’écourter ce petit moment de tranquillité, parce que je serai bien capable d’y rester des heures durant. En sortant, j’attrapais une serviette dans laquelle je m’enroulais, avant d’aller choisir mes vêtements pour le soir-même. Je me contenterai d’un petit haut moulant au décolleté attrayant, d’une mini-jupe que j’enfilais assez vite, après avoir réglé mes jarretelles, passant ensuite par les bottes qui remontaient au-dessus du genoux. M’installant à ma coiffeuse, je prenais soin de me brosser les cheveux, avant d’ajouter la petite touche de maquillage. Quand j’eus terminé les préparatifs de ma tenue, je partis rejoindre Elijah qui était assis dans l’un des fauteuils du salon. Déambulant dans la pièce, mon regard ne le quitta pas, jusqu’à ce que je me laisse tomber sur ses genoux, entourant son cou de mes bras.

« Je suis prête, on y va quand tu veux. »

J’aurais espéré qu’il patiente encore un peu, mais il s’était levé d’un seul coup, manquant de me renverser au sol, comme s’il avait un ressort sous le postérieur. Suivant le rythme, j’attrapais ma veste, ainsi que mon sac et je sortis dehors, lui emboitant le pas jusqu’à la voiture. Me plaçant du côté du passager, je lui souris en le voyant s’installer à son tour. Je décelais une certaine inquiétude qui ne devait être perceptible pour personne d’autre, mais le connaissant plus que n’importe qui à présent, je dois bien avouer que j’arrive à le piéger sur ses sentiments parfois. Yaël n’était pas avec nous, je l’avais très bien remarqué, mais je me doutais bien qu’il devait déjà être au manoir ou quelque part en compagnie de son grand-père. En ce moment, j’ignore ce qu’ils magouillent tous, mais les quatre petits garçons de la famille, passent énormément de temps avec Mikael. Le trajet n’était pas bien long, mais des plus silencieux. Nous retrouvant stationnés devant le manoir familiale, je sortis de la voiture et rejoignis Elijah devant la porte. Il entra sans même frapper et j’en fis de même. Je regardais autour de nous, décelant qu’aucune décoration n’était présente. J’aurais espéré un peu mieux pour un réveillon de Noël, mais je cachais au mieux ma déception. La petite Chelsey vint vite nous rejoindre et me demander de l’aider. C’est vrai qu’une petite fille seule avec son papa, ne peut pas bénéficier des conseils d’une maman. L’attrapant par la main, je l’entrainais avec moi dans une autre pièce du manoir. J’ai toujours une trousse de maquillage dans mon sac, j’entrepris alors de me mettre à la tâche, espérant lui faire plaisir.
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: La fête de Noël (LIBRE) Ven 21 Déc - 14:01

Noël ? Vous avez dis Noël ?

" La famille enfin réunie "




4h40 du matin et impossible pour Yaël de trouver le sommeil. Il tourne en rond dans sa chambre et va parfois voir sur son ordinateur si Conor ou Micah ne sont pas connectés. Il s’ennuie tellement à l’approche des fêtes. Contrairement aux autres enfants, il n’est pas vraiment pressé d’être à Noël pour ouvrir ses cadeaux. C’est une fête pour les enfants c’est certain, mais lui n’en est plus un bien qu’il en ait gardé le physique. Yaël se considère comme un monstre dangereux pour le restant de la population. Un monstre qui ne veut pas finir par tuer un innocent. Ses petits mains sur le rebord de sa fenêtre, son regard se perd dans l’obscurité. Sans bouger, sans frissonner à cause du vent qui s’engouffre dans sa chambre, il est resté ainsi jusqu’au levé du soleil. Les vacances scolaires, tout le monde les attendait. Tout le monde à part lui. Il n’avait pas vraiment envie de devoir fêter tout ça, même s’il sait que c’est important pour les autres.

En posant ses yeux bleus sur le cadran de sa montre, il enjamba le bord de la fenêtre et sauta, retombant quelques mètres plus bas. A toute allure, il traversa le parc privé, pour grimper à l’échelle de sa cabane et attendre bien sagement ses cousins. Lux et Connor avaient été les premiers à le rejoindre, suivis de très près par Micah. Tous les quatre ramassaient le plus de sacs possibles, dans le silence le plus complet. Jetant un dernier regard vers sa maison, Yaël s’empressa de partir en courant dans la forêt, les autres enfants le suivant de près. Ils s’étaient donnés rendez-vous non loin de la lisère et c’était bien sûr là qu’ils attendaient impatiemment leur grand-père. L’homme imposant à la fois par sa taille mais aussi par sa carrure venait de stationner sa voiture non loin d’eux. En même temps que les autres petits garçons présents, le fils de Elijah sortit de sa cachette pour rejoindre le père des Originaux. Délicatement, le gamin commença par déposer ses paquets dans le coffre du véhicule, se poussant ensuite légèrement pour que ses cousins puissent aussi y mettre les leurs. Le temps était venu de couper le sapin et tout joyeux, Yaël suivit les autres jusqu’à s’enfoncer au plus profond de la forêt. Des sapins plus beaux et plus grands les uns que les autres, se dressaient fièrement devant eux. Emerveillé, le petit blondinet se trouvait le nez en l’air, tentant d’y voir le sommet, pendant que les autres choisissaient celui qui allait habiter leur maison pendant un certain temps. Il ne s’occupait pas vraiment de la conversation qui avait lieu et ne tourna la tête que lorsque Lux lança une attaque contre un adulte. En regardant de plus près, Yaël remarqua qu’il s’agissait de l’un de ses oncles, ce qui n’était pas fait pour le ravir. Cette petite virée dans la forêt devait rester secrète. C’était un cadeau pour les adultes justement, alors si Finn se joignait à eux, ça n’aurait plus rien d’une surprise. Alors, tout comme les autres petits, Yaël sauta dans le tas. Il fallait maintenant se débarrasser de lui, afin qu’il ne brise pas le secret qui les unit tous le temps d’une matinée.

"Ne le laissez pas partir ! Il va cafter !"

S'éclipsant à toute vitesse, Yaël était de retour en moins de temps qu'il en faut pour le dire. Armé d'une corde, il fut aider par les autres enfants et finirent tous les quatre par attacher leur oncle au tronc d'un arbre.

"Grand-Père ? On peut le laisser là ? ... On viendra le rechercher quand tout sera prêt ! Sinon il va tout raconter aux autres."

Bien déterminé à ce que la fête ne soit gâcher pour personne, le fils de Elijah ne voulait en aucun cas risquer que Finn ne vienne tout saccager. Si son papa n'a pas vraiment confiance en lui, c'est qu'il y a une raison.
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: La fête de Noël (LIBRE) Dim 23 Déc - 19:30

La fête de Noël

" C'est sans doute le bon moment pour passer un instant en famille. "





En tout et pour tout, Esther tentait d’enterrer la hache de guerre. Les temps ont changés et elle le sait bien. La rancœur doit laisser place à autre chose mais cela reste tout de même bien souvent plus facile a dire qu’a faire ! La dernière fois, elle avait avoué tous ses plans à Mikael. Elle se savait sans doute aux bords du précipice si elle ne lui avouait pas. On peut dire que le paternel lui avait suffisamment ressassé les souvenirs d’antan, lorsque tout le monde se trouvait être encore des humains pour que son amour maternel remonte à la surface. Et même si cet amour-là n’était pas tout a fait présent comme à l’époque. On le sentait plus présent. Il y avait moins de haine tout du moins. La sorcière originelle se rendait tout de même bien moins souvent dans sa pièce qu’elle avait pensée pendant longtemps secrète.

En ce matin, descendant ses escaliers pour se rendre dans la cuisine du manoir Esther savait tout simplement que son époux était sorti tôt afin de préparer Noël comme il se le doit. De son côté, elle s’était mise à la cuisine. Elle n’était pas en train de concocter un quelconque sort, mais Esther était belle et bien en train de préparer le repas de noël. La sorcière originelle venait de tout disposer sur le plan de travail central lorsqu’elle entendit une voiture s’arrêter juste devant le manoir des originaux. Instinctivement, elle avait délaissé tout ce qu’elle était en train de faire pour s’approcher de sa fenêtre. Il s’agissait de la voiture de Damon Salvatore, le père de Chelsey. Et quelques instants après, elle vit sa petite fille descendre de voiture avant de se diriger dans l’allée centrale menant a la porte du manoir. Des petites mains venaient ensuite frapper tandis que la mère des vampires originaux savait très bien qu’elle allait rentrer directement, comme toutes les fois où Chelsey revenait.

« Chelsey ! je suis dans la cuisine ! »

La sorcière souriait tendit qu’elle jetait dans une grande casserole de quoi faire mijoter le plat principal. La grand-mère se mis un instant à la hauteur de sa petite fille pour recevoir le bisou qu’elle lui déposait sur la joue, et quant a elle, elle en fit de même. Mikael avait raison, on ne pouvait pas en vouloir à d’innocent enfant… ils n’ont pas choisi ce qu’ils sont devenus !

« il est partit tôt ce matin, mais il reviendra à l’heure ne t’en fait pas ! »

Esther n’allait tout de même pas gâcher la surprise de la petite fille de voir effectivement un grand sapin ou je ne sais quoi encore arrivé par la grande porte du manoir. A peine lui avait-elle répondu que Chelsey enchainnait de nouveau sur une autre question. En regardant son plan de travail, la sorcière lui indiquait du bout du doigt une grande plaque a gâteau.

« Si tu veux ! Regarde, il y a un grand biscuit sur la plaque il faudrait que tu mette les framboise dessus, les unes à côté des autres si tu veux faire ça. Et évite d’en manger sinon il n’y en aura pas assez ! »

Tout comme Rebekah avait pu l’être au même âge, la fille de cette dernière était tout autant gourmand. Autant dire que si on voulait voir la buche de noël entière, il fallait éviter que laisser la garniture aux yeux de la petite. Cela dit, la mère des vampires originaux était bien décidée à lui faire plaisir pour une fois. Par la suite, La petite fille et la grand-mère étaient partie mettre la nappe sur la grande table du salon.

« Il y aura très certainement tes oncles et tantes ma chérie, et tes cousins, ton grand –père bien sûr et ta maman »

Cela dit, Esther venait a peine de répondre que la petite fille était partie auprès de la porte qui venait tout juste de s’ouvrir sur Dayanara et Elijah. La mère des originaux terminait de dresser la table avant de se rendre elle aussi dans l’entrée.

« Dayanara, Elijah ! on dirait bien que vous êtes les premiers à arriver ! Comment allez-vous mes enfants ?»

Esther leur souriait, surprenant sans doute. Mais sans arrière pensés. Elle n’allait pas tenter de venir écourter leurs vie se soir de toute manières. Elle comptait simplement passer un moment en famille comme autre fois.





Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: La fête de Noël (LIBRE) Mer 26 Déc - 19:11

La fête de Noël

"Noël tous reunis c'est un miracle"





Et voilà maintenant cela va faire 2 mois que je suis partit du manoir de mes parents pour aller vivre seule, enfin à la base c’était pas seule c’était avec ma fille Chelsey mais celle-ci a fuguer un soir alors que je l’avais laisser seule le temps d’aller me chercher un peu de sang frais. Bon elle n’est pas partit très loin elle est partit habiter avec son père. Je la comprends complètement il a plus de 6 mois son père m’avait demandé de venir vivre avec lui dans une chambre d’hôtel et j’avais refusé car je me connaissais et je ne voulais pas me prendre le tète avec Damon car on se trouver dans une petite chambre d’hôtel exiguë. Mais en refusant je n’ai pas réfléchit que je faisais souffrir ma fille mais aussi Damon. Et depuis se jours les tensions avec Damon on augmenter de jour en jours, je sais qu’il m’aimait mais le fait que je sois partit une première fois avec la petite et que après je refuse de venir vivre avec lui sa fini de briser mon couple. J’ai perdu l’homme de ma vie mais maintenant j’ai perdu aussi ma fille. Car pour se venger du fait que j’ai refusé de vivre dans une chambre d’hôtel et que maintenant je le fait, il a du se passer dans sa petite tète que comme j’ai fait souffrir son papa ben elle allait faire pareil avec moi et elle a réussie. Car là ce qui m’arrive et pire que la solitude, car je n’ai plus ma famille car mes frères m’en veulent d’avoir choisi Damon il y a 6 ans mais aussi qu’ils croyant que je suis de mèche avec ma mère car j’étais la seule à être resté au manoir. Et après j’ai perdu ma famille que je m’étais construite, l’homme que j’aimais et ma fille. On peut dire que je me retrouve seule, même si avec mon père des liens se sont renoué ce n’est pas encore tout à fait sa mais il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs comme on dit. Il faut avancer pas à pas, je sais que j’ai fait des erreurs dans le passé et qu’il faut que je les corrige. Moi qui suit quelqu’un de très rancunière et qui fonce tète base je sais quand j’ai tort et qu’il faut que j’assume et là c’est le cas. Je ne vais pas dire non plus que je ne vais pas faire des tours en voiture du côté de chez Damon voir enfin pour entrapercevoir Chelsey ou même Damon mais c’est surtout pour voir comment elle va. La petite et heureuse avec lui et elle a besoin de retrouver se jolie sourire qu’elle a perdue.

Ce matin j’ai reçu un carton d’invitation, je l’ai regardé d’un œil septique car le dernier carton d’invitation que j’avais reçu c’est pour le bal d’Halloween et comment celui-ci c’est terminé je crois que maintenant c’est un peu normal que je me méfie quand je suis invités à une soirée. Je me suis fait avoir une fois mais pas deux. Alors que je regarder le petit carton dans une enveloppe ou il y avait écrit dessus « Melle Rebekah & Chelsey Mikaelson ». Je me suis assisse sur le canapé de la chambre d’hôtel et j’ai regardé quelques instant la lettre que je tenais dans mes mains et là je me demander qui pouvait me l’avoir envoyé. Alors que j’ai décidé de l’ouvrir j’ai regardé une invitation de la part de mon père à un repas que mon père organiser pour réunir toute la famille. Je me suis même dit Oh mon dieu toute la famille réuni mais ils sont fou ou quoi. Entre ma mère qui essaye de nous tuer et surtout mes frères qui n’ont plus confiance en moi je pense que ça va claquer dans les chaumières. Mais bon en même temps c’est une bonne occasion de mettre tout à plat. J’ai posé le petit carton d’invitation sur la table basse et j’ai attrapé mon portable pour appeler Damon pour dire à Chelsey qu’elle devait aller au repas. Alors que le téléphone sonner j’attendais que quelqu’un daigne répondre et la d’un coup se fut Damon


« Bonjour Damon, Chelsey et la stp tu peux me la passer. Non ce n’est pas pour lui monter la tête contre toi ou pour la récupérer je dois lui dire quelques chose. Damon c’est ma fille aussi je peux lui parler stp. Je t’ai dit s’il te plait. »

Alors que Damon a enfin décider de me passer notre fille j’ai attendu que celle-ci daigne me parler. Les minutes défiler et je ne savais pas si je devais raccrocher ou pas mais là d’un coup j’ai entendu la petite voix de ma fille et un grand sourire et née sur mon visage.

« Allo ma chérie. Tu vas bien ? Tu fais quoi de beau ? Dit ma chérie ton papa ta dit que je devais te dire que je devais te parler et c’était pour aller à un repas. Oui un repas chez mamie Esther et papi Mikael. Tu vas bien t’amuser la bas et sa leurs fera plaisir. Mais si ma puce. Non ton père ne peut pas venir. Non Chelsey il ne peut pas venir car ton papa n’est pas apprécier dans ce côté de la famille et tes oncles et ton papi risque de lui faire mal et je ne veux pas que tu perdes ton papa. Tu as compris ma puce. Bon tu as que demander à ton père de te déposer le bas on s’y retrouvera. Je t’aime ma princesse. A tout à l’heure. »

Alors que j’entendais ma petite fille raccrocher le combiné sans qu’elle me dise je t’aime ma serré le cœur. Je me demander même si elle me détester pas, que se liens que j’avais avec elle depuis qu’elle est née et mort en même temps que je lui ai brisé son petit cœur en refusant de reformer une famille comme elle l’espérant tant. Mais je me dis que peut être qu’un jour ou l’autre elle me pardonnera mais je sais que ça ne se fera pas desuite mais j’espère un jour retrouver ma fille. Mais bon au lieu de me morfondre sur mon sort je me dis qu’il faut que je me prépare pour le repas de ce soir. Je n’irais pas jusqu’à prier pour que la soirée se passe bien car je sais que a un moment ou à un autre il va avoir une petite confrontation qui va se faire. On verra qui avec qui, oui si c’est une action qui va gêner des personnes, ou des mots plus haut que les autres. Bon je suis partit dans ma salle de bain me doucher et me préparer, alors que je finissais de me préparer je ne savais pas à quelle heure je devais arriver donc j’ai pris quand même mon temps. Alors que j’étais toute prête je suis sorti de ma chambre d’hôtel je suis descendu jusqu’au parking et j’ai pris ma voiture pour aller jusqu’à chez mes parents. Arriver dans la cours j’ai remarqué les voitures qui était déjà là. J’ai reconnue celle d’Elijah et celle de Klaus. Je me suis garer et je suis allé jusqu’au manoir de mes parents et j’ai fait à mon habitude je suis rentré sans frapper. Alors que je rentré j’entendis la voix de ma fille avec Daya je les ai laissé sur le coup et après je me suis avancé et la en tournant la tête j’ai vu Niklaus et Elijah l’un à côté de l’autre. Je me suis approcher d’eux et leurs ai dit

« Bonsoir »

Je regarder vers ou ils regardaient et là j’ai vu ma mère et la me suis approcher d’elle et lui ai dit tout simplement en passant juste à côté d’elle pour aller vers la porte qui donner dans le jardin de la propriété

« Tu as prévu de nous tuer comment se soir ? Veine de Venus ? Ou un de tes sorts qui rateront encore ? »

Je suis partit en direction de la porte et je suis sorti pour regarder le jardin de mes parents enneiger.


Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: La fête de Noël (LIBRE) Dim 30 Déc - 16:55

La fête de Noël
Famille Mikaelson

Une longue soirée qui s'annonce





Les dîners de famille, c’est toujours d’un ennui. En regardant son invitation, Elijah ne s’était pas retenu de lever les yeux au ciel. De toute façon, personne ne pouvait le voir, pourquoi s’en serait-il privé ? S’il y a bien un des enfants Mikaelson qui n’a surtout pas le droit d’être absent, c’est lui. Evidemment, en tant qu’aîné de la fratrie, même s’il n’a jamais voulu de cette sombre place, c’est lui qui prend toujours tout dans les dents. Il est également considéré comme étant le plus posé de la famille. Enfin ça, c’est que ses parents ne l’ont pas encore vu lorsqu’il règle ses comptes avec ceux qui l’ont trahi. ‘Fin bref, Elijah doit souvent intervenir auprès du restant de sa fratrie pour leur éviter bien des problèmes. Et ce soir-là, il se doutait que des problèmes, il y en aurait. Du moment où Niklaus et Mikael sont autour de la même table, problème il y a.

En rentrant dans sa demeure, l’Originel laissa tomber volontairement l’invitation sur la table basse, avant de se rendre à l’étage. Etrangement, il n’y avait aucun bruit dans la chambre du cadet de ses fils, ce qui l’intrigua et le poussa à ouvrir la porte. La fenêtre était entrouverte, faisant voler le rideau dehors. La moue qu’affichait Elijah parlait d’elle-même. Il était contrarié et qui ne le serait pas quand son gamin de sept ans est sorti sans demander la permission. Gamin qui risque à tout moment de perdre la vie, sachant que les Chasseurs se cachent à chaque coin de la ville. Mais par en juger de l’absence de son cher fils, l’Originel ne doit pas se montrer assez sévère avec lui. Il faudrait passer à l’étape précédente. A l’époque à laquelle il était enfant, Elijah n’était pas non plus un Ange. Il lui était arrivé, à de nombreuses reprises, de ne pas obéir à son père. Mais le résultat était toujours sans appel et ce n’était pas l’éducation qu’il voulait donner à ses fils, tout du moins à Yaël. D’ailleurs, il s’était assis dans un fauteuil, fixant un point sans vraiment s’y concentrer. Il n’était pas si contrarié que ça à cause de son petit dernier, c’est juste qu’il se demandait comment Ezekiel était à cet âge là. A sept ans, cela faisait quelques mois qu’il avait été placé dans une autre famille déjà. Et si c’était à refaire, Elijah ne referait pas ce choix, préférant de loin le garder avec lui. De toute façon, peu importe, son destin était scellé. Avec lui ou non, Ezekiel est devenu un Vampire également. Il n’a pas eu la vie meilleure que son père aurait voulu pour lui. A la place, il a souffert dans une famille qui n’était pas la sienne et il a aussi souffert une fois adulte, alors qu’il devait faire ses premiers pas en tant que Vampire dans la plus grande des solitudes. L’aîné des Mikaelson était si perdu dans ses pensées, que c’est sa femme qui l’en sortit en se laissant tomber sur lui. N’esquissant qu’un très léger sourire, il ne prêtait pas vraiment attention à tout ce qu’elle racontait. Avec Dayanara, il a prit l’habitude d’hocher la tête comme s’il l’écoutait, bien qu’il ne prenait connaissance que de la moitié de ce qu’elle pouvait lui dire. En même temps, la petite blondinette passe son temps à parler. Elle aurait fait un très joli moulin à paroles. Mais cette fois-ci, il avait bel et bien entendu ce qu’elle disait. Prête pour aller dans la famille, alors autant partir illico. L’Originel se leva presque d’un coup, renversant pratiquement sa femme sans même le vouloir. Puis, il la laissa finir de faire ce qu’elle avait à faire, puisqu’elle a toujours quelque chose à faire à la dernière minute. Quant à lui, il s’installait déjà dans sa voiture, attendant qu’elle ne le rejoigne. Le trajet se montrait des plus silencieux, à croire que Dayanara avait pitié des oreilles de son mari.

Autant en finir le plus rapidement possible. Et c’est avec cette idée en tête qu’Elijah était entré dans le manoir familiale. Chelsey s’était empressée de venir les saluer, avant de prendre Dayanara en otage. Niklaus était venu le rejoindre. L’aîné acquiesça de la tête, avant de lui répondre :

« Venant de notre famille, je ne m’étonne de rien. Tout est possible. »

Une voix familière retentit de nouveau et cette fois-ci, il s’agissait de la petite dernière. Tournant la tête vers sa petite soeur, il eut juste le temps de la saluer d’un geste de la tête, qu’Esther s’était déjà retournée pour leur parler. Ah bah là, Elijah était un peu étonné. D’accord, Klaus est blond mais de là à le confondre avec Dayanara tout de même.

« … Dayanara est déjà montée … Mais Niklaus est également là. »

Ce dîner risquait d’être très long, si déjà la matrone ignorait totalement l’Hybride.
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: La fête de Noël (LIBRE) Mer 2 Jan - 17:25

Noël est une fête de famille
Et pour ça, il faut une famille

Pourquoi Esther se joint-elle à nous ?



« Quatre-vingt-dix bouteilles de bière sur le mur, s’il y en a une qui tombe il reste quatre-vingt-neuf bouteilles de bière sur le mur … »

Il n’y a rien de mieux que de compter à reculons pour tomber de sommeil. Et c’est justement ce que venait de faire Kol. Après une nuit entière passée dehors, l’Originel était rentré au petit matin, se laissant tomber sur son lit. Il n’avait rien à faire de mieux que de dormir à cette heure. Contrairement à son frère, il n’aime pas se lever en même temps que le soleil. Alors fermer les yeux et compter les éventuelles bouteilles de bière sur le mur, c’est la seule chose qui puisse lui passer le temps. Après de longues minutes, il finit par réellement s’endormir. Sans mentir, le dernier des fils de Mikael aurait pu rester comme ça des heures durant … Il aurait pu si seulement son frère n’était pas venu lui casser les noix. De moitié réveillé, Kol marmonna quelques mots loin d’être tendre à l’égard de son aîné, avant de retomber dans les bras de Morphée. Mais inutile d’espérer dormir plus longtemps puisque quelques minutes plus tard, son réveil sonna, lui rappelant cette maudite journée à passer chez ses parents. Comme si ce n’était déjà pas assez que leur mère ait tenté de les tuer, il fallait en plus se taper sa tête pendant plusieurs heures. Tout en pestant par avance, l’Originel se leva. Il attrapa quelques vêtements dans son armoire ouverte et partit à la salle de bain afin d’y prendre une douche. Après ça, il enfila ses fringues et décida de partir se nourrir quelque part en ville. Pour une fois, il ne prit pas le chemin habituel mais fit un crochet par chez son autre frère. Apparemment arrivé trop tard, il repartit bredouille jusqu’à ce qu’il ne mette les pieds en ville. Là, il ne se priva pas pour attaquer une demoiselle qui avait eu la bonne idée de se perdre dans une ruelle des plus désertes. Le corps, il le balança dans la benne à ordures du restaurant, avant de reprendre le chemin de la grande avenue.

Il ne mit que quelques minutes pour rejoindre la maison de ses parents. Comme à son habitude, il ne frappa pas à la porte et entra par derrière. Il arpentait les couloirs et se rendit dans le bureau de son père, pour siphonner un peu de bourbon avant de se confronter au restant de la famille. En marchant, son verre à la main, il entendait déjà les voix de sa mère, sa soeur et deux de ses frères. S’il ne se trompait pas, il y avait sa belle-soeur à l’étage en compagnie de Chelsey probablement, puisque c’est la seule petite fille de la famille. Kol continua de progresser dans la maison et finit par rejoindre Elijah ainsi que Niklaus.

« Pourquoi on est tous invité ? Il se passe quoi ? »

Glissa-t-il doucement à l’égard de ses frères avant d’entrer à son tour dans la cuisine. Il avait très bien entendu les paroles de sa petite soeur et en bon emmerdeur qu’il est, compte bien en remettre une couche. Il déposa son verre, à présent vide, sur le plan de travail et se tourna vers Esther.

« Où est papa ? Tu as encore trouvé une de tes petites Sorcières assez folles pour l’enfermer quelque part dans une crypte ?… Tu peux avouer, ça sera moins douloureux pour toi… Parce qu’on le retrouvera. »

Ironie ou sarcasme, voir même cynisme, peu importe. A ses yeux, cette femme n’est plus leur mère. Une mère n’est pas censée tout faire pour tuer ses enfants. D’ailleurs, il se rend compte que depuis des siècles, il s’est trompé sur ses parents. Ils se sont tous trompés plutôt. Tous ont cru que Mikael était le plus méchant, celui qui voulait les tuer, mais c’était tout le contraire. Mikael ne leur a jamais voulu de mal, c’est Esther qui mijote sans cesse dans leur dos.

« Ou alors nous sommes tous là pour que tu annule ton sort ? Tu peux laisser tomber, je ne te donnerais pas une seule goutte de sang. Et c’est Balthazar qui va s’occuper de nous délier. »

Si elle croit que ses enfants ne sont pas au courant. Leur père cherche par tous les moyens à annuler le sort, puisque comme ses fils et sa fille, il n’a plus aucune confiance en cette femme.
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas


Hi, My name's
Contenu sponsorisé,







MessageSujet: Re: La fête de Noël (LIBRE)

Revenir en haut Aller en bas

La fête de Noël (LIBRE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomorrow's World :: Le Point de Départ :: Sujet Tailla-