RSS
RSS



RENOVATION - NOUVEAU FORUM - RECONSTRUCTION - L"ARRIVER EST POUR BINETOT

Partagez|

Sur la route dala dala lalalala - Elena -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Sur la route dala dala lalalala - Elena - Dim 18 Nov - 15:56

Elena Gilbert & Jeremy Gilbert
« Sur la route dala dala lalalala »



L’adolescence, le temps de l’insouciance, mais ça dépend pour qui. Quand, comme Jeremy, on est plongé dans un monde étrange, au moment où l’on aimerait gouter à la vie, on ne peut pas vraiment faire comme si tout ça n’existait pas. - Est-ce qu’au moins, je peux lui dire que tu es là ? Ca lui ferait plaisir, des fois, il est encore plus paumé que moi. - En étant ramené à la vie, Jeremy a reçu un don bizarre. Il voit les fantômes des défunts qui restent coincés dans un monde désert. Il peut leur parler, les toucher aussi. Et là, ce n’était bien sûr pas de Anna qu’il s’agissait, mais de sa tante Jenna. Jusqu’à maintenant, il ne l’avait jamais revue depuis sa mort. Elle ne s’était pas montrée à lui, peut-être pour ne pas faire remonter toute cette peine qui le ronge. Ce n’est pas parce que c’est un jeune homme qui ne montre rien, que dans le fond, il ne souffre pas. Il a d’abord perdu ses parents, d’une façon tragique, puis sa première petite-amie, ainsi que la seconde. Ca ne s’est pas arrêté là, puisqu’il a également perdu son oncle et sa tante le même jour. Sa famille ne se compte plus que sur les doigts d’une main à présent. Mais il s’est découvert d’autres personnes, qu’il considère comme sa propre famille. Des personnes qui sont chers pour lui. A commencer par Alaric, qui fait office de figure paternelle, puis Tatiana, qu’il considère comme une petite soeur perdue. Il y a aussi le fils de celle-ci, le petit Lux, qui est le petit frère qu’il aurait aimé avoir.

Sa tante Jenna était venue le voir, lui demandant de veiller sur Alaric, un peu comme si elle savait quelque chose, mais qu’elle ne voulait rien lui dire. Jeremy a arrêté de vouloir en savoir plus. A présent, il fait ce qu’on lui dit de faire et puis c’est tout. Il n’a jamais vraiment compris tout ce qu’il se passait autour de lui. Et les histoires de coeurs, ça n’est pas son fort visiblement. Il s’était contenté d’acquiescer d’un geste de la tête, alors que sa tante disparut lorsque la sonnette retentit. Traversant l’appartement, il ouvrit la porte sur Tatiana qui lui demanda de garder Lux pendant qu’elle travaille. Etant lui-même en congés, il accepta avec plaisir, surtout qu’il était seul, puisque Alaric était parti prendre un verre avec Damon. Au moins, en cette soirée, il aura quelqu’un pour lui tenir compagnie. - Tu veux jouer à un nouveau jeu de voitures ? - Devant la mine réjouie du petit garçon, il s’empressa d’allumer la télévision, ainsi que sa console de jeux. Manettes en mains, les deux garçons s’amusaient plutôt bien. Au point de ne pas en voir le temps passer. Jeremy ne s’embêta pas à faire quelque chose à manger, pour le repas, il passa commande auprès de la pizzeria du coin et en même pas une heure, les boites étaient livrées à domicile. Récupérant sa commande, il paya la note, prenant soin de laisser un pourboire pour le livreur. A son retour, il fit une halte dans la cuisine, pour prendre deux bouteilles de coca et retourna au salon, afin de reprendre la partie.

Les heures passaient, sans que ni l’un, ni l’autre ne se lasse du jeu. Jeremy était bien content de passer un peu de temps avec Lux. Il apprécie ce gamin et il ne faut pas oublier, qu’il s’agit du fils de Tatiana. Mais commençant à en avoir assez de perdre, surtout qu’il était certain que ce diablotin trichait, le jeune Gilbert déposa sa manette sur la table basse. Il attrapa sa bouteille et la finit. - Une petite glace ? Tu ne le diras pas à ta mère… - Les deux garçons enfilèrent vite leurs vestes, avant de sortir dehors. Jeremy prit soin de verrouiller la porte et descendit les escaliers en compagnie du petit. Il y a un glacier non loin de la plage et c’est là-bas qu’il avait prévu d’aller. L’air était frais, la nuit s’était installée et il n’y avait pas grand monde dans les rues, si ce n’est les fêtards qui se préparent pour aller boire quelques verres en boite.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Elena Gilbert,


Admin & Double Petrova
à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 520
Je me trouve : In Mystic Fall's
Age : 30





MessageSujet: Re: Sur la route dala dala lalalala - Elena - Dim 18 Nov - 17:09

La plus grosse
erreur était de
perdre mon frère

" Je ne peux que détester cette fichue distance entre nous deux "




« Cher journal,
Ces denier temps on ne peut pas dire que tout aille bien. Au contraire. Je me perds et j’en prends seulement conscience maintenant. Je ne suis plus la même Elena. Je serais capable de sacrifier ma famille et mes amis pour les vampires… Certes, si avant je réussissais à concerver une équilibre entre les deux, il devait être trop fragile pour résister au temps. Mon propre bonheur à sacrifier trop de gens autour de moi… A commencer par Jenna, John mais Isobel aussi. Sans oublier Caroline… Et même si ma meilleure amie est toujours parmi nous, je sais que c’est mon égoïsme qui la transformer en ce qu’elle est aujourd’hui. Elle ne méritait pas cela. Du moins, ils ne méritaient pas cela ! Ni même Lexi … Et les choses ont continuées avec Tatiana que je rejeter parce qu’elle est amoureuse de Klaus. Mais le plus blessant dans tout sa, c’est sans doute le fait de voir la distance que Jeremy met entre nous… Alaric a raison, je dois bien voir la vérité en face. Et d’ailleurs c’est sans doute grâce à lui que j’ouvre les yeux sur tout cela. »

J’étais assise sur le lit, refermant mon journal tout en le gardant entre mes mains le regard posé sur la fenêtre. Stefan et Lexi était partie chasser ensembles et j’avais profité de ce moment pour ressortir mon journal. Depuis ma « rencontre » avec Alaric dans les bois, j’avais sans doute été obligée en moi-même de m’avouer certaines choses. Notamment que le professeur d’histoire avait raison. Je n’étais plus la même et lui comme moi, on savait pourquoi j’avais autant changée. Et même trop, au point où j’étais sans doute méconnaissable sur certaines choses. Tout cela avait eu l’effet d’une douche froide sur moi. Depuis, il m’arrivait à penser que mes parents m’aurait sans doute renié, en quelques sortes, si il voyait comment leur chère fille avait pu tourner…

Je rangeais donc mon journal dans la table de chevet, l’accompagnant du stylo qui allait avec pour me diriger finalement vers la penderie où je décrochais du cintre une veste un peu plus chaude que l’accoutumer. En descendant pour enfiler mes chaussures, je tapais un message sur mon portable à destination de celui de Stefan. Je lui disais tout simplement que j’avais quelques petites choses à faire et qu’il ne fallait pas qu’il s’étonne si je n’étais pas là quand ils rentreraient. Tout ceci en lui laissant quelques mots doux pour la fin. Il comprendrait bien vite, je le savais. C’était d’ailleurs lui qui me poussait vers Tatiana. Et moi, j’essayais tout simplement de ramasser les pots cassées par ma simple faute. En grimpant dans ma voiture, j’avais démarré pour prendre la direction de l’immeuble où se trouvait l’appartement qu’Alaric partageait avec Jeremy avec la ferme idée de tenter de redevenir l’Elena qu’ils connaissaient. Et je savais que j’allais simplement y trouver mon petit frère qui malgré tout me manquait bien plus qu’on ne peut le croire. Cela dit, une escale pour souffler un peu, seule serait sans doute la bienvenue avant de me jeter dans la gueule du loup. Non pas qu’il soit féroce, mais disons que Jeremy aurait sans doute de bonne raison de vouloir ne plus m’adresser la parole.

C’était comme ceci, que je me retrouvais garée sur le bas-côté de la route qui bordait de loin la plage. Je soupirais en me détachant, ayant le moteur coupé il me restait simplement à descendre du véhicule pour me retrouver seule sur la plage. Seulement, mais cela semblait difficile, rien qu’en pensant a la tâche à laquelle j’allais m’atteler par la suite. Je ne comptais pas non plus sur le fait que les choses redeviennent comme avant, ce ne serait sans doute pas le cas. Le regard perdu sur la grande étendue d’eau au loin, je prenais mon courage à deux mains laissant passer mon regard devant, non loin du glacier. Glacier devant laquelle je venais de voir Jeremy et lux s’avancer… Et même après avoir cligné plusieurs fois des yeux, ils étaient toujours là, devant moi. Si bien que je sentais mon cœur se serrer petit a petit. Si bien envers mon frère qu’envers le fils de ma cousine.

Cette fois, je descendais de voiture en la fermant à distance. Mon projet venait de changer. Je n’allais pas faire quelques pas dans le sable non. J’allais aller à se glacier comme si de rien n’était. Car je n’avais pas non plus prévu de les rencontrer la bas. Pinçant mes lèvres l’une contre l’autre, je m’approchais, ralentissant le pas en arrivant à leur niveau. Jeremy ne devait pas se douter que j’étais dans le coin, ni même le petit Lux d’ailleurs… si bien qu’étant près deux je posais doucement main sur l’épaule de mon petit frère non sans hésiter.

« Hey Jer’… »

J’esquissais un sourire bien minime, consciente qu’il ne sauterait pas non plus de joie en me voyant. Il avait bien refusé de venir vivre avec nous, alors je devais au moins m’attendre à cela… Je glissais ensuite mon regard sur le fils de Tatiana avec un sourire un peu plus franc.

« Salut Lux ! »

Je regardais un instant le petit garçon avant de faire de nouveau glisser mes yeux sur mon petit frère, là devant moi. Les seules fois où on ne se trouvait sans doute pas très loin l’un de l’autre, c’était sans doute au lycée. Même si parfois c’était des dizaines et des dizaines de salles de cours qui nous séparaient.



Code by Anarchy

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Sur la route dala dala lalalala - Elena - Lun 10 Déc - 17:07

Elena Gilbert & Jeremy Gilbert
« Sur la route dala dala lalalala »



Pas à pas Jeremy, en compagnie de son petit cousin, marchait jusque chez le marchand de glaces. Sûrement que dans ce genre d’endroits, les adultes sont parfois plus embarrassés pour choisir que les enfants. Il y a tellement de choix, tellement de gouts différents, mais aussi de formes, que l’adolescent devenait de plus en plus long. Lux, lui, devait avoir fait son choix bien avant de mettre les pieds à l’intérieur de la boutique. Commande déjà passée pour le petit Ange, il prenait le temps de se délecter de sa crème glacée. Au bout de plusieurs minutes, le lycéen finit par se décider et demanda une glace à l’Italienne parfum vanille. Il ne faisait pas vraiment chaud dehors, il faisait même un froid de canard. L’hiver étant bien installé, il est difficile de ne pas greloter. Pourtant, manger une glace ne semblait pas les déranger. Quoique Jeremy se doute que les Anges sont comme les Vampires de ce côté là, et qu’ils ne souffrent pas des saisons qui passent, tout comme des années qui défilent. Tenant fermement sa glace dans sa main gauche, il chercha de l’autre dans ses poches, afin d’en sortir son portefeuille pour régler les deux achats. Avant de sortir, il prit soin de ranger ses papiers et argent correctement et emboita le pas au petit garçon qui l’attendait déjà sur le trottoir. - Il nous reste encore quelques heures devant nous. Si tu veux, il y a un film qui devrait t’intéresser au cinéma. - Tout en parlant, Jeremy pianotait sur son téléphone pour envoyer un sms à Tatiana. Les parents, en règle générale, s’inquiètent toujours de ce que font leurs enfants. Concernant le petit Lux, ça doit être encore pire. Ce gamin est tout simplement intenable, sans compter qu’il a tout le paradis aux fesses et qu’il est bien difficile de le protéger de la menace qui plane au-dessus de sa petite tête blonde. Et c’est au même moment, que quelqu’un posa sa main sur l’épaule de l’adolescent, l’interpelant également. Surpris, le jeune Gilbert s’était retourné en souriant, puisqu’il avait reconnu la voix de sa soeur. Il ne se doutait pas qu’elle était dans les parages, surtout à une heure aussi avancée. - Elena. Que fais-tu dans le coin ? Tu es toute seule ? - N’aimant pas toute la tension qu’il y a en ce moment, Jeremy fait de son mieux pour rester à l’écart de tout le monde, mise à part Alaric. Enfin là, c’est une autre histoire. Le professeur s’est trouvé au bon endroit et au bon moment pour lui venir en aide. Il l’a sorti d’une sombre période et peu à peu, a jouer un rôle important pour lui. En Ric, Jeremy voit un père. Cela ne veut pas dire qu’il n’a pas aimé le sien et que surtout qu’il ne lui manque pas, mais un jeune homme a besoin d’une figure paternelle pour ne pas se perdre, et c’est justement le rôle que le professeur d’Histoire joue dans sa vie.

Mais c’est vrai qu’à force, Jeremy s’est perdu. Il ne s’est pas perdu dans ses démons, mais plus dans cette famille. Il ne sait plus vraiment où se trouve sa place. Tout a commencé à la mort de John et Jenna. John a tué Anna, Jeremy lui en a énormément voulu, mais il ne pouvait pas oublier que c’était son Oncle. Puis il y a eu la mort de Jenna pour Elena, et il a eu l’impression de se retrouver quelques temps plus tôt, alors que ses parents mourraient en revenant de l’avoir récupéré. A l’époque, il ne lui avait pas pardonné, mais là, il s’est assagi. Sauf ces derniers temps, où il prend le parti de ne plus, ou très peu, voir sa soeur. Mais Elena a les Salvatore, Lexi aussi, ainsi que ses amies Bonnie et Caroline. Tandis qu’Alaric n’a personne, même avec Damon ce n’est plus vraiment ça qui est ça.

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Elena Gilbert,


Admin & Double Petrova
à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 520
Je me trouve : In Mystic Fall's
Age : 30





MessageSujet: Re: Sur la route dala dala lalalala - Elena - Mer 19 Déc - 21:41

La plus grosse
erreur était de
perdre mon frère

" Je ne peux que détester cette fichue distance entre nous deux "




Si j’avais voulu faire exprès, je ne serais sans doute jamais arrivée à me retrouver u même moment et au même endroit que mon frère. J’étais pourtant partie pour aller sonner a sa porte, et non pas pour le trouver dans les rues de la ville. Accompagné de Lux a qui se souriais. Pour le moment je me sentais très bête. Sa faisait quoi ? Un bon moment que mon frère ne m’avait tout bonnement ne pas parler aussi simplement. Et pour cause, nos points de vus différaient et sans doute encore un peu aujourd’hui mais quand on prend une douche froide, on se réveille vite. C’est mon cas. Sans doute un peu mal à l’aise, même si je ne voulais pas le montrer aussi franchement, je osais les épaules pour répondre a sa question.

« Oui je suis toute seule… Et j’étais en route pour aller te voir quand j’ai garé ma voiture ici et tu t’es retrouvé là devant moi. J’avais juste envie de voir mon petit frère...»

Je n’allais pas non plus me chercher de fausses excuses. Ça ne servait a rien. Il fallait simplement dire la vérité et non pas tourner autour du pot et c’était bien ce que je venais de faire. A force d’avoir trop mentit a mon frère par le passé, je ne pouvais plus le faire dorénavant. Je lui avais un jour fait la promesse de ne plus rien lui cacher. Et j’étais bien repartie pour faire perdurer cela. Même si a certains moments, par nécessité j’avais été forcée de le faire. Et pas forcément que pour moi. Je prenais une bonne bouffée d’air en souriant tout simplement. Jeremy a pourtant toutes les excuses pour m’exclure de sa vie. Parce que je l’ai entrainé avec moi, mais même si il fait tous ces efforts pour rester à l’écart des autres et surtout a distance de moi. Il n’en reste pas moins mon petit frère Et pour ma part je n’ai sans doute pas été la meilleure de grande sœur, même si je pensais bien faire.

« Mais si tu es occupé, je repasserais c’est pas très grave tu sais. Je veux pas gâcher ta soirée avec Lux…Je suis pas sûre d’être la personne avec qui on veux passer du temps en ce moment.. »

A vrai dire, c’était moi qui me retrouvais gênée. Je n’étais sans doute pas prévue au programme et je ne voulais pas non plus m’imposer. Tout le monde à bien droit a son petit moment de sérénité avec soit même ou ses proches. Et Jérémy aussi. Je n’avais sans doute pas vraiment vu Lux et j’étais même surprise de le voir en compagnie de mon petit frère. Quoi qu’en fait non, Tatiana c’était vraiment rapprocher de Jérémy et elle avait bien raison. Elle n’aurait pas a craindre les réactions trop excessive et tout ce qui s’en suit. La dessus, rien que de repenser a cela je baissais les yeux. Vraiment pas fière. En plus de l’avoir déçue elle, j’avais déçue tous les gens autour de moi. J’étais même prête a faire demi-tour si Jer me faisais que comprendre que j’étais de trop. Quelque part, je l’aurais bien mérité.



Code by Anarchy

Revenir en haut Aller en bas


Hi, My name's
Contenu sponsorisé,







MessageSujet: Re: Sur la route dala dala lalalala - Elena -

Revenir en haut Aller en bas

Sur la route dala dala lalalala - Elena -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomorrow's World :: Le Point de Départ :: SUJET POUR ELENA-