RSS
RSS



RENOVATION - NOUVEAU FORUM - RECONSTRUCTION - L"ARRIVER EST POUR BINETOT

Partagez|

Le Monde parallèle (intrigue bal Halloween des adultes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Le Monde parallèle (intrigue bal Halloween des adultes) Mar 13 Nov - 11:22


Halloween
Le monde parallèle


Le Bal d'Halloween tourne au cauchemar. Un orage effrayant a éclaté, certaines personnes ont disparu de la fête ..

Le centre ville de Chance Harbor à bien changé. La nature a reprit ses droits, en laissant de l'herbe percer les routes. Des arbres se retrouvent au beau milieu des carrefours. C'est comme si les invités perdus, avaient fait un bon dans le temps. Le futur ? Une réalité parallèle ? Pourtant, il y a des personnes, enfin des âmes semblant errantes. Serait-ce ainsi lorsque l'on meurt ? La vieille boutique de farces et attrapes semblent tomber en ruine. Il n'y a plus aucun bruit, si ce n'est Finn qui tente de sortir d'une caisse de torture. Les maisons sont désertes, les murs s'écroulent et dans l'une d'elle, Dayanara se trouve coincée dans un placard. La porte semble ne plus vouloir s'ouvrir. A part le vent, il n'y a pas grand bruit dans la ville. Si ce n'est les jurons proliféré par une petite Vampire que l'on connait très bien. Sidney vient de faire un plongeon forcé dans la mer. Hum ... à cette époque, on jurait que l'eau est glaciale. Mais le meilleur reste à venir. Au sommet de l'église, perchée par ses vêtements, se trouve Camille. Espérons qu'elle porte des fringues de grandes marques et très résistants.

L'orage gronde toujours. Le vent et la pluie sont dans la partie. Mais cette ville fantôme est plus effrayante encore. Les âmes perdues semblent être obligées de suivre cette route sans s'en écarter ...

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le Monde parallèle (intrigue bal Halloween des adultes) Mar 13 Nov - 23:28

HAPPY HALLOWEEN

"Attention j’arrive ! "




La belle blonde avait céder à l’appel de détresse de sa meilleure amie puisqu’à la base, ce n’était même pas un projet que la vampirette de service se retrouve affabulé d’un déguisement aussi neuf que totalement troué pour paraitre un semblant effrayant lors du bal d’halloween. Cela dit, la demoiselle ne s’était pas faite priée deux fois pour se fondre parfaitement dans la masse en commençant pas foutre les jetons à sa sœur de cœur. Tout était bon pour lui remonter le moral et elle le savait bien mieux que personne. Et pour cause, elle l’avait fréquenté lorsqu’elle n’avait pas été dans le meilleur de ses jours, la toute première fois qu’elles ont fait leur première rencontre il y a fort fort longtemps. Oui oui, on dit bien que shrek déteint sur la jeune femme. Et il n’a pourtant pas été faute de tenter de résister au petit garçon du dernier phénix existant ! Cependant, ce petit chenapan à toujours eu raison de la meilleure amie de sa mère, quoi qu’il arrivait. C’était un peu comme si ces deux là, malgré leur grande différence d’âge étaient de meilleurs amis. Camille était toujours la bonne patte sur qui compter lorsqu’il faisait des bêtises et en retour, lorsque cette dernière voulait quelque chose de Tailla il lui suffisait d’amadouer Conor pour qu’elle puisse obtenir tout ce qu’elle voulait à propos de la maman du petit gars !

Cela dit, au cours de cette soirée qui devait pour autant se dérouler vraiment sans l’ombre d’un seul cauchemar et pourtant, ce n’était pas le cas. ! Après les fenêtres qui se retrouvent murées toute seule sans aide de la main humaine, puis les lumières qui s’affaiblissent jusqu’à devenir un lointain souvenir, ce fut le tour d’un satané orage ! Satané oui ! Parce que ce n’est pas non plus quelques fenêtres tout à coup murées, des portes bloquées ou une panne d’électricité qui fera peur à cette femme-là loin de là. Ce qui le peut en tout cas, c’est lorsqu’un coup de foudre, et sans jeux de mot, vous assomme votre petite tête ! Camille n’a même pas eu le temps de répondre une quelconque ânerie a Tailla qu’elle avait déjà été sonnée, ne sachant plus si son corps était présent en même temps que son esprit a cette fête.

Camile a voulu a tout prix se rendre à cette fête, il lui fallait maintenant en assumer les conséquence, même si cette dernière était loin de se douter que les choses prendraient une telle tournure. Pour le moment, la demoiselle se retrouvait pendue son déguisement après la pointe d’un cloché, autrement dit dans le vide et elle n’en avait aucune idée. Cela dit, il est préférable de vous dire qu’elle ne sera pas a prendre avec des pincette lorsqu’elle s’en rendra compte. Tenez d’ailleurs ! La voilà qui bouge, remuais des doigts en premier sans doute pour tâter sur quoi elle se trouve dans un moment pareil pour que tout lui semble léger… Et ce n’est pas peu dire ! Ce qui lui fit lever les yeux cette fois, c’était sa gouttelette d’eau froide qu’elle sentait tombée par intermittence sur son visage ! Il pleuvait ! Mais bizarrement puisse ce que son visage n’était pas bien exposé à la pluie si elle supposait être par terre, quelque part mais en dehors, sans aucun doute du manoir où elle s’était rendue en compagnie de sa meilleure amie. Fermant les yeux, puis les ouvrants la seconde d’après histoire de bien se rendre compte qu’elle ne rêvait pas, la généreuse blonde comprit. Elle était confronter à un ciel qui menaçait de lui éclater en pleine face et ses pieds ne touchais pas par terre. Et pour cause, elle avait eu beau les remuer bien plus que de raison, elle n’avait pas bougée de place et se trouvait toujours au même endroit comme si quelque chose l’empêchait d’avancer.

En tentant de regarder où en étaient ses pieds s’attendant sans doute au pire, la vampirette sentit quelque chose lui résister derrière elle avant d’entendre comme un bruissement de tissus entrain de se déchirer, mais cela en valait la peine ou pas, puisqu’elle vit ses pieds… A sans doute plus de 70 mètres au-dessus du sol. Prenant un tout autre air, Camille m’en croyais pas ses yeux, sa non ! Elle n’y croyait pas un traitre mot de toutes les informations qui passaient dans son esprit ! Elle regardait aux alentour, n’entendait rien d’autre d’ailleurs, que le tissus de son déguisement qui semblait se déchiré de plus en plus si elle osait le moindre geste. Elle était sans doute seule au monde pour le moment. Et même si la ville ou elle s’était retrouvée semblait totalement déserte, elle entendait de loin et même de très très loin quelque chose ou quelqu’un s’acharner contre son sort. Cela dit pour le moment, elle n’osait plus rien faire, espérant tout simplement ne pas tomber des cieux comme cela. Non, elle fulminait juste, et pas qu’un tout petit peu pour tout dire. Certes qu’a un moment où à une autre elle se ferait rôtir comme un poulet a la broche si la foudre venait a avoir la bonne idée de tombée sur le mas qui la maintenant suspendue dans les airs

« Je vais lui faire avaler son slip et ses merveilleuses idées à celui qui à pondu cette fête ! C’est pas lui qui va se faire rôtir après le cloché de l’église ! Manquerait plus que sa tient ! »



Code by Anarchy

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le Monde parallèle (intrigue bal Halloween des adultes) Jeu 22 Nov - 10:50

C'est Halloween !

La fête d’Halloween prenait une tournure bizarre. Septique, je regardais tout autour de moi, ne comprenant pas. J’entendais les voix des gens, eux aussi complètement perdues. Que se passait-il ? Des yeux, je cherchais Elijah qui venait de partir en direction de son frère, mais d’un coup, un terrible coup de tonnerre survint et ce fut le noir le plus total. Le temps que ma vision s’y habitue, je me trouvais dans un endroit des plus confiné, ne comprenant pas ce qu’il m’arrivait. Je tentais d’ouvrir la porte, apparemment, d’un placard dans lequel je me trouvais prise au piège. Je tapais, tapais encore et encore, et mon acharnement finit par payer. Réussissant à sortir, je me redressais, observant l’endroit où je me trouvais. Je ne reconnaissais rien et surtout, il n’y avait personne. Il s’agissait d’une vieille maison, dont la toiture trouée laissait apercevoir le ciel sombre et couvert. La pluie s’engouffrait un peu partout et je sortis de cette maison, un peu sonnée par tout ça. La ville semblait déserte, digne d’une film d’horreur. De l’herbe traversait la route, perforant le bitume de part et d’autre. Des arbres se retrouvaient au milieu du passage et des gens étranges marchaient en fil indienne. Ils ne semblaient même pas réel, un peu comme s’il s’agissait de fantôme. Ne voulant pas attirer l’attention de qui ou quoique se soit, je me faisais discrète, longeant les murs. Je venais d’entendre du bruit. Quelque chose autre que le vent et le tonnerre. En levant la tête, je restais comme clouée sur place. Camille se trouvait sur le toit de l’église. Comment avait-elle fait pour atterrir là-haut ? Je me demandais bien qui se jouait de nous ainsi. Mais reprenant mes esprits, je me dépêchais d’entrer dans l’église, et de monter jusqu’au clocher. Il y avait une vieille fenêtre, avec un rebord en pierre. Ne pouvant l’ouvrir, je dus briser la vitre. Oh Dieu me pardonnera bien de lui avoir esquinté sa fenêtre, c’est pour la bonne cause après tout. Prenant soin d’assurer mes pas, pour ne pas me ramasser plus bas, je venais d’enjamber le rebord. Me tenant comme je pouvais aux tuiles, je marchais sur un petit muret d’à peine quelques centimètres de large.

« Tiens bon Camille, j’arrive … enfin je l’espère. »

Manquant de glisser, je venais de me faire une belle frayeur, mais je repris sur moi, fermant les yeux pour me calmer un petit peu. Je commençais à grimper, une change que je sois un Vampire et que je sois plutôt agile. En quelques minutes, alors que l’orage grondait toujours et que je me retrouvais trempée comme une soupe, j’avais réussi à rejoindre Camille. Il ne me manquait plus qu’à faire en sorte de la détacher du mat, ce qui n’allait pas être une partie de plaisir. Je regardais tout autour de moi, pour trouver quelque chose qui pourrait m’aider, mais non, rien, évidemment, sinon ça ne serait pas drôle pour ceux qui nous font vivre ça. Je n’avais plus qu’une seule solution : escalader ledit mat. Et c’est ce que je fis, non s’en craindre qu’il ne casse, puisqu’il n’avait pas l’air bien solide. Arrivée en haut, je pus toucher les vêtements de la blondinette.

« Je vais te détacher, mais fais attention en retombant, tiens-toi bien au mât. »

Prenant mon courage à deux mains, je venais de tirer un coup sec sur les vêtements de Camille qui se déchiraient légèrement. Oups … ce n’était pas dans mon intention de tout casser.

Mon déguisement
Spoiler:
 
code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le Monde parallèle (intrigue bal Halloween des adultes) Ven 23 Nov - 2:07


Le bal d'Halloween
On m'as dit qu'il fallait s'amuser, on va essayer


Mon déguisement
Spoiler:
 

J’étais au bal ou l’on m’avait invité et je me douter bien que celui-ci ne pouvait qu’être préparé par mon petit frère Niklaus. Celui-ci a toujours eu les folies des grandeurs depuis qu’il est vampire enfin Hybride. Tout doit être grand, immense et surtout époustouflant tels a son image si on peut dire. Je n’avais pas trop envie d’y aller mais on m’a dit que si je voulais me sociabilisé il fallait que j’aille côtoyer des gens et c’est ce que j’ai fait. Mais des fois je me dis que des que l’on me dit cela il y a un souci car sa na pas louper. La première fois où j’ai voulu un peu m’amuser cela m’a conduit directement au temps de Salem donc je savais que là son aller être encore un tour dans ce genre. Apres on dit que je suis bizarre à rester froid et surtout a rien faire paraitre mais quand il vous arrive toujours des choses comme cela tu te poses souvent la question. Car même quand j’ai trouvé le grand amour et que je me sentais bien Niklaus n’a eu que la bonne idée de m’enfermer dans une boite entouré de quatre jolie planche avec une dague dans le cœur donc pourquoi ce soir cela serait diffèrent. Mais une devise a était dit un jour de qui ne tente rien a rien et se soir je vais encore tenter ma chance voir si je vais réussir à passer une soirée a peut prêt normal. Ben déjà arriver au manoir quand j’ai vu toute les personnes qui était invité en plus de moi je me suis dit que la ça ne sera pas se soir que je me sociabiliserais, d’un côté il y a ma famille avec eux tout va bien, mais il y a aussi les deux Salvatore qui ont essayé de tuer mes frères donc ça ne passe vraiment pas et aussi la charmante Elena enfin pas si charmante car celle-ci à essayer de me tuer. Donc je me suis mis dans un coin de la pièce regardant silencieusement la soirée, sous mon costume personne ne me reconnais enfin si à part ma famille et certain vampire qui me connaisse car on se reconnaît entre nous. Mais les autres les petits humains, Démon ou tout autres créature ne savent pas qui je suis et cela je peux le dire ça m’amuse bien. Mais l’amusement fut de courte durée car d’un coup la porte se claqua je tourné la tête en direction de la porte et là j’ai vu Kol faire un saut et finir le trajet sur le fesse, là je me suis rappeler ce que Niklaus m’a fait subir à Mystic Falls j’ai lustré son sol. Alors que je regarder la scène les yeux grand ouvert je m’approcher doucement de Kol pour essayer de le relever il ne comprenait pas lui-même ce qu’il lui était arrivé et quand je regarder autour de moi en le relevant j’ai vu la fenêtre barricader et la lumière c’est étend et la musique aussi et pour couronner le tout un orage se mis à gronder. Moi passer une soirée ordinaire c’est impossible. Donc auprès de Kol essayant de le relever l’orage se mis à s’intensifier et d’un coup je me suis retrouver dans un endroit noir mais de chez noir là.

Ouvrant les yeux doucement j’essayer de bouger mais impossible et je sentis quelques chose qui me piquer légèrement le corps. Je ne comprenais pas ou j’étais, j’ai bougé doucement la tête pour remettre les trous des yeux en face des miens et je remarquer une petite ouverture devant mon visage et regardant à travers je voyais l’extérieur. Voulant à nouveau bouger un de mes bras je le sentais bloquer et là je compris que j’étais dans un male de torture au moindre faux mouvement le piège se referme sur moi et je suis Dead pour quelques heures donc on va éviter. Réfléchissant comment faire pour sortir je ne trouver aucune solution délicate à faire, je vais devoir à me la jouer à la Niklaus. Cherchant un technique des moins risquer pour ne pas prendre une des pointes j’ai essayé de me mettre dans la tête de Niklaus pour voir comment celui-ci aurait fait à ma place, mais cela est assez dur car nous assez à l’opposé et là je me suis dit que je n’allais pas y aller par quatre chemin et tout détruire et d’un coup j’ai donné un coup de genoux dans la porte qui l’envoya voler et je suis sorti en vitesse vampirique avec que le piège s’enclenche. Bon dans ma tentative j’avais un peu détruit se qui se trouver dans le magasin que je me trouver mais bon je préfère détruire des trucs que me retrouver encore une fois avec un pieu dans le cœur. Regardant autour de moi je voyais que le magasin était assez désert sortant pour voir s’il y avait des personnes je voyais que la route était en sale état et que de l’herbe pousser partout je me suis dit vraiment que la tout était pas normal. Alors que je marchais dans la ville essayant de trouver quelques chose j’aperçus des gens au loin m’approchant d’eux je voyais qu’il se diriger vers l’église mais arriver à leurs niveau j’ai compris que ce n’était que des fantômes. Mais où je suis tombé encore. Je me suis mis sur le perron de l’église et j’ai enlevé mon masque et les poser au sol, me redressant je taper un peu mon costume et je remis mes cheveux en place et là d’un coup j’ai entendu hurler. J’ai relevé la tête car j’avais compris que sa venait de au-dessus de moi et là les yeux grand ouvert j’ai vu une jeune femme tombé du ciel et sans réfléchir je l’ai rattrapé. Si j’aurais était humain je pense que je me serais fait écraser comme une crêpe comme on dit. Le regardant droit dans les yeux ne comprenant pas je lui dit

« Vous allez bien mademoiselle ? »

La regardant voir si elle avait quelques chose, j’ai remarqué qu’elle était en petite tenue relevant la tête pour regarder son visage je lui dis un peu gêner

« Je …je vais vous reposer au sol car vous êtes dans une tenue peu inapproprié pour vous »

Sentant qu’elle était gêner je lui esquisse un petit sourire pour la rassuré et là j’entendis une voix familière. Je me suis retourné et là j’ai vu la femme d’Elijah me retournant vers elle je lui dis

« Elijah est avec vous Dayanara ? »

Mais d’un coup j’entendis des jurons venant d’un peu plus loin écoutant attentivement j’ai sortit

« Nous ne sommes pas seuls j’entends quelques qui sort des propos plus que malpoli et cela est une femme »



Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas


Hi, My name's
Contenu sponsorisé,







MessageSujet: Re: Le Monde parallèle (intrigue bal Halloween des adultes)

Revenir en haut Aller en bas

Le Monde parallèle (intrigue bal Halloween des adultes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomorrow's World :: Le Point de Départ :: Sujet Tailla-