RSS
RSS



RENOVATION - NOUVEAU FORUM - RECONSTRUCTION - L"ARRIVER EST POUR BINETOT

Partagez|

Nouveau cours d'histoire (pv les élèves)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Ven 2 Nov - 13:44

Un cours d'Histoire
« Il ne faut pas perdre les bonnes habitudes »


Même si nos proches meurent un par un. Même si nos larmes ne cessent de couler. Et même si tout semble perdu, la vie continue. Le monde ne s’arrête pas de tourner avec nos morts. Il faut aller de l’avant et reprendre nos existences en main. Tout ça passe par le travail. Aujourd’hui, Alaric devait aller de l’avant. Il devait faire table rase du passé, faire comme si tout allait bien. Ne se soucier que de ses nouveaux élèves. Des nouvelles têtes, nouveaux caractères et sûrement nouvelles épreuves à traverser. Reprenant son rôle de Professeur d’histoire, il se lève le matin avant que le soleil ne montre le bout de son nez. Sur les alentours de six heure, Alaric se retrouve dans sa cuisine, buvant une tasse de café tout en vérifiant, une énième fois, qu’il n’a rien oublié. Il ne voudrait pas passer pour un imbécile dés sa première journée de cours. Puis la douche et les vêtements confortables à enfiler. Il n’oublia néanmoins pas qu’il est une sorte de père maintenant et qu’il doit penser à réveiller son « pensionnaire ». Quelques pas dans la direction de la chambre du jeune chasseur, Alaric frappa à sa porte avant de l’ouvrir.

« Jeremy, on part dans dix minutes. »

N’étant pas non plus d’une richesse à en jeter les billets par les fenêtres, leur appartement se trouve au plus loin du centre. La ville montagnarde n’est pas si grande que ça, mais une fois les heures de pointe arrivées, il est impossible d’avancer sans tomber dans un bouchon. Le début de matinée ne se passait pas trop mal et avec l’aide du petit Gilbert, ils étaient arrivés à l’heure au lycée. A peine sortie de la voiture, qu’Alaric était entré dans le bâtiment, laissant Jeremy rejoindre ses amis. Le professeur d’histoire traversa le couloir et s’arrêta devant le bureau de la secrétaire, frappant quelques coups sur la porte entrouverte. Elle lui montra où se trouvait la salle des professeurs, dans laquelle il se trouvait à présent. Les yeux s’étaient posés sur lui quand il avait franchi le palier. Essayant d’avoir l’air le moins bizarre possible, Alaric salua ses nouveaux collègues d’un geste de la tête avant de se rendre à ce qui ressemblait à un casier avec son nom dessus. Son emploi du temps s’y trouvait et en l’observant attentivement, il venait de se rendre compte que sa première heure de cours serait faite avec la classe de Jeremy et Tatiana. Rassuré, il n’aurait pas que des inconnus devant lui pour ce début de journée.

La sonnerie venait de retentir. Les élèves entraient dans le bâtiment pour prendre place dans leurs salles. Alaric, sortant du coin réservé aux profs, était partie à la recherche de la pièce où il allait enseigner. En entrant à l’intérieur, les jeunes gens étaient déjà tous installés. Certains affichaient un sourire satisfait en le voyant. Il s’agissait bien sûr de ses anciens élèves de Mystic Falls ou encore de connaissances qu’il s’était fait en arrivant en ville.

« Bonjour, je suis votre nouveau professeur. »

Dit-il en laissant la porte claquer derrière lui. Il déposa ses affaires sur son bureau et s’assura qu’aucun petit rigolo n’avait mis de clous sur sa chaise. Attrapant une craie, il se mit devant le tableau et commença à écrire son nom ainsi que prénom. Une fois fait, il se retourna vers l’assemblée.

« Je m’appelle Alaric Saltzman. Des questions ? »
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Ven 2 Nov - 17:21

Une nouvelle journée de cours
Mon oncle c'est le prof

Je sens que je vais aimer l'Histoire moi



Une nouvelle journée de cours s’annonçait. C’est à l’hôtel que je me trouvais, dans une chambre que j’ai prise avec mon fils. Ca fait un moment que j’y vis. Peut-être quelques semaines. Je n’ai rien dit à Klaus, connaissant son opinion là-dessus. Elena ne sait pas non plus où je suis passée, puisque d’un jour à l’autre, j’ai disparu sans rien dire. Je ne veux m’imposer nul part et je sais que j’arriverai à m’en sortir toute seule, quoiqu’il m’en coute. Ce matin là, c’est seule que je me réveillais. La veille, Lux était parti avec Lucifer et depuis, je n’ai plus aucune nouvelle. Je ne me fais pas trop de soucis, je sais très bien que son père ne lui ferait aucun mal. Enfin je l’espère. Il m’arrive parfois de me demander ce qu’il se passerait, si Lux venait à lui désobéir. Est-ce que Lucifer agirait comme une personne normale, en le punissant ? Il ne faut pas oublier que c’est tout de même le Diable. Il agit toujours d’une façon démesurée. Pourtant, j’ai confiance ou plutôt je tente de faire comme si j’avais confiance. Avec lui, Lux est en sécurité. Personne n’osera l’attaquer tant que Lucifer sera présent. C’est une bonne chose, puisque, à part lui, peu de monde peut se vanter de pouvoir lutter contre des Anges.

En me levant, je me sentais assez bien, même si j’allais sûrement croiser Stefan au lycée. Ce n’est pas quelqu’un de méchant, enfin avec moi. Mais il va vouloir savoir où je suis passée et ça, je ne veux pas qu’il le sache. En aucun cas, je lui en veux non. C’est plutôt contre ma cousine que j’ai une dent. Elena continue à tout faire pour que Klaus se retrouve enfermé. Elle le fait pour elle, pour sa fille. Mais ne comprend pas qu’en retour, je veux aussi protéger Klaus pour moi, pour mon fils. Peut-être que dans le fond, nous nous ressemblons trop et c’est ce qui fait, que nous n’arrivons pas à nous entendre. Nous sommes des personnes conciliantes, sauf quand les problèmes touchent aux personnes que l’on aime. Et moi, Klaus je l’aime, peu m’importe si Elena ne croit pas en la relation que j’entretiens avec lui.

J’étais partie prendre une bonne douche et à mon retour dans ma chambre, j’attrapais les vêtements que je m’étais préparée la veille, pour aller plus vite. Il s’agissait d’un jean moulant couleur noir, d’un petit top gris, surmonté d’une petite veste légère dont je remontais le zip jusqu’à la moitié. J’enfilais ensuite mes bottes, par-dessus mon pantalon et après avoir enfilée mon blouson ainsi que mon écharpe, je n’oubliais pas de prendre mon sac à dos. En chemin pour le lycée, je m’étais arrêtée pour prendre un bon petit déjeuner comprenant un croissant et un chocolat chaud. Je n’avais pas prise plus de dix minutes pour tout avaler. Je n’étais pas vraiment en avance et comme je ne fais qu’arriver en retard en ce moment, je ne voulais pas risquer que se soit de nouveau le cas aujourd’hui.

En voyant les autres élèves encore dehors, j’étais soulagée. Pour la toute première fois depuis mon inscription, je ne manquerai pas le premier quart d’heure de cours. N’ayant pas prise le temps de me lier d’amitié avec des gens, je ne connais pas grand monde. Il faut dire que j’avais plus important à faire que parler shopping ces derniers temps. Mais en voyant Jeremy arriver, avec Alaric, mon sourire revint. Me rendant auprès du petit frère d’Elena, je déposais ma main sur son épaule.

« Salut Jer. Est-ce qu’Alaric est là en simple visite ? »

Ma curiosité n’allait pas tarder à être soulagé. Quand la sonnerie retentit, j’entrais dans le couloir, partant vers mon casier pour prendre mon livre d’histoire, avant de monter dans les étages. Je marchais jusqu’à ma salle de cours et m’installais à une table pas trop devant, ni trop dans le fond, essayant de passer incognito. Mais en voyant notre nouveau professeur entrer, mon sourire revint. Je ne connais pas trop bien Alaric, c’est vrai, mais je sais qu’il s’agit de mon oncle par alliance, ayant été marié à ma tante.
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Sam 3 Nov - 6:18



Je fais enfin quelque chose de mon éternité feat les élèves

Passer un deal avec ma soeur, ça n’a pas que de mauvais côtés. Je voulais, plus que tout au monde, pouvoir sortir en pleine journée. C’est une chose impossible pour nous, les Vampires. Sauf si nous avons la chance de posséder un bijou de journée. Dayanara ne voulait pas m’en procurer, sauf si je lui montrais que j’étais capable de m’améliorer. Pendant longtemps, trop longtemps, je ne me suis pas attaquée à un seul humain. Le sang que j’absorbe tous les matins, me vient de poches de sang que je récupère auprès de mon dealer favori, Ezekiel. Encore maintenant, l’envie de m’attaquer aux humains ne m’est pas revenue. Ma petite soeur a donc capitulé et j’ai obtenu ce que je voulais, grâce à la petite Tatiana. N’ayant pas eu la chance de vivre une vie de lycéenne auparavant, j’ai donc décidé de m’y inscrire maintenant. Ce que l’on voit à la télévision est si tentant, que moi aussi j’avais envie de connaitre tout ça … Mon inscription s’est faite la veille. Il me manquait quelques documents, comme un extrait de mon acte de naissance, mais un petit coup de regard qui tue et paf, le tour est joué. La secrétaire m’a inscrite sans plus de question.

Aujourd’hui, c’est le jour J. J’ai décidé de m’amuser un peu dans cette vie. Le jour m’ouvre à nouveau ses bras. C’est horrible de devoir passer à côté de tant de choses. Les gens qui vivent tous les jours, sortant à la lumière du soleil, ne s’imaginent pas la chance qu’ils ont. A présent, c’est à mon tour. La veille, j’ai faite quelques emplettes, il me faut bien des affaires pour travailler. J’ai réussi à me procurer tous les livres qui se trouvaient sur la liste et me voici, prête à en découdre avec les professeurs. Arrivée sur le parking, je gare ma voiture et en descend. Certains regards se posent sur moi, mais je m’en fiche. Je sais que c’est une petite ville, montagnarde en plus. Les gens ne sont pas accueillant du tout, mais je suis pas là pour trainer avec cette petite bande de boutonneux. Qu’ils aillent au diable, je veux juste voir ce que j’ai loupé.

Avec mon look, je ne passe pas inaperçue. Ma longue chevelure blonde est agrémentée de mèches rouges, ici et là. Je porte un jeans brut, genre baggy, une paire de vans, un petit tee-shirt prêt du corps et une veste à capuche. Je marche vers le bâtiment, ne faisant pas attention aux autres qui me regardent. En entrant à l’intérieur, je me rend dans un bureau, pour récupérer mon emploi du temps. Il me reste maintenant à trouver mon casier, dont on m’a donné un numéro, mais aussi ma salle de cours. Je n’ai jamais mise les pieds dans un lycée, de toute ma vie. J’ai plutôt l’air perdu comme ça. Mon regard se pose un peu partout, jusqu’à ce que je vois ma soeur. Un sourire aux lèvres, je me dépêche de la rattraper. Elle est justement à son casier. Ayant plus l’habitude que moi, elle m’aidera sûrement. Dayanara et moi, ce n’est pas le grand amour, mais je sais qu’elle ne me laissera pas ramer à ce point.

« Coucou petite-soeur. Tu peux me dire où se trouve ce casier ? Et cette salle ? »

En jetant un oeil à l’intérieur de son casier, je vois une photo de Elijah et de Yaël. Ca me fait mal de ne pas connaitre mon neveu de façons officielles. Je sens mon coeur se serrer et je n’aime pas ça. J’ai combattu mon humanité durant des siècles, jusqu’à ne plus rien ressentir, mais depuis ma rencontre avec Sam Winchester, tout revient à la surface et ça fait mal, vraiment mal. C’est Dayanara qui me sort de mes pensées en m’emmenant jusqu’à mon casier. J’y dépose les livres dans je n’ai pas besoin tout de suite et le referme en mettant un code qui m’est cher. Je grimpe aussi dans les étages, tout comme elle, jusqu’à ce qu’on entre dans une salle de cours. C’est comme à la télévision. Les lycéens n’aiment pas les cours, mais quand on a passé des siècles sans pouvoir s’y rendre, on ne peut qu’apprécier ce qui nous est offert.

« C’est une chance qu’on se retrouve dans la même classe, tu crois pas ? »

Je m’installe à une table, Dayanara a celle à côté de moi, bien qu’il y ait une allée entre nous deux. Le professeur ne tarde pas à arriver et coup de bol, c’est aussi son premier jour ici. Il doit être dans le même état que moi.
code par (c) eylika. photo de we heart it.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Lun 5 Nov - 11:35



Premier jour dans un nouveau lycée .. l'angoisse feat les élèves

« Mmh … où est ce téléphone … Allo ? … Oui maman, je suis bien arrivée à Chance Harbor. Non, je n’ai pas encore vue Elena, je suis arrivée cette nuit, je ne voulais pas la réveiller … A l’hôtel. J’ai eu de la chance, il y avait encore quelqu’un à la réception … Mais … quelle heure est-il ? … OH maman, il n’est que 7am, j’ai encore le temps pour aller au lycée … D’accord, je te rappelle ce soir. Non t’inquiète pas, tout va bien. Embrasse Tyler si tu le croise … »

J’ai bien du mal à me lever aujourd’hui, mais je dois me rendre au lycée. Maman a fait en sorte de m’inscrire à distance, maintenant je dois m’y tenir. C’est un miracle qu’elle m’ait laissé partir de Mystic Falls, alors si je lui désobéis, elle est capable de venir me chercher de force. Pour éviter cette confrontation, je préfère me tenir à mes engagements. Je me rends dans la petite salle de bain attenante à ma chambre et prends une douche. A la sortie de celle-ci, j’enroule une serviette autour de mon corps et je commence à me brosser les cheveux. J’enchaine par le brossage de dents, même si je suis un vampire je n’ai pas perdu mes bonnes habitudes, puis je me maquille. De retour dans ma chambre, je sors quelques vêtements et je me fais une séance essayage devant mon miroir. J’ai enfin trouvé ce que j’allais porter, je n’ai plus qu’à me prendre mon petit déjeuner. Une poche de sang et un croissant font l’affaire. Pour ne pas être en manque pendant les cours, je me prépare une petite gourde avec du sang à l’intérieure que je glisse dans mon sac. Je ne veux pas risquer de tuer quelqu’un. Ca m’est déjà arrivé une fois et c’est horrible à vivre. Je ne m’en suis toujours pas remise. Une fois prête, j’attrape mon sac de cours, ma veste et mon portable. Quittant ma chambre, que je verrouille derrière moi, je prends ma voiture pour me rendre au lycée. En chemin, je m’arrête devant une dame pour lui demander ma route. La veille, je suis arrivée beaucoup trop tard pour faire du repérage. La gentille personne m’oriente assez vite, je ne suis qu’à quelques mètres. Je m’empresse de les faire et de me stationner sur le parking. En descendant de ma voiture, je fais quelques pas, puis m’arrête devant ce grand bâtiment. Sur mon épaule repose mon sac en bandoulière. Un nouveau lycée où personne ne me connait. Je ressens une boule au ventre, du stress sûrement. Je suis une gentille fille, je ne devrai pas avoir du mal à me faire des amis. Pourtant j’ai cette sensation d’être la nouvelle du lycée, celle qui va ramer pour se faire accepter et j’ai horreur de ça. Soupirant pour me donner du courage, j’aurais tellement aimé que Tyler soit là. Mais je vais devoir faire sans lui et c’est un grand manque que je ressens maintenant. Je reprends mon chemin et pousse la porte de l’établissement. Je dois aller récupérer mon emploi du temps auprès de l’intendante. Celle-ci me montre où se trouve mon vestiaire et m’explique où est ma salle pour le cours d’histoire. La cloche sonne, je me dépêche de mettre quelques livres dans mon vestiaire et je colle une photo de Tyler et moi, sur l’intérieur de la porte. Je n’ai pas le temps de m’apitoyer sur mon sort, alors je verrouille mon vestiaire, y mettant la date de mon premier baiser avec Tyler, puis je grimpe dans les étages. J’entre dans la salle de cours et m’installe sur l’une des tables dans le fond. De ma place, j’observe les autres adolescents qui entrent et en voyant Alaric, je ne peux réprimer mon sourire. Je suis tellement contente de voir un visage connu, que j’ai l’impression qu’on m’ôte un énorme poids de sur la poitrine.
code par (c) eylika. photo de we heart it.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Elena Gilbert,


Admin & Double Petrova
à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 520
Je me trouve : In Mystic Fall's
Age : 30





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Lun 5 Nov - 19:46

Nouveau cours d’histoire !

" quand on reprend la route des cours … "




Le lycée … Ce n’était pas non plus très loin pour moi, tout juste derrière même dirais-je. Et pas encore terminé. Et si ce matin je m’étais levée de bonne heure c’était pour avoir le temps de tout faire. A vrai dire je n’avais pas vraiment perdu de temps pour sauter du lit, laissant Stefan dormir pendant que moi j’allais sous la douche avant de m’habiller pour ensuite finir de me préparer. La seconde étape avait été de préparer Lexi pour l’école, en commençant par la réveiller en douceur. Le même rituel avait ensuite suivit. Douche, habillage, coiffure avant de descendre pour le petit déjeuner. C’était le temps pour moi également d’en faire autant. J’avalais un café tout en vérifiant que le cartable de ma fille était prêt pour sa journée d’école. Je laissais même cette dernière prendre ses céréales sur le canapé, devant la télévision.

« Lexi ? On y va ! »

Sachant très bien que la petite tête blonde prendrait tout son temps pour regagner la cuisine, je commençais par laver ma vaisselle de déjeuner avant d’attraper son bol, lui recommandant au passage d’enfiler une veste et ses chaussures. Quant à moi, je finissais ce que je faisais en quatrième vitesse avant d’attraper à la voler un papier et un stylo pour laisser un mot au cadet des Salvatore, l’informant que j’étais partis déposer Lexi à l’école et que j’irais directement au lycée. Et bien sûr que je le retrouvais là-bas. Car à vrai dire, même en m’étant levée de bonne heure, rien n’empêchait le fait que je nous avais déjà mise en retard ! Je ne perdais pas non plus de temps une fois dans la voiture puisqu’aussi vite installer au volant je la démarrais. Vérifiant bien évidement que tout le monde avait sa ceinture. Le long du trajet, la conversation avec ma fille n’était pas très innovante… Elle me parlait de tout est de rien jusqu’à ce qu’au final ce soit moi qui lui demandait un service. D’être sage pour sa nouvelle journée d’école. Car même si c’était une élève modèle, la maîtresse n’avait pas raté l’occasion de me dire qu’elle se dissipait de plus en plus avec l’arrivée de Lux dans la classe. Certes, je ne pouvais pas non plus lui en vouloir d’être complice avec son cousin, qu’elle ne voyait d’ailleurs que lors de ses journées d’école. Alors que j’entendais la cloche de l’école retentir depuis la voiture, je m’étais empressée de me garer sur le trottoir, juste face à l’entrée du bâtiment tout en lui souhaitant encore une bonne journée. J’attendais que la porte arrière claque et aussi de la voir s’engouffrer dans l’école tout en souriant avant de repartir.

En jetant un coup d’œil sur la pendule du tableau de bord, je remarquais que je n’avais plus que 10 minutes pour rejoindre le lycée avant le début des cours. Et d’ailleurs distraite par cette pensée, j’avais été forcée de donner un coup de volant pour éviter un fou furieux en voiture qui roulait bien plus vite que la vitesse autorisée en ville et qui venait de me couper sous le nez, comme si je n’avais pas existée. Si bien que j’en avais callée ! Poussant un soupir de rage, je remettais le contacte avant de me refondre dans le décor de la circulation. Aucun bouchon en vue par ailleurs. Ce qui n’était pas plus mal ! Puisque de cette manière j’arriverais peut être à l’heure en cours ! Une fois au lycée il ne m’avait pas été très compliqué de trouver une place pour me garer, cela dit c’était au pas de course que je regagnais les bâtiments, mon sac sur l’épaule et mes livres sous le bras.
Arrivée dans le couloir qui comprenait la salle d’histoire, le premier court que j’aurais aujourd’hui, je vis la porte ce fermer de loin. J’actionnais d’autant plus le pas, avant d’ouvrir moi-même la porte, me retrouvant bien penaude devant toute une salle de cours pleine a craquée qui avait désormais les yeux rivés sur moi. Je ne prêtais pas grande attention d’ailleurs aux autres puisque je me dépêchais de regarder Alaric qui se tenait là, debout derrière ce qui serait son bureau dorénavant. Je me revoyait presque à l’époque où tout pouvait aller bien, si je peux dire, à Mystic Falls avant que beaucoup trop de choses n’arrivent.

« Je suis désolée j’ai eu quelques contre-temps. »

Comme bien souvent dans un cas comme celui-ci, je pressais mes lèvres les unes contre les autres. A vrai dire je ne m’attendais pas vraiment à de véritable remontrance, juste un rappel. Alaric connaissait bien ces « contre-temps ». D’ailleurs, il pouvait le comprendre car il s’agissait, à l’heure qu’il était, de conduire sa filleule à l’école élémentaire. Je passais devant son bureau pour regagner le fond de la ranger en regardant ou je mettais les pieds avant de relever le visage, le regard fixé sur un visage que je connaissais bien et qui m’avait manqué. C’était Caroline ! Elle était là, pas très loin de Tatiana d’ailleurs. Je la regardais avant d’esquisser un sourire une fois la surprise passé. Caroline s’était bien gardée de me dire qu’elle était en ville, d’ailleurs si je me souviens bien la dernière fois que je l’avais eu au téléphone sa venue a Chance Harbor n’était même pas un projet ! Je déposais tout simplement mes affaires sur le pupitre a côté du sien avant de m’installer avant de murmurer.

« Tu ne m’avais pas dit que tu devais venir ! »

Le visage penché sur le côté, vers ma meilleure amie, je n’avais pas quitté du regard Alaric qui scrutait d’ailleurs un autre coin de la classe. J’aurais voulu la prendre dans mes bras mais je devais pour le moment me contenter de cela.


Code by Anarchy

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Lun 5 Nov - 20:07







C'est aussi la rentrée des professeurs


Il faut savoir mettre une barrière entre les profs et les élèves, mais plus facile à dire qu'à faire ☠
Il va me rendre fou…Encore quelques jours et je serai bon pour l’asile ! Mais pourquoi il est tombé sur moi ? Ok je lui dois énormément mais est-ce une raison pour qu’il ne fiche rien ? Qu’il passe son temps à tout déranger et salir ? Ce mec est pire qu’un gosse mal élevé. Encore une fois je suis au milieu de la maison ou de ce qui était une maison la veille. Là c’est un capharnaüm. Des poules ou même un cochon penseraient que c’est le paradis. Des chips partout. Ma parole, il ne sait pas manger ? A moins qu’il soit trop bourré pour trouver sa bouche ? Mais c’est quoi ça ? Je me baisse pour mieux voir. Il y a un truc qui me parait bizarre près du canapé. Je m’approche un peu plus et soulève le coussin pour y trouver des cadavres de bière. Non c’est pas vrai ! C’est un véritable cauchemar ! Et avec tout ça je dois me rendre au lycée pour ma première journée d’enseignement. Je ne retrouve même pas ma veste. De quelle couleur sont les chaises déjà ? Il y a tellement de bordel dessus qu’il est impossible de les voir. Il fait exprès, ce n’est pas possible. Personne ne peut mettre un tel bordel en même temps deux heures. C’est tout sauf quelque chose de normal…Ma veste ! Je la vois ! J’enjambe les cartons dans le passage, mon pied se prend dans les barreaux d’une chaise et je me retrouve en train de sauter sur une jambe pour ne pas m’affaler sur le carrelage. Ce matin c’est comme si je faisais un parcoure du combattant. Heureusement, ma veste n’est pas tachée. Je pose les yeux sur l’horloge et je suis déjà en retard. J’attrape, à la hâte, un sac dans lequel j’y ai glissé les bouquins et les cours pour mes élèves. Je prend ma voiture et je pars pour le lycée. Je ne sais même pas à quoi le bâtiment ressemble. Tous les renseignements que j’ai reçu, c’est par téléphone qu’ils m’ont été donné. La ville n’est pas immense et je n’ai pas de mal à trouver. Je n’ai pas cours avant deux heures au moins, mais je tiens à faire le tour de l’établissement. C’est mon premier poste de professeur, je ne veux rien laisser au hasard.

A l’entrée, une femme m’a indiqué la salle dans laquelle je dois faire cours. Je n’ai pas de mal à la trouver. Bien sûr, elle est vide de monde. Mais y entrer en tant que professeur et non élève, me remplie d’une sensation bizarre. Je pose mon sac sur mon bureau et je commence à ranger quelques unes de mes affaires dans les tiroirs. En vérifiant que tout est en place, j’ouvre ma trousse…Mais…Qu’est-ce que…?…C’est pas vrai. Je vais vraiment faire un malheur. Mes stylos ont disparu…et à la place se trouve du saucisson sec. Mon oncle ne perd rien pour attendre. En plus de foutre le bordel dans la maison, il touche à mes affaires. Comment je vais faire sans stylos ? De quoi je vais avoir l’air si dés le premier jour je dois fouiller dans les trousses de mes élèves ?

Je redescend jusqu’à la salle des professeurs, mais ne trouve rien. Je regarde un peu partout, mais il n’y a rien à faire. En relevant la tête, je vois un mot sur le tableau des notes aux profs. Je m’approche et plisse légèrement les yeux pour lire. Deux nouveaux professeurs ? Je suis l’un d’eux, mais qui est l’autre ?…Alaric Saltzman…professeur d’histoire…ok. Ca me fait plaisir de ne pas être tout seul à débarquer. Je vais aller le saluer et lui piquer quelques stylos. Je grimpe de nouveau dans les étages et je me rend jusqu’à la salle d’histoire. Je frappe un coup et ouvre la porte. Les élèves ont tous les yeux rivés sur moi. « Bonjour à tous. » Je m’avance dans la salle, fermant la porte derrière moi et me rapprochant du professeur avant de lui demander tout bas : « Alaric, je peux t’emprunter quelques stylos ? »

© Macha


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Mer 7 Nov - 13:16

Cours d'histoire

"L'histoire est ma matière favorite"





Je m’étais décidé de quitter le cocon familiale dans la semaine j’en avais marre de vivre j’ai mes parents et de passer pour la petite fille model alors que je ne le suis plus depuis bien longtemps. Comment vous expliquez cela, son est assez facile car quand j’étais encore humaine oui je l’étais et même quelques temps après ma transformation mais de reste avec Niklaus celui-ci m’a appris à m’endurcir et devenir plus forte et de ne jamais faire confiance même si cette confiance je l’ai donné déjà à plusieurs reprise et on m’a toujours reprise. Et la a ma mère je ne pouvais pas lui redonner quand j’ai appris que celle-ci à essayer de tous nous tuer quand on était à Mystic Falls. Je suis resté chez eux car la famille avait besoin de moi quand ils avaient récupérer Niklaus mais maintenant que tout le monde et repartit a leurs petites vie. Elijah avec Dayanara, Kol et Finn faisant de la cohabitation, Niklaus dans son manoir, moi je n’allais pas rester ici. Je sais que ma fille aller pas accepter car j’avais refusé il y a quelques mois ce que j’allais entreprendre mais elle est l’enfant et moi l’adulte. Mais je n’allais pas le faire aujourd’hui car la ce que je vais faire surtout c’est retourner en cours oui vous avez bien entendue je retourne en classe juste à voir ma tête vous comprenez que ça me fait super plaisir. Mais j’ai envie de passer inaperçu ici comme je l’avais a peut prêt fait à Mystic Falls, me m’était inscrit à la rentrée dernière mais je n’y étais jamais allé. Mais la comme j’allais me retrouver autonome il fallait que je fasse des occupations et là le lycée fut une bonne option.

Me levant au aurore comme à mes habitudes depuis des centaines d’années je suis partit me doucher tranquillement. Sortant de ma douche je mettais enrouler dans ma serviette pour aller m’habiller pour le lycée. J’étais descendu au rendez de chaussée et avait entendu des bruits dans le grand salon cela devait être mon père ou ma mère mais je n’y suis pas allé je suis allé dans la cuisine me restauré d’un bon café et d’un verre de sang. En même temps j’étais en train de préparer le petit déjeuner pour ma fille qui était encore en train de dormir à cette heure aussi tôt. Alors que j’avais fini de préparer le déjeuner pour Chelsey et fini le miens par la même occasion j’ai nettoyé ma vaisselle et je suis allé dans ma chambre faire quelques cartons. Les heures passer et défiler et l’heure pour réveiller ma fille arriver à grand pas. Je m’approcher doucement de sa chambre et y rentrée m’approchant de son lit je me suis assise a coter d’elle et les réveillés doucement. Alors que ma petite fille était réveiller je l’ai envoyé se doucher et l’ai aidé à s’habiller. Alors qu’elle était prête nous sommes descendu toute les deux prendre le petit déjeuner. Apres qu’elle a tout mangé je l’ai envoyé vite se laver les dents et le visage et après embrasser ses grand parents. Prenant mes affaires je l’ai appelé et je l’ai emmené a l’école, la déposant juste à temps celle-ci courra jusqu’à sa classe et moi partit au lycée je n’étais pas en retard jusqu’à qu’un accident se trouve sur ma route et me voici dans les embouteillages.

Enfin sortit des embouteillages j’arriver au lycée et me suis garer. Sortant de ma voiture et ne voyant plus personne dehors j’avais compris que tout le monde était rentré en cours. Alors que je parter a mon cassier j’attraper mon emploi du temps et vu que j’avais cours d’histoire cool ma matière favorite. Je suis partit en classe et en poussant la porte j’ai fait comme si de rien était regardant ou il y avait des places j’ai percuté la personne juste debout devant moi. Je l’ai regardé en levant un sourcil et lui et je suis partit m’assoir juste derrière Dayanara en lâchant pas du regard pas l’homme à côté d’Alaric. Je me pencher en avant vers Dayanara et lui dit

« Belle-sœur c’est qui se nouveau ? »



Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Mer 7 Nov - 14:33

Un cours d'Histoire
« Il ne faut pas perdre les bonnes habitudes »


Ce qui est difficile pour un professeur, plus que pour un élève, c’est d’arriver dans un nouveau lycée. Il ne faut pas se rater pour le premier jour. Ce sont les trois premières minutes qui importent le plus. Celles qui feront naître une réputation dans les couloirs. Et son stress venait de s’en aller lorsque la porte claqua derrière lui. Son regard s’était posé un peu partout sur la salle et il était bien content de voir autant de visages connus. Il y avait sa nièce par alliance, Tatiana, avec qui il s’entend plutôt bien malgré quelques petits accrochages. Son élève apprenti chasseur, Jeremy. Rien à dire, si ce n’est que ce jeune homme est le fils qu’Alaric n’aura jamais la chance d’avoir. Caroline, une élève de Mystic Falls. Dayanara, également une ancienne élève. Et Elena qui venait d’entrer avec quelques minutes de retard. Bien sûr, Stefan était de la troupe, puisqu’il veille sur tout le monde. Mais il y avait des retardataires, comme d’habitude. Ceux qui veulent le nouveau professeur ou simplement des élèves un peu flemmards qui se lèvent en retard.

Après s’être présenté et face au manque de question de ses élèves, Alaric attrapa la liste où apparaissaient tous les noms des lycéens participants à son cours. En voyant le nom Mikaelson, à deux reprises, le Chasseur eut l’impression que son sang ne faisait qu’un tour dans ses veines. Kol est bien plus agaçant que sa soeur. Visiblement, il était absent, pourvu que ça dure. En entendant quelqu’un frapper à la porte puis entrer, Alaric tourna la tête dans sa direction. Il se redressa et s’approcha de lui.

« Des stylos ? Oui bien sûr, attends. »

Retournant à son bureau, il ouvrit un tiroir et en sortit une boite avec de quoi écrire à l’intérieure. Il se rapprocha à nouveau de l’homme et la lui donna. Rebekah entra au même moment, bousculant l’interlocuteur de Ric sans même s’excuser. Finalement, qu’est-ce qu’elle peut être énervante et mal élevée cette fille. Mikael s’est montré dur avec ses fils, mais c’est surtout elle qui aurait mérité d’être remise à sa place de temps en temps. Enfin, quoiqu’il en soit, le Chasseur n’allait pas laisser cette petite impertinente lui pourrir sa journée. Si elle compte se la jouer princesse, elle se retrouvera collée à nettoyer les trônes … Mais pour le moment, Alaric reposa son regard sur l’autre homme, affichant un léger sourire.

« Tu es l’autre nouveau prof c’est ça ? »

Après avoir reçu la réponse affirmative du jeune homme, Alaric se tourna vers sa classe. Les élèves en profitaient tous pour discuter évidemment. Il se racla la gorge, attendant que les jeunes gens ne le regardent.

« Ecoutez. Pour ceux qui ont prit l’option Philosophie, je vous présente votre nouveau professeur qui … j’ai comme l’impression, va devoir refuser du monde à son cours. »

Ajouta-t-il en souriant tout en regardant l’adulte présent. Alaric n’est pas fou, il a bien remarqué qu’une majorité d’élèves féminines ne le quittent pas des yeux.
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Mer 7 Nov - 17:08

Ah les cours ....

Bip-bip-bip

« Mmh … éteins le réveil chéri … s’il te plait. »

Plaquant l’oreiller sur ma tête, je suis étonnée de n’avoir aucune réponse. Je jette un oeil à mes côtés et ne voyant pas mon Mari, je me redresse pour éteindre ce maudit machin bruyant. Avec une tronche endormie, je regarde partout autour de moi, aucune trace de Elijah. Bizarre. Tant pis, je me lève, prend une douche et enfile mes vêtements. Une fois prête, je descend à la cuisine où je retrouve mon charmant époux sur une chaise.

« Bonjour mon amour. Tu m’as manqué dans le lit … j’espérais un petit câlin avant de me rendre en cours … tu sais où tu m’oblige à aller pour jouer l’espionne. »

Je prend alors mon air de chien battu et je fais le tour de la table, venant m’installer sur ses genoux, l’embêtant pendant qu’il lit son journal. Yaël n’est pas là, il a passé la nuit chez son grand frère, ce qui nous permet de nous retrouver dans notre nouvelle maison. D’ailleurs ce manoir, c’est Elijah qui nous l’a dégoté. Un très bon choix, franchement, j’ai été conquise dés que je suis entrée à l’intérieure. Et rien qu’à regarder l’extérieur qui est aussi sublime. Mais la première fois, puisque j’avais les mains de mon Originel sur les yeux, c’est l’intérieur que j’ai vu en premier. Ensuite, voyant l’heure tourner, je finis par me relever et par aller préparer le petit déjeuner. Je dépose une tasse de sang devant Elijah, mais aussi café et même croissants. Le matin, il n’est pas très bavard, mais ce n’est pas grave, je parle pour quatre. Une fois le petit déjeuner de terminer, je joue la carte des yeux du chat potté pour qu’il accepte de m’accompagner avec sa voiture. Quoi ? C’est la classe d’arriver à bord de sa Lincoln de luxe. Je n’ai pas besoin de l’embêter trop longtemps pour qu’il me cède. Nous finissons de nous préparer, puis nous prenant la direction de sa voiture. Le trajet n’est pas trop long et en quelques minutes, il s’arrête juste devant l’entrée. Le temps que je sorte, je dépose un baiser sur ses lèvres et je finis par partir pour le lycée. A l’intérieur du bâtiment, je prends mes livres dans mon casier, quand j’entends une voix familière. Ma charmante soeur a décidé de suivre les cours également. Je ne peux pas la laisser dans la mouise, alors je l’emmène jusqu’à son casier et lui explique où se trouve ses salles de cours. Comme la sonnerie a retenti, je me dépêche de me rendre en histoire. Je prends place au milieu de la salle, et j’attends que le professeur arrive. Mon regard se pose alors sur la fenêtre, jusqu’à ce que quelqu’un se mette à la table voisine, m’adressant la parole. Sidney … Je ne sais pas quoi penser de ma soeur. Elle peut être gentille, comme une véritable peste manipulatrice. A qui ai-je à faire là ? La vraie soeur ou la peste ?

« Oui c’est une chance. »

Lui dis-je avec un sourire sur les lèvres. Je regarde ensuite les autres élèves entrer, notamment Elena que je ne peux tout simplement pas blairer. Puis mon regard se pose sur l’homme qui vient d’entrer. Il semble un peu vieux pour suivre des cours, mais bien jeune pour un professeur. Rebekah arrive en se plaçant juste derrière moi. Je me recule un peu vers elle quand elle m’adresse la parole.

« Je sais pas, je l’ai jamais vu mais il est vraiment sexy … mmhh … pas plus qu’Elijah bien sûr. »
code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Jeu 8 Nov - 15:57

Les Cours
« Chasseur la nuit et Lycéen le jour, on se croirait dans Buffy contre les Vampires »

Ne surtout pas perdre les bonnes habitudes et le lycée en fait parti … malheureusement. Jeremy dormait à poings fermés. La veille, il l’avait passé à s’entrainer avec Alaric. Ce n’est pas de tout repos. Puis, il était resté tard sur son ordinateur, pour correspondre avec Tatiana. Celle-ci est fragile en ce moment, vraiment trop fragile. Depuis sa dispute avec Elena, Tatiana vit à l’hôtel avec son fils. Tourner en rond n’apporte jamais rien de bénéfique. Elle avait besoin de parler et il semblerait que Jeremy soit la personne à qui elle peut se confier, sans risquer d’être juger. Parce que c’est simple, Jeremy ne juge personne, jamais. C’est un gentil garçon qui aimerait voir tout le monde heureux, même si c’est au détriment de son propre bonheur. Il n’a pas eu de chance dans la vie. Il a d’abord perdu ses parents dans un accident de la route. Puis est tombé amoureux d’une fille qui sortait avec Tyler Lockwood. Ils se sont battus à plusieurs reprises pour des histoires de jalousie d’ailleurs. Mais Vicki est morte, également. Sa soeur n’a rien trouvé de mieux que d’intervenir en demandant à Damon d’interférer dans ses souvenirs. Peut-être ne se rappelait-il plus de la vérité, mais le manque était là. Un manque qui le rongeait de l’intérieur, sans même savoir pourquoi. Il a ensuite rencontré Anna. Il s’est avéré que c’était un Vampire qui a d’abord essayé de se servir de lui. Mais après ça, ils ont vécu une belle relation. Une relation bien méritée, sauf qu’elle a également trouvé la mort. Puis il y a eu John, son oncle, qui a donné sa vie contre celle d’Elena. Sa tante Jenna qui est décédée quasiment en même temps. Jeremy, lui-même, est mort une fois. Il a sombré à plusieurs reprises dans les dépendances. Alors oui, il est sûrement le mieux placé pour comprendre ce que traverse Tatiana. D’autant plus que lui aussi a dû affronté Elena. Pire encore, elle s’est permise une seconde fois d’interféré dans sa vie, en l’envoyant dans une autre ville. Et ça, il ne lui a pas pardonné, bien qu’il ne remet jamais le sujet sur la table.

Aujourd’hui, Jeremy a fait son choix. Celui de vivre avec Alaric. Cet homme, bien qu’ayant malheureusement un alter égo fou, est certainement le seul en qui il peut avoir confiance. Il sait que le Chasseur n’irait jamais demander à un Vampire de lui effacer la mémoire ou encore de le virer dans une autre ville. Non. Alaric n’est pas comme ça. Il laisse aux gens l’opportunité de faire leurs propres choix. Peut-être que le refus de Jeremy, de vivre avec Elena, a profondément blessé cette dernière, mais c’est en partie de sa faute. Il n’a plus confiance en sa soeur. Pas assez pour vivre avec elle. A tout moment, elle pourrait demander à Stefan de le renvoyer à Mystic Falls, sans même lui demander son avis. Alors non. Jeremy veut vivre sa vie, il y tient. Même s’il fait les mauvais choix, il se relèvera et apprendra de ses erreurs.

Ce matin là, Alaric venait de le réveiller pour le lycée. C’est aussi le premier jour pour le professeur qui ne semblait pas plus inquiet que ça. En même temps, ce serait un comble si le Chasseur se mettait à craindre ses élèves, alors que le soir venue, il trucide les Vampires sans même une once de crainte … Tout juste réveillé, l’adolescent se leva et partit directement prendre sa douche. Il s’habilla en vitesse pour ensuite partir prendre son petit déjeuner. Pendant qu’il avalait ses céréales, il observait Alaric.

« Tatiana ne va pas bien du tout … On devrait essayer de faire quelque chose pour elle, tu ne crois pas ? »

Savoir la petite Sorcière totalement démunie lui faisait mal. Lui, c’est grâce à Alaric s’il a réussi à s’en sortir, alors peut-être qu’elle a également besoin de trouver son « Alaric ». Jeremy sait très bien que son professeur tentera quelque chose. Il ne laisse jamais les gens dans leur merde comme ça. Mais en lui disant ça, il espère que son tuteur en parle rapidement avec la jeune femme … Une fois le déjeuner terminé, Jeremy et Alaric partaient pour le lycée. Quand la voiture se stationna l’un entra dans le bâtiment et l’autre partie derrière, dans un coin retranché du bahut.

« Anna ? … Anna ? »

Il parlait à voix basse, pour que personne ne l’entende. Il a rêvé d’elle la nuit dernière et sait très bien que ce n’était pas un simple rêve, mais le fantôme de sa petite-amie qui tentait d’entrer en contact avec lui. Mais malheureusement, la cloche sonna et il dut partir en cours. Il se dépêcha d’arriver et se mit non loin de Tatiana. Tout le monde finissait par prendre place dans la salle. Alaric venait d’arriver, suivi par Elena, puis un autre homme présenté comme un nouveau professeur. Jeremy observait la jeune Sorcière, qui ne semblait pas dans son assiette.

« Tatiana, un billard après les cours, ça t’intéresse ? »

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Jeu 8 Nov - 16:39

Une nouvelle journée de cours
Mon oncle c'est le prof

Je sens que je vais aimer l'Histoire moi



De ma place, j’étais plutôt distraite par la fenêtre. Je ne faisais pas vraiment attention à qui entré dans la salle. A la place, mon regard était fixé sur la fenêtre. Je ne tournais la tête qu’en entendant la voix de ma cousine, qui avait prit soin de me foutre un vent monumental. Le regard presque vide, je reposais les yeux sur Dayanara et Rebekah, pas très loin de moi. Elles semblaient avoir remarquées l’attitude d’Elena à mon égard. L’air un peu triste, je reposais mon regard sur la fenêtre, quand j’entendis quelqu’un m’appeler. En tournant la tête, je vis Jeremy. Esquissant un petit sourire, j’étais touchée de voir qu’il avait envie de me remonter le moral. Une partie de billard n’était pas fait pour me déplaire. Qui dit billard, dit bar et obligatoirement alcool.

« Oui … merci Jer. »

Dans tout le brouhaha, j’entendais que des parties de chaque conversation. Je n’étais pas tellement dans mon assiette, ou plutôt, pas assez pour me joindre à une discussion. Puis Alaric commença à parler et je déposais mon regard sur lui, puis sur l’homme a ses côtés, qu’il venait de nous présenter comme étant un nouveau professeur. Il me semblait plutôt sympathique, au moins dans mon malheur d’avoir atterri dans cette ville, j’avais au moins le plaisir d’avoir deux professeurs plutôt gentils. Mais même s’ils sont gentils, ce n’est pas une raison pour ne pas travailler. D’ailleurs, avant même que mon oncle Alaric ne dise quoique se soit, je commençais à fouiller dans mon sac, me rendant compte que j’avais oublié mon livre d’histoire. Je regardais un peu autour de moi, cherchant quelqu’un qui voudrait bien le partager avec moi. Jeremy semblait tellement sur une autre planète, que je m’étais penchée vers Rebekah, non loin de moi.

« Rebekah … j’ai oublié mon livre d’histoire, je peux suivre avec toi s’il te plait ? »

J’aurais pu demander à ma cousine, mais comme c’est la guerre froide entre nous, je préfère m’adresser à la soeur de Klaus. D’ailleurs, elle ne lui a jamais fait une scène parce qu’il sortait avec moi. Même qu’elle s’était montrée relativement sympathique, alors que tout le monde semble s’accorder pour la rejeter. Ca doit être ça, entre rejetées, on ne peut que s’entendre. Peu à peu, je me rendais compte que les personnes les plus gentilles envers moi, ce ne sont pas celles que l’on peut croire. Les Vampires, notamment Dayanara et Rebekah, le sont. Sidney a l’air plutôt amusante. Puis il y a aussi Jeremy et Alaric, des chasseurs. Comme quoi, je ne peux pas me défaire du monde de la magie, puisque seuls ses acteurs m’acceptent. Mais avant toute chose, il fallait que je prévienne mon professeur que j’allais suivre sur le livre de quelqu’un d’autre. Evitant ainsi une réprimante.

« Monsieur Saltzman … j’ai oublié mon livre, je peux suivre sur celui de quelqu’un d’autre ? »

J’appréhendais tout de même sa réponse, puisque je n’ai pas de chances en ce moment. J’espérais qu’il n’allait pas me coller pour ça. Mais c’est mal connaitre Alaric, c’est l’un des professeurs les plus sympas, j’en suis certaine.
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Mar 13 Nov - 20:10

Les Lycéens


Pour passer inaperçue dans cette ville et pour découvrir ce qui est en train de se préparer dans notre dos, je me suis inscrite au lycée. Lorsque j’ai annoncé cela à Azazel, cela l’a plutôt intrigué au départ. Il a du me prendre pour une cinglé, mais ça, j’ai l’habitude. Puis après, il m’a tout de même donner quelques conseils. Venant de lui, ils sont toujours bons à prendre. Je patientais dans ma chambre d’hôtel, jusqu’à ce que deux coups retentissent contre ma porte. D’un pas tranquille, je m’y dirige et ouvre. Un livreur tenant un gros carton dans les bras, attendait que je le débarrasse. Lui arrachant presque le paquet des mains, je claque la porte en mettant un coup de pied dedans. S’il l’a reçu dans le nez, tant pis pour lui. Je m’empresse d’ouvrir le carton, découvrant mes nouvelles affaires. Ce crétin de livreur m’a mise en retard, alors je prend ce qu’il vient, arrache les étiquettes pour ne pas avoir l’air d’une débile, et j’enfile le tout. Je fais en sorte de ne surtout pas oublier mon sac à dos et paf, je disparait, pour réapparaitre dans les toilettes du lycée. Tranquillement, je monte dans les étages, ne prêtant pas d’attention aux regards des autres étudiants. La journée commence par un cours d’histoire, j’ai connu bien plus ennuyeux que ça, j’en suis certaine. Je me faufile le plus discrètement possible, alors que tout le monde est déjà installé, et je m’assoie à une place dans le fond. Sans vraiment le montrer, j’observe chaque personne présente. Il y a des Sorcières, des Vampires et bien d’autres choses encore. J’écoute d’une oreille ce qu’il se dit à travers la classe. Une petite brune qui discute avec une blonde, comme si elle ne l’avait pas vue depuis plus d’un siècle. Une autre brune qui semble avoir de la chance que sa tête soit bien accrochée à son cou, sinon elle l’oublierait tout comme son bouquin d’histoire. Il y a aussi un club de blondes là. Trois presque l’une à côté de l’autre. Deux d’entres elles semblent porter sur le maquillage, plus que sur les cours … La troisième a un look que j’aime assez, je sens que l’on va bien s’entendre toutes les deux.

Je repose mon regard sur les deux hommes, près du bureau. L’un d’eux semble être le professeur du cours qui va commencer. Quant à l’autre, prof également, il semble plutôt jeune, peut-être sa première journée. En tout cas, tout le monde, enfin toutes les filles, le regarde comme s’il s’agissait d’une friandise sur laquelle elles ont envie de se jeter.

Je pense que j’ai fais le tour de l’horizon, j’attrape alors un stylo et un livre que je ne quitte jamais. Le temps que tout le monde discute, je peux largement finir ce que j’avais commencé la veille, sans craindre qu’on ne me grille. Je crois que j’ai une énorme chance de tomber dans une classe où il y a beaucoup de nouveaux venues. Ce qui me permet de me fondre dans la foule sans qu’on ne me pose trop de questions.
B-NET
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Mar 13 Nov - 20:43




Nouveau cours d'Histoire
Ft. les participants
« Jeremy. Je t’en prie, ne me laisse pas toute seule. »Il n’y a rien à faire, il ne m’entend pas, ne me voit pas. Jeremy a décidé de ne plus penser à moi et je me retrouve de l’autre côté, plus seule que jamais. Dans son coeur, je survie mais c’est trop peu. J’ai peur de ne pas résister longtemps. Entre dans son imaginaire, alors qu’il sommeille, peut-être qu’il s’en souviendra au réveil et qu’il pensera de nouveaux à moi. Si je pouvais le faire en étant ‘vivante’, je dois pouvoir le faire même loin de ce monde. Je m’installe sur le lit, à ses côtés et l’observe. Il est si paisible que j’ai peur de le réveiller. Mais je me rend compte que je le perd peu à peu. La seule chance que j’ai d’être à nouveau auprès de lui, c’est de me rappeler à ses bons souvenirs. En me concentrant, je lui fais revoir quelques uns de nos meilleurs moments. J’espère que ça fonctionnera, j’ai si peur d’être toute seule.« Jeremy, tu m’entends ? »Nouvelle tentative alors qu’il prend son petit-déjeuner, mais rien à faire. Ce que j’ai fais, n’a servi à rien. Je disparais, triste et blessée. J’erre dans les rues de cette ville. Je me sens invisible, j’ai l’impression de ne servir à rien. Je longe les vitrines qui s’étalent le long de la route et je l’entends. Surprise je le suis. Je le suis d’une façon très agréable. Mon sourire renait enfin, mais lorsque j’apparais, il est déjà de dos, prêt à se rendre en cours. Je le laisse partir et je ne perds pas espoir. Cette fois-ci, c’est la bonne. Attendre la fin des cours c’est bien trop long pour moi. Je préfère m’amuser un peu et lui tenir compagnie. J’apparais une nouvelle fois, mais dans la salle de classe de Monsieur Saltzman. Assise sur la table, juste derrière lui, personne ne peut me voir à part Jeremy ou peut-être également sa soeur, qui m’a déjà aperçu lors de mes premières apparitions à son frère.

Je regard autour de moi et j’ai l’impression que tout Mystic Falls s’est donné rendez-vous dans cette ville.« Je crois que toutes les filles en pince pour le nouveau professeur. »En le voyant surpris, jusqu’à se retourner légèrement, mon sourire s’intensifie. Je suis heureuse qu’il m’est appelé. Je ne peux me résigner à abandonner. Plus que tout, mon rêve est de revenir dans le monde où il se trouve. Ma vie, ma mort, ma survie, je ne les imagine pas sans lui.« Je suis contente que tu ne m’aies pas oublié. »C’est la vérité. J’étais un peu jalouse lorsqu’il a commencé à entretenir une relation avec Bonnie. Mais bien heureuse lorsqu’elle l’a quitté, même si c’était en partie de ma faute.

Ne voulant pas lui attirer des problèmes, je me tais à présent et attend que le cours ne commence. Je ne peux pas y assister en tant qu’élève, mais être là, parmi tous ces adolescents, ça me donne l’impression d’être à nouveau en vie.
© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Ven 16 Nov - 15:35

Cours d'histoire

"L'histoire est ma matière favorite"






Moi faire une entrée discrète je ne crois pas. J’aime me faire remarquer et surtout que l’on me regarde. On pourra dire que je suis une peste croiser d’une nombriliste ben j’assume car je le suis depuis bien longtemps et je ne changerais pas d’ici demain. J’ai essayé à la naissance de ma fille pour rester avec l’homme que j’aimais mais cela n’a rien fait car il l’aimait toujours et cela ne changera jamais. Même si moi je l’aimais sincèrement pour lui je n’étais que le deuxième choix la roue de secours. Bref donc j’étais allé en cours et en retard de surcroît, en rentrant dans ma classe avec notre professeur monsieur Saltzman j’ai percuté un petit nouveau enfin je croyais que c’était un élève comme nous tous mais en fait non c’était un professeur mais je l’ignorer complètement. Je regarder ou se trouver ma belle-sœur car quand on est en cours on est inséparable et alors que je l’ai vu je me diriger vers elle et m’installa juste derrière elle. Alors que j’étais assisse je lui demander qui était le nouveau et comme elle se douter si je lui parle d’un mec c’est que celui-ci m’intéresser. Se penchant en arrière ma belle-sœur me dit qu’elle ne savait pas mais qu’il était sexy mais pas plus qu’Elijah. Je me suis mise à pouffer de rire et lui ai donné une petite tape sur l’épaule pour lui dire dans le style que tu étais bête. Alors que tout le monde était là je tourner la tête dans toute la classe voir qui je connaissais et non loin de moins se trouver la petite Elena celle-ci aurait pas pu rester chez elle ou repartir a Mystic Falls sa m’aurait fait des vacances mais je sais que Nik aurait était la chercher car il a besoin de son sang pour faire ses hybrides. Mais je ne sais pas pourquoi je ne pouvais pas m’empêcher de la regarder cette pin bêche mais d’un coup mon regard se déposa sur Tatiana qui avait l’air quand même triste que sa propre cousine la snob. Regardant Elena qui parler avec Caroline je déposer ma main sur l’épaule de Daya pour attirer son attention et lui dit


« Tu as vu la Elena comment elle snob la pauvre Tatiana ? Quesqu’elle peut m’agacer cette Gilbert »


Je ruminer dans mon coins quand l’autre Gilbert le petit Jeremy est arrivé et le regardant celui-ci n’avait pas snobé sa cousine il l’avait même invité à faire un billard au moins c’était sympa de sa part de penser à sa cousine car lui aussi a était comme rejeter quand il était tombé amoureux de Anna qui était un vampire, oui était car la pauvre et morte. Alors que notre Prof était en train de commencer à parler je le regarder sans grande attention je préférer discuter avec ma belle-sœur des derniers ragots qu’il y avait jusqu’à qu’une jeune femme fasse son entrée et aille s’assoir au fond de la classe. Je n’y ai pas prêté grande attention car des nouveaux il doit en avoir beaucoup même si les nouveau c’était nous a l’occurrence mais comme il y a plus de monde de Mystic Falls ici sa reviens à ce que ce soit eux les nouveaux. Donc je me reconcentré à ce que je disais avec Dayanara mais quand Alaric commença à présenter le nouveau que j’avais percuté en disant que c’était le nouveau prof de philosophie j’ai penché légèrement ma tête et dit a daya en rigolant

« Je crois que je vais suivre un nouveau cours moi »

J’ai pas pu éviter de rire car je crois que je n’allais pas être la seule à vouloir suivre se cours. Alors que j’étais en train de relooker le nouveau prof mon attention fut attirée par Tatiana qui m’interpella. J’ai tourné la tête vers elle qui me demander si elle pouvait suivre avec moi car elle avait oublié son livre d’histoire. J’ai regardé mon livre d’histoire comme une idiote puis poser mon regard sur Elena et j’ai eu un sourire en coins et née et là j’ai regardé à nouveau la petite amie de mon frère et lui ai dit

« Bien sur approche-toi »

Alors que je souriais toujours du fait qu’une aller râler car sa cousine deviens plus proche de moi que d’elle. Je regarder Tatiana qui était en train de dire à Ric qu’elle aller suivre avec quelqu’un d’autre j’ai ouvert mon livre d’histoire et j’ai aidé Tatiana à rapprocher sa table de la mienne en faisant exprès de faire du bruit pour qu’Elena nous regarde bon les autres aussi mais je m’en moquer je voulais attirer l’attention d’une seule personne et alors que Tatiana se trouver coller à ma table. Et la quand je me rassois j’ai regardé Elena et levant un sourcil façon dire Et Ouais je regarder Tatiana et lui dit à haute voix pour que la Gilbert entend


« Dit Tatiana sa te dit d’aller faire les magasins avec moi et Dayanara ? On va te faire découvrir des endroits magique et surtout tu t’amuseras pas comme avec certaines personnes »


Je me douter qu’elle avait entendu et sa m’amuser de la faire crisser l’autres. Moi cruel ? Si peut, je m’amuse juste à me venger de miss perfection qui n’a loin de l’être. Elle veut se faire passer pour la martyr ben moi je vais la faire passer pour tels, car quand on vivait sur le même toit elle a vu ce que je vivais d’avoir Renié ma famille et là elle fait la même chose avec sa cousine car elle a choisi mon frère ? Mais moi je vais prendre la petite Flemming sous mon aile et lui montrer qu’elle a fait le bon choix de choisir Nik car il sera toujours là pour elle et qu’il fera tout pour elle. Et je le ressens au fond de moi que Tatiana ne sera pas comme sa cousine à se servir de Nik comme juste un garde du corps mais que c’est sentiments pour lui sont pure.


Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Mer 21 Nov - 15:30

Ah les cours ....

En cours, j'observais les autres élèves présents. Tous avec leurs styles si semblables comme un parfait troupeau de moutons. J'étais néanmoins contente de voir ma sœur, même si elle est parfois pénible. Autant dire, qu'elle n'a pas sa langue dans sa poche et que quand elle peut me faire une vacherie, elle ne s'en prive pas. Je regardais Alaric, puis les autres élèves et l'homme que Rebekah avait poussé en entrant. Du coin de l'oeil, je vis la petite Gilbert entrer et zapper complètement sa cousine, comme si c'était une moins que rien. Qu'est-ce qu'elle peut être odieuse cette fille et après, ils diront que c'est Katherine la peste de leur famille. Me penchant légèrement, jusqu'à ce que ma main touche la petite poche devant mon sac, j'en sortie mon poudrier, ainsi que mon miroir de poche. L'ouvrant pour regarder si le maquillage était toujours bien en place, j'attrapai mon liner pour en remettre un léger trait au-dessus des yeux. Ce n'est pas pour autant que je n'entendais pas ma belle-sœur me parler. Tournant la tête vers Tatiana, je vis son regard triste et de l'autre côté, Elena qui faisait comme si elle n'existait pas. Et bien, elle a un sacré culot. Ma sœur m'a faite toutes les misères du monde et je ne l'ai jamais traité de la sorte. D'ailleurs pour regard s'était reposé sur Sidney durant un instant.

« Normal, elle se prend pour le nombril du monde celle-là … Alors qu'elle n'a vraiment rien pour elle, son ancêtre est bien plus jolie ... »

Mon regard fut attirer par Alaric, alors qu'il reprenait la parole. Etrangement, même s'il est un Chasseur, c'est bien le seul que je supporte et que je respecte. Il n'est pas méchant et ne tue que les Vampires qui le méritent. Ce n'est pas le genre à tuer tout ceux qu'ils croisent sur son chemin, sauf si jamais c'est Dark Alaric qui prend le dessus. Là, vaut mieux ne pas traîner dans le coin. Notre chasseur de professeur, enchaîna en nous présentant l'homme à ses côtés, comme étant un autre professeur. Rebekah ne tarda pas à répliquer, ce qui me fit pouffer de rire.

« Bouscules-le une nouvelle fois, il finira peut-être par te coller et tu te retrouveras toute seule avec lui. »

En voyant que tout le monde sortait son livre, j'en fis de même. Je ne voulais pas que ce soit moi qui me fasse coller, j'ai autre chose à faire que de passer mon temps au lycée. Si si … il faut que je m'offre de nouveaux vêtements, chaussures et maquillage également. Puis, j'entendis la voix de la petite copine de Klaus. Je tournais la tête vers elle, alors qu'elle s'adressait à Rebekah, voulant suivre avec elle sur son livre. Mon regard se posa presque aussitôt sur sa cousine, qui l'avait snobé à son entrée dans la classe. Bien sûr, j'étais certaine que ça n'allait pas lui plaire de voir Rebekah traîner avec Tatiana.

« Ah du shopping, tu lis dans mes pensées. J'ai bien besoin de sortir un peu, vivement la fin des cours. »

Je regardais ma belle-soeur avec un sourire en coin, avant de voir que Sidney regardait devant elle, sans rien dire. Je me doute qu'elle fait de son mieux pour se rattraper et je n'ai pas le droit de l'évincer de ma vie. Je dois lui montrer que si elle veut, il y a toujours un place pour elle dans mon cœur.

« Tu nous accompagne Sid ? »
code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Elena Gilbert,


Admin & Double Petrova
à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 520
Je me trouve : In Mystic Fall's
Age : 30





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Jeu 22 Nov - 22:26

Nouveau cours d’histoire !

" quand on reprend la route des cours … "




En entrant dans la salle de classe, bien avant être allée m’installer auprès de Caroline dans le fond j’avais brièvement expliqué les raisons de mon retard. Cela dit, en m’enfonçant à travers les rangées de la salle de cours pour me dégotter une place, j’avais baissé les yeux en arrivant à la hauteur de Tatiana. Ce n’était pas du tout une question qui reposait sur le fait de ne pas vouloir lui parler. En vérité, je ne savais pas comment aller lui parler après tout ce que j’avais pu lui dire… Ce jour-là je m’étais bien trop emporté, plus que je ne l’aurais dû et je m’en suis aperçu mais bien trop tard malheureusement. Si bien que je ne sais plus, je ne sais pas par quel moyen me racheter, craignant sans doute qu’elle en fasse pareil avec moi en me rembarrant comme je le méritais sans aucuns doutes. Ceci dit, même si pour leur je papotais discrètement avec ma meilleure amie que je n’avais pas revu depuis que j’étais moi-même arrivée à Chance Harbor, j’avais bel et bien entendu Rebekah répondre à Tatiana que ce n’était pas un souci, et qu’elle pouvait de ce fait suivre avec elle. Même si je n’avais pas tout suivit par la réponse de la sœur de l’hybride originel j’en déduisais que ma cousine avait oublié son livre. Et si Barbie Klaus n’avait pas pris les devants, je me serais proposé. Du moins si j’avais osé. Pendant ce temps, je me contentais tout bonnement de resserrer mes doigts autour du crayon que j’avais entre les doigts en fusillant Rebekah des yeux.

Mon instant de massacre a distance fut interrompu lorsque, sans doute un nouveau professeur fit son entrée dans la salle de cours tout en demandant des stylos à Alaric. Je regardais les deux professeurs échangés quelques paroles avant de regarder de nouveau Rekebah à côté de qui ma cousine s’était installée pour suivre les cours. D’autant plus que la seules de la famille d’originaux en venait même à lui proposer une journée de shopping en sa compagnie et celle de Dayanara, la femme d’Elijah. On ne peut pas dire que cette idée me plaisait, c’était même tout a fait le contraire pour dire la vérité. Ce qui me forçait à intérieurement à me dire que j’étais la pire des idiote. J’étais en train de perdre ma cousine, belle et bien. Et pourtant ce n’était pas quelque chose que je voulais. Loin de là. Mais si je ne faisais rien là maintenant, ce serait sans doute pour de bon que cela se produirait. Alors je profitais encore des quelques instant d’échange entre Alaric et le nouveau professeur qui attirait l’attention d’une grande partie des filles de la classe pour lancer moi aussi mon idée.

« Tatiana ! Ce n’est pas le bon moment pour t’en parler mais j’avais prévu une petite virée entre cousine pour désamorcer la bombe, sa ne t’engage a rien. Juste a me donner un chance et à la reprendre si jamais je me défens mal… Je voulais t’en parler à la fin du cours mais si tu as d’autres choses de prévus on peu reporter…

Je prenais un air innocent, comme si je n’avais pas entendu par la suite Dayanara proposer à sa sœur Sidney de venir avec elles à l’après-midi shopping qu’elles avaient improvisé sur le tas. Je ne lâchais qu’un court instant du regard ma cousine pour glisser mes yeux sur mon frère qui me prendrait certainement pour une folle. Et je l’étais peut-être bien, mais peu importe. Je reportais de nouveau mon regard sur Tatiana dans la seconde qui suivait. Même si quelque part je faisais cela pour répondre aux petites attaques sournoise de Rebekah, je le faisais surtout et en grande partit pour Tatiana qui ne méritait pas que je la traite ainsi. Puis ensuite, je le faisais pour moi. Pour ne plus a avoir a regretter tout cela, toutes les monstruosités que j’avais pu lui dire.


Code by Anarchy

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Jeu 27 Déc - 8:22

Une nouvelle journée de cours
Mon oncle c'est le prof

Je sens que je vais aimer l'Histoire moi



Depuis que j’ai repris les cours à Chance Harbor, je ne me souviens pas m’être retrouvée avec autant de personnes que je connaissais. J’en étais même mal à l’aise, à ne plus savoir où donner de la tête. Certes, j’avais été blessé par l’attitude de ma cousine, mais qu’est-ce que j’y pouvais ? Comme on le dit souvent, on ne choisit pas sa famille, mais on peut choisir ses amis. Elle avait l’air de tenir à cette règle et sachant combien je pouvais détester Caroline, Elena me faisait sentir que je n’étais plus la bienvenue dans sa vie, maintenant qu’elle avait retrouvé sa meilleure amie. Sûrement oui, je m’étais trouvée attristée par tout ça, mais je ne pouvais pas m’apitoyer sur mon sort. Et je crois que d’autres personnes tiennent à moi, puisque Jeremy, qui venait juste d’arriver, me proposait de venir faire un billard avec lui, juste après les cours. Je n’allais pas refuser une telle offre et puis moi et les bars, nous sommes de grands amis. Recouvrant le sourire, je déposais mon regard sur le nouveau professeur que venait de nous présenter Alaric. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’avec un tel prof, il y aura beaucoup moins d’absents parmi les filles. Mais l’heure des réjouissances était passée, je venais de me rendre compte que j’avais oublié mon livre d’histoire. Regardant à droite, puis à gauche, je m’étais penchée pour demander à Rebekah si je pouvais suivre avec elle, après l’autorisation d’Alaric bien sûr. La table qui traine sur le sol faisait un bruit effroyable dans la salle de classe. Si bien que tout le monde nous avait remarqué. Inutile donc d’espérer passer inaperçue. Mon regard s’était reporté sur le nouveau professeur qui était en grande conversation avec Alaric. J’ignorais qui il était, mais il me donnait une impression de déjà vue. Pour autant que je puisse m’en souvenir, jamais je ne l’avais croisé auparavant. Cette sensation était étrange mais ne dura pas, puisque Rebekah me sortit de mes pensées en me proposant une virée shopping entre filles. C’est vrai que ces derniers temps, je n’ai pas vraiment réussi à m’amuser, sauf quand je suis avec Klaus. Il est aussi dangereux, qu’il peut être un véritable boutentrain. Mon sourire, que j’avais perdu depuis un petit moment, venait de se réanimer tout seul. Je n’aurai pas rêvé mieux. Le peu de fois où j’ai fais le tour de Chance Harbor, je n’ai vraiment rien trouvé d’intéressant, alors tous les tuyaux sont bons à prendre. Et question maquillage, ainsi que vêtements, Dayanara tout comme Rebekah ont beaucoup de goûts, je ne risque pas de me retrouver avec de vieilles chemises de bucheron sur le dos.

« Oui merci c’est gentil. »

J’arriverai bien à aller faire quelques parties de billard avec mon cousin, pendant que Dayanara, Rebekah et Sidney prendront un verre, puis après ce sera virée shopping. Je ne me fais pas de soucis sur le déroulement de cette fin d’après-midi, au contraire, j’en suis plus que ravie.

Restant tout de même intriguée, je déposais à nouveau mon regard sur le nouveau professeur. Il le sentit probablement, puisqu’au même moment il déposa le sien sur moi. A son léger froncement de sourcil, j’en déduis qu’il avait eu la même impression que moi. Mais je fus la première a détourner les yeux, alors qu’Elena m’interpelait. Tournant la tête vers elle, l’air interrogatif, je craignais qu’elle recommence à me faire la morale en plein cours. Là, si c’était le cas, j’en serai même prête à prier pour qu’Alaric intervienne. Elena m’a faite plus que la morale concernant Klaus. Elle a dit des horreurs sur lui. Et m’a certifié, sûre d’elle, qu’il n’était avec moi que pour la faire souffrir et qu’une fois qu’il se serait bien servie de moi, il me lâcherait. Pourtant, cela commence à faire un petit bout de temps que nous sommes ensemble. Durant toute ma grossesse, il a été là. Il a été là dans les pires moments de ma vie, alors que ma propre cousine m’avait abandonné. Klaus lui a toujours été présent. Il peut être catalogué de monstre sanguinaire, je sais ce qu’il est et surtout de quoi il est capable, mais dans le fond, il peut aussi être quelqu’un de bien. Moi, je connais cette facette de lui qui est sans doute la meilleure, mais aussi celle qu’il cache aux yeux de tous. Elena ne connait que le mauvais côté de Klaus, parce qu’elle passe son temps à vouloir comploter dans son dos pour qu’il termine enfermé quelque part, voir pire, mort.

La proposition de ma cousine m’intriguait c’est vrai. Pourquoi se donnait-elle la peine de me parler maintenant alors qu’elle a fait comme si elle ne me voyait pas plus tôt dans l’heure ? Sans doute parce que je me trouvais en compagnie de Rebekah et que si elle déteste quelqu’un plus que Klaus, c’est bien l’Originelle au féminin. Normal, elle a été la première à capturer le coeur de Stefan, sans avoir à user de son pouvoir d’hypnose. Alors la conclusion s’était vite faite dans mon esprit, Elena me demandait de venir avec elle, uniquement pour que je ne sois pas avec Rebekah. Durant un instant, je la regardais, avant de reposer mon regard sur les deux professeurs, histoire de voir s’ils ne regardaient pas dans notre direction. Si je suis abandonnée aux heures de colle, ce soir c’est tout simplement impossible.

« J’ai un billard de prévu avec Jeremy et ensuite une sortie shopping avec ma nouvelle meilleure amie, mais je t’appellerai ce soir si tu veux. »

En parlant de meilleure amie, j’avais déposé discrètement ma main sur le poignet de Rebekah, pour qu’elle aille dans mon sens et qu’elle ne s’exclame pas haut et fort dans la classe, en me demandant de qui il s’agissait.
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Mer 2 Jan - 12:37

Les cours ... encore !
Les autres prisonniers du lycée

Klaus veut ma mort



En se levant ce matin, Stefan s’était revu il y a quelques temps à Mystic Falls, lorsqu’il habitait avec Damon. Les deux frères, malgré leurs rivalités, n’ont jamais réussi à rester loin l’un de l’autre très longtemps. Même après la mort de Jenna, Stefan n’a pas quitté la pension pour autant. Il y est revenu naturellement lorsque Klaus lui a rendu sa liberté. Puis, il a dû repartir et maintenant, le revoilà avec Damon. L’endroit n’est plus le même certes, mais c’est probablement aux côtés de son frère que Stefan se sent chez lui. Enfin, certaines choses ont changé. Il venait de sortir de sa chambre pour se rendre à la salle de bain, à quelques portes de là. Mais bien sûr, celle-ci affichait occupée. Plus de trois quart d’heure à attendre que mademoiselle Katherine n’en sorte. Et en franchissant la porte, elle ne trouva rien de mieux qu’à lui balancer sa serviette mouillée à la figure. Rattrapant le linge, il ferma les yeux en soupirant, avant de les rouvrir, sans prendre la peine de regarder si leur colocataire était vêtue ou non. Mais au moment d’entrer, la porte lui calqua en pleine face. Vivre en communauté, quelle plaie !

« Katherine ne laisse jamais rien trainer derrière elle, tu devrais le savoir depuis le temps. »

Restant sans réponse, le cadet des frères Salvatore frappa quelques petits coups à la porte, avant de reprendre la parole.

« Damon si tu me laisse me préparer, je te laisserai m’entrainer dans une de tes nouvelles soirées à la Damon... »

Même pas le temps de finir sa phrase que la porte s’ouvrit pratiquement à la volée et que son frère en sortit le sourire aux lèvres. Levant les yeux au plafond, Stefan prit enfin place dans la salle de bain, verrouillant la porte derrière lui pour que personne n’ait l’idée de le déloger. Il entreprit de prendre une douche très rapide, à cause des deux enquiquineuses de service et finit de se préparer. Une fois sorti de la salle de bain, c’est la cave qui fut son deuxième arrêt nécessaire pour tenir la journée. Il attrapa une poche, puisqu’il est redevenu accroc au sang humain et aspira son contenu tout en fermant les yeux. L’éventreur se délectait de ce liquide si délicieux en bouche. Après s’être convenablement essuyé les lèvres d’un revers de manche, il remonta à l’étage et enfila son blouson avant d’attraper son sac de cours. Depuis que Klaus lui a remis la main dessus, Stefan doit surveiller Tatiana de près, pour éviter qu’elle se rapproche de sa cousine. Ce qui ne l’enchante pas c’est d’avoir de nouveau cours avec Elena. L’éventreur étant de retour, il prend cette tâche comme un fardeau.

A bord de sa voiture, qui n’a pas changé au passage, il prit le chemin du lycée. Il y avait déjà foule sur le parking, malgré que la première heure devait avoir sonné depuis un bon moment. Il trouva à se stationner et entra dans l’établissement, enlevant ses lunettes de soleil en même temps. Déposant rapidement ses affaires au vestiaire, pour prendre quelques livres, Stefan partit dans la salle de cours d’Alaric, leur professeur d’histoire doublé d’un ami très cher. Il frappa à la porte et entra, jetant un rapide coup d’oeil à l’intérieur.

« Désolé pour le retard, mon frère campait dans la salle de bain. »

Passant entre les tables, il délogea un élève pour lui prendre sa place et s’installa tranquillement.
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Mer 2 Jan - 14:24



Premier jour dans un nouveau lycée .. l'angoisse feat les élèves

Se faire une place dans un nouveau lycée c’est difficile et je sais de quoi je parle. Mais je suis bien heureuse d’avoir Alaric pour professeur d’histoire. Je donnerai sûrement n’importe quoi pour qu’il nous annonce qu’il est également notre professeur principal. Bien installée non loin de la fenêtre, je regarde les élèves entrer les uns après les autres. Ils me donnent pas l’air d’être très méchants, même si les filles restent encore distantes. Et puis, enfin un visage familier, Elena Gilbert, ma meilleure amie. Je ne cache pas mon sourire quand elle vient s’assoir près de moi. Elle me sert sa petite moue qui veut dire « tout va bien », alors je sens qu’il se passe quelque chose. Je connais très bien Elena maintenant et quand elle ne va pas bien, je suis l’une des premières à m’en apercevoir.

« Surprise. »

Je lui sers cette réponse en souriant aussi à mon tour. Je semble sûrement tout aussi faussement joyeuse qu’elle, mais je ne veux pas l’ennuyer avec mes petits problèmes, elle a déjà bien assez des siens. Puis mon regard se pose sur les autres élèves qui entrent. Jeremy, Rebekah et même Dayanara, la femme de l’Originel Elijah. Devenant d’un seul coup spectatrice, j’observe tout ce qu’il se passe. Il y a une fille, ressemblant beaucoup à Elena, qui demande à suivre les cours avec Rebekah. Je m’étonne que cette dernière accepte et commence à me dire qu’elle a peut-être une once d’humanité finalement cette fille. Mais la petite brunette à mes côtés intervient presque aussitôt. Les yeux ronds comme des billes, j’écoute sans rien dire, avant de regarder dans la direction de Jeremy. Il a l’air tout aussi surpris que moi, ce qui me rassure quelque part. J’attends qu’elle ne se remette droite et je finis par me pencher pendant que Ric discute avec le nouveau professeur.

« Tu peux m’expliquer ce qu’il vient de se passer ? »

Mais je ne suis pas au bout de mes surprises et je m’en rends compte en voyant Stefan entrer. Affichant un magnifique sourire, j’essaye de croiser le regard de mon ami, mais il se contente de parler de Damon et vire un élève de sa place. Je sais que depuis que Klaus a réveillé l’éventreur, Stefan est un peu moins sympathique qu’avant. Il a parfois tendance à agir de façons étranges, mais là c’est le pompon. Fronçant les sourcils, je me retourne pour regarder devant moi. La question me brûle les lèvres et je n’ai jamais su me taire. Aujourd’hui ne sera pas différent des autres jours. Je me penche une nouvelle fois, en tirant sur la manche de ma meilleure amie.

« Et ça c’était quoi ? Stefan et toi ce n’est plus le grand amour ? »

J’ai été absente trop longtemps de la vie de la petite Gilbert. Peut-être trop, puisque je n’ai rien su de tous ses ennuis et elle m’a l’air d’en avoir un paquet. De mon côté, mon seul problème, c’est de faire la paix avec Tyler. Je me sens égoïste d’un seul coup, me disant que je ne pense qu’à ma petite personne au lieu de faire attention à mes amis. Et puis, sans le vouloir, je regarde Stefan et lui sourit en croisant son regard. Je me souviens de la première fois que je l’ai vu, j’avais tout fait pour attirer son attention, mais il n’avait d’yeux que pour Elena. Qu’est-ce que j’ai pu lui en vouloir pour ça. Mais très vite, j’ai tourné la page. Quand je suis devenue Vampire, Stefan m’a énormément aidé, pourtant j’étais une cause perdue. Il m’a sauvé la vie face à Damon, mais aussi face aux Loups-Garous. Je lui serai éternellement reconnaissante pour tout ça. Mais là, j’ai l’impression d’être à la place de la fille qui n’a pas de chance. D’un côté, sa meilleure amie et de l’autre, son sauveur. Quel côté choisir ? Je ne veux pas choisir de camp moi. J’aime autant Elena, que je connais depuis toujours, que Stefan qui s’est mis en danger pour moi.
code par (c) eylika. photo de we heart it.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Elena Gilbert,


Admin & Double Petrova
à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 520
Je me trouve : In Mystic Fall's
Age : 30





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Ven 4 Jan - 22:25

Nouveau cours d’histoire !

" quand on reprend la route des cours … "




Cette petite moue là, Caroline la connaissait sans doute trop bien. Mais je n’étais pas non plus décidée à gâcher la surprise de son retour avec mes soucis. Et puis d’ailleurs, je ne suis sans doute pas la seule avoir certain problème. Ma meilleure amie devait sans aucun doute en avoir elle aussi, même si elle faisait mine de tout gérer a la perfection avant son explosion. Je ne l’avais pas vu depuis longtemps. Ni elle, ni Tyler. Eux qui étaient pourtant bien souvent l’un avec l’autre. Ce n’était pas le cas aujourd’hui. Tyler n’était même pas dans la salle de cours, a moins qu’il en ait un différend que nous a ce moment même. Mais avouer que c’est étrange de se retrouver soudainement presque tous ici, mais dans une autre ville. Seules quelques personnes manquaient encore à l’appel.
Tout comme moi, Caroline avait assisté au grand Rebekah tout craché. Certes, Tatiana avait tout fait le droit de suivre avec qui elle voulait, mais le sourire de Rebekah en disait long. Et je n’avais pas eu besoin d’être un vampire pour entendre les deux blondes se trouvant non loin de ma cousine la plaindre. D’un côté, Tatiana n’avait pas cherché ce que je lui avais fait… Et en somme elle ne le méritait pas du tout.

« il faut que je te raconte tellement de chose Caro, mais pour faire simple, la brune c’est ma cousine du côté d’Isobel. Elle s’appelle Tatiana et j’ai pas forcément été très cool avec elle dernièrement…et Rebekah est bien décider de me montrer à quel point sa fait mal de se retrouver seule… »

Je m’étais tournée vers mon amie tandis que j’avais pris la parole, tout en jetant de temps à autre des coups d’œil à la seule fille Mikaelson. Jusqu’ici Rebekah nous en avait fait voir. Tout en prenant un malin plaisir de faire valoir sa place de vampire originelle. Par la suite Ma cousine Elle-même me fit comprendre que l’heure des réconciliations n’était pas encore au rendez-vous. En même temps, on ne peut pas dire soit du genre a lui inspirer une bonne compagnie ces derniers temps. Je ne classais cependant pas son refus dans la case catégorique. Elle pouvait aussi trouver que je tentais de la déloger des pattes des originaux, mais elle m’avait elle-même prouvé qu’elle y était allée de pleins grès et je n’aurais de toutes manière pas le mot de la fin. D’un côté je m’étais un peu faite à cette idée et j’étais même prête a mettre mon poing dans ma poche et d’accepter tout sa.

« Ok… Et bah c’est pas grave, profite-en alors. On peut remettre sa à plus tard si tu veux.

Pour bien finir les choses, je souriais à ma cousine. Je n’avais pas envie de chipoter. Ce n’était pas vraiment le moment, ni d’engager une disputer au beau milieu de la salle de classe. Je m’étais un peu tassée sans doute sur ma chaise, mais je reprenais bien vite une grande goulée d’air, posant mon regard sur ma meilleure amie, assise à la place juste à côté de la mienne. Du moins, jusqu’à ce que la porte s’ouvre de nouveau. Bien que ce ne soit pas la porte en elle-même qui captait toute mon attention, mais plutôt la personne qui l’avait ouverte. Stefan venait de mettre un pied dans la salle de cours, s’excusant de son retard en accusant Damon. En autres circonstance, ça aurait pu me faire sourire mais là maintenant ce n’était pas vraiment le cas. L’éventreur était de retour une nouvelle fois. Je me redressais nerveusement sur ma chaise en détournant le regard bien ailleurs. Ce n’était pas l’une de ses facettes que j’affectionnais tout particulièrement. Dans un cas comme celui-ci, Stefan mettait bien plus que de côté son humanité. Ce qui me fit de nouveau regarder en sa direction était le bruit d’affaire qu’on déplace. Il avait même poussé le culot jusqu’à manipuler un élève pour prendre sa place.

« C’est compliqué, faut… faut vraiment que je t’explique… Après les cours si tu veux.»

Les lèvres pincées, il n’y avait plus vraiment de sourire sur mon visage. Je me forçais peut être à lui faire croire que tout allait bien pour ne pas l’inquiéter, je ne pouvais pas passer à côté de l’évidence que beaucoup trop de chose avait changée en son absence. Au temps pour moi, que pour elle. Stefan s’était trouvé être la personne qui l’a aidé lorsqu’elle s’est réveillée en vampire. Et depuis ce jour, c’est comme si Caroline était devenue la nouvelle Lexi pour lui et quelqu’un de confiance pour elle. Il fallait qu’elle sache quelques petites choses. En m’étant penché en direction de ma meilleure amie, j’avais Stefan dans mon champs de vision. Je le regardais même pendant quelques secondes, pour constater ce qui avait de nouveau de changé dans son attitude aujourd’hui. Je me pinçais doucement les lèvres de côté avant de recroiser le regard de Caroline en me replaçant correctement en baissant les yeux.



Code by Anarchy

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves) Sam 5 Jan - 14:19

Cours d'histoire

"L'histoire est ma matière favorite"





J’étais en cours comme toute les filles qui ont normalement mon âge, enfin mon âge physiquement car si on va dans le sens de mon âge réel là on devrait plutôt regarder dans la rubrique Nécrologique. Mais je suis toujours en vie car je suis une vampire même la toute première vampire femme. Mais là on ne parle pas de moi mais plutôt de mon cours de classe avec Alaric Saltzman. Bon à mon habitude je suis arrivé en retard car j’ai du amener ma fille Chelsey a l’école avant d’aller après en cours. Déjà d’arriver en retard tu te fais assez remarquer mais ce que je fais de plus c’est percuter un homme en rentrant et comme à mon habitude je ne m’excuse même pas et je suis partit m’assoir derrière ma belle-sœur qui était aussi de corvée de classe. Devant elle se trouver une autre blondinette et quand on les regarde on voie leurs de ressemble et là j’ai compris que c’était une des sœurs de Dayanara qu’elle m’avait parlé mais laquelle je ne m’en souvenais pas sur le coup. Alors que je me suis assise j’ai regardé autour de moi et j’ai vu Tatiana la cousine a Elena celle-ci avait l’air perdu dans ses pensées. Mais elle fut sorti quand son cousin Jeremy et arriver et lui a proposé d’aller faire un billard avec elle. Moi je discuter avec ma belle-sœur à savoir qui était l’homme qui j’avais percuté. Alors qu’Alaric a répondu a ma question je me suis dit que j’allais peut être assisté à un cours de plus et qu’aller au lycée ne serait plus une corvée d’un coup. Alors que je voyais la petite et douce Gilbert arriver, oui c’est ironique ce que je dis, je la suivais du regard celle-ci snoba complet sa cousine et là j’ai commencé à dire à Daya de regarder l’attitude de Elena mais je le dit assez fort pour qu’elle entende. Puis voyant que cela toucher Tatiana et que j’avais dans l’intention d’aller faire les magasins j’ai proposé a Tatiana et a Dayanara si elles voulaient venir en faire avec moi. Elles sont acceptées et ma belle-sœur demanda à sa sœur si elle voulait venir. Comme on dit plus on est de fou plus on rit, là sa serait plus on est de vampire plus on rit. Alors que les gens rentrée je tournée ma tête vers Elena et Caroline celle-ci était en train de discuter Elena était en train de lui expliquer que Tatiana était sa cousine et d’un coup la petite brunette m’interpella pour suivre avec moi. Là j’ai senti le bon coup pour faire chier façon de parler Elena. Je l’ai regardé et lui ai dit bien sûr, j’ai attrapé sa table et je l’ai tiré dans un boucan pas possible vers moi pour qu’Elena me regarde et la dès que j’ai attiré son attention je lui ai adressé un grand sourire.

Alors que je sortais mon livre de cours pour que Tat puisse suivre avec moi, je commencer a écouté ce que disant Dayanara et sa sœur Sidney. Je me suis pencher pour attraper dans mon sac mon petit miroir de poche mais je ne le trouver pas. Je me suis dit sur le coup que ma fille a dû y toucher et le poser ailleurs aux lieux de le remettre dans mon sac. J’ai déposé ma main sur l’épaule de Dayanara et lui dit

« Daya tu pourrais me prêter ton miroir stp. Chelsey a du toucher au miens et pas le ranger, je crois que je fais une allergie au pin bêche »

Quand j’ai dit cela c’est que j’avais entendue Elena arriver auprès de Tatiana et que celle-ci lui proposa d’aller faire les magasins justement après que j’ai proposé à Tatiana. J’ai eu envie de rire car elle n’a vraiment pas de personnalité. Je me demande bien ce que Damon et Stefan ont pu lui trouver car c’est une pâle copie de Katerina au moins elle avait sa propre personnalité. Alors que j’écouter d’une oreille ce que Tat répondait a Elena j’attraper le miroir de poche que Daya me tendait. Alors que je commencer à l’ouvrir et à me regarder dedans j’ai senti une main se poser sur mon poignet. J’ai regardé la main qui était celle de Tatiana et j’ai regardé après Elena avec un grand sourire. Et je voyais que le visage d’Elena se décomposé et alors qu’elle repartait a sa place, je lui ai lancé sans la citer

« Ce n’est pas beau d’être jalouse faut assumer c’est action »

Je reposer mon attention sur Tatiana et referma le miroir de poche de daya et lui rendit en lui tendant au-dessus de son épaule. Et la parlant avec Tatiana je lui dis

« J’ai entendu que Jeremy ta proposer de faire un Billard tu veux que l’on aille d’abord faire les magasins avant ou après ? Ou carrément on l’embarque et on refait sa garde de robe comme sa tu auras un cousin aussi sexy que toi »

J’ai rigolé en disant mon idiotie mais bon Jeremy n’est pas si vilain que sa et surtout d’année en année celui-ci deviens de plus en plus mignon. Alors que j’entendis la clinche de la porte de la classe s’ouvrir j’ai regardé qui arriver. Regardant ma montre je me suis dit *Je ne suis pas la dernière*. Et la et arriver Stefan qui s’excusa auprès d’Alaric, un sourire en coin apparut sur mon visage et mon regard se posa sur Elena qui était dépiter de le voir et la en lâchant pas du regard Elena j’ai dit à Tatiana, Sidney et Dayanara

« Si vous voulez bien rire et voir une soupe à la grimace regarder Mademoiselle Irréprochable »

Je me suis mise à rire et je suis sûr que j’allais avoir une remarque d’Alaric qui aller me dire de me calmer ou un truc dans ce genre. Apres quelques minutes de fou rire, j’ai regardé Stefan et lui ai dit

« Stefan sa te dit d’aller au bar, Tatiana a prévu un billard avec Jeremy tu pourrais venir boire un verre avec nous si tu le veux »

Je chercher tous les moyens pour embêter Elena quitte à utiliser Stefan, utiliser façon de parler l’invité a une virée avec d’autre fille. Et là d’un coup j’entendis Caroline qui dit a Elena ce qui se passe entre elle et Stefan. Là j’ai eu envie de rire à nouveau mais me suit retenue.


Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas


Hi, My name's
Contenu sponsorisé,







MessageSujet: Re: Nouveau cours d'histoire (pv les élèves)

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau cours d'histoire (pv les élèves)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomorrow's World :: Le Point de Départ :: SUJET POUR ELENA-