RSS
RSS



RENOVATION - NOUVEAU FORUM - RECONSTRUCTION - L"ARRIVER EST POUR BINETOT

Partagez|

Le bal d'Halloween (intrigue adultes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Sam 13 Oct - 18:12


Halloween
M'accordez vous cette danse?


La nuit d'Halloween, les monstres sont de sortis. Comme tous les ans, la ville de Chance Harbor a voulu préparer une surprise pour ses citoyens, mais le Maire reste introuvable. A la place de la lettre tant attendue de tous, les gens ont reçu une invitation assez étrange. L'auteur de ce carton n'a pas prit la peine de signer. Pour seules informations : la date de ce jour ainsi que l'endroit. Une soirée dans le Manoir Hanté qui fait tant parler de lui. Les invités sont attendus dés la tombée de la nuit et parfaitement déguisés.

Pour s'y rendre, il vous faudra traverser la forêt. Vous n'avez d'autres choix que de venir à pieds, puisque le vieux sentier est impraticable en voiture. Faites très attention à ne pas vous perdre dans le labyrinthe de haies et évitez de vous éterniser dans le cimetière abandonné. Il parait que des bruits et cris étranges, se font entendre lorsque la nuit est installée.

Toujours prêt ? Vous êtes bien courageux.
Bienvenue à la plus effrayante des fêtes d'Halloween.

PS : on a entendu dire que le Diable s'était glissé parmi vous ... Sûrement une nouvelle farce de la ville ... le Diable ... qu'ils sont drôles.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Mar 16 Oct - 9:48

La Fête d'Halloween
"Freddy ? Un costume qui lui va si bien"


Le meilleur moment de l’année pour frapper, c’est bien sûr les fêtes. Les gens, avec leurs sourires débiles et leurs rêves plein la tête, ne font pas vraiment attention à ce qui les entoure. Pire même, ils ne sont plus du tout sur leurs gardes. Depuis quelques temps, la relation que Klaus entretient avec Tatiana, a prise beaucoup d’ampleur. Prit dans son propre piège, l’Hybride est encore tombé sous le charme d’une Petrova. Les sentiments étant réciproques, il n’a pas eu besoin de la cuisiner beaucoup, pour qu’elle finisse par se mettre à table. Juste une phrase, rien qu’une, lui demandant une preuve qu’elle ne le trahirait pas, et il était au courant de tout. Elena Gilbert est à la tête d’une réunion entre Chasseurs et tous ceux qui en ont après son cul. D’ailleurs pas seulement son cul, puisque ça risque aussi de chauffer pour celui du Diable. Ne dit-on pas que les ennemis de mes ennemis sont mes amis ? C’est sur ce célèbre, et très sage, dicton que Klaus se base. Il a donc entreprit de faire part de ce qu’il savait à Lucifer. Faire confiance au Diable peut être prit pour un acte de folie, mais l’Hybride sait pertinemment que s’il y a bien une personne en qui il peut avoir confiance, c’est cet être. Il lui fait bien plus confiance qu’à sa propre fratrie. La raison n’est pas minime. Lucifer ne veut pas commettre les erreurs que Dieu a fait avec lui. Il ne veut pas risquer de perdre Lux, qui est un très bon partie pour un futur proche. Klaus étant également le père de cet enfant, Lucifer ne se risquerait pas à l’éliminer. Finalement, la bourde de Tatiana, s’est avérée une bonne chose.

La fête choisie pour mettre une petite « punition » en place, c’était bien sûr Halloween. Se fondre dans la masse sous un déguisement, ne pas être reconnu par ses ennemis, n’est-ce pas l’occasion parfaite pour régler ses comptes ? Ayant détourné la fête qu’organisait le Maire, ils ont décidés de la donner dans le Manoir Hanté de Chance Harbor. Les invitations toutes envoyées, il n’y avait plus qu’à préparer. Des Hybrides, des Démons et même des Vampires avaient travaillé côte à côte pour décorer cet endroit, afin qu’il soit plus terrifiant que tout ce que les invités auraient eu le courage d’imaginer.

Après avoir attendu la venue des autres enfants dans le cimetière, Klaus avait laissé son fils à ses occupations, pour aller voir où en était la préparation de la fête. Tout allait on ne peut mieux. Les « ouvriers » étaient déjà déguisés, dans l’attente que tout démarre. Chacun savait quel serait son post, il n’y avait plus qu’à se préparer. La maison plait bien à Klaus, qui a une petite idée derrière la tête en grimpant à l’étage. Il se rend dans une chambre, dépose une housse à vêtements sur le lit et commence à sortir tout un tas de bordel pour se préparer. En sentant une présence dans la pièce, il se retourna l’air de rien.

« Tout est prêt. Il ne reste plus qu’à enfiler les costumes. »

Il se retourne vers le lit et commence à ouvrir la housse, dans laquelle reposait non pas un, mais deux déguisements. Sourire aux lèvres, il en attrapa un et le montra à Lucifer.

« Tu disais que tout le monde devait se prêter au jeu … »

Le concernant, il commença à enlever son blouson, puis son pull pour pouvoir s’habiller. Son regard se posait un peu partout dans la pièce, mais surtout sur la fenêtre. Il y avait une vue sur la forêt et rien d’autre autour. Cet endroit lui plait particulièrement. Un peu trop même.

« Il était prévu qu’à la fin, la maison prenne feu. Ca me dérange un peu, je l’aurais bien refaite pour la conserver. A l’écart de la ville et des regards indiscrets, c’est l’endroit parfait pour nous. »

© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Elena Gilbert,


Admin & Double Petrova
à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 520
Je me trouve : In Mystic Fall's
Age : 30





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Mar 16 Oct - 11:20

LE BAL D’HALLOWEEN!

" Je vais faire attention… "




Le bal d’halloween … Il était arrivé à grand pas depuis que sur le pas de la porte j’avais trouvé les cartons d’invitation. Je n’avais pas été la seule à en recevoir un, Stefan également. Et si au tout départ je n’avais pas été aussi partante que cela pour participer, c’est finalement ma curiosité qui m’y poussera. A vrai dire pour la soirée mythique de la ville pour Halloween, je m’étais surtout attendu à une autre sorte d’invitation qu’une carte sombre qui vous faisait déjà froid dans le dos rien qu’en posant votre regard dessus. Elle n’était signée de personne et surtout pas du maire de Chance Harbor.

Après avoir accompagné Lexi jusqu’au cimetière pour la chasse au bonbons que tous les enfants sont impatient de pratiquer chaque soir d’halloween, j’avais regardé un petit peu le tableau de loin soucieuse qu’il ne lui arrive rien puis j’étais ensuite rentrée afin d’enfiler mon costume. Pour dire vrai, je m’attendais à voir Klaus lors de ce bal dans le manoir hanté, d’ailleurs celui-ci se situait bien en retrait de la ville. Et on disait même que rares étaient les personnes qui en ressortaient indemne, cela dit, ce ne sont que des rumeurs, des histoires pour faire peur aux enfants afin qu’ils ne s’aventurent pas dans cette vieille bâtisse. Cela dit, quelques fois même les pires rumeurs peuvent s’avérer réelle… Il n’y a qu’à regarder Lucifer et le fait qu’il soit bien vivant et dans cette ville. En soupirant un grand coup afin de chasser tous les scénarios possible de ma tête, je montais les marches de l’escalier, la main sur la rampe.

« Je suis de retour, j’ai emmené Lexi à la chasse aux bonbons . »

Dis-je en arrivant aussitôt sur le palier du première étages où se trouvaient les chambres, celle de Lexi, la notre et celle de Tatiana maintenant vide de sa présence… On ne peut pas dire que le départ de ma cousine de la maison ne m’ait pas touché, bien au contraire. C’était d’ailleurs plutôt de ma faute si elle était partie vivre ailleurs. C’est de ma faute et pourtant, comme bien souvent dans un cas comme celui-ci où mes réactions sont excessives, je n’arrive pas à faire le premier pas vers elle, me sentant bien trop fautive dans l’histoire. En arrivant dans la chambre, je vis Stefan sortir de notre salle de bain torse nu et lui sourit tandis que j’étais en train de déposer sur le lit une longue veste violette de costume, une robe en tulle courte dans le même ton, des collant résille, un chapeau haut de forme et des chaussures compensées.

« Tu crois que sa va suffire comme déguisement torse-nu ? Moi ça me convient !»

J’avais esquissé un sourire taquin alors qu’au contraire l’instant d’avant je m’étais certainement trop penché sur l’ambiance de la soirée, mais ayant connaissance que j’attire les soucis comme un aimant, il y avait de quoi se demander ce qu’il se passerait encore pour moi ce soir. Je lui volais un baiser dans un sourire complètement détendu passant même mes bras derrière sa nuque pour un petit moment de tendresse, bien résignée à ne pas m’en faire avant d’être dans le vif du sujet. L’instant d’après, je me détachais délicatement de ses bras, tous sourires en prenant dans mes bras simplement juste le nécessaire laissant la veste et le chapeau sur le lit, à leur place pour aller prendre un douche et m’habillée par la suite. La première étape une fois dans la salle de bain était tout bonnement d’attacher mes cheveux en un chignon pour ensuite me rendre sous l’eau une fois déshabillée. Il ne me fallut pas longtemps finalement avant de ressortir, enveloppée dans une serviette de bain, après m’être lavée. J’enfilais mes sous-vêtements ainsi que mon collant, et la robe avant de mettre à chauffer mon lisseur et d’ouvrir la porte pour faire sortir la vapeur que l’eau chaude de la douche avait formée. Une fois tout cela fait, je m’attaquais au maquillage avec un peu de mascara et de rouge à lèvres. Je prenais ensuite le temps de lisser mes cheveux avant de débrancher l’appareil pour le laisser refroidir avant d’éteindre la lumière pour retourner dans la chambre.

De nouveau dans la chambre, je m’étais assise sur le lit pour enfiler ma première chaussure puis ensuite l’autre tout en regardant autour de moi afin de m’assurer que je n’oubliais rien avant de remarquer la paire de mitaine posée sur la commode ainsi que l’énorme sucette ronde et colorée. J’enfilais ensuite ma veste en prenant le soin de la boutonnée comme il le fallait avant de poser sur ma tête le haut chapeau noir. Entre temps je jetais un coup d’œil à Stefan qui revenait de nouveau dans la chambre.

« Tu n’as pas changé d’avis ? Tu m’accompagne toujours ? »

Je le voyais inquiet malgré tout, peu importe ce qui lui trottait dans la tête si je détestais bien un truc, c’était de le voir ainsi. J’enfilais mes mitaines tout en me retournant pour lui faire face, attrapant par la même occasion mon portable à côté de moi pour le glisser dans la profonde poche de ma veste. Je ne doutais pas qu’il n’allait pas m’accompagner, non puisqu’il avait profité de l’occasion pour enfiler son déguisement. En réalité, ce qui me tracassait était le fait qu’il soit si inquiet, malgré qu’il ne veuille pas le montrer, tandis qu’aux premiers abords tout ce passerait bien au cours de cette soirée. Je cherchais ensuite les clés de la voiture qui étaient restées dans les poches de ma veste que j’avais posée en rentrant dans la chambre puis j’allais ensuite embrasser tendrement Stefan en tentant de sourire.

« Tout va bien ce passer, c’est une soirée d’Halloween comme les autres…. »

Je prenais doucement sa main dans la mienne tout en continuant de lui sourire. Il devait aussi sans doute s’inquiéter pour Lexi, tout comme moi. Malgré qu’une jeune fille blonde, sans doute pas plus âgée que Tatianna m’avait assuré qu’elle veillerait sur elle. Certains jeunes du lycée de Chance Harbor s’étaient portés volontaire pour surveiller les enfants lors de la chasse aux bonbons… Alors une partie de moi était presque su qu’il ne pouvait rien lui arriver, bien que le risque zéro n’existe pas.

« Tu veux conduire ou je conduis ? »

C’était une question toute bête qui était sortie de ma bouche sans prévenir alors que j’avais fait passer mes yeux de la clé de la voiture au regard de Stefan, si vert et si captivant que j’aime tant.




Code by Anarchy

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 31





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Mer 17 Oct - 18:24




Le bal d'Halloween

« Se soir tout est permis»



Alors que la quête aux bonbons est terminer, tailla rentra chez elle seule encore une fois. Elle était heureuse d’avoir pu passer la soirée avec son fils surtout le soir de son anniversaire car elle sait que si elle ne l’aurait pas fait elle aurait était tres mal. Elle ne remerciera jamais Klaus de lui avoir autorisé de voir leurs fils. Car en se rappelant comment elle avait parlé a Klaus au centre commerciale elle avait pris conscience qu’elle avait mal réagi. Quelle c’était emporter pour un rien. Il lui avait quand même dit qu’il partait avec Conor, car il aurait pu faire comme la première fois et partir sans rien dire. Mais il a voulu être honnête avec elle et elle avait tout gâché. Car en inversant les rôles sa aurait était pareil. Bref. Alors qu’elle rentrée chez elle envoya un texto a Camille sa meilleure amie qu’elle avait eu au téléphone quelques heures auparavant pour lui dire


« Je rentre chez moi et vu l’heure qu’il ait tu as que passer à l’appartement on ira ensemble au bal »


Alors qu’elle appuya sur la touche envoyée elle arriva devant la porte de son appartement et y rentra. Elle déposa ses affaires sur la table et partit dans la cuisine et se servir un verre à boire. Oui la soirée fut amusante mais de devoir rentré sans son fils lui peser sur le cœur. Donc elle prit un verre et en bu quelques gorgée avant de partir s’affalé dans le fauteuil du salon. Et d’un coup tournant la tête sur le côté elle aperçut la photo de Conor, Camille et Elle quand ils habitaient encore à San Francisco. Cela la fit sourire et lui rappela quand Conor avait ramené Buck, quand son loup avait fait pipi dans ses chaussures préférer et tous ses bon souvenir. Elle laisser glisser son doigt le long de la photo et la serra contre elle car il ne lui resta que ça. Le phœnix bu sont verre en un seul coup et regarda l’horloge mira et se dit


« Aller motive toi ma belle »


Celle-ci pris son courage à deux mains et remis biens la photo en place et alla nettoyer son verre. Elle regarda son portable et renvoya un texto à Camille pour lui dire de rentrée directement. Elle partit se doucher car elle avait eu chaud de faire du porte à porte. Elle prit une douche rapidement mais en se lavant bien et se sécha. Alors qu’elle enfila son costume pour la fête de se soir enfin pour le Bal d’Halloween. Alors que celui-ci était assez sexy elle fit un maquillage adéquate, distingué mais provocateur. Et là d’un coup elle entendit la porte d’entrée et hurla


« Cam’s c’est toi ? Je suis dans ma dalle de bain »


Elle venait de dire tout cela mais elle ne savait même pas si sa pouvait être Camille ou un cabrioleur. Bon si c’était un cambrioleur celui-ci ne savait vraiment pas chez qui il tomber car il aller se faire accueillir comme il se doit.





CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Mer 17 Oct - 20:42

HAPPY HALLOWEEN

"Attention j’arrive ! "




Le soir Halloween, Camille en avait tout simplement vécu quelques uns depuis la création de cette fête, premièrement destinée à faire peur aux enfants et maintenant à les amuser. Cela dit si cette fête avait toujours eu pour effet d’agacer la jeune femme, cette année elle était bien prête à s’amuser. S’amuser oui, mais pas seule. C’était bien pour cela qu’elle avait fait des pieds et des mains auprès d’Ezekiel afin qu’il repousse sa garde à l’hôpital, ou encore qu’il trouve quelqu’un pour le remplacer. La jolie blonde avait elle aussi reçut l’invitation pour le bal déguisé, tout comme son compagnon. Mais jusque-là elle n’avait pas réussi à le persuader de l’accompagner. Camille n’aurait pas été jusqu’à le bouder, loin de là. Elle tout simplement renoncer à s’y rendre lorsqu’elle entendit son téléphone sonner. C’était un message et en déverrouillant tout simplement l’écran, elle se rendit compte que c’était Tailla. Sa meilleure amie lui disait tout simplement qu’elle n’aurait qu’à la rejoindre à l’appartement ainsi qu’a rentrer directement si jamais elle se décidait d’aller au bal avec elle. Oui, car quelques minutes plus tôt les deux sœurs de cœur s’étaient téléphoner. Tailla avait donc proposé au vampire de se rendre au bal avec elle puisqu’Ezekiel ne comptait pas l’accompagner. La demoiselle s’était contentée de répondre qu’elle ne savait pas trop. Mais finalement, l’idée n’était pas si mal. Et a vrai, cela faisait tout de même un sacré bout de temps qu’elles n’ont pas refait la fête toutes les deux.Alors sans plus attendre, Camille avait embarqué avec elle dans la salle de bain le déguisement qu’elle s’était trouvé pour l’occasion. Une pirate un peu fantomatique sur les bords ferait l’affaire.

Spoiler:
 


Après une bonne douche, elle plaça ses vêtements dans la panière de linge sale avant d’entreprendre d’enfiler tout ce qui constituait son déguisement puis passa ensuite à l’étape du maquille où elle choisissait premièrement une poudre libre avant de passer sur son visage du maquillage qu’elle avait acheté au même magasin que son costume. Car oui, quand Camille fait quelque chose, ce n’est pas qu’a moitié… En attrapant le fer a frisé dans le placard, elle entreprit de se faire quelques anglaise tout en prenant cependant le soin de se crêper quelques mèches de cheveux. Elle débranchait ensuite l’appareil tout en plaçant par la suite un tricorne sur sa tête. Admirant le travail elle ne mis pas longtemps pour attraper son portable et ses clé de voiture.


Installée derrière le volant et roulant depuis un petit peu plus de cinq minutes, avec un sourire narquois aux lèvres elle se demandait bien qu’elle frousse pourrait-elle faire à sa meilleure amie. Ce n’est pas le soir d’Halloween pour rien et la femme vampire n’est pas non plus la moitié d’une fêtarde. Si bien qu’en arrivant dans la rue de Tailla, elle n’hésita pas à couper le contact de la voiture un peu plus haut que vers l’endroit précis où se trouvait la résidence. Ayant reçu la consigne de rentrer directement, Camille n’hésita pas une seconde en refermant aussi doucement que possible la porte derrière elle. Faisant des aller et venu dans toute les pièces a pas de loup. Voyant la phénix sortir de la salle de bain et regarder tout autour d’elle en demandant dans le vide s’il s’agissait bien d’elle, Camille en profita pour lui tourner autour a vitesse vampirique, claquant la porte a côté d’elle avant de se positionner derrière elle les yeux cernés de veines et les crocs au dehors en se penchant au dessus de sa gorge avant d’éclater de rire.


« C’est moi »


La jeune femme riait de plus belle, pouvant difficilement s’arrêter devant la mine déconfite de Tailla. Elle n’avait pas vu sa meilleure avoir une frousse aussi terrible depuis bien longtemps, pour ne pas dire jamais. Si bien que l’idée de prendre sa tête en photo lui effleura même l’esprit, ce qui la fit rire toujours un peu plus !

« Je suis désolée hein, mais c’était tellement tentant !Tu aurais vu ta tête ! »


La blondinette savait s’amuser, si bien que parfois elle n’hésitait pas non plus à revêtir sa peau d’écervelée de blonde. D’ailleurs elle s’attendait déjà aux représailles lorsqu’elle cessait d’écouter sa nature de vampire afin que ses yeux ne se trouvent plus injectés de sang, ni même souligner de vilaines petites veines. Quant a ses crocs, elle les remis au placard également tout en souriant.



Code by Anarchy

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Sam 20 Oct - 17:15

Le bal d'Halloween

"Un bal que j'aime ça m'amuser"





La journée avait commencé comme toutes les autres aussi banals et répétitifs depuis 1000 ans. Mais ce jour-là était peut-être banale mais pas anodins car aujourd’hui nous sommes halloween. Oui ce fameux 31 octobre ou tous les humains se déguise en créature eu les plus obscurs les une que les autres. Mais à la base ce jour de fête n’était pas pour une récolte de bonbons mais pour que les sorcières de Salem ne soit pas découverte. Car ce jour-là elle pouvait sortir incognito entre tout le monde, mais il n’y avait pas qu’elle qu’il pouvait le faire il y avait aussi les créatures de l’enfer ou même nous les vampires. C’était assez marrant à vrai dire, car quand on sortait nos crocs les gens croyaient que c’était des faux jusqu’à qu’on les mange. Je me souviens de ces carnages que j’ai pu faire avec Nik, et cela pouvait que nous faire rire. De bons souvenirs mais les temps on changeait mais certains humains sont restés aussi naïf qu’à cette époque. Et cela ne fait doucement rire, mais bon faut rester sur nos gardes car dans ce mélange de déguisements se cache des chasseurs plus futés qu’à cette époque lointaine donc pourront vite découvrir le vrai du faux. Bon ce matin je me retrouvais seule au manoir, ma fille été avec sa cousine, ma mère en forêt et mon père devait être sûrement avec Elijah. J’ai vaquait a mes occupations jusqu’à que le facteur passe et me donner le courrier. Rien de bien intéressant jusqu’à que je trouve une invitation au bal de la ville. Je regarder la petite carte et il n’y avait écrit seulement « Bal d’halloween au Manoir hantée de Chance Harbor, Le 31 Octobre tard dans la soirée. M’accorderez-vous cette danse Melle Rebekah Mikaelson. Je sentais bien une soirée digne de mon frère mais je ne savais pas exactement si c’était de lui ou pas. Alors que ma journée était passée normalement j’ai sorti mon costume que j’avais. Je l’avais acheté il y avait déjà quelques temps dans une petite boutique lugubre de la ville. Il était destiné pour accompagner Chelsey à la chasse aux bonbons, mais comme ma mère n’est pas invitée au bal, je vais voir avec elle pour qu’elle accompagne la petite. Donc j’ai attrapé mon portable et je l’ai appelé et celle-ci à accepter. Je me suis dit qu’il fallait que je prévienne quand même Damon car il est quand même son père. J’ai voulu aller le voir mais je savais que je n’allais pas le trouver chez lui donc je l’ai appelé et je suis tombé comme bizarrement sur son répondeur donc j’ai décidé de lui laisser un message

« Bonjour mon am….. euh…. Damon pardon, c’est Bekah. Juste pour te dire que ce soir ma mère prend Chelsey pour la chasse aux bonbons donc si tu veux la voir elle sera avec elle. »

J’ai raccroché et me suis rendu compte de mon l’lapsus ou de mon erreur. Je ne vais pas dire qu’il ne me manque pas car cela et récent mais il était mon seul et unique amour. Mais la vie ne m’autorise pas le bonheur ou à courte durée, j’en ai profité 6 ans presque 7 mais maintenant il faut que j’arrive a avancé sans lui. Donc après avoir raccroché je suis partit à mes occupations. Le soir commencé à tomber et Chelsey était rentré de chez sa cousine et je l’ai coiffé pour ce soir car mademoiselle est une vraie tête de mule, elle déteste sa de se faire tirer les cheveux. Je me demande bien d’où elle tire se sale caractère. Donc j’ai fini de la coiffé et lui ai préparé sont repas, alors qu’elle était en train de manger je suis partit discrètement dans le jardin a l’arrière du manoir et me suis assisse seule à regarder les Etoiles en silence comme j’ai tant fait. Je n’avais pas vu le temps passer mais je fus sortit de mes pensées quand j’ai entendu le bruit d’une voiture qui parter. J’ai regardé ma montre et il était indiqué 21h, je suis rentré et je suis descendu à la cave me cherche de quoi me restaurer. Remontant avec une poche de sang je suis partit dans la cuisine et me suis nourri. L’heure tournée et je suis allé me doucher, je suis rentrée dans la salle de bain et allumé la douche et j’ai attendu que la température soit a bon niveau. Quand l’eau était parfaite pour moi je me suis faufilé sous l’eau profitant de l’eau chaude coulant sur mon corps. Alors que je finissais ma douche je suis partit dans ma chambre et m’installe d’avant ma coiffeuse et me suis fait ma coiffure un peu longue j’avoue. Alors que celle-ci fut terminée après 30 bonnes minutes je me suis attaqué au maquillage. Alors que je finissais de me pouponner je suis allé enfiler des sous-vêtements et mes bas. Alors que j’ai fini de mettre cela et accrocher mes bas, j’ai enfilé mon costume et partit chercher les chaussures que j’avais acheté pour l’occasion. J’ai fini de me préparer et alors que j’attraper le chapeau qui finissait ma tenue j’ai regardé l’heure il était bientôt 22h30, je me réinstalle devant ma coiffeuse et place mon chapeau. Tout était parfait à mon gout, je me redresse et regarde en entier dans un miroir et suis sorti de ma chambre. Attrapant mon sac et mes affaires j’ai enfilé mes petits gants rouge et sortit du manoir et pris ma voiture pour aller jusqu’à la foret. Arriver à la limite d’où on pouvait aller en voiture je me gare et commence à me diriger vers le manoir hantée. Marchant calmement et dans le silence j’ai entendu des bruits suspect, restant sur mes gardes j’avancer jusqu’au manoir. Mais d’un coup j’ai lâché

« Qui est là ? »


Mon costume
Spoiler:
 




Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Dim 21 Oct - 1:22



Bal d'halloween

J'ai plusieurs facettes laquelle j'aurais se soir



Ma tenue pour le bal
Spoiler:
 

Depuis quelques jours déjà la température avait baissé, cela n'était pas étonnant à cette époque de l'année, nous étions le 31 Octobre, le fameux jours d'Halloween. Maintenant, tout le monde fessait la fête ce jours alors que pendant des siècles bien avant la commercialisation de cet événement, Halloween été crains de tous, la nuit ou démons et créature maléfique pouvaient sortir parmi les Hommes et ainsi sévir sans contraintes. Pendant mon enfance, mère et père verrouiller tout les ouvertures de la demeure et raconter des histoires terrifiantes au sujet de créature buveuse de sang, fantômes et autres, je ne saurais jamais s'ils nous enfermer pour donner de la crédibilité à leurs histoires ou si seulement ils y croyez vraiment.

Quelques jours plus tôt, c'était avec la voix de mère me racontant ces histoires qui raisonnaient dans ma tête, que j'avais ramassé un carton posé sur le seuil de ma porte. Je l'avais retourné dans mes mains avant de le lire, il avait une apparence lugubre, quand je m'étais décidais à lire ce qu'il contenait j'y avais découvert une invitation pour un Bal en l'honneur de la soirée d'Halloween, je n'avais trouver aucun expéditeur, la signature du Maire était absente, cela ne présager rien de bon. J'étais rentrée dans la cuisine et avait jeté l'invitation au milieu d'autres papiers sans importance et repris le cours de ma vie sans y pensée l'idée de m'y rendre été juste absurde.

La matinée du 31 octobre avait été ennuyeuse à souhait et l'après-midi ne s'annoncer pas sous de meilleurs hospices, alors que j'essayais de m'occuper comme je pouvais en fessant un peu de tri dans mes affaires je tombais sur le carton d'invitation reçu quelques jours auparavant. Après l'avoir analysé un moment, je le reposais ou je l'avais pris toujours sans envie de m'y rendre et partie tranquillement vers le piano pour jouer quelques accords quand je me retournée pour le prendre en mains pour le relire une nouvelle fois, je m'étais bien ennuyer toute la journée pourquoi ne pas m'amuser cette soirée ? J'irais, de toute façon si ce Bal était sans intérêt je pouvais toujours revenir a la maison. Je montais dans ma chambre et fouiller mon dressing dans l'espoir de trouver quelque chose qui puisse me servir de déguisement. Je ne trouvais que mes vêtements habituels, et une professeur de musique n'était pas ce qui devait inspirée le plus de peur, je pris la décision de partir en ville chercher un déguisement en espérant que tout le monde ne soit pas dévalisé.

Je montais dans ma mini et pris la direction du centre ville, à la recherche d'un costumier ou autres. Je me garais devant une boutique légèrement miteuse dans une petite ruelle et entrée dans le magasin pour en ressortir avec un costume d'infirmière un peu .. glauque. Je repris la direction de la maison déposa mes achats sur le canapé et monta à la salle de bain pour faire couler le bain et descendis chercher une poche de sang dans le réfrigérateur et partie à nouveau pour prendre mon bain. Me dévêtis et entra dans la baignoire tout en buvant tranquillement ma poche puis m'étant tellement détendu, je m'assoupis.
Je me réveiller en sursaut vers 21h30, il faillait que je me dépêche si je ne voulais pas arriver en grand retard. Je sortie en vitesse, m’en-roulant dans mon drap de bain et descendis chercher mon costume et remonta, enfilais ma tenue pour la soirée, sécher mes cheveux et les crêper. Une fois mon œuvre accomplie il me restais plus qu'a me faire un maquillage assortie a ma tenue. Enfin prête, je ferme la porte d'entrée à clés en souriant.

Si les Créatures maléfiques ou Démon essaye d'entrée chez moi, ils se retrouveront bien coincés.

Riant en pensant que je me moquer de ce que fessait mes parents des siècles plus tôt, je montais a nouveau au volant de mon véhicule et pris la direction du manoir hanté. Après 15 minutes de route, j'abordais le vieux sentier et ses ornières capable de vaincre le meilleur des Tout terrain, je me garais donc derrières quelques véhicules déjà présent. Sortant de ma mini, j'observais le décor dans lequel je me trouvais rien des plus gaie la nuit été tomber depuis fort longtemps, le sentier devant être emprunter pour se rendre au bal passant dans la forêt, je me retrouvais pas très courageuse surtout face au rumeur qui courait sur les lieux. Un lieu digne d'Halloween, je m’engageais dans l'allée sombre au milieu des arbres sombres.


fiche par century sex.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Lun 22 Oct - 9:36

Au Bal Masqué
Yeah ! C'est Halloween

Tant que Klaus sera présent, je passerai une bonne soirée





Spoiler:
 

Pour moi, la chasse aux bonbons était terminée. J'avais attendu dans le cimetière, que les autres enfants n'arrivent, histoire que Lux ne soit pas seul. Klaus avait eu la même idée que moi. Après une bonne heure, une fois que tous les enfants s'étaient mis en marche, je m'étais en aller afin de rentrer à la maison pour me préparer. Klaus était parti de son côté et moi, du mien. Sur mon lit, j'avais étalé mon déguisement pour la soirée. Bien sûr, j'avais opté pour un costume de Sorcière, ce qui n'étonnera personne je pense. Prenant le temps de prendre une douche, je m'étais ensuite mise à me démêler les cheveux, puis a enfiler mon déguisement, avant de m’atteler à la partie maquillage. Je n'avais besoin d'aide de personne. Pour dire vrai, j'utilisais la magie, ça allait plus vite et au moins, j'étais satisfaite du résultat. En regardant l'heure, je pris la décision de me mettre en route. Klaus m'avait dit qu'il m'attendrait à la maison hantée, puisqu'il s'y rendait bien avant moi. J'étais anxieuse à l'idée de croiser Lucifer, mais tant pis, je n'allais pas remettre cette soirée à l'année prochaine, juste parce que ma conscient, ainsi que mes sentiments, me jouent des tours. Ce soir, je n'aurai nullement besoin de sac à main, juste mes fesses c'est déjà pas mal. Je venais d'attraper mon téléphone, qui se trouvait sur ma coiffeuse et j'étais en train de composer le numéro de ma meilleure amie.

« Allo Cirinne ? Ça ne va pas mieux ? Si tu veux je peux venir te tenir compagnie … Ah d'accord, Jeremiah s'occupe déjà de toi. Non, ne t'en fais pas, je ne ferai pas de bêtise. Et je te tiens au courant, dés que je suis de retour à la maison. A moins que je ne passe te faire un petit coucou avec Lux. Reposes-toi. Je t'embrasse fort. »

Ma meilleure amie était tombée malade juste avant cette fête. Dommage. J'aurai tellement aimé lui présenter l'homme qui fait battre mon cœur. Mais ça ne sera que partie remise. Prenant tout de même mon portable avec moi, au cas où, je sortis de la maison et me mise en route. Il faisait frais dehors et je voyais des enfants courir de partout. Des petits monstres plutôt. Le terme colle bien mieux à la situation. J'entrepris de continuer mon bout de chemin, finissant par sortir de la ville et empruntant un sentier dans la forêt. Il faisait noir, froid, le vent soufflant dans les arbres, ne faisait que rendre l'endroit que très peu rassurant. Puis, ne voyant personne d'autre, je commençais sérieusement à croire que je m'étais perdue. Ce qui ne m'étonnerait même pas. Tournant ici et là, retombant parfois au même endroit, je me décidais à m'arrêter pour appeler mon petit ami à l'aide. J'avais eu une excellente idée de prendre mon téléphone avec moi. Dans le répertoire, je sélectionnais la personne entrée sous le pseudo « mon coeur », et attendit que ça sonne. Mais surtout que ça réponde. Je ne me voyais pas rester plus longtemps ici et seule qui plus est.

« Klaus ! C'est moi. Je crois que je me suis perdue … Où je suis ? … Heu … dans la forêt. … Ah ça ne t'aide pas ? … Quoi ? … Là ? Tout de suite ? … Ce que je vois autour de moi et bien … des arbres. … Mais arrête de te moquer … Viens me chercher, je suis toute seule, j'ai froid et j'ai peur. … Oui oui, je ne bouge pas d'où je suis … »

A vrai dire, je n'étais pas du tout rassurée. Commençant par avoir l'impression de geler sur place, je tournais en rond, histoire de ne pas mourir de froid. N'ayant pas regarder l'heure avant de l'appeler, je ne savais pas depuis combien de temps, je l'attendais.
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Lun 22 Oct - 16:12


Le bal d'Halloween
On m'as dit qu'il fallait s'amuser, on va essayer


Si nous devons expliquer la vie en quelques mots nous pourrions dire que celle-ci est répétitive, monotone et ennuyeux. Voilà les mots que j’utiliserais, car depuis que je suis vampire tout cela se répète sans cesse. Comment vous allez dire. Cela est simple, depuis plus de mille ans même si j’ai était enfermé dans une boite en bois pendant neuf cents ans, nous vivons la même chose. La fuite, l’emménagement dans une nouvelle ville, les morts et la traque continuelle. Tout cela se répète et continuera éternellement. Je ne sais pas comment vous expliquez mon mal être, ce que je ressens car à vrai dire je n’arrive même pas moi-même à le comprendre. A des moments j’ai envie de vivre et de profiter de la vie mais à des moments j’ai envie de mourir et d’emporter avec moi toutes la race des vampires. Je sais que vous allez me dire que tout cela est peut être mal saint mais comment peut-on vivre une existence immortelle, au lieu de vivre une vie tout à fait normal. Je ne sais pas à vrai dire, car mon existence aurait dû s’arrêter il y a bien longtemps. Mais quand je vois tout ce que j’ai maintenant je me dis que je suis heureux d’avoir vécu jusqu’ici. Je vois mes neveux et ma nièce, ma famille de nouveau au complet même s’il y a toujours des tensions entre nous, mais que serait une famille s’il n’y avait pas de tension. Et tout ce petit mélange est ma famille avec ses pièces rapporté comme on peut dire, même si cela est dégradant dans les thermes utiliser car je parle de Dayanara la femme de mon frère Elijah, Camille la petite amie d’Ezekiel et de Tatiana l’amie de Niklaus. Tout cela pour dire que ce qui me donne envie de rester en vie maintenant c’est la famille que nous sommes tous, même si au fond de moi il me manque cette partie de mon cœur que j’ai offert à ma douce Sage.

31 Octobre une date si symbolique mais tellement courante maintenant, même si aujourd’hui c’est l’anniversaire d’un des fils de Niklaus. Conor si je me trompe pas, mais il n’y a pas que cela car se jours-là j’ai reçu une invitation des plus bizarre mais pas que moi Kol avait reçu la même. Nous étions invités au bal d’halloween et déguisé de sur crois. Moi déguisé ? M’affublé d’un déguisement, je crois qu’ils sont tombé sur la tête car je n’irais pas du tout ça ira plus vite je le sentais bien. Alors que je déposé tout le courrier sur la table de l’entrée, je suis repartit dans le salon de notre maison et repris mon activité favorite depuis quelques temps la lecture de tous ses livres que je n’avais pas pu lire. Dont certains je ne vous cache sont bien intéressant. Alors que j’étais partit faire un tour en forêt dans la matinée car mère si trouvé je suis resté avec elle pour l’aider a récolté se dont elle avait besoin pour ses incantations, potions et tous ses actes de sorcière. Oui vous pouvez dire que je suis un fils à maman et je n’irais pas contre car j’ai toujours était tres proche de ma mère de tout temps. Bon je ne vais pas dire non plus que je conçois qu’elle essaye de tuer toutes notre famille, même si a une époque j’aurais tout fait pour l’aider à nous détruire. Donc après avoir passé la journée avec elle c’était en partit grâce à elle que j’ai décidé de me rendre au bal de ce soir. Elle m’avait dit et fait comprendre que si je voulais m’adapter à mon époque il fallait que je me lis a la foule et que j’arrête de rester dans mon coin en solitaire et qu’il fallait que je m’amuse. Donc on va essayer de s’amuser comme c’est ce que l’on attend de moi.

Je suis rentré chez moi après se temps passer en forêt et arriver dans la maison j’écouter si j’entendais des bruits dans la maison. Et là j’entendis un bruit suspect, des bruits de pas mais pas assez rapproché pour que ce soit se de Micah mais plus se d’un adulte. Serait-il se de Kol ? Je suis monté a l’étage et m’approché des bruits que j’entendais et cela arrivé de la chambre de mon frère. Je toc à sa porte et lui dit

« Petit frère tu as reçu une invitation pour le Bal de Chance Harbor, c’est au manoir pas loin d’ici donc si tu veux y participer prévois un costume. »

Je suis redescendu et quand j’ai parlé costume a Kol je me suis rappeler que moi j’en avais pas, donc je suis partit en ville et partit en acheter un. Arriver dans une boutique j’ai pris un ou on ne verrait pas ma tête. Le costume acheter je suis rentré chez moi et me suis préparer. Je me suis doucher et enfiler le costume, en me regardant dans le miroir je me suis demander ce que je faisais affublé de cette façon. Mais il faut que je m’amuse et je vais essayer, j’ai bien dit essayer car cela va être tres dur. Les heures défilé et l’heure pour aller au bal s’approcher n’habitant pas loin j’ai décidé d’y aller à pied. Marchant tranquillement j’entendis quelqu’un parler. M’approchant doucement j’ai reconnu l’ami de Niklaus et ne voulant pas l’effrayer mais ne voulant pas être démasqué j’ai gardé mon masque et lui dit

Mon déguisement
Spoiler:
 


« Vous allez vous aussi au bal ? Vous désirez que je vous accompagne là-bas ou attendez-vous quelqu’un ? »


Je ne savais pas ce qu’elle allait me répondre mais celle-ci a l’air perdu et je ne voulais juste l’aider car on m’a appris la politesse et les bonnes manières.



Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Lun 22 Oct - 17:51


‘‘Halloween’’
Préparez-vous à la plus grande peur de votre vie


Costume
Spoiler:
 

Halloween, la fête des esprits. Qu'ils sont étranges ces Humains. Ils fêtent la mémoire de leurs morts, en se déguisant en monstres. Ils ont vraiment une case en moins. Mais ça laisse le champ libre aux véritables démons pour s'amuser et aussi au Diable en personne. Il venait de rendre une petite visite à son fils biologique, le petit Lux. Celui-ci était ravie de porter un costume digne de ce nom. Mais ce n'était pas une simple visite de courtoisie, Lucifer l'avait entraîné avec lui, afin de lui rappeler le déroulement de la soirée. Oubliez la chasse aux bonbons, bien tranquille, pour ensuite rentrer se coucher. Les gamins n'allaient pas tarder à avoir une petite surprise. Concernant les adultes, ils ne seront pas mieux lotis.

Mais avant toutes choses, Lucifer s'était rendu au Manoir, dans la chambre où Klaus se trouvait. Les bras croisés, il regardait l'Hybride se préparer. Ce dernier ne tarda pas à lui dire que tout était prêt. Il ne manque plus que les costumes et les invités.

« Parfait. »

Faisant quelques pas jusqu'à la fenêtre, Lucifer se mit contre le mur juste à côté et regarda dehors. Klaus en profita alors pour sortir un autre déguisement, lui rappelant ses propres paroles. D'un air étonné, le Diable n'avait tourné que la tête, le regardant comme si son ami était bon pour l'asile. C'était à se demander si son cher Hybride l'avait regardé récemment … durant les cinq dernières minutes, voir même moins. Avec les plaies qu'il se tape sur la quasi-totalité de son corps, Lucifer n'a pas vraiment besoin de déguisement pour être effrayant. D'ailleurs Klaus, avec son costume de Freddy Krueger, lui ressemble de ce côté là. Mais l'idée de passer inaperçu, même parmi ses pires ennemis, ne pouvait que l'intéresser légèrement.

« Montre ... »

Pas encore certain qu'il ne le mette, mais finalement, lorsque Klaus ouvrit la housse, c'est un semblant de sourire qui venait de se dessiner sur les lèvres de Satan. Il était on ne peut plus satisfait du choix de son nouvel ami. Il se décolla du mur près de la fenêtre, avant de rejoindre l'Hybride. Ne perdant pas une seule seconde, Lucifer enfila le déguisement par-dessus ses vêtements. Il était plutôt satisfait du résultat. Et ainsi, personne ne pourra le reconnaître. Au même moment, Klaus enchaina la conversation, en parlant du Manoir qui devait prendre feu à la fin de la soirée. Il ne pouvait pas voir la réaction de Lucifer, qui portait déjà son costume, mais un sourire se trouvait sur son visage. Pourquoi pas après tout ?

« Seulement si la chambre avec le balcon est à moi. »

Puis, peu de temps après, le téléphone de l'Hybride sonna. Le diable écouta d'une oreille la conversation, faisant mine de rien. Et quand Klaus raccrocha, le Mal en personne ricana légèrement.

« Elle a réussi à se perdre en venant ici. Ta copine est si stupide quand elle s'y met. »

Je n'ai jamais dit que Lucifer faisait toujours preuve de tact. Il laissa l'Hybride s'en aller, pour voler au secours de sa petite-amie. Quant à lui, il descendit dans la salle qui servirait de réception, pour jeter un œil sur le travail qui a été fait. Bien qu'il sache pertinemment que les démons ne le décevraient pas sur ce coup là.
Shtoum (c)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Mar 23 Oct - 2:42

Le bal d'Halloween
Les invités

Halloween ma fête préférée





Je sortais d’une chasse de la nuit précédant et j’étais en train de dormir quand ma mère et venu tambouriné a la porte. J’ai eu une envie de la tuer sur le coup, je me suis coucher il devait être 7 ou 8 h du matin et celle-ci me réveille à 12h elle ne peut pas me laisser dormir aussi. C’est bon la journée elle peut s’occuper du bar les chasseurs ne sont pas là la journée, enfin il y en a quelques-uns mais ils ne sont pas aussi nombreux que en fin d’après-midi et dans la soirée. Alors que celle-ci arrêter pas de me dire de me lever je me suis redresser dans mon lit et juste hurler


« C’est bon, j’ai entendue. Tu ne peux pas me laisser dormir aussi un peu, il y a pas beaucoup de chasseur la journée tu peux t’en sortir, Non. En plus Ash pourra t’aider. »


Je me douter qu’elle aller me rentré dans les plumes a lui avoir parlé comme cela mais ma chasse c’était très mal terminé donc j’avais quand même les nerfs. Je vous explique pourquoi ma chasse c’est mal terminé si vous préférer je traquer un polymorphe dans la ville non loin de chance Harbor et celui-ci a réussi a me paumé si on peut dire. C’est créature sont bien chiante si on va par la a chassé car ils prennent l’apparence de la personne qu’il désire enfin qu’ils sont croisée et la seule façon de les démasqués c’est soit avec les animaux soit avec une caméra de surveillance. Et là je n’avais rien sous la main et les pourchasser avec mes armes dans la foules sa l’aurais fait moyen. Car je suis peut être sans gêne mais bon je n’ai pas envie de me retrouver en prison car je sais que je l’aurais a un moment ou un autre. Surtout qu’il fera d’autre erreur et là je ne le louperais pas cette fois ci. Même si faudra que j’aille demander a Dean ou Sam comme ils sont fait la dernière fois pour leurs polymorphe. Et oui eux aussi ont eu le droit à un polymorphe car même à cause de lui Dean a eu un beau cassier. Mais cela est une autre histoire. Donc là j’étais en train de parler de ma mère qui me casser les oreilles a ce que je me levé et qu’elle n’arrêtait pas de dire « Joanna Harvelle levé tes fesses desuite ». Mais je les lèverais quand j’en aurais envie, mais voyant qu’elle ne me lâchera pas tant que je ne me serais pas lever. Donc me suis lever comme une furie de mon lit et j’ai ouvert la porte et j’ai regardé ma mère avec un regard noir et celle-ci me tendit un carton en disant rien. Je pris le carton dans ma main et les regarder et lui ai dit


« Tu pouvais pas attendre que je descends pour me le donner au lieu de me réveiller. »

Celle-ci me dit juste que non, que je devais apprendre à gérer ma vie de chasseuse et de gérante de bar. Que sa s’appeler être mature. Je l’ai regardé d’un air qui veut tout dire, l’air qui dit c’est bon je ne suis pas une gamine et j’ai claqué la porte. Et quand je commencer à repartir dans mon lit celle-ci me sortit de nouveau à travers la porte que je n’avais pas intérêt de me recoucher qu’elle remonterait jusqu’à que je descends. J’ai commencé à faire des mimiques toute seule et là j’entends a nouveau qu’elle me sort que je devais arrêter desuite car 24 ans ou 10 ans elle m’en foutrer une. Pour dire que ma mère ne me connaît par cœur. Donc la connaissant elle aussi je savais qu’elle n’aller pas me lâcher j’ai décidé d’aller me doucher pour me réveiller. Je n’ai même pas regardé la carte que j’avais reçu, la déposant sur la commode je suis partit dans la salle de bain prendre ma douche. Alors que je sortis après 30 bonnes minutes en serviette me suis dit que j’allais regarder ce que j’avais reçu, reprenant la carte dans mes mains je m’assis sur mon lit et lu la carte celle-ci disait que j’étais invitée au bal de Chance Harbor. Un bal intéressant cela va me changer les idées de toutes ses chasses que j’enchaine nuit après nuit, j’avais prévu pourtant ce soir d’aller à la soirée organiser dans l’université non loin mais comme y en a un ici je vais plutôt aller la bas. Heureusement que j’avais mon déguisement.

Ma tenue

Spoiler:
 

Alors que je me voyait déjà bien m’amuser, je me suis laisser tomber en arrière sur mon lit repensant a tout ce que j’avais vécu toutes ses années pendant halloween, souvent en chasse a vraie dire. Et d’un coup me suis relever car me suis dit ma mère aller arriver. Alors que je me suis habillé en Jean et débardeur pour aller travailler au bar j’ai juste coiffé vite fait mes cheveux et je suis descendu au bar. Et sa a pas louper ma mère m’a fait une petite réflexion en disant que j’avais pris tout mon temps. Je lui ai juste dit


« Je suis là, c’est bon et sinon ce soir je ne suis pas encore là, et non je ne pars pas en chasse comme tu penses j’ai était invitée au bal de Chance Harbor donc je fermerais le bar mais je ne rentrerais pas desuite. »

Celle-ci leva les yeux au ciel, je n’ai pas répliqué j’ai juste pris mon tablier et j’ai commencé à débarrasser les tables vide. Alors que la journée a était très longue car comme je l’avais dit il n’y avait aucun chasseur la journée. Ils sont juste arrivés en fin d’après-midi, début de soirée. Et là je ne savais pas comment m’en sortir et je ne savais pas si j’allais pouvoir aller au bal. Mais d’un coup, vers 21h un groupe de chasseur sont partir et il ne rester plus beaucoup de chasseur et à 22h il n’y avait plus personne mais ma mère était toujours là et je la regarde et lui dit


« Tu peux fermer stp maman je vais aller me préparer pour tout a l’heure ? »

Celle-ci me dit de filer et je suis partit vite avant qu’elle change d’avis en la remerciant. Alors que je suis partit me doucher une nouvelle fois j’ai sorti mon costume de maya l’abeille sexy si on peut dire. Et fait un maquillage assez léger pas trop provocateur déjà que la tenue était déjà assez provocante. Alors que j’avais fini de me préparer j’avais entendu ma mère remonté je suis juste passé par la cuisine ou elle était et lui sortit


« J’y vais à demain »

Et en sortant j’ai pris ma voiture et je suis allé jusqu’à l’entrée de la forêt et la bas je n’étais pas la première arriver car il y avait déjà pas mal de voiture. Alors que je continuer le chemin à pied et que j’avais froid j’ai vu juste devant moi une jeune femme habiller en sorcière. Je me suis rapprocher d’elle en courant évitant de tombé car j’aurais était cap de tombé et posant ma main sur son bras je lui ai dit


«Salut dit je vois que tu vas a la fête sa te dérange qu’on y aille ensemble ? »

J’attendais la réponse de la jeune fille blonde, a sa tête celle-ci devait être encore au lycée mais bon elle a l’air d’être aimable et pas méchante donc je vais être gentille se soir avec elle.



Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Mar 23 Oct - 23:13

Le bal des monstres

"Essayer donc de canaliser ses bouts en train... "






Spoiler:
 



Etant donné que Cassie était arrivée la première lors de la chasse aux bonbons, il était normal qu’elle soit également la première à partir. Les autres jeunes de son lycée avaient donc pris la relève du porte à portes avec les enfants. Même si Cassie avait promis à la petite Lexi de rester avec elle, il devait y avoir un moment où il fallait qu’elle la quitte. La jeune fille avait donc repris le chemin vers sa voiture qu’elle avait laissée non loin du cimetière. Même si la blondinette n’aimait pas devoir marcher seule dans le noire, elle savait que personne ne lui ferait rien. Tout simplement parce qu’elle aurait comment accueillir cette personne, et ce grâce à la magie noire qui coule dans les veines de cette belle demoiselle. La première chose que la jeune sorcière avait faite après s’être installé derrière le volant avait été de déverrouiller son téléphone. Elle n’avait aucun message, ni même d’appel. Tout bêtement parce qu’il n’y avait pas de réseau…

Après avoir mis le contact de sa voiture, elle prit la route en direction de la forêt de Chance Harbor Cassie prit tout simplement son mal en patience avant d’entendre sonner son téléphone. Et regardant l’appelant par-dessus le levier de vitesse, elle vie le prénom de sa grand-mère apparaitre. Tenant son volant d’une main, de la seconde elle glissait dans son oreille son kit piéton.

« Oui grand-mère… Non j’ai quitter la chasse aux bonbons, je vais au bal maintenant… Non ne t’en fait pas, je fais attention… Je te rappel dès que je pars de là-bas… Je sais me défendre de t’en fait pas… Allô ? Allô ? Grand-mère je t’entends mal, je t’appel quand je pars. »

C’était presque le parfait timing puisque coupa juste après les derniers mots de Cassie. Le plus vexant était tout simplement qu’elle n’avait pas distingué ce que sa grand-mère maternelle lui avait dit. En arrivant aux abords de la forêt, la petite blonde ralentissait jusqu’à se mettre dans le bas-côté pour ensuite couper le contact. La lumière de ses phares s’étant éteinte, la jeune fille soupirait. A premières vues, rien ne vous donner vraiment l’envie d’aller au bal qui était organisé. Elle savait que l’endroit où ce dernier avait lieu était réellement perdu ne plein milieu de la forêt. Mais elle ne s’attendait pas non plus à cela ! En descendant de voiture, elle laissait son portable à l’intérieur, s’emparant simplement de ses clés pour fermer son véhicule. La suite consistait tout simplement à relever savamment el abs de la robe de son costume pour ne pas l’enduire de terre avant les festivités. Elle s’aidait même aux arbres parfois pour pouvoir enjamber ce qui se trouvait sur le sentier des bois. Elle parcourait comme cela plusieurs mètres sans pour autant trouver le bon chemin qui menait au manoir où avait lieu la fête d’Halloween. Cassie se croyait seule dans cette immense forêt, du moins cela c’était jusqu’à ce qu’elles entendent des pas dernière elle qui la faisait naturellement ralentir. Sur ses gardes. Peu de temps après, s’en était suivit une voix et la jeune fille s’était instinctivement retournée pour apercevoir son interlocutrice. C’était une jeune femme blonde, un petit peu plus âgée qu’elle. Elle lui demandait par ailleurs si elles pouvaient aller à la fête ensenble.

« Salut… Euh non, comme j’y vais toute seule ça ne me dérange absolument pas… Personne ne t’accompagne ? »

Cassie regardait tout simplement la jeune femme déguisée en abeille. Elle n’avait vraiment pas l’air d’être un danger pour elle, c’était même tout le contraire. La jeune fille préférait toujours jouer la carte de la méfiance, elle a bien trop souvent été trompée par les apparences. Elle s’était donc arrêtée jusqu’à cette dernière arrive jusqu’à ce que la jeune femme arrive a son niveau.

Code by Anarchy

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Mer 24 Oct - 7:35

La Fête d'Halloween
"Freddy ? Un costume qui lui va si bien"


Tout se passait très bien, même si Lucifer l'avait regardé comme s'il venait de s'échapper d'une maison pour fous, lorsqu'il lui a montré le déguisement. Tout de même, Klaus ne perdit pas son sourire. Le Diable avait, lui-même, dit que tout le monde devait être déguisé, lorsqu'il s'était adressé aux Démons. Alors, bien sûr, l'Hybride sauta sur l'occasion pour voir s'il tiendrait sa promesse. Entre Lucifer et Klaus, il n'y a plus cette méfiance du début. Chacun à son armée, l'un de Démons, l'autre d'Hybrides et Vampires. L'entente avait été difficile au départ. Les deux hommes n'arrivaient pas à se faire confiance. Mais à force de passer du temps ensemble, pour ruiner les plans des « gentils » contre eux, ou encore juste comme ça, quand Lucifer s'invitait sur le yacht pour s'incruster parce qu'il n'avait rien de mieux à faire. Étrangement, Niklaus s'est trouvé être plus complice avec lui, qu'il ne l'a jamais été avec Mikael auparavant. Finalement, il doit avouer que les gens qui disent qu'on ne choisit pas sa famille, mais ses amis, n'ont vraiment pas tord. Parce que là, Klaus peut admettre qu'il considère Lucifer comme étant un ami. Une fois le déguisement dévoilé, l'Hybride ne manqua pas le sourire du Diable, quand il s'approcha pour l'enfiler. Se reculant de quelques pas, il avait fait le choix idéal pour que même le Père des Démons puissent se balader sans se faire reconnaître. Puis, trouvant le moment adéquate, Klaus enchaîna la conversation sur l'avenir de cette baraque. Il a déjà fait retaper une maison, à Mystic Falls, pour toute sa famille, lorsque ceux-ci seraient réveillés. Ça ne s'était pas passé comme il l'avait souhaité au final. Elijah, Kol et Finn étaient partis chacun de leur côté. Seule Rebekah était restée, avant de se taper Damon Salvatore, et de finir également par abandonner son frère. Alors là, cette fois, il ne comptait pas vivre avec toute sa famille, ils peuvent continuer leur petite vie dans leur coin, il s'en fout. Mais malgré tout, lui qui commence à se lasser de son yacht, n'était pas vraiment contre l'idée de faire retaper cette baraque, pour y vivre. Bien sûr, il fallait prévenir Lucifer, qu'il n'y mette pas le feu à la fin de la soirée. La réponse de ce dernier fit naître un sourire sur le visage de l'Hybride. Il pensait y faire vivre ses fils, peut-être même Tatiana à un moment, mais il n'imaginait pas que Lucifer serait aussi de la partie. Quelque part, il ne pouvait que se réjouir de cette réponse. Même si ça voulait dire que les Vampires et Hybrides devraient cohabiter avec les Démons.

« Je comptais me la réserver, mais puisque tu es bien plus présent que mes propres frères, je te la laisse. »

Finalement, il en aurait fini de se lamenter sur son sort, avec sa fratrie qui ne prend même pas le temps de penser à lui. Il devrait les enfermer à nouveau pour la peine. Mais là, il s'était trouvé une nouvelle famille auprès de Lucifer, qui a souffert des mêmes choses que lui. Le rejet des siens, l'enfermement et la haine. Mais au même moment le téléphone de Klaus se mit à sonner. Pour l'attraper, il dût enlever son gants aux lames acérées.

« Tatiana, tu es bientôt prête ? … Perdue ? … Où es-tu ? … Tu ne m'aide pas là … Mmh … Qu'est-ce que tu vois autour de toi ? … Des arbres … dans une forêt c'est plutôt normal … - dit-il en commençant à rire légèrement - … Ne bouge pas d'où tu te trouve, j'arrive. »

Glissant son téléphone dans sa poche, il enfila à nouveau son gant lorsque Lucifer se mit à rire des bêtises de Tatiana. Relevant la tête en souriant un peu, Klaus ne pouvait pas dire le contraire. Elle est parfait si stupide quand elle s'y met. Mais le pire c'est qu'elle ne le fait pas exprès. Pour aller plus vite, à la place de passer par l'escalier, l'Hybride sauta par la fenêtre, se retrouvant directement à la lisière de la forêt, tout près du vieux cimetière. Il s'enfonça dans le bois et s'arrêta un moment, utilisant son ouïe fine et son flair d'Hybride, pour la localiser. Une fois chose faite, il se rendit auprès d'elle, en utilisant sa vitesse sur-humaine. Elle était en compagnie d'un Homme, enfin pas n'importe lequel, son flair ne le trompe pas. Il s'agissait de Finn évidemment, mais Klaus n'en dit rien, préférant que chacun garde l’anonymat pour le moment.

« Si tu n'étais pas sortie du sentier, tu ne te serais pas perdue, Tatiana. »

C'est facile à dire pour un homme qui a passer toute son enfance en forêt. Il sait se retrouver dans n'importe quel bois. Mais pour une citadine, c'est beaucoup plus difficile, il faut bien l'admettre.

© Chieuze



Dernière édition par Niklaus Mikaelson le Lun 5 Nov - 4:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Mer 24 Oct - 14:07

Le monde est à nous
Halloween



Ca fait peu de temps que Lucifer m'a redonné la vie. Au départ, j'étais plutôt étonné qu'il ne le fasse. J'ai su qu'il n'avait pas trouvé opportun de redonner la vie à Lilith. Je dois faire parti de ses meilleurs éléments et j'en suis assez fier. Je sais que mon père nous déteste, tous autant que nous sommes. Alors d'être l'un qu'il épargne, c'est une faveur, une fierté même. De plus, il m'a nommé parrain de son fils biologique, ce qui ne peut qu'augment ma satisfaction. Mais Chance Harbor est une ville de Sorcières. Il ne faut pas que les Démons attirent l'attention de celles-ci sur eux. Non pas que nous ayons peur, mais qu'elles viennent mettre leurs sales nez dans nos affaires, serait dérangeant. Donc, pour le moment, tant que nous n'avons pas l'ordre de pouvoir nous lâcher, on reste presque sage. Mais le jour J approche à grand pas. Il se trouve même qu'à partir de ce soir, les choses vont changer. Les Démons ne resteront plus en retrait et monteront qu'ils font aussi partis de ce monde magique.

Enfin quelque chose d'intéressant dans cette ville. Un Bal pour Halloween. Un Bal organisé par mon Père créateur. Tous les démons sont convié à la décoration de la maison. Je me trouve parmi eux, à l'exception que je me contente de jouer à l'inspecteur des travaux finis. Je dis où les choses doivent aller et je suis plutôt ravis de ce rôle. Personnellement, je me suis quand même occupé de regarnir le bar, en y rangeant des bouteilles que j'ai pris soin de piquer un peu partout. Même le ponch est signé by Azazel et il promet d'être corsé. La soirée s'annonce parfaite pour nous, les démons. Je me trouve dans la confidence de certaines choses qui vont se passer. J'ai pour mission de bloquer les issus du Manoir, une fois tous les invités entrés. Et de faire disparaître certaines personnes, dont l'identité me sera divulguée en temps et en heure, par mon maître.

En attendant que les dernières choses ne soient à leurs places et que les invités n'arrivent enfin, il me reste le temps de me préparer. J'attrape une housse, que j'avais posé en arrivant, et je l'ouvre tout en la déposant sur une table. Pendant que les autres continuent à travailler avec les Hybrides, je me déshabille et … aïe … putain de bordel. J'ai failli m'arracher le piercing que mon abruti de véhicule a eu l'idée de se mettre au téton. Et comme le hasard fait toujours bien les choses. C'est justement au moment où je me frotte où se trouve mon piercing, comme pour faire passer la douleur, que je tombe nez à nez avec le Prince des Ténèbres. Lui qui n'aime déjà pas la race qu'il a lui-même conçu, il va finir par croire, qu'en plus de tous nos défauts, on se tripote à la vue de tout le monde. Ravalant ma fierté, je le quitte vite fait des yeux, pour me concentrer sur mon déguisement. Je finis de me déshabiller, pour enfiler ma tenue.

Spoiler:
 

Fin prêt, je me dirige vers les autres Démons présents, pour qu'ils aillent à leur postes. Me concernant, je vais faire un petit tour dehors pour voir si tout est en place du côté du cimetière. Je reviens ensuite, la liste des invités en main, me rendant dans l'entrée de la maison, pour attendre que la soirée commence. Je prend place sur une chaise, les jambes croisés sur le meuble juste en face et j'attends tranquillement qu'ils arrivent.




« C'est l'une des plus subtiles ruses du malin, que d'avoir incité ceux qu'il tourmentait à douter de son existence ... » Charles Baudelaire
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Mer 24 Oct - 15:22

C'est Halloween !

« Elijah ? Est-ce que tu peux dépo... Elijah ? »

Et bien ça, je m'en serais pas doutée. Il venait de s'en aller, avant même que je n'eus le temps de terminer ma question. C'est vrai qu'en ce moment, je suis un peu lourde, mais de là à se barrer alors que je lui parle, c'est vraiment malpolie de sa part. Tant pis, je me ferai attendre le soir venue. Pour le moment, je n'avais plus qu'à me taper les achats pour Halloween. Avec Yaël, nous avions pris la voiture. C'était bien plus pratique pour mettre tout ce qu'on allait acheter avec la carte de crédit de son papa. Dans un premier temps, nous étions passés à la boutique des costumes. On y était resté un bon moment, le temps que mon fils trouve ce qu'il lui plaisait. Et moi aussi, par la même occasion. Il était tout content à l'idée de pouvoir passer Halloween avec les autres enfants de sa famille. Jusqu'alors, je le gardais avec moi, de peur qu'il ne lui arrive quelque chose. Mais à présent, les choses ont changé. Même s'il a toujours l'air d'un petit garçon de six ans, il a fêté son septième anniversaire il y a quelques mois. Et puis, c'est un Vampire, il sait se défendre maintenant. Alors que je regardais les costumes pour adultes, Yaël était venue me rejoindre en sautillant, tout content d'avoir trouver ce qu'il voulait. Je le regardais, sourire aux lèvres, avant de prendre le déguisement dans mes mains. Il ne manquait plus que le mien que je venais de trouver également. Puis nous passions par le rayon maquillage. Il faut au moins ça pour mettre un costume en valeur. Ne lésinant pas sur les moyens, j'avais prise tout ce qui pouvait me faire plaisir, et à lui aussi. Nous passions à la caisse, afin de payer nos achats, puis direction le coffre de la voiture. Il nous restait quelques boutiques à faire encore. Tout d'abord, il nous fallait des paquets de bonbons, puis de la décoration pour l'appartement. Ensuite, le plus important lors de la fête d'Halloween, c'est bien sûr la citrouille. J'en avais prise deux que j'avais prévu de creuser, avec l'aide de Yaël, dans l'après-midi. Mine de rien, il était déjà presque midi. Pour ne pas risquer que mon fils ne saute à la gorge d'un passant, je lui avais donné une bouteille de sang à boire dans la voiture. Bien sûr, j'avais aussi la mienne, sinon j'aurai été capable de lui arracher la sienne des mains. Et il ne fallait pas oublié le cadeau d'anniversaire pour le petit Conor. Dans un magasin de jouets, j'avais laissé Yaël choisir ce qui ferait plaisir à son cousin. Il le connait mieux que personne, donc je préférais le laisser faire. Une fois la dernière chose d'acheter, que nous étions rentrés à la maison. En voyant Elijah assis dans un fauteuil, j'ôtais ma veste, puis mon écharpe, que je posais sur le canapé. Puis je m'avançais vers lui me baissant pour l'embrasser.

« Je vois que ce matin, tu n'avais vraiment pas envie de faire les magasins. »

Mon ton était ironique, mais même si j'avais été contrariée, je ne lui disais pas. L'après-midi, nous avions creusé nos citrouilles. Le plus surprenant, c'est que Elijah aidait Yaël avec la sienne. Je ne pensais pas qu'il participerait à cette activité ou peut-être pour se faire pardonner de son manque de civilité ce matin même. Notre fils était tout content à l'idée de montrer son déguisement à son père, alors je l'avais laissé le mettre avec Elijah. Pendant ce temps, j'installais les petites bougies à l'intérieur des citrouilles, pour ensuite les déposer devant la porte d'entrée, de chaque côté. Je continuais de décorer l'appartement avec tous les achats que j'avais effectué dans la matinée. Et pour terminer, je déversais les paquets de bonbons dans de grands saladiers. Les enfants passeront partout pour demander des confiseries, même chez nous.

A mon retour dans le salon, j'avais trouvé Yaël déjà habillé. Son maquillage était bien plus que parfait, tout comme sa coiffure. Son père n'avait rien oublié et mon sourire satisfait ne pouvait être loupé de personne. Je m'approchais de mon mari, glissant ma main dans la sienne et entrelaçant nos doigts.

« Tu m'accompagne pour le déposer au cimetière ? »

Cette fois-ci, je tenais sa main dans la mienne, s'il voulait s'échapper, il allait devoir m'arracher le bras ou m'assommer. Mais à la place, il me sourit en acquiesçant d'un geste de la tête. La soirée approchait à grands pas, et après avoir fini les dernières préparations de Yaël, on s'était mit tous les trois en marche. Le cimetière n'était pas bien loin de chez nous, inutile de prendre la voiture pour si peu. Notre fils s'était mit entre nous deux, nous donnant la main. Après quelques minutes tout de même, nous étions enfin arriver près de l'église. Ensemble, on montait les escaliers et empruntait le petit chemin la longeant la bâtisse. Le grincement du portail était limite effrayant, mais déjà à l'intérieur se tenaient plusieurs personnes. Vite fait, nous avions pris le temps de dire bonjour à tout le monde, avant de prendre congés, nous retirant assez vite.

De retour à l'appartement, Elijah et moi avons enfilé nos costumes, pour le bal du soir. Nous n'avions pas vraiment l'intention d'y aller au départ, mais après réflexion, on avait également le droit de s'amuser. Ensemble, nous partions dans la voiture de mon cher et tendre. Il se stationna non loin du vieux sentiers que nous avons été obligé de traverser en marchant. A un moment, le chemin étant barré, nous l'avons contourné par la forêt, atterrissant directement dans un vieux cimetière. Il y avait du bruit, mais pas du bruit normal. Ce n'était pas vraiment rassurant, même pour un Vampire. Quoique, Elijah ne semblait pas impressionné par tout ça. Je faisais attention que ma robe ne se prenne pas dans les ronces, mais je gardais tout de même mon bras sous celui de mon mari. Arrivant enfin devant le portail de la maison, c'est Elijah qui le poussa. Un grincement horrible me fit presque sursauter. On s'avançant ensuite dans l'allée, puis, ensemble, on a monté les quelques marches. Au moment de frapper, la porte s'ouvrit toute seule. Il faisait noir à l'intérieur, puis d'un coup, un homme déguisé apparut devant nous, une liste à la main. Il devait être là pour accueillir les invités sûrement.

« Bonsoir … C'est Elijah et Dayanara Mikaelson. »

Dis-je en essayant de regarder sa liste. Je n'eus pas le temps de lire quoique se soit, que l'homme venait de disparaître. Tournant la tête vers mon mari, j'haussais les épaules, ne comprenant pas vraiment ce qu'il venait de se passer. Après avoir fait un pas à l'intérieur, la porte se referma derrière nous avec fracas. Resserrant mes doigts sur la main de mon époux, nous avancions dans l'entrée, jusqu'à ce qu'une porte, sur le côté, ne s'ouvre brutalement. De la musique s'en échappait, mais aussi de la lumière plutôt aveuglante. Sans prendre la peine d'y voir d'avantage, je m'étais dis que la fête avait lieu dans cette pièce. Avançant à l'intérieur, la porte se referma une nouvelle fois derrière nous. Il y avait déjà des personnes déguisées en train de faire la fête. Certains étaient du côté du bar, d'autres dansaient sur la piste. Mon sourire revint alors, en posant le regard sur Elijah.

Mon déguisement
Spoiler:
 
code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Andréa Tully,


à Seattle depuis le : 19/02/2012
Courriers postés : 1018
Age : 31





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Jeu 25 Oct - 17:03




Le bal d'Halloween

« Se soir tout est permis»



Tailla était dans sa salle de bain en train de se préparer pour le bal de ce soir. Celle-ci quelques temps auparavant avait envoyé un message a sa meilleure amie pour lui dire qu’elle l’attendait à son appartement et qu’elles iraient au bal ensemble et lui a dit de rentrer directement. Donc le phœnix était dans sa salle de bain entrain de fini de se préparer quand d’un coup elle avait entendu la porte d’entrée. Alors qu’elle sortit de sa salle de bain en demandant si c’était Camille elle vit personne mais sentit une présence bizarre qui lui tourné autour. Elle regarder à droite et à gauche à chaque fois qu’elle sentait cette présence se doutant pas que c’était sa meilleure amie qui lui faisait une sale blague d’halloween signé BY IN VAMPIRE. Alors qu’elle ne comprenait pas ce qu’il lui arriver alors qu’elle s’avancer un peu dans le salon la porte de sa chambre se mis à claquer d’un coup et Tailla fit un petit bon. C’est un démon je vous l’accorde mais bon sa arrive à tout le monde d’avoir peur et là ce fut le cas car elle sentait une présence et ne voyait rien. Alors qu’elle essayer de trouver ce que c’était elle arriva devant le miroir du couloir et d’un coup sentit une présence derrière elle se figeant presque elle regarda dans le miroir et vu des crocs juste au-dessus de son coup elle se retourna avec la tête décomposé et sa meilleure morte de rire lui répondre c’est moi. Tailla étonnée toujours avec des yeux comme des billes car elle n’aime pas voir Camille comme cela car cela lui fait peur ou plutôt la dégoute un peu. Alors que tailla fronça le sourcil d’un air de mécontentement surtout quand elle lui dit que c’était trop tentant surtout quand elle a vu la tête de Tailla. Le phœnix avait envie de lui faire payer cet affront mais à la place elle lui dit avec quel visage de Camille revenait normal

« Tu sais Cam’s la vengeance est un plat qui se mange froid l’oublie pas. Et tu me connais je sais attendre le bon moment pour me venger »

Alors qu’elle repartait dans sa salle de bain pour enfiler sa perruque elle dit hurla a Camille depuis la salle de bain.

« Si tu veux boire quelques chose sert toi dans la cuisine. Et oui j’ai pensé à toi avant que tu me le demande, y a du sang dans le frigo »

Pourquoi un phœnix a du sang chez elle alors qu’elle n’en boit pas, mais son petit garçon qui est hybride se nourri de sang donc elle avait des réserves pour lui et le sang qu’elle proposera Camille était le sang que normalement son petit garçon buvait. Donc le temps que Tailla finissait de se préparer celle-ci enfila sa perruque blonde et alla dans sa chambre mettre ses bottes de cow boys et pris le chapeau et le lacot et le mis autour d’elle. Sortant de sa chambre elle partit vers sa meilleure dans le salon et lui dit

« Alors tu en pense quoi ? »

Tailla tourna sur elle-même pour lui montrer sa tenue enfin si on peut appeler sa une tenue car elle n’était pas beaucoup habiller on peut dire. Alors que Camille lui a donné son avis elle regarda l’heure à l’horloge et attrapa ses clés et lui dit

« Bon aller miss j’aime foutre les frousses on y va car on va être les dernières »

Sortant de son appartement en suivant Camille celle-ci ferma la porte et sont monté dans la voiture de Tailla et partit au foret de Chance Harbor et se garer et sortit avec sa meilleure amie et verrouilla sa voiture et partit en direction de manoir hanté. Le chemin fut long mais s’en trop heureusement que Camille était la et que sa vision dans la nuit était bien car elle a rattrapé à plusieurs reprise Tailla qui a failli se crouter plus d’une fois. Alors qu’elles étaient arrivé au grand portail elle rentre dans la cours du manoir et regardant tout autour d’elle tout n’était pas rassurant et continuer à avancer avec méfiance et devant la porte se trouver Azazel qui tenait une fiche avec les invités de la soirée Tailla le regarda et lui répondit

« Mademoiselle Tailla Weaver et Mademoiselle Camille Montgomery »

Tailla regarda sa meilleure dire de dire tu es prête a rentrée





CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
http://tomorrows-world.forumgratuit.org

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Sam 27 Oct - 2:59

Le bal d'Halloween
Les invités

Halloween ma fête préférée





Moi sortir en soirée ou aller au bal, on pourrait croire que je vous parle d’une autre personne ou que vous êtes dans un monde parelle mais non vous êtes bien dans la réalité. Car pour une fois depuis bien longtemps je vais aller m’amuser et penser à autres chose qu’a la chasse, de me trouver dans des situations les plus dangereuses les uns que les autres. Et oui pour une fois petite Joanna Beth Harvelle va aller s’amuser, même si la chasse m’amuse aussi énormément. Mais là ça va pas être le même amusement je vais carrément me changer l’esprit, rencontrée de nouveau visage me lié avec des personnes car dans mon métier on ne peut pas ou seulement avec des chasseurs. Et je ne le cache pas que cela me tente plus que tout car j’aime me déguiser et surtout danser et m’amuser même si je le montre pas je suis un petit fêtard quand même. Donc je mettais habiller en petite abeille assez sexy et j’ai pris ma voiture pour aller jusqu’à l’endroit où la fête avait lieux. Ils ne pouvaient pas organiser sa dans un endroit plus pratique car la avec mes talons j’ai un peu beaucoup de mal et heureusement que j’ai mes chaussettes qui remonte haut car sinon je vous raconte pas l’état de mes jambes. Et alors que je passer au-dessus d’un arbre mort j’essayer de trouver le bon chemin car cela se mélange dans tous les sens et sa serait facile de se perdre. Comme si c’était leur but que l’on se perd. Mais alors que j’avais pris un chemin et d’un coup j’ai cru que je mettais perdue j’ai vu devant moi une jeune femme que j’ai essayé de rattraper assez rapidement bon en évitant de tomber le plus possible car rappeler vous que je suis tres doué et que je suis la reine des votrages de première. Donc je suis arrivée au niveau de la jeune femme et lui ai demandé si je pouvais l’accompagné a la soirée. Celle-ci me répondit que sa la déranger pas car elle n’était pas accompagné et enchaina en me demandant si moi j’étais accompagné ou pas. Et là je ne savais pas quoi lui répondre, j’allais ne pas lui mentir car je suis seule et je l’assume. Donc en continuant de marcher à côté de la jeune femme en faisant attention de ne pas tomber je lui dis

« Merci beaucoup de me laisser y aller avec toi. Non je ne suis pas accompagnée et bon on peut faire des rencontres se soir. Dans un bal il y a toujours des célibataires comme on dit »

Je lui souris même si cela ne se voyait presque pas car on était dans le noir. Mais bon nos yeux était habiter a la pénombre et surtout la lune se faisait transparaitre à travers les arbres. Alors que l’on continuera marcher je relever la tête et j’aperçus le manoir un peu plus loin et là je dis à la jeune femme

« Bon comme on risque je se recroiser dans la soirée et que là on fait le chemin ensemble je me présente. Je m’appelle Joanna mais tout le monde m’appelle Jo. »

Alors que j’attendais qu’elle se présente on continuer de marcher et arriver devant le manoir je le regarder avec un mauvais œil. Celui-ci était glauque et là la jeune femme se présenta quand on passer le portail et là je la regarde et lui dit

« Enchantée. Bon on est arrivé on va voir ce qui nous attend la bas »

Continuant à avancer jusqu’à l’entrée du manoir je regarder autour de moi et vu le vieux cimetière en friche et de l’autre coter le labyrinthe de haie. Cela était plus que lugubre et je me demander de plus en plus dans qu’elle pétrin je m’étais mis cette fois ci. Alors que je monter les marches il y avait un homme a l’entrée mais on ne pouvait pas le reconnaitre à cause de son masque mais celui-ci avait une liste donc cette soirée devait être sur invitation et là je lui dis

« Mademoiselle Joanna Harvelle »

J’ai tourné la tête vers ma nouvelle amie si on peut dire pour qu’elle dise sont prénom. Alors que l’on rentrée dans le manoir je regarder tout ce qu’il y avait dedans celui-ci était assez bien entretenue dedans et assez bien décoré alors que quand on le regarde de l’extérieur celui-ci a l’air presque à s’effondre. Regardant bien partout comme à chaque fois comme on peut dire une déformation professionnelle. Je vis d’autres personnes une femme blonde habiller en cow boys, une autre en pirate, une en sorte de sorcière et accompagnée d’un homme et en tournant la tête pour regarder dehors j’en voyais d’autre arrivé. Je me suis tournée vers Cassie et lui dit

« Tu connais du monde pour le moment ou du moins tu reconnais du monde ? »

Pour moi je ne reconnaissais personne et je me demander si j’allais connaitre quelqu’un à la fin




Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Dim 28 Oct - 22:41

HAPPY HALLOWEEN

"Attention j’arrive ! "




A en juger par la mine déconfite de la phénix, blondie avait réussi ce qu’elle avait prévu. Lui foutre la frousse comme jamais elle ne l’a eu ! Elle riait d’ailleurs toujours lorsque sa meilleure amie lui rappelait que la vengeance était un plat qui se mange froid. Et dans le cas de Tailla, la blondinette savait qu’elle allait le manger tout bonnement bien plus que congelé. La demoiselle savait tout simplement par expérience comme cela allait se passer. Sa meilleure amie attendrait le bon moment avant de se venger, et encore venger est un bien petit mot. Lorsque sa petite sœur de cœur est le dernier phénix au monde, il faut s’attendre au pire !

« Oh… Mais ça je sais ! N’oublie pas que sa fait que sa fait pas loin de 600 ans que je te connais ma chère ! »

Camille avait regardé Tailla repartir dans sa salle de bain, lui servant l’un de ses sourire agaçant, la suivant même afin d’appuyer son épaule contre le chambranle de porte. Elle la regardait ainsi mettre sa perruque ainsi que son lasso autour de sa taille. De là, il n’y avait pas besoin d’aller en excursion dans le Far West pour voir une cow girl ! A la vitesse vampirique Camille se trouvait déjà dans la cuisine, ayant sentit l’odeur du sang dans le coin. Et pour cause, si la belle l’avait senti aussi vite c’était tout simplement que depuis quelques jours elle n’avait pas pris le temps de se nourrir. En ouvrant le frigo, elle prit la première poche de sang qu’elle trouvait, bien qu’habituellement elle ait pour habitude de se nourrir d’un ou deux petit oiseaux de la foret. Ou d’écureuils, cela dépendait de son humeur ! En quelques seconde, après avoir retiré la capsule qui évitait à la poche de se vider, Camille l’avait engloutit tout en ne négligeant pas de la jeter dans la poubelle de la cuisine.

« C’est fait ! Bien avant que tu ne le dise même ! »

Nonchalamment, Camille allait dans le salon, faisant même le tour de celui-ci jusqu’à tomber sur la photo où elle figurait avec Conor et Tailla. Un petit sourire apparaissait sur les lèvres de la vampire blonde qui prit le cadre entre ses mains un moment avant de le reposer à sa place lorsque Tailla revint enfin dans le salon, tournant sur elle-même afin de lui montrer son déguisement. Avant de lui demander son avis. La blondinette croisait les bras sous sa poitrine en la regardant avec un sourire taquin. C’est halloween, et la demoiselle a bien envie de s’amuser. Malheureuse, se sera en premeir lieu sa meilleure amie qui en fera les frais !

« Dit moi… tu as envie de réveiller les morts toi ! »

Camille lui tirait même la langue dans un sourire amusé tout en se rapprochant d’elle pour se rendre dans le couloir de l’appartement avant de suivre sa meilleure amie jusqu’à regagner la voiture. Un petit moment plus tard, les deux inséparables étaient arrivées près de la forêt de Chance Harbor. Il ne faisait pas spécialement chaud et il faisait nuit noire. Rien de cela ne dérangerait Camille, mais on ne pouvait pas en dire autant de Tailla. Si bien que la vampire avait rattrapé beaucoup de fois la brunette, a la limite tout de même de l’accident. Après un long chemin périlleux, elles étaient enfin arrivées au manoirs où la phénix donnait par ailleurs leurs noms. La vampirette ne connaissait pas grand monde et d’ailleurs même pas l’homme qui tenait la liste des invités et qui les fit entrée. Lorsque la demoiselle croisait le regard de Tailla, elle comprit très bien que cette dernière n’avait pas très envie de rentrée la premier. Camille se jetait tout simplement à l’eau la premier en levant les yeux au ciel dans un soupire en gardant la tête haute. Elle mit un pied dans l’entrée du manoir, regarda autour d’elle avant de se retourner pour voir Tailla.

« Pour être glauque… c’est glauque … »





Code by Anarchy

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Dim 28 Oct - 23:37

Le bal des monstres

"Essayer donc de canaliser ses bouts en train... "






Venir seule dans une forêt où il fait nuit noir le soir d’halloween pouvait faire peur à plus d’une personne. Cela dit, même si Cassie était un peu retissante à se balader ici pour atteindre le manoir, elle faisait de son mieux pour ne pas le laisser voir. Du moins, jusqu’à ce qu’une autre jeune femme l’aborde. Si elle avait sursauté en entendant sa voix, elle lui souriait dans la nuit noire lorsqu’elle lui parlait qu’elles trouveraient sans aucunes doutes des célibataire lors de ce bal déguisé auquel elles étaient conviées. Pour sa part, la blondinette ne recherchait pas l’amour, ou du moins plus. Plus depuis que Thaïs est entrée dans sa vie, et elle n’est pas du genre à aller voir ailleurs en son absence. D’ailleurs, comme elles allaient faire le chemin ensemble autant entretenir la conversation. Cassie souriait tout bonnement en jetant des regards à la jeune femme qui marchait à ses côtés, tout en évitant de se casser la binette par terre.

« Il n’y a pas de quoi, on va dire que je me sens pas vraiment de faire tout ce chemin toute seule. Si j’ai pas peur, on va dire tout simplement que là c’est particulier. J’espère que tu feras de bonne rencontre en tout cas, pour ma part j’ai pas à chercher des célibataire. »

Peu à peu les yeux de la petite blonde s’habituaient à l’obscurité environnante de la nuit. Avec elles, il n’y avait que la lune qui pointait en haut dans le ciel, quasiment ronde comme un ballon de foot. A force de parler, Cassie avait failli se retrouver les quatre fers en l’air si elle n’avait pas eu le réflex de se rattraper à la première branche d’arbre venue. A vrai dire ce n’était pas une très bonne idée de se balader dans les bois avec une robe longue.

« Moi c’est Cassandre Blake, mais tout le monde m’appel Cassie. Autant que tu sache comment je m’appelle. »

Cassie lui souriait après s’être présentée. C’était évidemment bien plus évident qu’elles connaissent leurs prénoms respectifs. Surtout si elles étaient amenées à se recroiser dans la soirée. Et de cela, Cassie n’en doutait pas. Elle était même pratiquement certaine qu’elle ne connaitrait personne lors du bal de se soir. D’autant plus qu’en compagnie de Jo, la jeune sorcière n’avait pas vu le temps passer. Elles étaient déjà arrivées non loin du manoir après une longue traversée de forêt. En regardant aux alentours, rien ne vous donnait l’envie d’entrée ici. Tout était sombre, lugubre et abandonné. De quoi donner la frousse plus qu’autres choses. La blondinette de service avançait au côté de Jo, la laissant donner son nom en premier avant de le faire elle-même.

« Mademoiselle Cassandre Blake »

Cassie entrait a la suite de Jo tout en regardant autour d’elle pour voir en effet si elle connaissait quelqu’un au moins de vu autour d’elle. Mais toutes les personnes qu’elle vit pour le moment lui étaient toutes inconnues. Elle reporta ensuite son regard sur la jeune femme toujours a ses côtés.

« Pour tout te dire… Pas du tout. Et toi ? tu reconnais quelqu’un ?


Code by Anarchy

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Mer 31 Oct - 9:37

Halloween
La fête des affreux

C'est sûr que je ne repartirai pas seul





Déguisement
Spoiler:
 

« Un-deux… Freddy te coupera en deux
Trois-quatre… remonte chez toi quatre à quatre
Cinq-six… n'oublie pas ton crucifix
Sept-huit… surtout ne dors plus la nuit
Neuf-dix… il est caché sous ton lit… »


C’était la comptine que les fillettes répétaient sans cesse dans le film que Kol regardait. Il n’était pas seul devant ce grand classique, mais en compagnie de son fils. Il sait qu’il n’a pas été très présent pour lui et tente de renouer des liens. Micah est un petit garçon génial dans le fond, même s’il n’était pas désiré. Parler d’accident serait carrément horrible vis-à-vis de lui, disons plutôt que c’était un bébé surprise. Un bébé qui a vite grandi. Kol n’a pas eu le temps d’être à l’aise avec les couches et ça, il ne va pas s’en plaindre. Mais ce n’est pas évident de se retrouver avec un enfant qui prenait une année par jour. Il se serait cru dans un épisode de Smallville, le coup où Clark avait trouvé un gamin comme ça. Oui bon d’accord, Kol passe un peu trop de temps devant la télé en ce moment, il commence même à rouiller. Mais c’est épatant les effets spéciaux qu’il y a de nos jours. Dire qu’il a loupé tout ça. Enfin, là il était en plein film d’horreur et il sentait que son rejeton allait faire des cauchemars toute la nuit. Ca ne loupa pas. A peine le film terminé, sur les coups de deux heure du matin, que le gamin hurla à en faire trembler la baraque, avant qu’il n’accoure dans la chambre de Kol. Bien sûr, pour ne pas encore prendre de réflexions agaçantes venant de son aîné, le plus jeune des fils de Mikael laissa le petit Micah dormir avec lui.

Au petit matin, le gosse le réveilla pour qu’il se dépêche à se préparer. Après un petit échange de répliques, Kol partit sous la douche, pendant que son fils déjeunait. Il s’habilla ensuite et attrapa une poche de sang, l’engloutissant en quelques minutes. Prenant le chemin de la forêt, en compagnie du petit, il visita quasiment toutes les boutiques de Chance Harbor, avant de trouver le déguisement qui ferait plaisir à son gamin. Il passa ensuite la journée avec lui, lui offrant une glace et l’emmenant s’amuser dans le parc. Un petit repas au restaurant et pour terminer, Kol initia son fils à la chasse aux Humains. Alors qu’il lui laissa sa victime, l’Originel observait Micah se délecter du sang de cette personne. Il n’était pas peu fier de son fils. Au contraire, là, quelque chose venait de naître en lui. La fibre paternelle qui se réveillait sûrement. Peu importe, quand le gamin finit de boire, Kol se mit à sa hauteur et lui ôta les gouttes de sang qu’il avait encore autour de la bouche. Il le prit ensuite par la main et partit trouver un endroit où lui mettre son costume. Puis, la nuit tombée, il l’emmena au cimetière, avant de rentrer chez lui pour se préparer. Dans sa chambre, il regardait le déguisement qu’il s’était lui-même acheté pour la petite soirée du soir. Son frère vint lui apprendre pour l’invitation.

« Nik’ m’a prévenu hier. »

Finn disparut on ne sait où, et Kol finit de se préparer. Il prit son portable et composa le numéro de Katherine … Katerina pour les Originaux. Sans doute que parmi toute sa famille, il est le seul qui apprécie cette fille. Il l’apprécie même un peu trop il faut dire. Téléphone à l’oreille, il tomba sur le répondeur.

« Hey Kat’ c’est Kol. Toute ma famille sera à la fête d’Halloween ce soir, si tu as besoin d’un garde du corps, viens me retrouver dans le hall de la maison hantée. »

Il termina l’appel et parti pour le manoir qui n’est pas bien loin de leur maison d’ailleurs. S’y rendant au plus vite, il donna son nom au mec de l’entrée, probablement un Démon, puisqu’il ne sentait ni le Vampire, ni même l’Hybride. Kol jeta un oeil dans la grande salle, il y avait déjà pas mal de monde, mais aucune trace de Katerina, malheureusement. Lui qui se faisait un plaisir de la voir …
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Mer 31 Oct - 13:40




this is halloween
everybody make a scene

Bienvenue à Halloween } Je venais tout juste de rentrer de mon shopping, ayant trouvé des tas de choses. Bon, ma carte de crédit faisait carpette mais peu importe, avec les siècles et en étant issue d'une famille de bourges, c'était très facile de se refaire de l'argent et c'était bien loin d'être ça qui me manquait. J'appelais ma 'colocataire' ou plutôt devrais-je dire 'la femme que j'ai contrainte à venir vivre chez moi afin qu'elle me donne autant de sang que je le souhaite et qu'elle effectue toutes les tâches que je n'ai pas envie de faire', c'est ce qui sonnerait plus correct afin qu'elle vienne ranger ce que j'avais été chercher puis j'allais sous la douche, ayant la ferme intention de me rendre à ce bal d'Halloween. J'espérais au moins que je ne risquais pas d'y croiser mon cher pire ennemi, même si ça m'étonnerait qu'il tente quoi que ce soit avec une foule pareille, sait-on jamais, je ne me fiais jamais à Klaus.

Je sortis de la douche, m'emballant dans une serviette blanche, en prenant une autre pour me sécher les cheveux puis regardait avec un sourire satisfait ma tenue d'Halloween qui était posée sur la table basse de salon. Je portais mon regard vers mon téléphone et constatait qu'il y avait eu un appel mais que la personne avait laissé un message, pas étonnant que je n'aie pas entendu sonner en étant sous la douche après tout. Cette imbécile de colocataire aurait au moins pu prendre la peine de me prévenir à travers la porte mais non, bien évidemment, juste pour m'emmerder, elle n'en avait rien fait. Enfin soit, je poussais un soupir et souriait en voyant que c'était Kol qui m'avait téléphoné, écoutant le message instantanément mais grimaçant rapidement. Si toute la famille originelle y était, ça n'allait pas être génial pour moi d'y aller mais bon, peu importe. Je réfléchissais un instant puis restait sur mon idée d'y aller, retournant dans la salle de bain avec ma tenue pour l'enfiler, mettant du rouge à lèvres assez voyant ainsi qu'une légère couche de mascara sur mes yeux puis enfilait mon masque par dessus. C'était tout bonnement parfait !

Finalement, je pris la direction du manoir hanté où se déroulait la fête et j'y arrivais d'ailleurs assez rapidement, malgré que je devais bien avouer que le gars qui tenait l'entrée ne m'inspirait pas trop confiance. M'enfin bref, c'était une fête, pas un rendez-vous vers la morgue après tout. Je donnais mon nom au gars chelou de l'entrée puis marchait jusqu'au hall, repérant assez difficilement un Kol bien déguisé. Je souriais et m'approchait de lui par derrière, regardant prudemment autour de moi pour être certaine que Klaus ne m'attendait pas avec un pieu en bois, sait-on jamais. « - Si c'est moi que tu cherches, je suis bel et bien venue ! L'invitation était bien trop alléchante que pour résister. » dis-je en souriant en coin.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Mer 31 Oct - 17:09



Halloween ma fête préférée feat participants de l'intrigue

« S’il te plait ne te fais surtout pas remarquer. »

C’est ce que ma soeur m’a dit lorsque je lui ai annoncé que je me rendrai à ce bal. Dayanara semble toujours craindre que je fasse une bêtise qui coute sa couverture de gentille petite élève. Pourtant, je me souviens qu’il y a encore une décennie, cette très chère blondinette ne lésinait pas sur les moyens pour se jouer des autres. Elle n’y allait pas par quatre chemins lorsqu’elle voulait s’amuser, tuant les gens qui se mettaient sur son passage. Et maintenant, madame se la joue gentille Vampire bien sage. Je sais que ce n’est pas elle. Qu’au fond, elle ne fait ça que pour Elijah. Il l’a changé. Il a fait d’elle quelqu’un qu’elle n’est pas et moi, je vais tout faire pour que cette chère Dayanara ne revienne. Celle que j’ai toujours connue, même si nous étions en froid. Je ne manquais pas ses prouesses, restante dans l’ombre pour qu’elle ne me remarque pas.

Mais aujourd’hui c’est la fête. Nous avons le droit de faire peur aux gens, c’est même le but du jeu. Je viens de me lever, mettant pieds à terre, je me rends jusqu’à la petite salle de bain de ma chambre d’hôtel. Je laisse couler l’eau, le temps de retourner près de mon lit pour appuyer sur le bouton de la cafetière. Je prends aussi le temps de sortir une poche de sang, qui se trouve dans mon mini-réfrigérateur, la laissant à température ambiante, pendant que je vais prendre ma douche. Tout en me relaxant sous l’eau chaude, je laisse trainer une oreille pour voir si Sam est levé. Il se trouve dans l’une des chambres voisines et je ne sais même pas pourquoi je pense toujours à lui. Il n’est même pas intéressant en fait. Il est trop sérieux, ne pense jamais à s’amuser, et pourtant c’est plus fort que moi, il faut que je sache ce qu’il fait. Après ma douche, je vais m’habiller, je bois une tasse de café et un verre de sang, puis sort de ma chambre. Mon regard balaye les voitures présentes, jusqu’à ce que je m’arrête de marcher devant la chambre qu’occupe Sam. Je n’entends rien à l’intérieur, peut-être est-il déjà sortit ou tout simplement, il dort encore. C’est un Humain et il doit récupérer de toutes ses nuits blanches à répétition. Prenant une grande inspiration, je frappe quelques coups à la porte et écoute si j’entends quelqu’un bouger. Ce n’est qu’après cinq minutes sans réponse, que je rebrousse chemin avant de traverser le parking pour me rendre en ville.

Il faut que je me trouve un costume pour ce soir, mais avant de me rendre au bal, je ferai un crochet par la chasse aux bonbons. Je sais que Dayanara ne veut pas qu’il me connaisse, mais Yaël est mon neveu et je veux au moins le voir dans son petit déguisement. Je passe ma journée ici et là. Ne jamais rentrer à l’hôtel. Ma chambre est bien trop étroite et je finirai par ressasser de sombres pensées. Mieux vaut que je m’aère l’esprit tant que je le peux toujours. Ah oui, j’oubliais. C’est le jour et je sors, un miracle non ? Mais ma soeur m’a révélé son secret pour sortir malgré la lumière du soleil. Et j’ai appris qu’une petite sorcière rebelle hantée cette ville. La jeune Tatiana n’a pas rechigner à me fabriquer une bague de jour, autrement appelée Lapis Lazuli. Après de nombreuses recherches, je trouve mon bonheur et notez que je n’ai pas encore fait de dégâts. Je me tiens à carreaux depuis quelques temps. Peut-être que je m’habitue à cette façon de vivre dans une pseudo paix avec les mortels. Mes sacs en mains, je prenais le temps de trainer en ville, jusqu’à m’offrir un petit repas dans un restaurant. L’heure venue, j’ai longé le cimetière et j’ai passé de longues, très longues minutes à observer mon petit neveu. Je suis restée jusqu’à ce que les enfants ne quittent l’endroit pour commencer à aller frapper aux portes. Pour ma part, je continue mon petit bout de chemin, jusqu’à la maison hantée. Entre temps, j’ai enfilé mon déguisement et même fait un maquillage plus que parfait. J’arrive devant la grille, elle s’ouvre dans un grincement qui m’en fait mal aux dents. J’admire l’endroit et la décoration jusqu’à arriver à la porte d’entrée qui s’ouvre dans un fracas assez spécial. Mon regard se pose sur la personne tenant la liste à l’entrée. Je m’approche de lui et lui montre mon nom du bout du doigts. Et bien, je ne sais pas qui se cache derrière ce masque, mais en tout cas, il a des yeux magnifiques. Je rejoins la grande salle, observant les convives quand mon regard se pose sur ma chère soeur et son époux.

« Bonsoir Daya … Elijah. »

La soirée se passe comme elle se peut et je rejoins directement le bar pour me servir dans le ponch. Il est corsé comme je l’aime. Les personnes qui ont organisé cette soirée, ont vraiment de très bons goûts. Je suis fan. Mais je sens que quelque chose va se passer. Des personnes déguisés commencent à s’agiter et partent tous en direction du mec de l’entrée. J’hausse les épaules et me joins à la foule pour danser avec les gens présents.
code par (c) eylika. photo de we heart it.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Jeu 1 Nov - 5:23

La soirée déguisée

Un bal. Mouais. Pas trop son truc en faite. Mais puisque son père insiste pour qu’il y aille, autant le faire. Peut-être qu’il trouvera un truc amusant à faire. Niels sait faire preuve d’imagination quand ça l’arrange. Un petit rappel de sa catapulte improvisée sur laquelle son petit frère avait servi de munitions. Déguisé, il passera inaperçu et même sa famille aura grand mal à le reconnaitre. Enfin … espérons-le. Il ne faudrait pas qu’il se fasse choper, une énième fois, en train de faire des conneries. Ce jour là, Niels venait de recevoir son déguisement fraichement commandé. En ouvrant la boite, son regard ne laissait paraitre que de la satisfaction. Il avait eu la visite de l’un de ses petits frères, Lux. C’était étonnant, jusque là, il l’avait entre-aperçue à quelques reprises, mais rien de plus. Le garçon lui annonça vite la couleur et Niels ne tarda pas à lui donner une bonne partie de tout ce qui lui restait de sa boutique de farces et attrapes. Les gamins doivent en avoir marre d’être, sans cesse, accompagnés des adultes. Lui, n’a pas eu se problème étant petit. Sa mère est morte précocement et il n’a pas connu son père avant bien longtemps. D’ailleurs, Niels en veut un peu à sa mère pour ça. Si elle lui avait permise de connaitre son père avant, lorsqu’elle aurait perdu la vie, il ne se serait pas retrouvé balancé d’un foyer à l’autre. Il n’aurait pas grandi dans la misère et aurait sûrement eu un meilleur avenir. Mais ce qui est fait, est fait, personne ne peut revenir en arrière. De toute façon, il est trop tard. Dés qu’il essaye de se rapprocher de son père, Klaus lui tape un vent. Et quand il veut s’en défaire, c’est l’Originel qui revient vers lui. A croire que cette relation père-fils ne leur apporte plus de soucis qu’autre chose.

L’Hybride laissa couler la journée. Il était parti dans son garage pour passer le temps, puis avait essayé de contacter Ezekiel, son cousin. Mais rien à faire, celui-ci n’était pas là ou ne répondait pas. Finalement, la soirée promet d’être chiante, s’il se retrouve tout seul. Enfin, il ne perdit pas espoir et en rentrant chez lui, après une bonne douche bien méritée, il enfila son déguisement et peaufina le maquillage.

Plus que prêt, il quitta son appartement et descendit l’escalier. Il a choisi de prendre sa voiture, il la stationnera à la lisière de la forêt. Devant continuer en marchant, Niels entreprit de prendre un raccourci, contournant ainsi la maison de ses oncles pour arriver sur l’arrière du manoir hanté. Il coupa par le cimetière, loin d’être rassurant, même pour un Hybride. La sensation d’être épiée est très désagréable. Des gens rodaient autour du manoir, ils étaient assez bizarres et pas seulement à cause de leurs costumes. Ils se comportaient comme s’ils complotaient quelque chose. Et ça, Niels sait le reconnaitre, puisqu’il est souvent à leur place. Néanmoins, il n’y prêta pas plus attention que ça et entra à l’intérieure. Déclinant son identité, il fit un geste de la tête à Kol, qui se trouvait en charmante compagnie, et partit dans la grande salle. Aucune trace de son père, mais il y avait son oncle Elijah déjà. N’allant pas le voir pour autant, ne voulant pas le déranger, Niels préféra faire le tour du bar, pour goûter toutes les bonnes boissons qui s’y trouvent. Rien que le ponch était un truc de fous. Les Humains allaient le sentir passer.

Spoiler:
 
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Ven 2 Nov - 20:28

Au Bal Masqué
Yeah ! C'est Halloween

Tant que Klaus sera présent, je passerai une bonne soirée





Spoiler:
 

La nuit, seule en plein milieu d’une forêt lugubre. Ca fait penser à un début de film d’horreur ça. D’ici à ce qu’un taré armé d’une tronçonneuse ne rapplique, je crois que j’aurai tout gagné. Quelle idée d’aller faire une fête dans un coin perdue. Et en parlant d’être perdue, je le suis aussi. Pensant couper à travers la forêt, je me suis écartée du sentier et voilà que maintenant je me trouve dans l’embarra. Ma seule solution était d’appeler Klaus qui, bien sûr, s’est moqué de moi. Je ne m’attendais pas à autre chose venant de sa part. Et pour ne pas bouger, je n’allais pas m’amuser à m’enfoncer d’avantage dans l’inconnu. Pour ne pas rester sur place, au risque de geler, je tournais un peu en rond, jusqu’à ce que j’entende du bruit. Un sourire se dessina sur mes lèvres, m’imaginant que c’était déjà Klaus. Mais peu à peu, ce sourire s’effaçait. Et si ce n’était pas lui ? On vient tout juste de raccrocher. C’est peut-être un dingue qui profite de cette fête pour zigouiller les passantes perdues dans les bois … comme moi. Prise d’une crise de paranoïa, je regardais d’un côté … évidement c’était du mauvais côté, puisqu’une fois venant de derrière me fit sursauter comme jamais. Le coeur battant et ma main sur ce dernier, comme pour tenter de le faire ralentir, je reprenais mon souffle.

« Ah, vous m’avez fait peur. »

Reprenant mon calme, je l’observais. Il avait un costume camouflant tout son visage. Il m’était impossible de savoir qui se cachait derrière ce masque. Je n’allais pas suivre un inconnu, on m’a toujours apprit à ne surtout pas le faire. Oui bon d’accord, quand j’ai rencontré Klaus pour la première fois, je l’ai suivi sans même réfléchir. Mais en parlant de Klaus, il allait surement arriver d’ici quelques minutes … enfin je l’espère. C’était difficile de ne pas céder à la panique.

« Je … mon petit-ami doit me rejoindre. »

Pour dissimuler ma peur, c’était raté. J’espérais entendre la voix de Klaus, même si c’était juste pour se moquer de moi. Je commençais à trouver le temps long, je ne savais pas ce qui allait ou non, se passer. Et quel soulagement lorsque j’entendis enfin l’accent de l’Hybride retentir derrière moi. Bien sûr, j’eue droit à une phrase ironique, mais j’étais tellement contente de le voir que je ne répondais même pas à cette provocation gratuite.

« Je pensais que se serait plus court … »

Passant mon bras sous le sien, prête à partir, je tournais la tête vers l’homme qui se trouvait être présent également.

« Vous nous accompagnez ? »

Nous mettant en marche, nous avions mis que quelques minutes pour arriver à destination. A peine venait-on de traverser le portail de l’entrée, que je regardais de tous les côtés. L’endroit avait vraiment bien été choisi et encore, je n’avais rien vue. En entrant à l’intérieur, un homme prenait les noms. Je lui glissais le mien avant de partir dans la grande salle au bras de Klaus. Il y avait bien du monde déjà et pour le moment, je ne reconnaissais personne. Et ça ne resta qu’un détail, parce que j’entendis un gros boom, comme des portes qui claquent. D’ailleurs, les volets venaient de se baisser d’un seul coup. Comme beaucoup d’autres invités, je me demandais ce qu’il se passait, l’air effrayer.

« Klaus qu’est-ce qui se passe ? C’est pas normal ça. »

En plus, dehors, un orage venait d’éclater.
Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes) Sam 3 Nov - 8:03

Fais-moi peur
« Non Stefan, ce n’est vraiment pas une bonne idée … Je .. hein ? Mais je vais vraiment finir par croire que c’est elle qui porte la culotte dans votre couple … Ok ok, si madame Elena le dit … Je serai là et en cas de problème, je n’oublierai pas de te rappeler que je te l’avais dis. » Quelle plaie ce couple. Autant Stefan qui se laisse dicter sa conduite, que cette peste d’Elena qui le manipule par le bout du nez, comme un pantin par ses ficelles. Mais bien sûr, la fraternité oblige et Damon a capitulé. Une nouvelle fois, il va aller contre sa volonté en se rendant à ce bal débile. Maintenant, il lui faut un costume. Partant en voiture jusqu’à la ville voisine, pour être sûr de ne croiser personne qu’il connait, l’aîné des Salvatore visitait toutes les boutiques susceptibles de vendre des déguisements. C’est une idée stupide et Stefan va regretter de l’avoir foutu là-dedans. Tout en longeant un étalage, le Vampire est à la recherche d’un truc original. C’est difficile à faire. Un monstre, quand on en a vu un, on les a tous vu. ‘Fin bon, il va bien finir par trouver quelque chose qui lui plait. Son téléphone commença à vibrer dans la poche de son pantalon. Damon l’attrapa et en voyant le nom de Rebekah, il vira l’appel sur répondeur. « Oh aller Barbie Klaus lâche-moi un peu. » murmura-t-il entre ses dents. Son portable se mit à vibrer une nouvelle fois. Il l’attrapa, soupirant de lassitude. En voyant que c’était un message sur son répondeur, il l’écouta et leva les yeux au ciel, ‘fin au plafond, en entendant la voix de l’Originelle au féminin. Il resta impassible, même lorsqu’elle se mit à parler de Chelsey, de sa mère, de la sortie des bonbons et tout le reste. Une fois le message terminé, il l’effaça et rangea le téléphone dans sa poche. « Chelsey n’est pas différente du reste de sa famille … » lâcha-t-il une nouvelle fois entre ses dents, avant qu’une vendeuse ne vienne le rejoindre pour lui demander s’il a besoin d’aide. Peu à peu, Damon est en train de rejeter sa propre fille. Il ne veut pas souffrir et comme d’habitude, pour éviter de terminer en miette, il arrête de ressentir. C’est bien mieux ainsi. Pas d’attache, pas de culpabilité et pas de conscience de merde qui vient lui rappeler que c’est un mauvais gars. D’toutes façons, Chelsey est trop comme sa mère. Elle va lui reprocher de ne plus être avec Rebekah ou encore de courir les femmes, comme avant. Elle finira par l’agacer et il veut garder d’elle un bon souvenir, et non celui d’une gamine trop gâtée. Pourtant, il sait qu’il ne pourra jamais l’oublier et que Stefan fera tout pour le ramener à la raison. Mais pour le moment, place à la fête. « Oui, je veux bien. Vous avez quelque chose qui sort de l’ordinaire ? » La petite vendeuse commença à l’emmener vers l’arrière boutique, lui montrant les nouveautés. « Je vais prendre celui-là. Au moins, personne ne me reconnaitra. » En route vers la caisse, Damon paya sans même faire attention aux sourires de la petite vendeuse. En l’espace d’un appel, Rebekah a réussi à lui foutre en l’air sa bonne humeur. C’est un scandale.

Après plusieurs heures, Damon était de retour chez lui, se préparant pour aller à la fête. Il prit la voiture, ne voulant pas y aller à pieds, et s’arrêter à la lisière de la forêt. Puisqu’il y a d’autres bagnoles, ça prouve qu’il ne s’est pas carrément planté de direction. Il enfila son masque et se regarda dans le rétroviseur, avant de descendre et de se taper le sentier merdique dans la forêt. En arrivant près de la maison, il y avait de la musique qui en sortait. La fête avait commencé, tant mieux, il n’aura qu’à se glisser dans la foule et attraper n’importe quelle proie pour manger. En entrant à l’intérieur, il donna son nom et ne fit pas vraiment attention à la porte qui claque derrière lui, pensant que c’était juste pour faire « peur ». Avant d’entrer dans la grande salle, son regard se posa sur Kol Mikaelson accompagné par … Elena ? Il s’approcha naturellement jusqu’à arriver à leur hauteur. « Mmh la jolie … c’est quoi ? Une chatte ? … Où est passé Stefan ? » Et après réflexion, voyant le sourire qu’elle affichait, il venait de comprendre qu’il s’était planté de personne. « Ah merde, c’est l’autre … »

Spoiler:
 
code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas


Hi, My name's
Contenu sponsorisé,







MessageSujet: Re: Le bal d'Halloween (intrigue adultes)

Revenir en haut Aller en bas

Le bal d'Halloween (intrigue adultes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomorrow's World :: Le Point de Départ :: SUJET POUR ELENA-