RSS
RSS



RENOVATION - NOUVEAU FORUM - RECONSTRUCTION - L"ARRIVER EST POUR BINETOT

Partagez|

Ne perdons pas nos bonnes habitudes ( Ezekiel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Ne perdons pas nos bonnes habitudes ( Ezekiel) Lun 21 Mai - 21:46



Ne perdons pas nos bonnes habitudes

"Ezekiel & Camille"



L’hôpital. Pour un vampire c’est certainement le lieu de toutes tentations avec tout ce sang aux alentours. Le pire est sans doute qu’aucunes victimes d’accidents, aucuns malades ne se doutent de ce qui les entoure. Enfin si, ils le savent. Ils savent que du personnel soignant et auprès d’eux à chaque instant. Mais réellement, ils ne savent rien de ses personnes.

Lorsque que la jolie blonde avait commencée à travailler dans ce lieu grouillant de veines à saignées, elle savait que les choses n’allaient pas être faciles. Ceci dit, en réalité elles étaient beaucoup plus simple pour elle qui ne se nourrissait plus de sang humain depuis des centaines et des centaines d’années que pour un vampire ordinaire qui fait tout le contraire. Mais nous sommes bien d’accord, Camille était loin de s’imaginer cela lorsqu’elle avait fait ses premiers pas dans l’hôpital e sa ville natale qu’est San Francisco. La jeune femme à beau être un vampire, elle n’a jamais supporté que les humains souffrent. Aussi bien lorsqu’elle était encore belle et bien humain que maintenant. Et comme la transformation amplifie largement les émotions et ce qui fait ce que nous sommes, ce côté-ci d’elle n’en a été que plus renforcé.

Mais depuis quelques mois, les choses ont changées. Camille ne se trouve plus à San Francisco. Elle a suivi son cœur loin de la ville où elle avait fait son grand retour et par la même occasion retrouvée sa meilleure amie ainsi que d’autre chose dont la définition même du mot « aimer ». Depuis plus de six cent ans, jamais Camille n’aurait cru aimer de nouveau un jour. Elle se l’était interdit pour tout vous dire puisqu’a chaque fois que des sentiments d’amour s’éveillait en elle s’était pour un humain qu’elle blessait involontairement plus tard. C’était une chose vraiment pas très aisée pour elle, étant donné que physiquement on ne peut rien lui reprocher ! Alors, jusqu’ici elle avait tout simplement passée son temps à arrêter tout de suite les humains qui se projetait bien trop loin avec elle, elle leur effaçait la mémoire et leur précisait bien que jamais ils n’avaient croisés son chemin. C’était mieux pour eux. Ainsi que pour la voluptueuse blonde qui n’aurait pas a regretter d’avoir fait un geste irréversible.

Depuis sa rencontre tout a fait hasardeuse avec Ezekiel, Camille n’avait plus à se soucier de cela. Tout simplement parce que le jeune homme est lui aussi un vampire. Certes avec beaucoup plus d’années d’existence qu’elle, mais cela n’est qu’un petit détail parmi tant d’autre.
C’est aucuns doutes grâce à sa meilleure amie que la vampiresse l’a rencontré, alors qu’elles vivaient toutes les deux sous le même toit pour quelques temps. Tailla avait invité Ezekiel à venir crécher chez elles le temps que son colocataire revienne avec les deux trousseaux de clé qu’il avait accidentellement pris avec lui alors qu’il partait en weekend. Autrement dit, le vampire se retrouvait à la rue sans rien avoir demandé à personne. La jeune Phénix avait tout simplement hébergé le vampire pour quelques nuits seulement … Mais sa, c’était sans compter le fait que Camille était chez elle puisqu’elle avait quitté son travail un peu plus tot et qu’elle s’était permise de sortir de sa douche avec une simple serviette enroulée autour d’elle pour accueillir le nouveau venu. Cela lui avait même valu des yeux exorbité de Tailla mais au finale c’était elle qui avait bien rien devant se tableau avec un Ezekiel qui tirait une tête digne du Coyote qui court, si près du but, après Bipbip.

Même sans cela, les choses auraient été ce qu’elles sont aujourd’hui. Dès le premier regard qu’ils ont posés l’un sur l’autre, la partie d’elle que Camille tentait toujours de gardée bien enfouie était ressortie d’un telle force. C’était inexplicable. Totalement insensé. Mais tellement vrai, tellement authentique. Il avait fallu que sa meilleure amie s’absente pour la belle blonde ait réellement la preuve que le bonheur venait frapper à sa porte. Et cela fait maintenant cinq ans que cela dur. Et pour la jeune femme vampire, les choses sont loin de s’arrêter. Lorsque ses lèvres avaient croisées celle d’Ezekiel, Camille l’avait su instantanément.


En parlant d’Ezekiel, La jeune femme s’était levée ce matin, seule dans leur lit. Celui qui faisait battre son cœur était sans doute déjà partit pour l’hôpital depuis quelques heures maintenant. En se roulant sur elle-même pour ensuite poser un par terre, Camille trouvait un petit mot sur son oreiller qui la fit sourire aussitôt qu’elle l’eut lu. Son petit-ami lui souhaitait de bien dormir et qu’il la retrouverait à leur pause lorsqu’elle serait à l’hôpital avant de noter tout en bas du tout petit morceau de papier qu’il avait dû déchirer sur une feuille un « Je t’aime. ». Elle avait posé le petit mot sur la table de chevet tout en se levant le sourire aux lèvres pour rejoindre la salle de bain afin de se préparer.

Camille prit sa douche puis s’habilla tout en prenant le soin de se maquiller certes légèrement mais un peut tout de même. Elle releva ensuite au-dessus de sa tête quelques mèches de ses grands cheveux qui risquaient de lui tomber devant le visage lorsqu’elle examinerait quelqu’un. En ressortant elle prit son portable, et son sac ou elle y fourra des vêtements bleu, règlementaire pour travailler à l’hôpital. Il y a quelques mois de cela, elle n’aurait jamais songé partir travaillé sans Ezekiel. Tout simplement parce qu’elle était là pour lui apprendre à se maitriser face à centaines de litres de sang. Mais là encore un fois, les choses avaient évolué, le vampire s’en sortait beaucoup mieux, bien que Camille restait présente pour lui s’il était en difficulté.

Quelques instants plus tard, la fabuleuse blonde descendit toutes ses affaires dans sa voiture avant de partir chasser en forêt quelques minutes histoire de combler sa faim. C’était son rituel pour éviter de sauter à la gorge d’un humain si jamais son estomac qui craint famine sans prévenir. Il lui fallait se rassasiée jusqu’à n’en plus pouvoir. Lorsqu’elle repartie vers sa voiture, cette fois c’était pour se rendre au travail.
Plusieurs minutes plus tard, Camille c’était changé et se retrouvait en plein milieu de la foule phénoménale aux urgences. C’était même à ne plus savoir où en donner de la tête. Tout le monde était déjà avec quelqu’un lorsque l’on lui demandait de recoudre une fracture ouverte. La jeune femme savait le faire, il n’y avait aucuns soucis avec cela. Le seul obstacle était sans doute le sang. Même pour un vampire qui est habitué à sentir l’odeur du sang en permanence, ce genre de situation reste toujours délicat. Si bien que le visage de la grande blonde avait commencé à prendre une toute autre allure lorsqu’elle avait fait un simple oui de la tête pour partir en courant chercher un kit de suture

Cela avait été une ruse pour s’éloigner quelques temps. En cours de route, elle s’arrangerait pour trouver un interne qui pourrait le faire à sa place, quitte même à l’y contraire grâce au fait qu’elle soit un vampire. Cependant, sur le chemin, elle ne croisa personne. Tout le monde devait s’affairer aux urgences, ici et là. C’était simple, elle allait faire cette suture dans une autre salle, elle allait laissé à son visage le soin de changer d’apparence si cela peut l’aider mais à l’issue de cela elle effacerait la mémoire du patient. Elle qui avait pourtant une grande maitrise d’elle-même sentait bien que cette fois elle n’arriverait sans doute à faire comme si elle était une personne des plus normale qu’il soit.

De retour aux urgences et résignée à faire cette satanée suture elle isola le patient et commença par le mettre en confiance tout en prenant bien le soin de ne pas faire glisser ses yeux sur la plaie. Elle le fit même rire, ce qui détendit l’atmosphère pour lui que pour elle qui s’applaudissait intérieurement d’être allée chasser se matin, puis qu’elle attaqua la suture. Pour ce faire, elle arrêta de respirer puisqu’en tant que vampire elle n’en avait nulle besoin. Elle levait même bien plus souvent les yeux vers le visage de la personne qu’elle était en train de recoudre et qui hurlait presque de douleurs, qu’elle ne regardait ce qu’elle faisait. Après quelques longues minutes, elle avait terminée non sans avoir bon nombre de fois fermé les yeux pendant plusieurs instants ! Camille jeta ensuite les gants de latex qu’elle avait passés et se mis à remplir la fiche de soin de cette personne tout en lui indiquant qu’elle repasserait le voir plus tard et qu’elle le laissait à charge de ses collègues qui s’occuperont de sa fracture.

En repartant vers un autre cas, Camille s’étonna d’elle-même d’y être parvenue. Jamais elle n’aurait cru s’en sortir cette fois alors qu’elle avait vu bien pire depuis qu’elle travaillait ici. Les urgences, c’est sans doute ce qu’elle déteste le plus dans les hôpitaux. Les plaies sont laissée ouvertes trop longtemps et le sang… Le sang, on ne sent que sa des kilomètres à la ronde ! Elle préférait largement les autres services ! Plusieurs patients ainsi que plusieurs heures c’était écoulée lorsqu’elle regardait la montre qu’elle avait à son poignet. Il n’était pas loin de 13 heures lorsqu’elle prit sa pause. Aussi vite qu’elle eut pu, elle partit en courant se chercher de quoi grignoter à la cafeteria pour ne pas éveillé les soupçons de ses collègues qui mangerait sans doute comme elle sur le pouce dans un couloir de services où elle ne ferait que passer.

Elle enchaina ensuite les ascenseurs et les couloirs emplissent de lit occupé par des patients qui attendait d’être pris en charge, comme la guerre avait été déclarée à Chance Harbor. Lors que Camille prit le temps d’enfin mordre dans la pomme qu’elle avait à la main, elle marchait tranquille dans le couloir réservé au personnel où l’on stockait les lits. D’ailleurs Ezekiel était assis sur l’un deux avec deux ou trois de leurs collègues, ceux qu’ils fréquentaient le plus souvent, mais lui avait gardé une place à son côté. La blondinette avait repris sa fameuse bonne humeur qui ne la quitte pour ainsi dire jamais et elle souriait à l’homme de sa vie. Elle avait salué tout le monde tout en prenant place à côté de lui et lui vola un baiser.



fiche par century sex.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Ne perdons pas nos bonnes habitudes ( Ezekiel) Ven 1 Juin - 6:32



Ne perdons pas nos bonnes habitudes

"Ezekiel & Camille"



Le comble pour un Vampire : travailler dans un hôpital. Et bien croyez-le ou non, mais c'est ce que fait Ezekiel. Au départ, ce n'était que dans le but d'avoir accès à la réserve de sang. D'ailleurs, il y a déjà eu quelques ratés où il finissait par manger un de ses patients. Personne n'est parfait. Mais à présent, il se laisse beaucoup moins aller à ses pulsions de Vampire. Ah oui, pour la petite histoire, Ezekiel a été élevé par son père jusqu'à une petite dizaine d'années. La vie devenant trop dure pour Elijah, qui faisait ses premiers pas en tant que créature de la nuit, le gamin fut abandonné dans une famille. Bien sûr, son père venait souvent prendre de ses nouvelles à son insu. Mais la menace de Mikaël planant sur eux, la fratrie Mikaelson déménagea à plusieurs reprises, changeant même de continue. Après être devenu adulte, le jeune homme tenta en vain de retrouver son père, mais tomba sur Niklaus avec qui il s'entendait plutôt bien. Sauf qu'en baissant sa garde, son Vampire d'Oncle l'attaqua et fit de lui ce qu'il est aujourd'hui. Ezekiel dut s'enfuir et vivre sa propre vie en apprenant à se contrôle tout seul. Il accumulait les décennies puis les siècles. N'ayant jamais été un enfant de choeur, il ne se privait pas pour faire d'innocentes victimes sur son passage. Il n'était pas conscient des problèmes qu'il y avait au sein même de sa famille. En recroisant son oncle, il termina avec une dague en plein coeur et fut enfermé dans un cercueil avec le restant de la famille. Ezekiel est le tout premier Vampire après les frères Mikaelson. Il bénéficie de nombreux avantages des Originaux et en partit celui de ne pas mourir de la même façon que ses "congénères". Les siècles coulaient tranquillement et Ezekiel ne s'en doutait même pas. Ce n'est qu'il y a six ans environ, qu'il fut subitement réveillé par Elijah, son propre père qu'il a cherché sans relâche. Les retrouvailles auraient pu être des plus chaleureuses si Klaus n'avait pas amadoué le jeune garçon en lui faisant croire que cette situation n'était que la faute de son père. Après en être venu aux mains, il coupa les ponts avec celui qui l'avait libéré. Ce n'est qu'après avoir rencontré Camille et aussi grâce à son appui, que le dialogue entre Elijah et lui, s'est peut à peut créé, faisant même naître un lien fort entre eux deux. Justement en parlant de Camille, c'est cette rencontre qui a changé sa vie en lui donnant un but. A présent, il ne se contente plus de laisser les années passer, il a un objectif : celui de faire de cette femme la plus heureuse. Pour la première fois de son existence, Ezekiel sait ce que veut dire tomber amoureux de quelqu'un. Il a bien eu quelques relations durant sa longue vie, mais les sentiments n'ont jamais été aussi forts qu'ils le sont avec elle. C'est quelque chose d'indescriptible, mais quelque chose dont il ne pourrait plus se passer à présent.

Depuis quelques mois maintenant, Ezekiel habitait dans le Manoir de ses grands-parents avec Camille. Ils ont suivi le restant de la famille jusqu'à Chance Harbor. Ou tout du moins, Ezekiel a quitté son ancienne ville, lorsqu'il a apprit pour l'attaque visant son père. Par amour, Camille a tout lâcher pour le suivre. Mais malgré leurs problèmes liés à leurs conditions de Vampires, le cour de la vie a reprit. Réveillé depuis quelques minutes déjà, le fils d'Elijah admirait sa merveilleuse petite-amie entrain de dormir. Il avait été son réveil avant même qu'il ne sonne, pour éviter de déranger la demoiselle. Quand il fut l'heure de se lever, il partit prendre une douche en vitesse, déposa un petit mot à sa petite-amie et s'habilla enfin pour se rendre à l'hôpital. Dans ce monde peu sûr où nous vivons, il existe des trafics de drogues, d'armes, d'alcools et bien d'autres encore, mais figurez-vous qu'Ezekiel est à la tête d'un trafic de sang. Vous ne rêvez pas, il fournit quelques Vampires en poches de sang contre des services, des informations et même de l'argent. Personne n'est parfait et encore moins Ezekiel, même s'il ne s'est pas encore fait remarqué. Après avoir passé quelques minutes dans les vestiaires, il arpentait les couloirs dans sa tenue de médecin, bipeur à la ceinture en cas d'urgences. Et les urgences ne sont pas ce qu'il manquait dans cette ville, surtout en cette journée. L'endroit débordait de monde, au point où même les Résidents en Chirurgie devait aller y prêter mains fortes. Il y avait eu un carambolage sur l'un des grands axes autour de Chance Harbor. Les ambulances faisaient presque la queue pour déposer leurs blessés. Ezekiel était au moins à la cinquième victime depuis qu'il venait de mettre les pieds à l'hôpital. Il avait vu toutes sortes de personnes et toutes sortes de blessures également, mais c'est la dernière qui le toucha. Un petit bébé grièvement blessé, dont le pronostic vital semblait engager. Peut-être qu'un monstre pourrait ne pas faire plus attention que cela, mais ce monstre là, notre Ezekiel, cache quelque chose de bon en lui. C'est pour cette raison, qu'il s'était retiré discrètement dans un coin, avec l'enfant et qu'il lui avait fait boire quelques gouttes de son sang, afin que les blessures ne disparaissent. Restant tout de même en observation, le bébé rentrera probablement chez lui le lendemain venu. Et c'était bien sûr de cette guérison miracle que tout le monde parlait, dans les couloirs réservés au personnel. Assis sur un brancard, Ezekiel se contentait d'écouter, sans rien dire, jusqu'à ce que Camille ne vienne les rejoindre. Un baiser d'échangé et le couple restait l'un à côté de l'autre, semblant écouter tout ce qu'il se disait au sujet de l'enfant miracle. Même si elle ne venait que d'arriver, Camille était sûrement la mieux placée pour savoir ce qu'il s'était justement passé. Quant à Ezekiel, il ne disait rien, tentant au mieux de ne pas attirer l'attention sur lui. Au contraire, il se rapprocha même discrètement de sa petite-amie pour lui glisser quelques mots à l'oreille.

"J'ai encore vingt minutes de pause. On pourrait se trouver un petit coin tranquille."



fiche par century sex.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Ne perdons pas nos bonnes habitudes ( Ezekiel) Ven 1 Juin - 20:37



Ne perdons pas nos bonnes habitudes

"Ezekiel & Camille"


Tous ceux qui se trouvaient dans les couloirs réservés aux personnels à cette heure étaient essentiellement d’autre résident en chirurgie d’ébauchés pour donner mains forte aux urgences. Et a cette heure-c i, ils ne pouvaient rien faire d’autre de leur pause que de manger. Cela dit, a l’arrivée de la jolie blonde tout le monde parlait d’un miracle concernant le cas d’un bébé dont le pronostique vitale était réellement engagé. Le seul dans toute cette assemblée à ne pas en parler était Ezekiel. Ce qui a sans doute permis à la vampiresse de connaitre le pourquoi du comment. Cela dit-elle faisait comme si de rien n’était dès qu’un de leurs collègues l’avait interpeller, un fois qu’elle fut assise, pour lui demander son avis sur la question.

« Je pense qu’on a traité son problème à la souche bien assez tôt, ce qui l’a sauvé ! »

Ils lui lancèrent tous des regards ébahis et incrédule. Ca, Camille était bien d’accord ce qu’elle venait de dire n’expliquait rien et ne donnait certainement la réponse à la question. D’ailleurs son but avait été de semer un peu plus le trouble parmi leur raisonnement pour trouver pour quelle raisons ce petit bébé ne voyait plus son pronostique vitale engager en seulement quelques heures. De plus, la jeune femme en profitait également pour leur faire comprendre qu’elle n’avait pas la science infuse bien que c’est es le cas. En tant que vampire, Elle arrivait très rapidement à établir l’état médical d’un patient, tout bonnement parce qu’elle a une mémoire d’éléphant.

« Ou alors, on a trouvé le compartiment a pile et ont les lui a changé ! »

La petite amie d’Ezekiel mordait dans sa pomme peu de temps après avoir formulé cela alors que leurs collègues eux, se fendait la poire en deux. Par la même occasion, ceux qui avaient eu la chance de pouvoir rester dans leurs services commençaient à échanger les mêmes sortes de blagues douteuses qui résumaient leur journée. Tout cela dans des éclats de rire incessant. Pendant ce temps-là, Camille avait glissé sa main dans celle de son compagnon alors qu’il lui glissait quelques mots à l’oreille. Elle en souriait tout en tournant son visage vers le sien afin que de cette manière, ils se retrouvent à seulement quelques centimètres l’un de l’autre.

« Et si je passais la demi-heure de pause qu’il me reste a trouver un petit coin tranquille avec toi ? »

Camille lui avait sans doute dit aussi discrètement qu’il ne l’avait fait, si bien qu’en murmurant presque sa voix devenait plus suave mais elle y avait dissimulé un peu d‘espièglerie. Ici pratiquement tout le monde sait que ces deux-là sont en couple. D’ailleurs il n’y a qu’à les regarder ! Ils sont complices et ce qui est installé dans leur regard leur promet un avenir stable et endurant. Cela dit ce n’est pas rose tous les jours non plus, mais rien ne les arrêtes. Par ailleurs, même si la belle blonde à décider de s’éclipser avec son petit –ami dont elle ne souhaite que le bonheur, personne ne le remarquera. Quoi que si enfaite, mais il n’est jamais rarement de voir deux personnes partir main dans la main, ou presque, pendant un certain temps. Surtout dans le milieu qu’est celui de la médecine.

La demoiselle se penchant par-dessus les jambes d’Ezekiel afin d’atteindre la poubelle pour y jeter sa pomme. Et en profita pour attraper la seconde main du jeune homme. Elle descendit du brancard où ils étaient assis un peu plus tôt, ce qui donc le força a en faire de même. Il n’y avait eu que des regards amusés avant que les autres médecins assis sur ce même brancard reprennent leur conversation.

« Tu as promis que tu me montrerais ton patient qui fait des nœuds avec sa langue, alors montre le moi … »

Cela, la jeune femme l’avait dit suffisamment fort pour que tout le monde puisse entendre et se fut également un prétexte au fait qu’elle tenait les deux mains du fils d’un Originel dans les siennes avec son petit air de chien battue qui lui valait tout ce qu’elle voulait. Finalement elle ne garda qu’une seule de ses mains dans la sienne et se mis a marcher à ses côtés dans un demi rire si bas que personne d’autre qu’Ezekiel n’aurait pu l’entendre. Il faut bien l’avouer, l’objet de désire que représentait Camille n’en ratait pas une, et la situation était tout de même assez drôle …



fiche par century sex.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Ne perdons pas nos bonnes habitudes ( Ezekiel) Lun 13 Aoû - 5:44

Ne perdons pas
les bonnes habitudes

Camille Montgomery & Ezekiel Mikaelson





N’étant pas non plus un monstre sans coeur, Ezekiel n’avait pas supporté de voir ce bébé mourir et l’avait sauvé d’une façon assez étrange pour le commun des mortels, mais courante pour les Vampires. A présent, le petit être était aussi sain qu’à son premier cri. Le seul bémol à toute cette histoire, c’est que les médecins se mettent à parler de miracle. Et bien voilà. Quand quelque chose de bien se passe, on l’attribut directement au bon vouloir de Dieu. Mais Dieu n’a rien à voir de cette histoire. Dieu n’est pas intervenu, il n’a pas sauvé ce bébé, c’est juste la conscience d’un Vampire qui ne pourra jamais enfanté, qui a agi de la sorte. Et justement, dans un couloir empli d’autres Résidents en Chirurgie, Ezekiel était assis sur un brancard, l’air de rien, écoutant d’une oreille les suggestions de ces collègues, vis-à-vis de cette guérison spectaculaire. Il était bien le seul à ne pas émettre d’hypothèse, surtout qu’il s’agissait de son patient et que d’ici quelques minutes, il était persuadé que les questions s’adresseraient directement à lui. Mais Camille arriva juste à ce moment-là, le sauvant de peu. Elle avait ce don pour faire douter les autres de leur propre raisonnement. Gardant un léger sourire, Ezekiel n’en rajoutait pas, la laissant faire. Ce n’est qu’au bout de quelques minutes, qu’il émit doucement, le souhait de rester en tête à tête avec sa petite amie. Petite amie qui s’empressa de lui répondre positivement. Pire encore, elle l’entraina avec elle, usant d’une ruse en lui demandant de lui montrer un patient faisant des noeuds avec sa langue. Dissimulant un sourire, Ezekiel acquiesça d’une geste de la tête.

« Tu vas être surprise. »

Les autres Résidents, bien qu’intéressés par ce personnage faisant des choses étranges avec sa langue, ne les avaient pas suivi. Heureusement, parce que ce dit patient n’existant pas, le couple de Vampires aurait eu grand mal à trouver un moyen de s’en sortir à nouveau. Et leur balancer, qu’ils cherchent une pièce pour s’envoyer en l’air, ne serait pas vraiment plus subtile, sachant que les autres chercheraient à les espionner. Main dans la main, ils s’étaient éloignés dans le couloir. Se trouvant à bonne distance pour que les oreilles humaines ne les entendent plus.

« Regarde par-là. »

Annonça le fils d’Elijah, montrant une chambre qui venait juste d’être nettoyée après avoir été libéré de son patient. Sourire aux lèvres, Ezekiel entraina Camille avec lui et ferma la porte derrière eux. Le risque étant que quelqu’un pouvait entrer à tout moment, mais c’est le jeu que de se faire prendre parfois. Sauf que là, le Vampire semblait ne rien en avoir à faire de ce petit détail. Il se retourna, faisant face à sa petite-amie, de longue date maintenant, et emprisonna ses lèvres des siennes. Ses mains sur les hanches de la jolie blonde, il prit soin de glisser l’un de ses bras sous ses cuisses, pour la soulever de façon à ce qu’elle enroule ses jambes autour de sa taille. La maintenant entre lui et le mur, les choses sérieuses allaient bientôt pouvoir commencer.




HJ : désolé c'est court, je me rattraperai sur ma prochaine réponse
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Ne perdons pas nos bonnes habitudes ( Ezekiel) Lun 13 Aoû - 18:33



Ne perdons pas nos bonnes habitudes

"Ezekiel & Camille"


La belle blonde avait vu l’ombre d’un sourire sur le visage d’Ezekiel lorsque ce dernier la regarda la prévenant même au passage qu’elle ne serait pas déçue. Bien-sûr que ce patient n’existait pas du tout, elle venait de l’inventer à cet instant même pour pouvoir bénéficier d’un peu de temps en compagnie de son petit-ami, loin des regards des autres résident. Le plus drôle était sans doute les têtes que faisaient les autres restés assis là-bas tandis que les deux amoureux progressaient dans le couloir. Certains tentaient certainement de s’imaginer comment se patient mystère s’y prenait tandis que d’autres tentaient même de le faire. La bêtise ne reste pas qu’aux écoles primaires ou autres, elle vous poursuit toute votre vie. L’exemple même était là. L’instant d’après, le petit-ami vampire de Camille lui suggérait de regarder en direction d’une chambre où la lumière était éteinte. Là ou ils se trouvaient maintenant, personnes ne pouvait voir qu’ils avaient obliqués dans cette direction. La blondinette s’exécuta juste au moment où Ezekiel l’entrainait avec lui tout en prenant le soin de refermer la porte derrière eux. De là maintenant, même s’ils n’avaient aucunes intentions d’allumer la lumière, ils ne seraient pas impossible que quelqu’un n’entre par mégarde ici. Et c’était ce qui rajoutait sans doute de l’excitation dans un moment comme celui-ci. La vampirette se retrouvait bien vite adossée au mur se trouvant tout près de la porte, le sourire aux lèvres.

« Hmmmm… et bin dit dont… »

Un ton d’espièglerie dans la voix alors qu’Ezekiel venait lui ravir les lèvres au même instant, posant par la même occasion ses mains de médecin sur ses hanches. Inutile de dire que Camille avait pris entre ses mains le visage du fils du plus sage des Mikaelson, lui rendant son baiser avec une conviction sans appel. Elle le laissa passer son bras musclé derrière ses cuisses alors que la seconde d’après elle prenait le soin d’enrouler ses jambes fuselées autour de sa taille, l’emprisonnant ainsi entre ses cuisses. Il n’y avait pas de quoi mettre quoi que ce soit entre eux à ce moment même, leurs corps si près l’un de l’autre. Tandis que la demoiselle allait jouer avec la langue du jeune homme, elle descendait tout sensuellement sa main sur son torse le faisant glisser jusqu’à la ceinture de son pantalon d’uniforme bleu ciel. Elle ne laissa sa main, dans un premier temps, que passer entre son pantalon et son boxer. Pendant quelques instants, elle laissait sa main dessiner des volutes dans signification sur côté de l’aine d’Ezekiel avant de faire remonter tout aussi sensuellement sa main, constatant que son cette dernière l’aspect de la peau du vampire était totalement différente. La blonde à forme avait resserré ses jambes autour de la taille de son petit-ami, réduisant sensiblement l’espace qui les séparaient. Elle eut un frisson de surprise lorsqu’elle sentit sa main remonter sous son t-shirt en direction de sa poitrine. Si leurs lèvres s’étaient quittées, celle d’Ezekiel allait doucement accomplir leur travail en descendant sur le coup de Camille avant de s’arrêter à l’encolure du t-shirt de la vampire. Ce même haut qui lui était bien pratique pour travailler puisqu’aucun homme n’était tenté de regardé dans son décolleté était devenu ici bien trop encombrant. La jeune femme l’aida en levant tout simplement les bras avant de le laisser l’envoyer valser dans un coin de la pièce. La jolie blonde passait ses cheveux détachés en arrière en un coup de tête agile, l’élastique qui les maintenait ayant accompagné son haut. Sa blouse blanche quant à elle, elle l’avait abandonnée en entrant.


fiche par century sex.



Revenir en haut Aller en bas


Hi, My name's
Contenu sponsorisé,







MessageSujet: Re: Ne perdons pas nos bonnes habitudes ( Ezekiel)

Revenir en haut Aller en bas

Ne perdons pas nos bonnes habitudes ( Ezekiel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomorrow's World :: Le Point de Départ :: SUJET POUR ELENA-