RSS
RSS



RENOVATION - NOUVEAU FORUM - RECONSTRUCTION - L"ARRIVER EST POUR BINETOT

Partagez|

Des retrouvailles qui font plaisirs (Sam Winchester)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Des retrouvailles qui font plaisirs (Sam Winchester) Sam 22 Juin - 16:23

Des retrouvailles qui font plaisirs
Sam & Jo

Il me manquer mon confident






Je partais me balader la tête à me vider, je me sentais seule dans la ville de Mystic Falls. J'avais retrouvé Jézabel ma meilleure amie d'enfance qui était comme une soeur, mais elle est partie à une chasse il y a quelques mois et je n'ai plus aucune nouvelle d'elle. Je sais que quand on est chasseur on part pour quelques jours à voir même quelques mois, mais là je ne peux que m'inquiéter pour elle. Il est arrivé tellement de malheur dans sa famille que j'avais peur que le malheur lui soit tombé dessus. Après, il y a Dean, on peut dire, mais avec lui depuis quelques mois on ne s'adresse plus la parole pourtant avec lui on s'entendait super bien et même on pouvait croire qu'il aurait pu avoir quelques choses entre lui et moi, mais non je le considérait comme un grand-frère qui me faisait rire et tout. Mais depuis ce fameux soir lui et moi on est pu rien on ne s'adresse plus la parole. Donc je me retrouve assez seule, j'essaye de faire de nouvelle connaissance, mais cela n'est pas si facile que ça. Car, cette petite ville est envahie de beaucoup de créature des ténèbres et une chasseuse amie avec de telles créatures ça ne peut pas être possible. Même si j'aurais aimé que ce soit possible mon métier me l'interdit. Je sais qu'à une époque j'ai été très proche de Sam, on était à se dire toujours tout il était même mon confident. Je savais que je pouvais tout dire à Sam et qu'il ne me jugerait jamais. A plusieurs reprise j'avais voulu prendre mon téléphone et l'appeler, mais je n'ai jamais réussi à composé sont numéro, car, je ne voulais pas qu'il arrête de faire ce qu'il avait à faire, car, il me manqué. Et un jour cela se doit je l'ai appelé au numéro que j'avais, mais quand ça à répondu se n'était pas Sam. Je m'étais excusé comme vous l'avez sans doute imaginé et je mettais même dit que lui aussi je l'avais perdu.
 
Alors, j'étais allé sur le pont Wickery marcher un peu pour me changer les esprits, cet endroit est assez calme on peut dire. Pas grand nombre de voiture le traverse et surtout ce petit court d'eau qui coule dessus apaise assez facilement. Je mettais assise sur le bord de la rambarde regardant l'eau, je sais qu'en faisant quelques recherches sur la ville, j'avais apprie que les parents d'Elena Gilbert, Miranda et Grayson Gilbert on trouvait la mort ici et qu'Elena avait failli mourir aussi, mais elle avait réussi à s'en sortir par miracle. Restant silencieuse sur ce pont mon regard plongé dans cette eau translucide, je refaisais le cours de ma vie, tous mes amies, mes collègues que j'ai connus, que j'ai perdu à cause de la mort ou juste qu'on ne sait plus jamais revus. Et là je me suis dit qu'être chasseur et plus qu'une malédiction, on perd toutes les personnes auquels on tient. Mais on a une deuxième famille en quelques sortes, car, même si on se fait la guerre entre chasseur à l'extérieur d'une chasse, si pendant une traque on se soutiendra toujours. Ils savent faire la part des choses et ça c'est vraiment bien.
 
Toujours assise sur le bord du pont, je sais que si des gens passer par là ils allaient penser que je voulais mettre fin à mes jours, mais ce n'était pas le cas juste, que je voulais être tranquille. Et là j'ai repensé à Sam. Que je sache qu'il le gardait lui ou son frère le téléphone de leur père et qu'on pouvait les joindre dessus. J'ai décidé d'essayer d'appeler dessus et la prenant mon portable, comme on dit qui tente rien n'a rien, donc je l'ai fait. Celui-ci sonna, même pas et je suis tombé sur le répondeur, je l'écoutais en souriant, car, c'était toujours la voix de John Winchester le père de Sam et Dean qui je prenais comme mon oncle, car, je le connais depuis que je suis toute petite et la dès qu'il y a eu la tonalité j'ai raclée ma gorge et parler
 
« Bonsoir c'est Joanna juste pour dire que je voulais vous passez un petit message à vous 3 espérant que vous allez bien. Mais vous me manquez surtout Sammy. Voilà bye en espérant avoir de vos nouvelles »
 
J'ai raccroché regardant mon téléphone quelques secondes et le remettant dans ma poche de jean, j'ai soupirais, car, je ne savais pas s'ils allaient l'avoir et surtout qui allait alors. Repassant de l'autre coté de la barrière je mis mes mains dans mes poches arrière et je commençais à repartir en direction du centre-ville seule et silencieuse.
 



Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Hi, My name's
Invité,


Invité





MessageSujet: Re: Des retrouvailles qui font plaisirs (Sam Winchester) Sam 6 Juil - 15:37





des retrouvailles qui font plaisir
il me manquait mon confident


Avec Dean, tout commençait à se calmer petit à petit - bien sûr, les tensions étaient encore présentes mais il n'y avait plus de mots lancés comme des poignards, ni des regards emprunts de déception qui me blessaient tellement. J'ai envie que ça redevienne comme avant. Même si je sais que ça ne va pas être facile, j'ai envie qu'il me redonne une chance et je n'ai pas envie de gâcher tout ça. Alors évidemment, je ne lui ai pas parlé de ma rencontre avec Lucifer la dernière fois. Un mensonge qui pourrait prendre de l'ampleur et donner lieu à une énième dispute quand il découvrira la vérité, mais enfin..je fais ça pour lui, aussi. Je veux qu'il arrête de s'inquiéter. Qu'il me fasse confiance, qu'il pense à lui. Il a toujours tendance à tout endosser, à croire que tout ce qui se passe c'est de sa faute, alors que c'est faux. J'ai les démons aux fesses depuis tout petit et je les aurai toujours, malheureusement, ça, je l'ai bien appris et compris maintenant, à mes dépens.

Dean est au bar, et j'avale une dernière gorgée de mon whisky avant de me lever, lui glissant à l'oreille que je vais aller faire un tour. Je lui promets de faire attention. Il hoche la tête et me souffle de faire attention, mais je sens son regard sur moi jusqu'à ce que j'atteigne la porte, pour me glisser à l'extérieur. Il me laisse sortir, c'est déjà un début. Je sais qu'il a pris sur lui pour ne pas me dire qu'il allait m'accompagner. Et il vient certainement de se commander un autre verre pour oublier sa "connerie": me laisser filer Je le connais trop bien, comme si c'était moi qui l'avait fait. Les mains dans les poches, j'avance dans l'obscurité, soupirant. J'aimerai être innocent et me dire que profiter de la fraicheur de la nuit pourrait être bénéfique pour me vider la tête, penser à autre chose que ma vie, mais non - depuis tout petit, je sais très bien toutes les saloperies qui se cachent dans le noir.

Un peu plus loin, j’aperçois un pont - c'est aussi sur un pont que l'histoire des frères Winchester a repris de plus belle, après que Dean soit venu me chercher à Standford. Et si je ne les avais jamais quittés lui et papa, est-ce que l'histoire aurait été la même ? Au fur et à mesure de mes pas, je fronce les sourcils en reconnaissant une silhouette - une silhouette vraiment très familière. Une blonde. Non, pas Jessica. Je n'étais pas encore en proie à mes hallucinations. Non, c"était...« - Jo? C'est toi ? » Demandais-je surpris, m'arrêtant.

Je la regarde, quand même heureux de la retrouver. C'est que ça faisait un bail. Je reste méfiant parce que je sais qu'une saloperie aux yeux noirs pourrait se trouver là-dedans. Après tout, j'imagine qu'ils sont tous excités, à l'idée de la fin des temps et de leur cher papa foulant à nouveau la Terre. Mais elle a l'air triste. Est-ce qu'un démon peut avoir l'air triste ? Ruby y arrivait très bien, i il n'empêche que c'était une p*tasse quand même me reproche ma conscience. D'autant plus que je n'ai rien pour me défendre, s'il s'agissait bel et bien d'un piège. Je m'approche quand même, écoutant malgré tout ma première impression plutôt que mon instinct de survie. Si c'était un démon, il n'aurait pas perdu de temps pour m'attaquer. Je m'autorise un petit sourire avant de me poster face à elle. Elle n'a pas changé d'un poil; je veux dire, elle ne semble pas en "mauvais état", si je peux me permettre. Tant mieux. Je ne voudrais pas qu'il lui arrive quelque chose, à elle ou à sa mère d'ailleurs, on a déjà subi bien assez de pertes comme ça, sans avoir à rallonger la liste. « - Qu'est-ce que tu fais là ? Je veux dire, je suis content de te voir, bien sûr, mais ça m'fait bizarre de ne pas te voir avec ta mère. Elle te fait enfin assez confiance pour te laisser seule ? » Pour moi, Ellen avait toujours été le strict opposé de notre père: mère couveuse, protectrice, toujours aux petits soins pour sa fille. Jo lui reprochait de la protéger trop, quand moi, je reprochai à notre père d'être toujours absent, et de nous donner des ordres à distance. Bref. Quelle ironie. Je fais un petit sourire à la blonde avant de regarder autour de nous, attendant une réponse de sa part tout en surveillant les horizons. La terre gronde, le silence est assourdissant, le ciel est étrange: c'est cosmique. Une ambiance déjà vécue lorsque Lucifer est revenu la première fois. Une atmosphère que je me serai bien passé de vivre encore une fois.



made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas

Des retrouvailles qui font plaisirs (Sam Winchester)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomorrow's World :: Le Point de Départ :: Sujet Tailla-